Aller au contenu

L' annuaire des clubs est de retour, il ne reste plus qu'aux clubs à en faire la promotion, c'est simple, rapide et gratuit. Alors parlez-en dans vos clubs.

En savoir plus.

Manuelito

Membre
  • Compteur de contenus

    4
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Manuelito

  • Rang
    P'tit nouveau

Information du profil

  • Sexe
    Not Telling
  • Loisirs
    Krav maga, capoeira vélo
  • Club
    ASM Pau KravMaga
  1. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    [quote]Je pense que vous vous trompez si vous croyez que les fédérations délégataires ont peur du MMA[/quote] Les faits sont là. Il règne un consensus parmi les décideurs institutionnels et les responsables sportifs pour: 1/Dénigrer la discipline 2/Contrecarrer sa diffusion 3/Faire la promotion de disciplines voisines, mais hors FILA Maintenant, est ce bien de la "peur" ou la volonté de mettre la main sur un business lucratif, j'en sais rien.
  2. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    [quote]le jour ou ils se rendront vraiment compte que le MMA engendre énormément d'argent (events, Clubs/licenciés, etc..), ils retourneront vite leur veste[/quote] Mais ils s'en rendent comptent! Sauf qu'ils peuvent pas retourner leur veste comme ça du jour au lendemain, alors le MMA sera promu, par la fédé de karaté, sous le nom de "pro fight karaté", par la fédé de judo, sous le nom de "combat jujitsu" sous d'autres formes aussi sans doute par d'autres fédés....
  3. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    [quote]Une directive est un texte édité par l'UE qui dicte la direction (orientation) à suivre pour les pays membres.[/quote] Attention, car ce détail à son importance. Il ne s'agit nullement d'une directive émanent d'une instance dépendante de l'Union Européenne(comme le Conseil de l'Union Européenne) et qui pourrait avoir force de loi, mais d'une [u]recommandation[/u] émanant du [u]Conseil de l'Europe[/u] Le Conseil de l'Europe:http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_l%27Europe Union Européenne: http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne En d'autres termes: l'interdiction ne se base pas sur une loi européenne comme le texte voudrait le laisser penser mais bel et bien sur une décision nationale, les recommandations du Conseil de l' Europe n'étant pas des textes législatifs s'appliquant automatiquement aux états membres.
  4. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    [quote]les regles du grappling combat étant quasi identiques à celles du pancrace[/quote] Ben oui ce serait logique. Mais en fait nan. C'est spécifiquement le combat grappling qui est visé en raison des frappes au sol. Quand le combat continue au sol avec des frappes ça devient contraire aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales. Si les frappes au sol sont prohibées et que le combat continue grâce aux techniques de grappling, là c'est conforme aux droits de l’homme (et aux libertés fondamentales). Le pancrace se voulant la résurrection d'une discipline grecque (le pankrátion) pratiquée aux jeux olympiques antiques, j'imagine qu'il était difficile de prétendre qu'il était étranger aux valeurs de notre civilisation. Valeurs qui par ailleurs s'accommodent très bien des dérives mercantiles du sport professionnel dans d'autres disciplines et de l'abêtissement généralisé du public qu'il en résulte, de la glorification des transgressions des valeurs communément admises dans de nombreux domaines de l'industrie du divertissement ainsi que du trafic d'influence chez les responsables politiques et l'assujettissement de l'intérêt général à des intérêts commerciaux particuliers...mais bon, passons. Mais peut être que certains ne perçoivent pas le pancrace comme un danger pour leur business, dans la mesure ou celui ci semble en crise depuis la vague de démissions de 2010 au sein du comité directeur de la FPF. Alors que le MMA, alors ça oui pardon! Les gamins ne jurent que par ça, Douillet personne sait qui c'est parmi les ados, alors que "The Axe Murderer" ou "Fedor" ils connaissent très bien. Les pontes de certaines fédés ont très bien compris le problème, ça risque vraiment trop de remettre en cause un système qui ronronnait pépère depuis des dizaines d'années, avec ses circuits financiers rodés (subventions, cotisations, salaires des permanents tranquillement assuré par le boulot des enseignants bénévoles, le tout verrouillé par le système légal de l'obtention des diplômes contrôlé conjointement par les fédés délégataires et le ministère des sport, budget pub etc...). Si on autorise le MMA, y'aura plus personne dans les cours de judo, je te laisse imaginer le malaise! Donc, pour se prémunir du danger, on active le ban et l'arrière ban des réseaux d'influences(au niveau national comme au niveau local) et au terme d'une discrète, mais opiniâtre, campagne de désinformation(en direction du public) et d'influence(en direction des décideurs politique et institutionnels), le couperet tombe: interdiction. Les arts martiaux c'est l'école de la vie. On y apprend la duplicité, la pratique du dénigrement voilée, le machiavélisme, la manipulation et l'utilisation ad hoc du copinage.
  5. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    Une idée de protestation symbolique qui me vient comme ça: renvoyer sa licence(pour moi une licence FFkaraté) accompagnée d'une lettre au siège de sa fédé(ou au Ministère de la jeunesse et des sports). On pourrait par exemple, lancer une campagne sur le net "No fédé délégataire". Qu'en pensez vous?
  6. Le MMA en France, ce n'est pas gagné !

