Aller au contenu

L' annuaire des clubs est de retour, il ne reste plus qu'aux clubs à en faire la promotion, c'est simple, rapide et gratuit. Alors parlez-en dans vos clubs.

En savoir plus.

noxcess

[Revue de presse] Le MMA dans les médias français

Messages recommandés

2639883.jpg

Georges St-Pierre contre Josh Koscheck lors d'un combat en décembre 2010 (Rogerio Barbosa / AFP)

Véritable phénomène de société aux Etats-Unis, le "Free-fight" compte désormais des millions de fans à travers le monde pour des combats spectaculaires et violents qui génèrent beaucoup d'argent et dérangent le monde du sport, à l'image de la France qui résiste encore.

Le Free-fight, c'est quoi ?

Le Free-fight est l'appellation commune sous laquelle le grand public identifie la pratique du combat libre, qui trouve son origine au Brésil il y a près de 80 ans avec le Vale Tudo. Pour les initiés, il s'agit d'un ensemble d'arts martiaux, 10 au total dont 5 olympiques, regroupés sous le terme de MMA (Arts martiaux mixtes). Lors de son implantation aux Etats-Unis il y a 18 ans, la pratique s'était appelée Free-fight (combat libre) parce qu'il n'y avait aucune limite et tous les coups étaient permis. Depuis, la pratique s'est structurée. Le principe reste toujours le même: 2 adversaires s'affrontent dans une cage, "l'Octogone". "Quand on est champion, on est champion de tous les styles d'arts martiaux mélangés ensemble. C'est comme le concours général en

gymnastique. C'est celui qui est le plus complet", explique Georges Saint-Pierre, la super star de la discipline.

L'UFC, une énorme machine

L'Ultimate fighting championship (UFC) est le plus grand promoteur de combats. Rachetée en 2001 par les frères Fertitta à Las Vegas pour 2 millions de dollars, elle en vaut aujourd'hui 2,5 milliards. Pourtant en 2004, elle subissait près de 40 millions de dollars de pertes. Le président de l'UFC, Dana White, a alors lancé une émission de télé-réalité, qui a reboosté l'organisation. Elle compte près de 240 combattants, dont le mieux payé, Saint-Pierre, touche 5 millions de dollars par combat. Une trentaine de combats est organisée par an dans le monde, tous retransmis sur pay-per-view (télévision à la carte), 45 dollars par séance. L'UFC vient de signer un contrat avec la chaîne américaine Fox et a mis sur le marché de nombreux produits dérivés dont un jeu vidéo, qui s'est vendu à 8 millions d'exemplaires.

Sport ou pas sport ?

"C'est un véritable sport. Ces gars n'entrent pas dans la cage pour imposer la violence à l'autre. Ils s'entraînent pour s'affronter et voir qui est le meilleur. Rien de différent par rapport à un match de football", dit Dana White. "Il faut voir les pieds-poings quand les protagonistes échangent des coups et après sur le travail au sol. Dans l'ensemble ça reste technique. Ce n'est pas bourrin", plaide le Français Cheick Kongo.

Le président de la Fédération française de judo, Jean-Luc Rougé parle lui "de spectacle". Francis Carmont, un Français qui s'entraîne "5 heures par jour", lui répond. "Il reste encore quelques années pour éduquer les mentalités, pour que les gens se rendent compte que c'est vraiment un sport, que les combattants sont de vrais athlètes qui s'entraînent tous les jours."

Violence

"C'est un sport très violent. En revanche, ce n'est pas de la violence gratuite", argue Saint-Pierre. Le lieutenant de police de Las Vegas, Jack Clements, estime même qu'il y a un message. "C'est stopper la violence en ayant plus de contrôle de soi, plus de discipline. Ce n'est pas juste frapper quelqu'un mais c'est lutter. Les combattants. sont très bien éduqués. Ils n'incitent pas à la violence." Et Dana White de rappeler que depuis 18 ans que l'UFC existe, "il n'y a jamais eu un mort ou un blessé grave. Jamais. Qui peut en dire autant ?"

Un combat dans une cage

Rougé, opposé au Free-fight, s'insurge contre la cage. "C'est dégradant !" Tous les protagonistes de l'UFC évoquent des raisons sécuritaires. La cage protége des chutes. "L'octogone, c'est comme la rue. Le sentiment est le même que lorsque vous vous retrouvez coincé dans une ruelle face à 10 protagonistes avec ou sans armes qui veulent vous faire du mal", résume Kongo.

Le Nouvel Observateur - AFP

http://tempsreel.nou...-spectacle.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai l'impression qu'il y'a plein de mec qui s'engouffre dans la breche histoire de se faire adepte et pognon ...

ca va être legalisé c'est sur (pression des journalistes mediatisation, et comme dirais i am ::

Mais en parler au journal tout les soires,ça devient banal

Ca s'imprime dans la rétine comme situation normale )

ca va devenir un sport tendance ... j’attends de voire parcque quand le grand publique se pointe ...

ps: petit frére

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Free-fight". Teddy Riner : "Je ne mettrai jamais mes enfants dedans"

Approché à plusieurs reprises par des organisations de "Free-fight" - discipline en pleine expansion -, le quintuple champion du monde de judo Teddy Riner a refusé à chaque fois tant il y est opposé, expliquant qu'il ne mettrait "jamais ses enfants dedans".

"Je ne mettrai pas mon enfant dedans parce que je ne trouve pas que ce soit un sport. Tu envoies deux mecs se battre. C'est sûr qu'il y a plusieurs sports dans un sport mais pour moi c'est un sport avec aucune valeur. Il n'y a pas de code moral. Je ne mettrai jamais mes enfants dedans", a commenté le Français de 22 ans. "Je ne vois pas quel exemple tu peux donner à un enfant à part un mauvais exemple". "Quand je vois ça à la télé, je zappe. Le seul truc que je regarde, et c'est parce que mes neveux veulent bien regarder, c'est le catch. Mais je ne suis pas trop fan. Après, ils le font dans les cours d'école et il y a eu un paraplégique déjà".

Plusieurs judokas se sont orientés vers le "Free fight". Le plus célèbre d'entre eux est le Japonais Satoshi Ishii, champion olympique en titre des poids lourds. Ishii a fait un essai juste après les JO auprès de l'Ultimate Fighting Championship (UFC), l'organisation mondiale qui régit le Free-fight mais sans suite. Il a combattu depuis sous une autre organisation, la Strikeforce.

Autre sportif connu pour avoir plongé dans le bain du "combat libre", Cheick Guillaume Ouedraogo, alias Cheick Kongo, a commencé sa carrière en montant sur les rings de boxe thaï.

http://www.letelegra...011-1488400.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas Riner qui a fait un peu de chantage à ses sponsors en évoquant sa reconversion dans le MMA en ajoutant bien qu'il avait pas besoin d'apprendre le pied-poing vu qu'il se battait à l'école quand il était petit. Bravo mon gars... On voit pas du tout le mec qui récite ce que lui dit la fédération.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un article sur le MMA en général, mais plutôt les résultats du MMA dans la page des sports de la Voix Du Nord (l'équivalent d'un Ouest France, SudOuest, DNA, Midi etc pour la région Nord-Pas-de-Calais).

Le résultat passe comme le résultat du foot. Juste de l'info sportive. C'est une bonne chose

http://www.lavoixdessports.com/Local/Arras/2011/11/28/article_coup-d-arret-pour-jeremy-drinkorn-battu.shtml

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a davantage de respect dans le MMA que dans les autres sports de combats, de plus c'est l'évolution naturelle d'une multitude de sport de combat et d'art martiaux, d'ailleurs on voit apparaitre des émissions françaises de MMA avec des mecs comme Cheick KONGO alors que ce sport n'est toujours pas légalisé en France == http://www.fightsport-tv.com/membre-view-video-86.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.digitick....-ri1044885.html

Projection unique parisienne du film "FIGHTING FEAR" (sur le Surf & le MMA) :

FIGHTING FEAR est un documentaire sur des sportifs hors du commun, pratiquant des disciplines méconnues et spectaculaires. C’est aussi une histoire personnelle émouvante.

Quelques grands noms du surf et des MMA apparaissent en guest stars : Kelly Slater (10 fois Champion du Monde de surf), Mick Fanning (2 fois Champion du Monde), Bruce Irons (big-wave surfer), Steph Gilmore (3 fois Championne du Monde de Surf) et BJ Penn (3 fois Champion du Monde UFC).

Projection unique en présence de Macario De Souza, Mark Mathews, Richie ‘VAS’ Vaculik.

Jeudi 08 Décembre 2011 à 19h30

Max Linder Panorama

24, bd Poissonniere

75009 PARIS

Modifié par brazilio

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'ufc et cheick kongo sur tf1= 7 à 8 ce soir pendant le portrait d'un français acteur à hollywood!

Des qu'ils ont parler de FREE FIGHT ils ont dis "Tout les coups ou presque sont permis"...

TF1 sont pas pret d’accueillir un combattants francais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier (jeudi 15 décembre 2011) dans les journaux du groupe Direct Matin (dans mon cas c'était Lyon Plus), double page sur le MMA écrit par Mustapha Kessous du journal Le Monde.

L'article est bien agréable à lire, se défaisant de tous les préjugés et avec une recherche approfondie de la question en citant notamment des arguments de certains combattants (Da Snake, Dan Hardy, GSP etc.). 2 ou 3 fautes mais pas très important et l'auteur sait peser le pour et le contre notamment avec les conséquences financières.

Pages 14 et 15 de ce lien (lisez le vite avant qu'il ne disparaisse):

http://issuu.com/bollore/docs/direct_matin_-_edition_paris_ile-de-france_995

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hier (jeudi 15 décembre 2011) dans les journaux du groupe Direct Matin (dans mon cas c'était Lyon Plus), double page sur le MMA écrit par Mustapha Kessous du journal Le Monde.

L'article est bien agréable à lire, se défaisant de tous les préjugés et avec une recherche approfondie de la question en citant notamment des arguments de certains combattants (Da Snake, Dan Hardy, GSP etc.). 2 ou 3 fautes mais pas très important et l'auteur sait peser le pour et le contre notamment avec les conséquences financières.

Pages 14 et 15 de ce lien (lisez le vite avant qu'il ne disparaisse):

http://issuu.com/bol...e-de-france_995

Kappa je demande ton aide! :D Pour ma thèse je vais utiliser cet article comme bibliographie (pour montrer que de temps en temps, le sujet intéresse les médias), mais il me faudrait la référence d'origine, soit le jour de parution de cet article dans "le monde", comment on peut savoir?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Kappa je demande ton aide! :D Pour ma thèse je vais utiliser cet article comme bibliographie (pour montrer que de temps en temps, le sujet intéresse les médias), mais il me faudrait la référence d'origine, soit le jour de parution de cet article dans "le monde", comment on peut savoir?

Oui c'est dans l'édition du 15 décembre (mais je l'avais indiqué plus haut dans le texte) et dans l'en-tête il y a écrit "Le Monde pour Lyon Plus" (j'ai vu aussi dans Avignon Direct) donc je ne sais pas si le Journal Le Monde en a parlé dans son édito.

Tu veux que je t'envoie la version papier ou un scan?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant




© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés

×