Aller au contenu

L' annuaire des clubs est de retour, il ne reste plus qu'aux clubs à en faire la promotion, c'est simple, rapide et gratuit. Alors parlez-en dans vos clubs.

En savoir plus.

  • Nos choix

  • Le MMA en France, ce n'est pas gagné !


    boboss
    [b]IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr/"]www.ikusa.fr[/url]) vous propose de suivre les derniers rebondissements sur la légalisation du MMA en France, après l'affaire Jouannot "[url="http://www.ikusa.fr/index.html/_/news/la-ministre-des-sports-francaise-contre-le-mma-r490"][b]La ministre des sports française contre le MMA ![/b][/url]", nous allons vous faire lire les dernières recommandations du ministère des sports à la Fédération Française de lutte.

    Comme vous le savez, la FFL via la FILA a essayé d’instaurer la pratique du Grappling Combat (du MMA à la française) en France, bon elle aura essayé en effet, car[b] le ministère des sports vient de lui demander [s]de revoir sa copie[/s] d'interdire cette discipline[/b], je cite une lettre envoyée, le 19 février à Mr Alain Bertholom, président de la FFL.

    «[i]Monsieur le Président,

    Par courrier en date du 15 décembre, vous saisissiez la ministre des sports au sujet de la volonté de la Fédération Internationale de Lutte (FILA) de voir se développer en France, le grappling combat.

    La FFL est délégataire de la discipline grappling par arrêté en date du 15 décembre 2008. Le grappling combat se distingue du grappling par la possibilité de recourir à des techniques de percussions, que les pratiquants soient debout ou au sol. [b]Ainsi cette pratique différente du grappling, se rapproche très fortement d’une pratique de combat libre, le Mixed Martial Arts (MMA)[/b].

    Or, le conseil de l’Europe, par la recommandation R 99-11 adoptée par les ministres européens des sports le 22 avril 1999, relative aux manifestations de « combat libre » ou de « combat en cage » ou aux pratiques assimilées,[b] a demandé aux gouvernements des états membres de prendre toutes les mesures nécessaires pour interdire et empêcher ces manifestations[/b], estimant que de telles pratiques sont contraires aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales. La recommandation R 93-13 relative à la charte européenne du sport, qui vise à protéger le sport des dangers des pratiques abusives et *avilissantes, va dans le même sens.

    Sur la base de ces recommandations, [b]le Ministère en charge des sports a toujours fait part de son opposition à la tenue de ce type de combat en France pour des raisons de moralité, d’éthique et de respect de l’intégrité humaine. [/b]

    [b]D’ailleurs, ce type de combat fait l’objet de mesures d’interdiction par les préfets de département en application de l’article L.331-2 du code du sport qui prévoit que l’autorité administrative peut, par arrêté motivé, interdire la tenue de cette manifestation lorsqu’elle présente des risques d’atteinte à la dignité, à l’intégrité physique ou à la santé des participants.[/b]

    Dans ces conditions,[b] je vous demande de ne pas intégrer le grappling combat dans les disciplines organisées par votre fédération[/b]... [/i]»


    Ce à quoi, le président de la FFL répond et demande son comité directeur, à ses cadres techniques, à son DTN, à son staff médical.

    « [i]Nous nous devons d’attirer votre attention[b] sur la pratique et les développement du Grappling dit « COMBAT » et vous demande de vous référer aux directives Ministérielles ci-jointes (ci-dessus) [/b]. (

    En effet, cette pratique se rapproche du combat libre et va à l’encontre de notre moralité, de notre éthique et du respect de l’intégrité humaine.

    [b]Aussi, nous vous demandons d’appliquer et de faire appliquer cette directive auprès de tous vos sociétaires…[/b] [/i]»


    Donc en gros, on peut déjà dire adieu au Grappling Combat en France (discipline très proche du MMA et à sa réglementation qui allait dans le bon sens pour proposer des combat par catégorie de niveau, d'age et pour structurer et encadrer parfaitement ce type de combat en France...) et par la même occasion, ça nous montre une fois encore, que le parcours va être long et semé d’embûche avant que le MMA soit enfin reconnu en France.

    J'ai découvert le MMA en 1996 à une époque ou cette discipline était autre chose que ce qu'elle est, en ce moment, on est en 2011 et je ne vois toujours pas les choses avancer dans le bon sens, j'ai souvent entendu dire que la france avait 20 ans de retard sur les autres, ok donc dans 4-5 ans, ce sport sera enfin reconnu ??

    Qui vivra verra !

    *avilissant (adj.) = qui avilit; humiliant, dégradant.


    Retour utilisateur



    Commentaires recommandés

    Une idée de protestation symbolique qui me vient comme ça: renvoyer sa licence(pour moi une licence FFkaraté) accompagnée d'une lettre au siège de sa fédé(ou au Ministère de la jeunesse et des sports).
    On pourrait par exemple, lancer une campagne sur le net "No fédé délégataire".
    Qu'en pensez vous?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    putain,mais ou on vit?En interdisant totalement,le risque est de voir des réunions clandestines.Ou là l'encadrement sera moindre, et propice aux accidents et diverses dérives.Apparement pour eux le sujet est clos,pas de commissions,pas de dialogue,aucune ouverture d'esprit.BRAVO MADAME JUANNOT.C'est incroyable comme beaucoup de personnes venant des arts martiaux tradi sont optuS.Je croyais justement que les arts martiaux préconisaient le respect des différences et l'ouverture d'esprit et au monde.AVILISSANT,bordel,mais je rève.à ce que je sache,les combattant sont des pros...Des athlètes.On prend pas 2 personnes au hasard qu'on jette dans une cage à qui on demande de se ruiner la gueule,pour le plaisir des yeux ou de certains?????????Mais on vit ou là?Tout ceux qui nous est reproché est applicable,à tout les sports de combats contact alors?Tant qu'on y est,pourquoi pas interdire,la boxe,le muay thai,le full contact,mais aussi le hockey,le rugby,et j'en passe.JE COMPREND PAS.Est ce que avant de ce décider,ils ont vues comme ce sport est devenue structuré,comme les arbitres sont pros,et protèges les combattants.Tout simplement comment ce sport à évolué,et dans la bonne direction?Impossible,sinon ils ne pourraient avoir cet avis tranché.C'est MINABLE,et la je parle pour moi,spectateur et pratiquant"loisir",j'imagine pas ce que doivent ressentir nos fighters tricolores.J'AI MAL à LA FRANCE MES AMIS,J'ai MAL.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    [quote]les regles du grappling combat étant quasi identiques à celles du pancrace[/quote]
    Ben oui ce serait logique.
    Mais en fait nan.
    C'est spécifiquement le combat grappling qui est visé en raison des frappes au sol.
    Quand le combat continue au sol avec des frappes ça devient contraire aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales.
    Si les frappes au sol sont prohibées et que le combat continue grâce aux techniques de grappling, là c'est conforme aux droits de l’homme (et aux libertés fondamentales).
    Le pancrace se voulant la résurrection d'une discipline grecque (le pankrátion) pratiquée aux jeux olympiques antiques, j'imagine qu'il était difficile de prétendre qu'il était étranger aux valeurs de notre civilisation.
    Valeurs qui par ailleurs s'accommodent très bien des dérives mercantiles du sport professionnel dans d'autres disciplines et de l'abêtissement généralisé du public qu'il en résulte, de la glorification des transgressions des valeurs communément admises dans de nombreux domaines de l'industrie du divertissement ainsi que du trafic d'influence chez les responsables politiques et l'assujettissement de l'intérêt général à des intérêts commerciaux particuliers...mais bon, passons.
    Mais peut être que certains ne perçoivent pas le pancrace comme un danger pour leur business, dans la mesure ou celui ci semble en crise depuis la vague de démissions de 2010 au sein du comité directeur de la FPF.
    Alors que le MMA, alors ça oui pardon! Les gamins ne jurent que par ça, Douillet personne sait qui c'est parmi les ados, alors que "The Axe Murderer" ou "Fedor" ils connaissent très bien. Les pontes de certaines fédés ont très bien compris le problème, ça risque vraiment trop de remettre en cause un système qui ronronnait pépère depuis des dizaines d'années, avec ses circuits financiers rodés (subventions, cotisations, salaires des permanents tranquillement assuré par le boulot des enseignants bénévoles, le tout verrouillé par le système légal de l'obtention des diplômes contrôlé conjointement par les fédés délégataires et le ministère des sport, budget pub etc...). Si on autorise le MMA, y'aura plus personne dans les cours de judo, je te laisse imaginer le malaise!
    Donc, pour se prémunir du danger, on active le ban et l'arrière ban des réseaux d'influences(au niveau national comme au niveau local) et au terme d'une discrète, mais opiniâtre, campagne de désinformation(en direction du public) et d'influence(en direction des décideurs politique et institutionnels), le couperet tombe: interdiction.
    Les arts martiaux c'est l'école de la vie.
    On y apprend la duplicité, la pratique du dénigrement voilée, le machiavélisme, la manipulation et l'utilisation ad hoc du copinage. B)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Alors pour répondre aux questions de certaines personnes en ce qui concerne cette directive européenne.

    Une directive est un texte édité par l'UE qui dicte la direction (orientation) à suivre pour les pays membres. Donc chaque pays peut interpréter librement cette directive et le suivre ou non. Par exemple on voit que certains pays ont interdit que partiellement la pratique du MMA (Allemagne pays fédéral donc chaque Land dispose de son droit d'autoriser le déroulement d'event ou non. Par ex à Cologne c'est interdit mais à Oberhausen autorisé). Aux Pays-Bas ou en Pologne la pratique du MMA est autorisée donc on peut penser que ces pays n'ont pas choisi d'adopter la position européenne.

    La France a choisi lors de la publication de cette directive de l'interpréter de manière radicale et d'interdire toutes les compétitions de MMA au titre de ce qu'ils appellent "contraire à la dignité de l'Homme et aux libertés fondamentales".

    Le pire c'est que ces gens du ministère se réfèrent encore à un texte datant de plus de dix ans alors que le MMA a connu une évolution aussi bien sur un plan sportif qu'éthique. Et on remet en avant ce genre de texte pour tenter d'interdire à tout prix le Grappling Combat sous prétexte qu'il ressemble par la forme au MMA...

    J'adore l'ouverture d'esprit de votre pays...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Tu sais en france l'ouverture d'esprit chez les autres c'est trés bien, mais chez nous surtot pas!!!
    Ensuite, il faut savoir qu'en amont on a un forcing des arts martiaux dits traditionnels(karaté, judo...) pour pas que le MMA soit légalisé car je te dis pas la dégringolade niveau licence!!!
    Tu te rends compte, deja que le judo et le karaté ne sont pas hyper médiatisé, si demain ils ont le MMA en concurrence???ils savent que notre sport est en pleine expansion, que les TV (canal) vont se jeter dessus au vue des retombées economiques.
    Et c'est là que le bat blesse, tout ca c'est une histoire de fric et ca n'a rien avoir avec des histoires d'éthiques et compagnies!

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    [quote]Une directive est un texte édité par l'UE qui dicte la direction (orientation) à suivre pour les pays membres.[/quote]
    Attention, car ce détail à son importance. Il ne s'agit nullement d'une directive émanent d'une instance dépendante de l'Union Européenne(comme le Conseil de l'Union Européenne) et qui pourrait avoir force de loi, mais d'une [u]recommandation[/u] émanant du [u]Conseil de l'Europe[/u]
    Le Conseil de l'Europe:http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_l%27Europe
    Union Européenne: http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne
    En d'autres termes: l'interdiction ne se base pas sur une loi européenne comme le texte voudrait le laisser penser mais bel et bien sur une décision nationale, les recommandations du Conseil de l' Europe n'étant pas des textes législatifs s'appliquant automatiquement aux états membres.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Comme le dit Manuelito ce n'est pas du tout une directive donc on peut pas s'en servir devant un tribunal. Le seul règlement qui empêche l'organisation de combats de MMA c'est article [url=http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006547706&cidTexte=LEGITEXT000006071318&dateTexte=20110224&fastPos=5&fastReqId=1400878502&oldAction=rechCodeArticle]L.331-2 du code du sport[/url]. Et notamment le second alinéa:
    L'autorité administrative peut, par arrêté motivé, interdire la tenue de cette manifestation lorsqu'elle présente des risques d'atteinte à la dignité, à l'intégrité physique ou à la santé des participants.

    Ce qui pose problème c'est le respect de la dignité parce que les autres points c'est assez rapide à démontrer (médecins présents et arrêts de l'arbitre tout ça). Sur la dignité il faudrait se référer à un arrêt de la Cour Européenne des Droits de l'Homme (me semble-t-il je suis pas juriste confirmé) qui dit ça:
    "le respect de la dignité de la personne humaine imposaient des limites qui ne sauraient être franchies en se prévalant du « droit à disposer de soi » ou de la « sexualité consensuelle »."

    En gros, on peut attaquer un arrêté du préfet avec le recours pour excès de pouvoir (dans les limites de 2 mois après publication de l'arrêté) pour annuler l'arrêté et donc mettre en place une compétition. Il faudrait donc que plusieurs juges rendent des décisions similaires ce qui en ferait de la jurisprudence légitimant un peu tout ça. Sinon ben on tape au niveau européen et on demande une égalité sur le plan de la compétition.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    tarek13 à tout dit, c'est çà le fin mot de l'histoire, le pognon. On est gouverné par des hypocrites parce que le jour ou ils se rendront vraiment compte que le MMA engendre énormément d'argent (events, Clubs/licenciés, etc..), ils retourneront vite leur veste.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    [quote]le jour ou ils se rendront vraiment compte que le MMA engendre énormément d'argent (events, Clubs/licenciés, etc..), ils retourneront vite leur veste[/quote]
    Mais ils s'en rendent comptent!
    Sauf qu'ils peuvent pas retourner leur veste comme ça du jour au lendemain, alors le MMA sera promu, par la fédé de karaté, sous le nom de "pro fight karaté", par la fédé de judo, sous le nom de "combat jujitsu" sous d'autres formes aussi sans doute par d'autres fédés....

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Euh le Pro Fight Karate c'est la version Pro du Karate. Alors certes c'est soutenu par la FFKDA mais c'est pas elle qui l'a mis en place. D'ailleurs dans ce Pro Fight Karate ils acceptent pas seulement les Karateka. SI vous voulez taper sur la FFKDA regarder plutôt du coté du Karate-jutsu.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Je pense que vous vous trompez si vous croyez que les fédérations délégataires ont peur du MMA, elles sont justes en train de l'adapter à leurs sauces pour mettre une carotte aux pseudo-fédé de MMA, et je suis persuadé que d'ici 5 ans on aura des compétitions de disciplines proches du MMA mais sous la tutelle de la FFKDA ou de la FFJ.
    De plus, le judo ou le karaté ne visent pas le même public que le MMA, pour preuve: la FFKDA ne s'est jamais aussi bien portée que depuis l'arrivée du Muay-thai ou du kick-boxing.... les fédérations de tutelle ne perdrons que 1 ou 2 % de licenciés et encore je suis sûr que nombreux seront ceux qui continueront à prendre une licence FFKDA en parallèle de celle du MMA.

    Ne sur-estimer pas le nombre de pratiquants potentiels de MMA, les gens aiment regarder les athlètes mais beaucoup moins transpirer....

    Pour info: les championnats du Monde de Karaté traditionnel auront lieu à Bercy l'an prochain et sur 2 ou 3 jours !!!!!

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    [quote]Je pense que vous vous trompez si vous croyez que les fédérations délégataires ont peur du MMA[/quote]
    Les faits sont là.
    Il règne un consensus parmi les décideurs institutionnels et les responsables sportifs pour:
    1/Dénigrer la discipline
    2/Contrecarrer sa diffusion
    3/Faire la promotion de disciplines voisines, mais hors FILA
    Maintenant, est ce bien de la "peur" ou la volonté de mettre la main sur un business lucratif, j'en sais rien.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant




© IKUSA 2003 - 2017 tous droits réservés

×