pele-landi-jons75

Membre
  • Message(s) posté(s)

    1 695
  • Inscrit(e) le

  • Dernière visite

  • Days Won

    39

pele-landi-jons75 last won the day on March 15

pele-landi-jons75 had the most liked content!

À propos de pele-landi-jons75

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance

Information du profil

  • Sexe
    Not Telling
  • Localisation
    France-Thailande

Visiteurs récents du profil

13 208 visualisations du profil
  1. Francis Ngannou a combattu 2 fois en 1 mois ( le 9 decembre 2016 et le 28 janvier 2017) je pense que l'ufc va le laisser un peu souffler le temps de voir ce qui se passe dans les autres combats . il aurait pu affronter des gars comme barnett Mir ou Rotwell mais ils sont tous suspendu pour dopage .
  2. meme s'ils sont sur la fin, Cro cop ,wanderlei silva et shogun etaient des vraies machines a KO .
  3. a l'ufc les recordmans de victoires par Ko 1 -Belfort 12 victoires par Ko a l'ufc 2- Anderson silva 11 victoires par Ko 3-Antony Jonhson 11 victoires par ko 4- Chuck Lidell 10 victoires par ko 5 Michael Bisping 10 victoires par Ko 6- Cain Velasquez 10 victoires par ko
  4. Pirates somaliens Vs Sécurité Privé
  5. ya eu un scandale ya 2-3 mois au pays bas , des joueurs de football professionel ont eu des dettes dans des partie de poker organisé par la mafia , pour se faire rembourser les mafieux ont exigé aux joueurs en questions de truqué les matches de football , peut etre que le coreen avait des dettes auprès de la mafia .
  6. Vidéo de la soirée thai fight Paris au complet + jai rajouter le dernier combat de la soiree youssef boughanem vs Gaetan dambo , ils l'ont coupé apres le 1er round , a la tv thai ils devaient rendre l 'antenne . Youssef Boughanem Vs Gaetan Dambo
  7. Résultats et résumés par Muaythaitv.com C'est assez rare pour être souligné. Hier au THAI FIGHT PARIS, les Thaïlandais ont connu par quatre fois la défaite. Les Français leur ont montré de quel bois on se chauffe dans l'hexagone ! Hamza NGOTO a laissé SUPER-X complètement sans solution, Mohamed SOUANE a livré une prestation des plus solides face à PAYAK SAMUI, Yohann DRAI a réussi à faire connaitre son nom au grand public grâce à une victoire avant la limite et Raphael LLODRA a eu chaud mais a réussi à convaincre les juges de sa victoire contre SAIYOK. -75kg : Sudsakorn Sor. Klinmee bat Johane Beauséjour aux points Johane Beauséjour est plus tendu que d'habitude, cette revanche on sent qu'il la veut, ce qui laisse pour le moins amusé Sudsakorn dans le premier round. Johane attaque et cadre, Sudsakorn tempère et contre, le Thaï gère. C'est dans le deuxième round que les deux nak muay commencent à se lâcher vraiment et à se découvrir. Techniquement superbe et plus sur la réserve, Sudsakorn sait bien se jouer de son alter ego français. Johane Beauséjour cherche le coup dur et s'applique à attaquer en anglaise, mais Sudsakorn a le coup d'oeil, il esquive et remise avec brio. Les deux nous livrent un beau combat donné à l'avantage du Thaï plus efficace dans son rôle défensif que ne l'a été Johane dans le sien plus offensif. 72,5kg : Youssef Boughanem bat Gaetan Dambo aux points Quel combat ! Gaetan Dambo est taillé dans la même pierre que Youssef Boughanem, dur au mal et très physique, et grand bien lui fasse car il va puiser dans toutes ses ressources pour tenir le rythme face au redoutable Youssef Boughanem. Le Belgo-Marocain se montre très rugueux en genoux, il met à mal Gaëtan Dambo dès le premier round avec cette arme, au point de le faire compter. Mais Kirikou ne se laisse pas faire, il attaque en anglaise et en jambes, il se montre aussi dur en pam mais plie face aux genoux de Youssef, il subit aussi ses balayages astucieux. La cadence élevée imposée par Youssef en aurait fait abandonner plus d'un, Gaëtan lui ne lâche rien et met toutes ses forces dans la bataille malgré le fossé technique qui se crée au fil des rounds. Youssef Boughanem l'emporte aux points. 