Aller au contenu


Le VIC est de retour – partie 1





Le plus grand tournoi de grappling en Europe fera son retour en 2012. Le mode de sélections a légèrement changé depuis 2005, date de la 1ère édition. Focus sur l'événement à ce pas manquer...

Qu’est-ce que le VIC ?

Les initiales signifient Vivacité International Cup. Créé en 2005, il avait pour but de faire connaître le club organisateur (Vivacité ndlr) à qui il a donné un rayonnement au niveau national : « nous avons crée le VIC pour faire connaître notre club car bien que nous avions de bons combattants, il y en avait d’aussi forts ailleurs » (Ahmed « Jo » ZERKAL, directeur sportif de Vivacité et directeur général du VIC). « Nous voulions aussi montrer que les gens de quartier savent organiser de gros événements et ne sont pas bons qu’à brûler des voitures. ».
Le VIC se déroule sous la forme d’un tournoi de 16 combattants, à élimination directe, sans possibilité de repêchage. Lors des éditions 2 et 3, il y avait également un tournoi ABSOLUTE.
Certains des grands combattants hexagonaux de grappling, en les personnes de David Pierre-Louis et de Fabrice Nolbas, ne tarissent pas d’éloges sur la première édition de la compétition :
« Pendant la période du VIC ONE, j’étais à fond dans les compétitions donc la motivation je l'avais déjà. De plus, on annonçait le VIC comme une compétition majeure en France donc tout combattant qui se respecte se sentait forcé d’y participer. J’en avais d’ailleurs entendu parler par IKUSA (www.ikusa.fr) » (Fabrice Nolbas)
« J'ai été agréablement impressionné par l'organisation. J’ai remarqué une forme de professionnalisme qui manquait dans la plupart des compétitions de l'époque voir d'aujourd'hui ! De bons souvenirs... ». (David Pierre-Louis)

Le mode de sélections

Première édition : le VIC ONE

Pour la première édition, le VIC a cherché à inviter un maximum de combattants doués déjà à l’époque et dont aujourd’hui tout le monde parle : « nous avons rencontré de grands noms en compétition qui ont gentiment répondu à notre invitation » (Jo). Parmi ces combattants, on pourra citer Mourad Benseghir (vainqueur en -60kg), ou encore Nicolas Renier (finaliste en -70kg).
Mais une compétition n’est internationale qu’avec des combattants étrangers. On recensera alors forcément Marcelo Bocao (vainqueur en -70kg) ou Anderson Pereira qui battu Yohan Quoniam en superfight.

La touche internationale fût aussi apportée par une particularité : un superfight FEMININ internationale.
Le team Vivacité comportait également de grands noms parmi lesquels on peut citer Yan Goavec, Mourad « Paco » Lakebir, ou encore Jonathan « Speedy » Gonzales… Mais alors pourquoi de gros noms tels que ceux-là n’ont pas participé à la première édition ? « Nous avions besoin d’arbitres, de juges de tables, … bref, de monde dans l’organisation. Nous avons en conséquence jugé qu’il soit nécessaire qu’aucun d’entre nous ne participe en tant que combattant mais fasse plutôt parti du staff de l’organisation » (Yan et Jo). « Un événement tel que le VIC demande une telle organisation qu’il faut s’y prendre un an à l’avance. Nous avons été victime d’un tel succès (140 combattants et près de 1000 spectateurs) qu’à l’issu de la première édition, il a immédiatement été question d’organiser le deuxième. ».


http://www.youtube.com/watch?v=jHSYklgqvrA&feature=fvst

Vainqueurs :

-60kg : Mourad Benseghir
-70kg : Marcelo Bocao
-80kg : David Pierre-Louis
-90kg : Karl “Psycho” Amoussou
-100kg : Francis Carmont



Deuxième édition : VIC 2

La deuxième édition était attendue au tournant, compte tenu du succès émis par la première et avec cette fois-ci, la participation des combattants de Vivacité : « ça ne nous paraissait pas normal d’organiser un pur événement et de ne pas y participer » (Yan).
Le mode de sélections fût le même que précédemment, à savoir que le staff invite les plus gros combattants hexagonaux et des combattants étrangers de renoms
Le staff du VIC a impressionné par sa capacité a attiré des combattants puisqu’en superfight, on n’a pas voir évolué le champion du monde 2006 de Jiu-jitsu Brésilien en la personne de Ronaldo « Jacaré » Souza, l’ancien champion du Strikeforce.


http://www.youtube.com/watch?v=gnW44eg7kik&feature=related

Vainqueurs :

-61kg : Yan Goavec
-68kg : Anderson Pereira
-78kg : Bendy Casimir
-83kg : Roan Jucao
-88kg : Pierre Pilat
-94kg : Eric Wanderleï
+94kg : Pega Leve
ABSOLUTE : Salazard


Troisième édition : le VIC 3

Pour la troisième édition, le VIC a quitté Grigny pour poser ses quartiers à la Halle Carpentier à Paris.
Le mode de sélections change légèrement puisque cette fois-ci, les participants s’inscrivent par le biais du site du magazine Fightsport où chacun mentionne son palmarès et le staff sélectionne les meilleurs CV. Cette fois-ci encore, le staff réussit un coup de maître en s’attachant la présence de l’ancien champion du Strikeforce Gegard Mousasi pour un stage, mais aussi la participation de deux vainqueurs de l’ADCC à savoir Jeff Monson et Pablo Popovitch.


http://www.youtube.com/watch?v=8ihRR21JOaw

Vainqueurs :

-66kg : Anderson Pereira
-74kg : Marcelo Bocao

- 84kg : Pablo Popovicth
- 96kg : Samuel Monin
+ 96kg : Jeff Monson
ABSOLUTE : Pablo Popovivtch


Contacts :

http://www.vicfight.fr
http://www.facebook....p?id=1098347564
http://www.facebook....100000699186251
http://www.facebook.com/Vivaciteam78
http://www.facebook....hp?id=659153391
http://www.facebook....NT/380448965347


Le VIC est de retour – partie 2


Lenoir01.



6 Commentaires

très bon article.

Par contre les montages épilleptique de la 2ème et 3ème édition ne donnent pas vraiment notion de la qualité des combats qui ont pu avoir lieu...
J'ai largement préféré le premier.
ca a l'air enorme comme event! j'aime bien le montage de la derniere video! on sent toute la tension, l'engagement, c'est terrible!
la vic, ma passion après l'adcc
Supers vidéos, longue vie au VIC!
C'est vrai que les vidéo du 2 et 3 font très promotionnelle mais on ne voit pas assez les combats, c'est dommage ça avait l'air fun!
gros evenement le vic maintenant le tournois de grappling no 1.





Annuaire des clubs

annuaire de recherche d'un club de jiu-jitsu brésilien, lutte, grappling, sambo, free fight ou boxe pied poing

Les derniers commentaires des articles


Facebook