Aller au contenu


Joe Lozito, le fan de l'UFC, un an après !





Image IPB


Il y a à peine plus d'un an l'Amérique se trouvait un nouveau héros en la personne de Joe Lozito, un père de famille, qui a vu sa vie basculer en l'espace de quelques instants dans le métro New-Yorkais. A l'époque l'histoire avait été rapportée par IKUSA (www.ikusa.fr).

Un peu plus d'un après, nous sommes allés prendre des nouvelles de Joe qui a été blessé lors de l'incident. Il lui reste encore quelques stigmates de son affrontement ainsi que des séquelles dont il ne se remettra sans doute jamais.


"Je me porte plutôt bien considérant le fait que j'ai de la chance d'avoir une superbe femme et deux merveilleux enfants à mes côtés. Je suis quasiment sûr que je vais devoir me battre contre les effets secondaires jusqu'à la fin de ma vie, mais c'est juste un autre combat à mener. Vaut mieux ça que rien !"

"Je ne sais pas si un jour je vais complètement récupérer. Physiquement, je n'ai toujours pas recouvré l'usage complet de mon pouce gauche. Mes cicatrices me font souffrir quasiment tous les jours, je suis encore fréquemment victime de maux de tête. Psychologiquement, je souffre d'anxiété et je ne fais plus autant confiance qu'avant."



Image IPB

Joe tient la police de New-York pour responsable de son anxiété car selon lui, elle n'a pas fait son travail correctement.


"Mon anxiété est plus due au fait que les policiers qui étaient dans le train à la recherche de Maksim Gelman (le tueur ndlr) m'ont tout simplement laisser me débrouiller tout seul que du fait de l'attaque elle-même"


Même s'il souffre encore aujourd'hui que ce soit mentalement au physiquement Joe affirme qu'il ne regrette rien, que s'il fallait le refaire, il le referait sans hésiter.

"Je le referais sans aucun doute. Je crois que beaucoup aurait fait pareil à ma place. J'apprécie vraiment tous ces gens qui ont dit que je suis un héros, mais je pense sincèrement que j'ai fait ce que n'importe qui aurait fait à ma place."

Avec le recul, Joe ne se considère toujours pas comme un héros et reste modeste malgré tous les éloges qui lui ont été faits. Il est , aujourd'hui encore, le simple père de famille qu'il était avant l'incident du métro, même si comme il le dit lui-même certaines choses ont changé...notamment sa façon d'aborder la vie.

"J'ai réalisé que rien n'est acquis. Je prends le temps de plus apprécier les choses parce que maintenant je sais que la vie ne tient qu'à un fil. Je sais maintenant qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on voit à la télé ou lit dans les journaux. Je sais maintenant qu'il ne faut pas faire confiance aux gens, même s'ils ont été embauchés pour nous protéger et nous servir. Je sais à quoi ressemble la méchanceté, je connais son odeur et je sais qu'elle ne veut que du mal. J'essaye tout de même de n'a pas trop m'attarder sur le côté négatif, il me reste trop de choses à vivre, pour que je ne gaspille mon énergie sur cet aspect."





Image IPB

Ne pas gaspiller d'énergie sur l'aspect négatif, c'est aussi profiter du positif, ceci se traduit par le soutient reçu de la part du président de l'UFC, Dana White ainsi que son combattant préféré qui est nul autre que... Keith Jardine, qui sont tous les deux présents pour Joe.


"Dana White et l'UFC en général ont été un don de dieu pour ma famille et pour moi. Dana nous a envoyé des milliers de dollars de cadeaux, des places pour aller assister aux galas auxquels on avait la possibilité de se rendre et le plus important, il a toujours été là quand j'avais besoin de lui. C'est un homme génial. Dana White et Keith Jardine m'ont aidé plus qu'ils ne le croient lors de ma convalescence, je leur en suis éternellement redevable, mais je voudrais remercier leurs parents d'avoir élever des enfants géniaux."



La vie de Joe Lozito a donc basculé ce week-end de février 2011. Un an plus la tard, elle a repris son court, ses blessures ne lui ont pas empêché de reprendre le travail et ne l'empêchent de profiter de sa famille.

Joe Lozito où l'histoire d'un héros et dire que le MMA n'est toujours pas légal dans l'Etat de New-York...


Yann.B IKUSA (www.ikusa.fr)



9 Commentaires

Par ailleurs, son agresseur a pris 200 ans de prison.
c'est tout ?
il y a un an il disait que les flics étaient ses héros et là c'est l'inverse ?
ben en un an, t'as le temps de réfléchir.....

il y a un an, il ne se rendais ptete pas compte des séquelles psychologiques auquelles ils devrait faire face...et était tout juste content d'avoir survécu physiquement...
ou peut etre qu'entre temps il s'est dit qu'il pourrait soutirer des sous dans un proces contre la police ? ;)

en tout cas il a eu des couilles on sait comment il a gagné le combat ?
RNC ? juji ?
mais c'est quoi l'histoire. j'aurais aimé pouvoir relire le sujet mais y'a meme pas de lien, et dans recherche c'est introuvable... j'enrage hehe
bin fait une recherche sous google:)) comme quoi rien ne prepare a une attaque sauvage au couteau de cuisine...http://images.crateandbarrel.com/is/image/Crate/BlackClassicChefsKnife8i?$lg$
Au début de l'article il y a écrit "histoire" en bleu et souligné. Si tu cliques dessus tu te retrouveras directement à l'article de l'époque qui raconte ce qui s'est passé. C'est fait exprès.
Vous ne croyiez quand même pas que les rédacteurs allaient mettre des articles sans le rappel des faits surtout pour une histoire qui date d'il y a un an. ;)
ahhhhhhhhhhh les ikusiens...............;-p


Calendrier


Les derniers sujets



Annuaire des clubs

annuaire de recherche d'un club de jiu-jitsu brésilien, lutte, grappling, sambo, free fight ou boxe pied poing

Les derniers commentaires des articles


Facebook