68kg : PTT Petchrungrueng bat Charles François aux points PTT Petchrungrueng danse pendant les minutes de repos, il est venu en démonstration et va mettre à mal les défenses de Charles François pendant les trois rounds du combat. Favorisant les attaques dures à distance avec sa jambe arrière, sans être en reste avec ses coudes en pam, le Thaï va faire subir un combat difficile au Messin. Si Charles François répond systématiquement, il n'en est pas moins un peu "baladé" par le Thaï qui a toujours un temps d'avance sur lui. Téméraire mais boxant sans trouver la solution, Charles François perd logiquement aux points. -75kg : Raphael Llodra bat Saiyok Pumpanmuang aux points Si Raphael Llodra n'a pas encore retrouvé le niveau qu'il avait avant son accident et ses problèmes de santé, et si Saiyok en face n'est décidément plus celui qu'il était, on peut néanmoins se réjouir qu'aucun des deux n'ait perdu sa volonté de combattre et ses capacités d'engagement. Raphael Llodra prend nettement le premier round en étant beaucoup plus offensif. A se demander si Saiyok ne va pas se reprendre une méchante défaite ce soir, mais le Thaï se ressaisit bien et, quitte à se prendre beaucoup de coups, il va y aller franco et répondre en anglaise et en coudes. Il touche même le Français sur un high kick. Llodra est compté bien que toujours sur ses jambes, vacillant un peu. Saiyok reprend du poil de la bête et entre enfin dans le combat. Mais le Bonneuillois a plus de caisse, il finit le combat comme il l'a commencé, en marche avant. Il est déclaré vainqueur malgré le compte. - 75kg : Hamza Ngoto bat Super X aux points Oh qu'il aura reculé Super X pendant ce combat. Hamza NGOTO, très concentré, s'applique à faire savoir au Thaï que son allonge n'est pas son seul avantage dans cette confrontation, fimeuu à souhait, ne laissant aucune solution à distance à Tengnueng, Hamza va le recevoir avec réussite dans ses grands bras en pam, quand son genou arrière n'a pas fait barrage avant. Dépassé par le Français techniquement, Super X tente d'entrer en anglaise et, à de rares occasions, arrive à placer un coude. Mais c'est peu de choses en comparaison des attaques réussies par le nak muay de Garches. Hamza déploie une boxe plus efficace et variée, il l'emporte logiquement aux points face à un Super X impuissant. -65kg : Saenchai PK Saenchaimuaythai bat Abdelnour Ali Kada aux points Il est déjà difficile d'exister sur le ring face à Saenchai quand on fait encore ses armes au niveau international, la tâche en devient presque ubuesque quand ce dernier ajoute à sa supériorité technique sa forte tendance à vouloir faire le show au dépens de ses adversaires, obligeant ces derniers à tenter de ne pas paraître ridicule. Abdelnour Ali Kada est loin d'être ridicule, il essaye comme il peut de se montrer dangereux mais ne l'est pas souvent face à un Saenchaï plus inquiet de faire réagir le public à ses grimaces que de parer les coups du Français. Les affrontements de Saenchaï finissent par devenir sans intérêt. Souhaitons à Abdelnour Ali Kada de le revoir combattre face à un adversaire de son niveau pour nous permettre de le voir s'exprimer correctement. Espérons que ce combat de démo diffusé dans 42 pays lui ouvrira les portes d'autres opportunités plus intéressantes pour lui. -69kg : Mohamed Souane bat Payak Samui aux points Mohamed Souane est en verve sur ce combat, il touche bien en anglaise et place ses balayages avec beaucoup de régularité, de quoi marquer les esprits des juges sur l'ensemble du combat. Il fait même nettement vaciller Payak Samui sur un high kick dans le premier round. Mais ce dernier se ressaisit bien et devient au fil du fight de plus en plus offensif. Mais Mohamed Souane a l'oeil, il balaye, gêne bien an anglaise, gère avec efficacité son fight et l'emporte aux points. -75kg : Antoine Pinto bat Aydin Tuncay aux points Antoine Pinto l'emporte aux points après un combat des plus maîtrisés face aux offensives incessantes d'un Aydin Tuncay qui voulait grandement en découdre. Calme et précis dans sa boxe riche en jambe avant et en balayages, Antoine laisse au nak muay du Brizon Gym le soin d'avancer et place juste ce qu'il faut en contre pour marquer ses points. Si à quelques moments il arrive à nettement toucher Aydin Tuncay, il n'en profite pas pour autant et laisse à son adversaire le soin de prendre les devants. La tâche n'est pas simple pour Aydin qui avance vaillamment et ne se laisse pas démonter par la supériorité technique et le coup d'oeil de Pinto. -70kg : Yohann Drai bat