Aller au contenu

L' annuaire des clubs est de retour, il ne reste plus qu'aux clubs à en faire la promotion, c'est simple, rapide et gratuit. Alors parlez-en dans vos clubs.

En savoir plus.

  • Nos choix

  • Kouider Abdelmoumeni : "J'ai été l'un des premiers français à avoir boxé au Rajadamnon"


    RoiHeenok
    Sur [b]IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr/index.html/_/interview/kouider-abdelmoumeni-jai-ete-lun-des-premiers-francais-a-avoir-boxe-au-rajadamno-r773"]www.ikusa.fr[/url]) nous avons l'habitude de donner la parole aux acteurs du MMA national et international. Mais aujourd'hui c'est à une figure emblématique du Muay-Thaï français en la personne de [b]Kouider Abdelmoumeni[/b] que nous avons décider de nous entretenir.

    [b]IKUSA : Pour commencer pouvez-vous vous présenter ?[/b]

    Je me présente, [b]Kouider Abdelmoumeni[/b], brevet d’état en Boxe Française 2ième degrés, BPJEPS Muay Thai, ceinture noire 2ième dan de Judo, ceinture noire de Karaté et gant d’argent en Boxe Française.

    J’ai commencé le sport à 10 ans par le Judo, je suis ensuite passé au Karaté, au Catch, à la Boxe Française puis à la Boxe Anglaise. J’ai découvert la Boxe Thaï en 1976 grâce à [url="http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Paschy"]Roger PASCHY[/url] envers qui j’ai énormément de respect. De 1976 à 1984 fidèle à mon club le Yamatsuki, j’ai été 3 fois champion de France et d’Europe, et j'ai été l'un des premiers français à avoir boxé en Thaïlande au stade mythique du Rajadamnon à Bangkok en 1981. En 1982 j’ai également été vice champion du monde à Hong Kong.

    [center][img]http://muaythai-hayasa.com/images/stories/Kouider_bv000036.jpg[/img][/center]

    J’ai créé mon club de Boxe Française en 1975 et celui de Boxe Thaï en 1981 (situé à Nanterre dans les Hauts-de-Seine), c'est d'ailleurs l'un des tous premiers club à avoir été créé en France ! Aujourd’hui je m’occupe toujours de mon club, nous comptons environs 300 adhérents, et c’est toujours avec le même plaisir que je transmets mes valeurs et mes connaissances.

    Par la suite j’ai commencé à jouer un rôle fédéral dés que j’ai mis fin à ma carrière de boxeur en 1984. J’ai participé avec mon regretté ami Jean Pierre Miecaze à la rédaction du règlement d’arbitrage, qui est aujourd’hui le socle des règlements. Celui-ci a été plusieurs fois réactualisé au fils des années. J’ai joué un rôle au sein des fédérations suivantes en tant que responsable de commission et élu au comité directeur : FBT, UST, FFSGT, FBTMTDA et aujourd’hui à la [url="http://www.sportsdecontact.fr/"]FFSCDA[/url] en tant que conseiller et cadre technique fédéral. De 1981 à 2007, j’ai toujours été bénévole au sein de ces fédérations.

    [b]IKUSA : Quelle regard portez-vous sur votre carrière de combattant ?[/b]

    Ma carrière de combattant m'a beaucoup fait voyager. J'ai découvert des pays comme la Norvège, la Thaïlande, Hong Kong, ou bien même notre département la Martinique ... Comme il n'y avait pas beaucoup d'organisation en France, nous partions boxé en Hollande, en Angleterre, en Belgique ou en Allemagne.

    Dans mon club nous étions deux boxeurs dans la même catégorie : Jean Luc Legouez et moi-même. Ma carrière a été très riche au niveau humain, et j'ai d'ailleurs gardé beaucoup de contacts.

    [b]IKUSA : Nous savons que vous avez un rôle au sein de la FFSCDA, pouvez-vous nous expliquer en quoi il consiste ?[/b]

    Au sein de la [url="http://www.sportsdecontact.fr/"]FFSCDA[/url] je suis CTF : Conseiller Technique National, mais également sélectionneur de l’équipe de France. J’œuvre sous l’autorité conjointe du DTN (Directeur Technique National) et du président du Comité Français de Muaythai de la FFSCDA.

    [center][img]http://nsa26.casimages.com/img/2011/04/04//110404111517433953.jpg[/img][/center]

    Mes principales missions sont :

    - Encadrement et programme de l’équipe de France (effectif de l’encadrement, calendrier des compétitions, préparation des échéances, modalité de constitution des collectifs et des sélections)

    - Organisation du CFMT (Comité Francais du Muay-Thaï) : vigilance quant
    à l’organisation des instances décentrées du comité

    - Formation : transmission de mon savoir faire auprès des commissions
    nationales et des ligues par le biais de formation, préparation à l’élaboration de nouvelles compétitions.

    [b]IKUSA : Comment trouvez-vous l'évolution du Muay-Thaï en France ?[/b]

    Techniquement de gros progrès ont été fait, on se rapproche petit à petit du niveau des thaïlandais. Depuis la création de la FFSCDA de nouveaux réseaux ont été crée, le DTN et le président ont œuvré pour le developpement du Muay-Thaï national et international.

    [b]IKUSA : Pour vous, quelles sont les futurs espoirs Français ?[/b]

    Ils sont nombreux je n'en citerai que quelqu'uns : Charles Francois, Damien
    Alamos, Johan Beausejour ... et chez les filles Mlle Laetitia Lambert.

    [center][img]http://nsa25.casimages.com/img/2011/04/04//110404111717224764.jpg[/img][/center]

    [b]IKUSA : Quelles conseils donneriez-vous à un jeune souhaitant faire carrière dans ce sport ?[/b]

    Je lui conseillerais d'abord de bien étudier et ensuite de se consacrer à sa carrière de boxeur. Mais surtout de perséverer, d'être ponctuel et assidu au cours, de ne pas hésiter a répéter les techniques des centaines de fois pour qu'elles deviennent des réflexes.

    Ne pas griller les étapes en voulant absolument monter sur le ring, ne pas se contenter de l'entrainement à la salle mais d'aller faire des footings. Ne pas jouer avec son corps (grosssir, maigrir) respecter sa catégorie de poids et faire attention à son hygiène de vie durant toute l'année.

    [b]IKUSA : Connaissez-vous le MMA ? Et si oui qu'en pensez-vous ?[/b]

    Oui je connais le MMA, c'est un sport très complet. Je pense que si je l'avais connu étant jeune je l'aurais surement essayé.

    En revanche ce que je n'aime pas ce sont les frappes au sol, car je ne trouve pas ça respectueux. Je préfère les combats sur ring, je n’apprécie vraiment pas les combats en cage.

    [b]IKUSA : Pour conclure avez-vous un message à faire passer ?[/b]

    Il est très difficile de vivre de ce sport, ce que j'aimerai c'est que les anciens champions soit plus présents une fois leurs carrières terminées afin qu'ils puissent passer leurs diplômes pour transmettre et enseigner leur savoir et leur expérience.

    Je tiens à remercier [b]Kouider Abdelmoumeni[/b] (qui est également le parrain de mon club [url="http://muaythai-hayasa.com/index.php"]Muay-Thai Hayasa[/url]) pour sa gentillesse ainsi que pour sa disponibilité, ainsi que [b]Mohamed Abbou[/b] sans qui cette entrevue n'aurait pu avoir lieu.

    [font="Times New Roman"]Par RoiHeenok pour IKUSA ([url="http://www.ikusa.fr/index.html/_/interview/kouider-abdelmoumeni-jai-ete-lun-des-premiers-francais-a-avoir-boxe-au-rajadamno-r773"]www.ikusa.fr[/url])[/font]

    [center][img]http://img811.imageshack.us/img811/3918/signaturetransparante2.png[/img][/center]


    Retour utilisateur

    Commentaires recommandés

    C'est un peu "l'ancienne génération" martiale,mais il ne dénigre pas le mma,donc ça va.Moi j'ai un gros respect pour cette génération de pionniers"Pashy,les frères Desjardin,Allouche,Kouider"qui ont fait avancer,progresser,diffuser cet art,l'ont transmis et fait aimer à toute une génération de nak muay en dispensant leurs savoir et qui sont toujours présent dans le paysage de la boxe thai française.Merci Heenok pour l'interview,car on entends pas assez souvent les voix de ces pionniers. :6yaisse: :6yaisse: :6yaisse:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant




© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés

×