Aller au contenu

L' annuaire des clubs est de retour, il ne reste plus qu'aux clubs à en faire la promotion, c'est simple, rapide et gratuit. Alors parlez-en dans vos clubs.

En savoir plus.

Julien V.

Membre
  • Compteur de contenus

    174
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Julien V.

  • Rang
    Membre

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.julienvenesson.fr

Information du profil

  • Sexe
    Homme
  1. L'alimentation et la Nutrition du sportif simplifiée

    L'agriculture intensive appauvrie les sols donc effectivement les valeurs nutritionnelles ont changé avec le temps. Néanmoins plusieurs études ont montré peu de différence entre agriculture bio et traditionnelle en ce qui concerne les vitamines et les minéraux mais il semble y avoir une différence significative en ce qui concerne la teneur en polyphénols (antioxydants). Tout cela contribue effectivement à des différences de goûts mais ça n'a rien à voir avec la sélection naturelle. Pour la différence entre un bœuf et du gibier sauvage cela vient de son alimentation qui n'est pas naturelle dans les élevages : on donne des quantités massives de tourteaux de maïs et de soja, riches en oméga-6 qui se retrouvent dans la viande. Les valeurs nutritionnelles entre les animaux d'élevage et sauvage sont donc très différentes. Au niveau de la chair et du goût il y a aussi le fait que les animaux d'élevage sont enfermés : c'est la même chose qu'un humain qui passe ses journées devant la télé comparativement à un humain sportif.
  2. L'alimentation et la Nutrition du sportif simplifiée

    Bonjour, La glycolyse est la voie préférée (donc utilisation des sucres) car elle est beaucoup plus rapide (phosphofructokinase) que la lipolyse, même si l'énergie produite diffère. Mais en fait la source d'énergie utilisée dépend fortement des conditions et de la personne (sédentaire, sportif, type d'alimentation, niveau d'entraînement). Cela est représenté sur la courbe de Volkov que j'ai recopiée ici : http://www.julienvenesson.fr/creatine-dopage-effets-dangers-la-verite/2/ Ceux qui ont fait l'expérience d'un régime cétogène (sans glucides ou presque) ont pu constater un manque de performances physiques c'est à cause de cela. Les muscles stockent d'ailleurs préférentiellement du glycogène et non des triglycérides intramusculaires. Source : n'importe quel cours de biochimie médicale de première année.

© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés

×