    C'est du baratin. C'est juste l'utilisation d'un jargon juridique pour justifier l'interdiction, en jouant sur l'ambiguïté "Conseil de l'Europe" souvent confondu avec le parlement européen et le terme "recommandation" confondu avec "loi". Il est à noter que: 1/La France est le seul pays de la CEE appliquant d'une manière aussi restrictive la recommandation en question (tient, c'est marrant, c'est aussi le seul pays à avoir mis en place le système des fédés délégataires). 2/Quand ça l'arrange, l'état français ne se gêne pas pour passer outre les recommandations du Conseil de l'Europe(par exemple la convention pour la protection des personnes à l'égard du traitement automatisé des données à caractère personnel, la convention européenne du paysage ou encore la convention sur la participation des étrangers à la vie publique au niveau local). Les conventions en question n'ayant pas force de loi, elles ne s'appliquent que selon le bon vouloir des états.
  7. GSP est-il vraiment un "intello" ?

    [quote]En effet quand j'emploi le mot "intello" c'est plus dans le sens 1er de la classe qui n'arrive pas a avoir de petite copine plutôt que gros vaniteux qui croit tout savoir mais bon... [/quote] C'est pas une critique (et puis c'est pas bien grave) mais le sens de "nerd" communément admis c'est: [quote]Un nerd dans le domaine des stéréotypes de la culture populaire, est un terme anglais désignant une personne solitaire et intelligente, à la fois socialement handicapée (mais pas toujours isolée car un nerd peut conserver une vie sociale) et passionnée par des sujets liés à la science et aux techniques./ Fréquemment, ce qualificatif concerne une personne passionnée d'ordinateurs, passant ses journées sur Internet. Pour cette raison, le libellé de « n3rd » (écrit en Leet speak) est parfois employé pour la désigner.[/quote] source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Nerd Et il n'y a pas d'équivalent en français. [quote]C'est assez marrant qu'il parle de plumes pour le tyrannosaure...[/quote] Non j'ai vu le même reportage sur discovery channel, et c'est juste la théorie développée dedans(à savoir le tyrannosaure avait des plumes) [quote]Enfin bref, tout comme Manuelito, je le trouve plutôt vaniteux dans ses réponses, et le fait d'être légèrement cultivé ne fait pas lui un "intello"...[/quote] Je dis pas qu'en l'état sa réponse est révélatrice de vanité de sa part: le mec avoue se passionner comme un enfant pour des sujets scientifiques et d'être un peu inadapté socialement, en bref il résume ça lapidairement: "je suis un nerd". En revanche si on remplace "nerd" par "intello", on se dit qu'il est autant à coté de la plaque que le chanteur de Biohazard affirmant être un poète, et là oui, ça fait vaniteux. D'ou le changement de sens induit par le fait d'employer "intello" à la place de "nerd". Un nerd ou un geek sont effectivement des intellos, mais un intello n'est pas obligatoirement un geek ou un nerd. Pour rester dans le registre d'internet, c'est comme employer indifféremment P2P et F2F. Le F2F(friend to friend) est du P2P (peer to peer)crypté et réservé à un réseau de confiance, mais le P2P n'est pas du F2F, vu qu'il n'est ni crypté ni réservé à un réseau restreint. Manuelito, toujours très à cheval sur le sens exact des néologismes liés à la culture du net
  8. GSP est-il vraiment un "intello" ?

    Tu changes le sens de ses réponses, en le lisant on a l'impression de quelqu'un de vaniteux et pédant quand il se dit intello parce qu'il regarde discovery channel. Alors que ça prend tout son sens si on remplace intello par nerd. Y'a pas de traduction pour "nerd" pas plus que pour "geek" ou "otaku" ça se réfère à un nouveau type de personnalité lié au développement de NTIC, on peut toujours traduire ce type de vocabulaire (haters=haineux, troll=raleur, bashing=lynchage etc...) mais on en change le sens. Faudrait voir si au Quebec ils ont pas un terme plus francophone pour qualifier le nerd qui n'altérerait pas le concept véhiculé par ce terme.

© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés

×