Iquezang Kor. Rungthanakeat par TKO round 3 Yohann Drai fait jeu égal avec Iquezang au début du combat, puis prend peu à peu le dessus, notamment grâce à ses coudes. Dans le troisième round, se sachant en retard et visiblement amoindri par sa jambe gauche endolorie, Iquezang tente le tout pour le tout en anglaise mais Yohann Drai répond intelligemment en middle au point de faire reculer ce dernier sur un énième middle dans les côtes. Iquezang est compté mais ne se remet pas dans le combat. Il est arrêté par l'arbitre. -65kg : Victor Pinto bat Kamal Aousti par TKO (arrêt du médecin) round 2 Venu à la pesée pour encourager Mohamed SOUANE, Kamel AOUSTI s'est vu proposer de remplacer au pied levé Brice DELVAL (qui accusait deux kilos de trop) pour rencontrer Victor PINTO. Passée la grosse déception d'apprendre que ce combat très attendu n'aurait pas lieu, c'est la gratitude envers la Team ALAMOS qui prend le dessus dans nos esprits, permettant à Léo PINTO de faire son premier combat sur ses terres d'origines ce soir. Si dans cette configuration Léo PINTO a tout à perdre, acceptant un adversaire qu'il ne connait pas et de "moindre envergure" que Brice DELVAL, il va pourtant entrer dans le combat tranquillement, tout sourire et sans forcer. Kamel AOUSTI, pas le moins du monde impressionné, bien que sur ses gardes, va montrer de belles choses en anglaise et avec sa jambe arrière en high kick. Mais pas suffisamment pour déboulonner le solide Léo qui sort les coudes dans le deuxième round et qui ouvre Kamel AOUSTI après une série de soks au visage, ce qui forcera le médecin à arrêter ce dernie
  8. Documentaire Durée 27 min . La vie du poids lourds camerounais n'était qu'une succession de galères. Jusqu'à ce qu'il découvre le MMA. Désormais 6e mondial à l'UFC , Francis Ngannou ne devrait pas s’arrêter la ... http://www.lequipe.fr/explore-video/017-francisngannou-instinct-combat/?xtref=appiosmobile.fr
  9. Combat facile pour anderson silva , l'autre est trop petit par rapport a the spider
  10. selon une etude menée par les scientifiques de popular mechanics sur l'ensemble des vols commerciaux américains qui se sont crashés depuis 1971 , les places les plus sure se trouvent derriere les ailes de l'avion (78 % de chance de survies ) Boeing 727 test Crashed (desert du Mexique )
  11. c'est rare ... le premier combattant à reprendre ses esprits, a été déclaré vainqueur par K.O au 1er round.
  12. Michael Bisping . "Il m’a choisi parce qu’il pense pouvoir me battre. Je m’étais entraîné avec lui 11 ans en arrière et il m’a surclassé en lutte. Mais à l’époque j’étais un kickboxer d’Angleterre. Je ne distinguais pas un double leg d’un bus à deux étages. À chaque fois que l’on s’entraînait, il m’amenait au sol. Il pense que je suis encore ce type. Il pense que je suis un adversaire facile, un choix facile. Il m’a choisi pour sortir de sa retraite. En montant d’une catégorie, c’est comme s’il n’avait rien à perdre. Mais s’il monte d’une catégorie, et me bat, il devient une légende. Je sais qu’il y a des gens qui me critiquent. Disant que je devrais affronter le contender numéro 1, des types comme Yoel Romero, et ils ont complètement raison. Mais posez-vous la question: Si vous êtes Yoel Romero, ou Luke Rockhold, ou Jacare, n’importe lequel de ces types. Si vous receviez une offre de combat contre GSP, je sais que vous prendriez ce combat. Alors, pourquoi n’en ferais-je pas de-même? Je mérite cette paye, je mérite ce combat, pas seulement pour le salaire, je veux ce combat pour ma légende. Je n’ai que du respect pour Georges. Pour moi, battre Georges St-Pierre, battre Anderson Silva, battre Dan Henderson, battre Luke Rockhold, pour moi, cela met vraiment un point d’exclamation à ma carrière."
  13. oui c'est Bisping Le président de l’UFC, Dana White, a annoncé le combat retour de St-Pierre ce mardi lors de son passage sur ESPN: SportsCenter. “Nous n’avons pas encore fixé de date, mais c’est le combat”, a déclaré White. “Il (GSP) doit passer par l’USADA. Il doit être testé par l’USADA pour les trois prochains mois. Il y a beaucoup de choses à régler avant que Georges St-Pierre effectue un retour. Nous choisirons une date par la suite…”

© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés