Jump to content

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

arsene lupin

Livre: "l'entrainement d'un détenu"

Recommended Posts

je pense que mes problèmes viennent déja du fait que je reprends le sport après un long arret et puis il y a le poids. Mais bon, je chéris chaque progrès :)

Je fais la traction avec une barre perso, car la table ne tiendrait pas ^^

Par contre, je ne la touche pas avec la poitrine. je n'y arrive pas. C'est nécessaire ? 

 

PS Interessante la vidéo de Carrio. Elle a répondu à une partie de mes interrogations :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste une question qui n'a rien à voir avec la qualité de la méthode dont je ne saurais douter vu le nombre de retours positifs. Ça ne vous choque pas du tout le marketing tollard, basé sur une espèce de fantasme malsain du condamné suant dans une cellule ? Personnellement j'aime bien cette sorte de mythologie de l'enfer carcérale, ça peut donner d'excellentes choses comme la série Oz, mais par contre je trouverai extrêmement étrange de laisser cela me faire acheter et suivre scrupuleusement un bouquin d'entraînement physique. Ou alors vous arrivez à en faire totalement abstraction, félicitations car pas moi, j'attache de l'importance à la forme et au style.

Question subsidiaire : il y a d'excellents bouquins de vrais préparateurs physiques qui ont prouvé leur valeur en amenant au top des champions. Vous en avez ? N'y voyez aucun jugement, j'aimerai simplement jauger l'impact du marketing.

Troisième question : on est sur un forum de sports de combat et d'arts martiaux, la plupart d'entre-vous font donc du travail physique pour améliorer leurs qualités de combattant. Cela ne vous gène pas l'absence totale de spécificité de ce genre de méthode (on en a déjà parlé sur ce forum pour le Crossfit : excellent pour la condition physique mais aucune spécificité). Pour ceux qui prennent en compte ce point : comment adaptez-vous la méthode pour la rendre cohérente et dirigée vers vos progrès en combat ?

Dernier point plus général : j'ai l'impression que dans le monde des arts martiaux et des sports de combats en ce moment il y a une représentation de plus en plus vivace que le développement physique est le meilleur remède pour solutionner tous les problèmes. Je constate ça avec mes élèves : leur réponse spontanée c'est qu'ils doivent ajouter un entraînement muscu, un entraînement cardio, un jour circuit training, voir carrément d'aller faire 2h d'un autre sport pour améliorer leur physique. Jamais on entend dire qu'il faut ajouter une entraînement purement technique sans aucun travail physique (alors que c'est la composante première la technique et en plus à haut niveau c'est même intégré dans la programmation pour servir de récupération active).
Après moi je suis passionné donc jamais je ne me priverai d'un entraînement de Judo ou de JJB pour ajouter un créneau prépa physique (et pourtant j'adore la prépa physique). Déjà que je ne peux pas assez m'entraîner...
Je crois que l'influence de toutes ces méthodes à la mode participe à cette représentation et j'ai l'impression que les gens passent maintenant plus de temps à faire de la prépa physiques que leur art. Il y a beaucoup d'excellentes choses là n'est pas le problème mais est-ce que l'on n'oublie pas l'essentiel surtout pour des pratiquants amateurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment qu'il y a un coté marketing un peu transgressif.

C'est d'ailleurs pour cela que je n'ai jeté qu'un coup d'oeil discret et dédaigneux  au bouquin lorsque je l'ai vu sur les étals de la FNAC.  je me suis dit, c'est pour les gogo qui ont un corps de lâche et qui cherchent uneméthode sans effort pour aller faire le kéké dans le métro et sur la plage. Du coup, je me suis senti un peu ridicule et honteux lorsque je suis finalement passé à la caisse.

je ne m'y suis intéressé que  parce que des anciens partenaires de club l'avaient adopté en lieu et place de Lafay et m'en avait dit du plus grand bien. Et quelque temps plus tard, le topic est arrivé sur le forum.

Je m'y suis donc penché sur le sujet, et ce que j'ai vu m'a plutôt plu.

 

Donc pour moi, le coté "OZ" a plus été un frein qu'autre chose, et personnellement même si j'ai souri car il  s'auto-célèbre beaucoup ( On est carrément dans l'onanisme )  j'avoue faire complètement abstraction de ce coté marketing.

D'ailleurs, cela se trouve l'auteur n'est peut être même jamais allé en prison. Après tout, il s'agit d'un nom d'emprunt, on ne sait pas qui il est, mais je m'en fout, car j'adhère à la méthode.

 

Il ne s'agit pas d'avoir une belle plastique et d'attirer les regards mais de construire une force fonctionnelle.

Pour ma part, étant blessé et en rééducation, je ne m’entraîne depuis octobre 2010... Je croise les doigts cette année encore pour reprendre en cours de saison.

 

Quoiqu'il en soit, le "conditioning" est un plus dans la pratique des sports de combats. On l a bien vu à haut niveau avec des types comme BJ Penn qui bien que surdoué a décroché lorsque ses adversaires ont commencé à le surpasser physiquement.

Au niveau amateur et loisir, c'est aussi un plus.

Lors de mon 1er combat plein contact je suis parti en trombe et au bout de 30/40 sec, j'étais déja dans le rouge. Pourtant j'étais préparé. Avec plus d'expérience, et plus de coffre, j'aurais été un peu mieux. Et je me suis encore mieux préparé physiquement ensuite. A moins d'être ultra-dominant techniquement et tactiquement, cela se joue ensuite au physique et au mental. 

Pareil au sol, avoir un surplus de force et de coffre est un avantage.

 

Et puis, du moins pour le stand up, le renforcement améliore ta chaine musculaire,   ta puissance, ta stabilité et peut prévenir certaines blessures.

Au dela, techniquement, cela peut améliorer tes sensations.

 

Après tout est une question de proportion.Tout dépend de ce que tu veux être. un combattant qui se renforce physiquement ou un bodybuilder qui apprend quelques techniques de sport de combat. Si tu as très peu de temps, effectivement, il faut privilégier la technique. Mais si on peut rajouter un peu de conditioning, ce n'est pas un mal.

 

C'est d'ailleurs vrai dans la plupart des sports de combats ( lutte, boxe, judo ) mais aussi ailleurs ( natation, foot, rugby etcc ). le conditioning est un plus qui aide à passer des paliers.

 

Et pour ce qui est de cette méthode. Elle n'est pas chronovore, même un sportif loisir peut la caser dans son emploi du temps. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense que mes problèmes viennent déja du fait que je reprends le sport après un long arret et puis il y a le poids. Mais bon, je chéris chaque progrès :)

Je fais la traction avec une barre perso, car la table ne tiendrait pas ^^

Par contre, je ne la touche pas avec la poitrine. je n'y arrive pas. C'est nécessaire ? 

 

PS Interessante la vidéo de Carrio. Elle a répondu à une partie de mes interrogations :)

 

 

C'est importante d'aller le plus loin possible dans ton amplitude, à mon avis tu as le problème que Christophe Carrio décrit... manque de puissance entre les omoplates et l'antagoniste trop développé.

Selon moi, il faut que tu travaille la mobilité avant de faire ces tractions pour que tu puisse augmenter ton amplitude, il faut que tu travaille spécifiquement cette partie du corp comme le montre christophe carrio.

 

Si ça ne va toujours pas, je te conseille d'essayer un travail de pré fatigue... tu fatigue à mort tes bras et tes pectos en isométrie, sans pause tu enchaine avec les tractions horizontales.

 

L'effet recherché : pré fatiguer les muscles que tu sur utilise, quand ces muscles n'ont presque plus de jus pratiquer l'exercice... comme ces muscles sont crevé, tu seras obligé d'apprendre à utiliser les autres muscles nécessaire à cet effort. Cela te permettra de développer ces muscles là, de développer le système nerveux et d'appliquer une correction technique lors de tes prochains entrainement.

 

 

 

 

Juste une question qui n'a rien à voir avec la qualité de la méthode dont je ne saurais douter vu le nombre de retours positifs. Ça ne vous choque pas du tout le marketing tollard, basé sur une espèce de fantasme malsain du condamné suant dans une cellule ? Personnellement j'aime bien cette sorte de mythologie de l'enfer carcérale, ça peut donner d'excellentes choses comme la série Oz, mais par contre je trouverai extrêmement étrange de laisser cela me faire acheter et suivre scrupuleusement un bouquin d'entraînement physique. Ou alors vous arrivez à en faire totalement abstraction, félicitations car pas moi, j'attache de l'importance à la forme et au style.

Question subsidiaire : il y a d'excellents bouquins de vrais préparateurs physiques qui ont prouvé leur valeur en amenant au top des champions. Vous en avez ? N'y voyez aucun jugement, j'aimerai simplement jauger l'impact du marketing.

Troisième question : on est sur un forum de sports de combat et d'arts martiaux, la plupart d'entre-vous font donc du travail physique pour améliorer leurs qualités de combattant. Cela ne vous gène pas l'absence totale de spécificité de ce genre de méthode (on en a déjà parlé sur ce forum pour le Crossfit : excellent pour la condition physique mais aucune spécificité). Pour ceux qui prennent en compte ce point : comment adaptez-vous la méthode pour la rendre cohérente et dirigée vers vos progrès en combat ?

Dernier point plus général : j'ai l'impression que dans le monde des arts martiaux et des sports de combats en ce moment il y a une représentation de plus en plus vivace que le développement physique est le meilleur remède pour solutionner tous les problèmes. Je constate ça avec mes élèves : leur réponse spontanée c'est qu'ils doivent ajouter un entraînement muscu, un entraînement cardio, un jour circuit training, voir carrément d'aller faire 2h d'un autre sport pour améliorer leur physique. Jamais on entend dire qu'il faut ajouter une entraînement purement technique sans aucun travail physique (alors que c'est la composante première la technique et en plus à haut niveau c'est même intégré dans la programmation pour servir de récupération active).
Après moi je suis passionné donc jamais je ne me priverai d'un entraînement de Judo ou de JJB pour ajouter un créneau prépa physique (et pourtant j'adore la prépa physique). Déjà que je ne peux pas assez m'entraîner...
Je crois que l'influence de toutes ces méthodes à la mode participe à cette représentation et j'ai l'impression que les gens passent maintenant plus de temps à faire de la prépa physiques que leur art. Il y a beaucoup d'excellentes choses là n'est pas le problème mais est-ce que l'on n'oublie pas l'essentiel surtout pour des pratiquants amateurs ?

 

 

Je trouve tes questions pertinente. Perso je trouve que ce bouquin est intéressant, mais pas exceptionnel, il est pratique car facile à suivre et relativement bien foutu.

Ce qui me dérange dedans, le côté prison... je m'intéresse à fond au prison, donc c'est pas ça le problème, c'est juste que là il mélange deux sujets alors qu'en gros ce qui nous intéresse dedans c'est bien le travail physique.

Ce qui me dérange, mais qui est juste une conséquence du point positif, c'est que comme il fait un truc simple et compréhensible, il a y a  pas mal d'éléments qui sont pas détaillés. Et selon moi, sa méthode est lente parce qu'il ne donne pas assez de variation sur la manière de travailler et sur la programmation.

 

En gros il ne parle pas beaucoup des muscles antagoniste, alors que ça a un impact assez importante dans l'effort, car c'est l'équilibre entre les muscles antagoniste qui va améliorer la performance.

Il me semble qu'il ne parle pas du tout de la manière de travailler le muscle (concentrique, excentrique, isométrique, stato dynamique, pliométrique... hors cela permettrait très clairement de s'améliorer, par contre cela nécessite une meilleure programmation.

 

 

En bref, pour moi c'est bien pour se réathlétiser, ou pour pratiquer quand on a peu de temps a investir dans l'augmentation de la force.

 

 

Pour finir et répondre à la question suivante, je trouve les ouvrages de Christophe Carrio beaucoup plus complexe et dur à comprendre, mais beaucoup plus complets également. Par ailleurs il y a un bouquin qui s'appelle : "la préparation physique moderne - optimisation des techniques...." qui est excellent.

 

 

Pour la question de la spécificité, la je te rejoins, je pense qu'en effet ce livre est un complément, mais en rien une méthode complète, c'est d'ailleurs un bouquin très spécifique pour développer un type de force. Bref, pour moi la vrai préparation physique est toujours spécifique.

Cependant le MMA est juste super complet... il faut avoir un bon cardio, une endurance correcte, une bonne explosivité, une bonne résistance, avoir de la réactivité...

En bref pour moi faut jauger par rapport à son propre style, son niveau physique et puis améliorer nos lacunes et voir ce qui cale dans la pratique.

 

Deux cas de figure principaux :

 

1er cas de figure :

Je n'arrive pas à rentrer ma droite en fin de combo, elle n'est pas suffisamment puissante, alors que d'habitude elle est puissante.

---> faut que je m'améliore dans mes filières énergétique ---> circuit training

 

Ca c'est un cas de figure ou on va booster les valeurs générale de notre corp pour être plus efficace en combat. Mais on va essayer de chercher les valeurs qui nous font défauts dans la pratique. Voire améliorer des valeurs qui nous permettront d'être plus décisif.

 

Je suis toujours dans le jus fin de round

---> faut que j'améliore ma caisse ----> fractionné long

 

C'est un peu simpliste, parce que parfois on est dans le jus à cause d'autre chose que la caisse... mais c'est pour donner une idée.

 

Deuxième cas de figure :

 

Ma technique n'est pas adéquate, je contracte trop mon épaule lors de ma droite.

La on va chercher les causes du problème et faire un travail qui nous donnera plus de capacités à détendre l'épaule lors de la droite.

Par exemple travail en préfatigue, travail d'explosivité des abdos latéraux (pour diminuer la charge sur les épaules)...

 

En bref c'est toujours un complément pour s'améliorer dans notre sport, mais je pense que la prépa physique prend de plus en plus de place car on se rend compte que beaucoup de choses buggent à cause de lacunes physique.

 

Un gars comme Nick Diaz, montre un peu un manque de spécificité dans la préparation physique. Il est pourtant en bonne condition physique, mais ne travaille pas forcément sur ce qui lui fait défaut lors de ses combats.

 

Un gars comme Tj Dillashaw montre une constante évolution, aussi par sa préparation physique!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une question qui n'a rien à voir avec la qualité de la méthode dont je ne saurais douter vu le nombre de retours positifs. Ça ne vous choque pas du tout le marketing tollard, basé sur une espèce de fantasme malsain du condamné suant dans une cellule ? Personnellement j'aime bien cette sorte de mythologie de l'enfer carcérale, ça peut donner d'excellentes choses comme la série Oz, mais par contre je trouverai extrêmement étrange de laisser cela me faire acheter et suivre scrupuleusement un bouquin d'entraînement physique. Ou alors vous arrivez à en faire totalement abstraction, félicitations car pas moi, j'attache de l'importance à la forme et au style.

Question subsidiaire : il y a d'excellents bouquins de vrais préparateurs physiques qui ont prouvé leur valeur en amenant au top des champions. Vous en avez ? N'y voyez aucun jugement, j'aimerai simplement jauger l'impact du marketing.

Troisième question : on est sur un forum de sports de combat et d'arts martiaux, la plupart d'entre-vous font donc du travail physique pour améliorer leurs qualités de combattant. Cela ne vous gène pas l'absence totale de spécificité de ce genre de méthode (on en a déjà parlé sur ce forum pour le Crossfit : excellent pour la condition physique mais aucune spécificité). Pour ceux qui prennent en compte ce point : comment adaptez-vous la méthode pour la rendre cohérente et dirigée vers vos progrès en combat ?

Dernier point plus général : j'ai l'impression que dans le monde des arts martiaux et des sports de combats en ce moment il y a une représentation de plus en plus vivace que le développement physique est le meilleur remède pour solutionner tous les problèmes. Je constate ça avec mes élèves : leur réponse spontanée c'est qu'ils doivent ajouter un entraînement muscu, un entraînement cardio, un jour circuit training, voir carrément d'aller faire 2h d'un autre sport pour améliorer leur physique. Jamais on entend dire qu'il faut ajouter une entraînement purement technique sans aucun travail physique (alors que c'est la composante première la technique et en plus à haut niveau c'est même intégré dans la programmation pour servir de récupération active).
Après moi je suis passionné donc jamais je ne me priverai d'un entraînement de Judo ou de JJB pour ajouter un créneau prépa physique (et pourtant j'adore la prépa physique). Déjà que je ne peux pas assez m'entraîner...
Je crois que l'influence de toutes ces méthodes à la mode participe à cette représentation et j'ai l'impression que les gens passent maintenant plus de temps à faire de la prépa physiques que leur art. Il y a beaucoup d'excellentes choses là n'est pas le problème mais est-ce que l'on n'oublie pas l'essentiel surtout pour des pratiquants amateurs ?

 

L'image du détenu? Pas spécialement vendeur pour moi non plus... Je t'avoue que ce qui m'a le plus séduit c'est la progression qui est super clair. Tu commences avec des choses très simples (quasi de la rééducation d'après les termes de l'auteur,[je ne suis pas kiné donc je ne peux pas dire...])  pour arriver à des trucs plutôt "balaises" (tractions complètes à un bras, pompes en atr à un bras....).

La progression est douce donc tu ne te fais pas mal (enfin les pompes serrées ca me tire mais ca devait être dû à un déséquilibre).

Avant je m’entraînais avec des poids j'avais pas mal de douleur (je devais mal faire les exos aussi...) depuis que j'ai commencé la méthode beaucoup moins de douleur. 

 

J'ai aussi la méthode Lafay. Pourquoi je ne fais pas Lafay? Une réponse simple le temps que ça prend. J'aime bien faire ma "muscu", mais j'aime aussi lire, jouer à la play, passer du temps avec ma copine. Et en plus j'ai du taf à la maison donc... 20 min par jour ca me va.

 

Je ne pratique plus les A-M/S-P depuis un moment (manque de temps mais surtout de motivation) mais il semble d'après l'auteur que pratiquer cette méthode n'est pas néfaste pour le pratiquant d'A-M/S-P.

 

Pour ton point général je suis d'accord avec toi si tu veux être bon en Judo,JJB, boxe ba entraînes-toi en Judo, JJB, boxe. 

D'ailleurs l'auteur de la méthode le dit dans son bouquin si tu t’entraînes ailleurs tu pratiques moins sa méthode.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si si il parle de l'isometrique, du pliometrique etc....

les gars lisaient le bouquin si vous voulez en parler :)

 

Pour les muscles antagonistes j'avais posé une question a C.Carrio sur son mur sur un sujet ou il en parlait et ou il a répondu a plusieurs personnes, par contre pas de réponse a mon msg et un mois apres mon msg a été supprimé :)

 

en gros je ne crois pas du tout a la théorie des muscles antagonistes, et je suis loin d'etre le seul... mais bon le jour ou on verra un cheval de course qui coute plusieur millions et qui est entrainé par les meilleurs kiné, véto, physiologiste, etc, travailler ses ischios pour compenser la force de ses quadriceps....

les jambes servent essentiellement à pouser et non à tirer: pour pousser on utilise l'ouverture de hanche grace aux fessiers, l'ouverture de genou grace aux quadriceps et l'ouverture de la cheville grace aux mollets

pour que les jambes tirent on utilisent la fermeture de la hanche avec les psoas, la fermeture du genou avec les ischios et enfin la fermeture de la cheville avec les jambier antérieur (muscle antagoniste du mollet)

les mouvements fonctionnelles de bases aux etre humains, c'est sauter, courir, or sur ces actions fonctionnelles les ischios ne travaillent que tres peu, mais pourtant cela reste naturel

 

et on peu reprendre ça aux sportifs pas qu'aux chevaux de course ou a d'autres animaux, rien quand prenant les halterophiles, il n'y a quasiment pas de travail en antagoniste il y a essentiellement du travail fonctionnel par rapport aux deux mouvements de soulevé qu'is font et qui sont décomposé sur des variantes

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour suivre un peu le travail de carrio, il n'est pasdit que les antagonistes auront la même force, mais plutot que réduire la différence empêche des déséquilibres qui conduiront à des blessures ou des pathologies chroniques à long terme. c'est donc bien une optique de longévité / santé qui à ma connaissance échappe un peu aux chevaux de courses... ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si si il parle de l'isometrique, du pliometrique etc....

les gars lisaient le bouquin si vous voulez en parler :)

 

Pour les muscles antagonistes j'avais posé une question a C.Carrio sur son mur sur un sujet ou il en parlait et ou il a répondu a plusieurs personnes, par contre pas de réponse a mon msg et un mois apres mon msg a été supprimé :)

 

en gros je ne crois pas du tout a la théorie des muscles antagonistes, et je suis loin d'etre le seul... mais bon le jour ou on verra un cheval de course qui coute plusieur millions et qui est entrainé par les meilleurs kiné, véto, physiologiste, etc, travailler ses ischios pour compenser la force de ses quadriceps....

les jambes servent essentiellement à pouser et non à tirer: pour pousser on utilise l'ouverture de hanche grace aux fessiers, l'ouverture de genou grace aux quadriceps et l'ouverture de la cheville grace aux mollets

pour que les jambes tirent on utilisent la fermeture de la hanche avec les psoas, la fermeture du genou avec les ischios et enfin la fermeture de la cheville avec les jambier antérieur (muscle antagoniste du mollet)

les mouvements fonctionnelles de bases aux etre humains, c'est sauter, courir, or sur ces actions fonctionnelles les ischios ne travaillent que tres peu, mais pourtant cela reste naturel

 

et on peu reprendre ça aux sportifs pas qu'aux chevaux de course ou a d'autres animaux, rien quand prenant les halterophiles, il n'y a quasiment pas de travail en antagoniste il y a essentiellement du travail fonctionnel par rapport aux deux mouvements de soulevé qu'is font et qui sont décomposé sur des variantes

 

J'ai dis il me semble, donc de fait j'ai bien dis que je n'étais pas sur, car en effet j'ai lus assez vite fait le bouquin, car : je l'ai en Anglais, la plupart du temps je suivis par des préparateurs physique donc je ne dois pas faire un grand travail de recherche par moi même, car j'étais saoulé par tout l'aspect prison, car je trouvais qu'il était dogmatique.

 

Arsène Lupin, tu aime cette méthode c'est cool et c'est tout à ton honneur de la bosser autant, de la connaitre autant et d'être arrivé à ce niveau la dans cette méthode.

Mais on est pas obligé de s'y intéresser à mort pour pouvoir comprendre que le type de travail du muscle n'est pas tout à fait au centre de son boulot.

Il ne s'intéresse pas non plus des masses à la souplesse, mobilité et l'élasticité... alors qu'aujourd'hui de très nombreuse études montrent que c'est un facteur de la performance (surtout la mobilité et l'élasticité pour augmenter la force).

En bref, il en parle peut-etre d'isométrie, concentrique... mais je ne pense pas qu'il donne des conseils qui peuvent aider à améliorer son entrainement.

 

Je m'explique :

 

Si le but dans chaque exercice est de descendre en 2", pause 1",monter en 2"...

On est d'accord que c'est le but de maitriser le nombre de série qu'il propose, avec ce rythme là et avec le nombre de reps proposé.

Mais comment atteindre ce résultat?

En essayant simplement de faire ce rythme et d'augmenter les reps petit à petit?

Pour moi ça explique pourquoi cette méthode est lente. On obtiendra une progression beaucoup plus rapide en variant le rythme ->

Exemple de progression qu'on pourrait avoir pour le même exercice.

x reps 1"-1"

x reps 2"-1"

x reps 1"-1"-1"

x reps 1"-2"

x reps 2"-2"

x reps 3"-1"

....

 

Globalement on sait que dans le travail de la puissance il vaut mieux bosser avec des séries longue car cela permet de ne jamais être bloqué dans ses progressions. C'est d'ailleurs sur des longues série que bosse Wade. Le problème dans cette méthode, c'est que par exemple pour les tractions horizontales, très peu de gens sont capable directement de faire des séries longue (plus de 10 reps). Si en plus il faut le faire avec un rythme assez dur etc.... on peu être sur qu'un débutant s’arrêtera au bout de 5 reps.

Passer de 5 reps à 40, si on ne fait qu'augmenter le nombre de reps, ça peu durer un paquet de temps.

Du coup je conseille de prendre son max de reps avec un rythme facile 1"-1".

Ensuite varier le rythme et faire une progression qui va augmenter le temps qu'on est capable de tenir. Arrivé au rythme voulu, soit on recommence max de reps en rythme facile.

Soit à partir de la on augmente les reps ou on diminue le temps de récup (ce qui permet de plus facilement augmenter les reps après).

 

En plus de cela, je trouve que ce type de progression permet de voir nos point faibles.

Exemple : je fais 4" descente - 1" monter et je galère à mort et n'arrive pas à atteindre le même nombre de reps que quand je fais 1" descente - 4" monter

--> j'ai donc des lacune en isométrie et en excentrique --> exercice spécifique pour booster mon isométrie et excentrique

exemple : je reste en haut 20", je descend en 10" pause de 30" et je fais ça 8 fois

 

Voila le genre de travail de rythme qui selon moi permet de mieux assurer sa progression et personnellement je trouve que ça ne ressort pas franchement de la méthode de Paul Wade.

 

Donc en bref je pense que c'est une excellente méthode et facile à comprendre. Mais je ne pense pas que se nourrir d'autres informations diminuera la qualité de cette méthode. Je pense que nous avons tout intérêt à voir dans cette méthode ce qui peu nous aider, mais voir dans d'autres méthodes ce qui nous fera évoluer.

 

 

Pour l'antagonisme :

 

Moi perso ce que j'ai appris en anatomie c'est qu'en règle général les muscles extenseur sont 6 fois plus faible que son antagoniste.

Donc très clairement le travail d'une vie ne suffira jamais à rééquilibrer cela. Par contre, on constate que les être humain qui ne travaillent pas les extenseurs se rétractent sur leur corp. (suffit des voir des vieux se vouter pour le comprendre)

 

D'après ce que j'avais lus ça s'expliquerait par le fait que l'être humain n'est pas encore arrivé à adopter totalement la posture debout. Ce qui explique que l'on apprenne à marcher, contrairement aux autres animaux qui très rapidement sont dans leurs postures adultes, l'enfant démarre en se trainant, puis quatre patte etc... la posture debout est dur à atteindre.

 

Conclusion : gamin on a besoin d'apprendre à adopter la position debout, adulte on doit apprendre à la maintenir...

L'être humain se doit de s'exercer pour bien tenir debout et pour être en bonne santé.

Du coup comparer notre travail physique a celui d'un animal ne peu pas vraiment fonctionner, car les animaux ne pratiquent pas leurs performances dans la même posture que nous et ne sont pas forcément au même stade de l'évolution par rapport à leur posture. Leur corp est directement fonctionnel etc... En plus de ça, nous cherchons à atteindre des performance qui comparativement à nos corps, sont juste beaucoup plus dure à atteindre.

 

Le fait d'essayer d'équilibrer les muscles ne signifie pas du tout qu'on y arrivera un jour, mais simplement que c'est une manière de faire évoluer son corp.

Pour moi y a deux notions de l'entrainement qu'il faut coupler systématiquement et se concentrer que sur l'un me parais pas forcément une bonne idée.

 

1. augmenter sa zone de confort (le travail antagoniste va augmenter la zone de confort, l'amplitude....)

2. savoir utiliser notre corp dans l'état ou il en est

 

Je manque de fond d'endurance, mais j'ai un bon cardio et je suis explosif.

 

Je vais d'une part essayer d'augmenter mon fond d'endurance (augmenter la zone de confort) d'autre part en combat je ferai attention de ne jamais me retrouver dans le rouge sur le fond d'endurance, du coup je vais favoriser un travail avec des combos explosif et prendre un peu de récup entre chaque combo plutôt que rusher (savoir utiliser ce que je sais sur moi).

 

C'est un peu simpliste, mais pour moi c'est ça le principe, regarder ou on en est et ce que l'on devrait développer, mais dans la pratique se mettre au max dans sa zone de confort.

 

Encore une fois, il ne faut pas voir les choses de manière dogmatique à mon avis. Réfléchir en utilisant un max des connaissances collectives nous aidera forcément.

Les kinés ont apporté énormément de choses aux sport, notamment la rpg, mais des gars comme Wade apportent aussi pleins de choses.

Rien ne les opposent en soit et je pense qu'en tant que sportif il ne faut pas les opposer mais chercher ce qui nous permettra de progresser en utilisant les concepts des uns et des autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@[member="Manoushlight"]

 

que tu dises "il me semble" ou pas, a partir du moment ou tu dis que quelque chose est pas bien, c'est mieux de connaitre le sujet donc de lire le bouquin, la discussion, la critique, l'opposition d'idées ne me gène, mais juste ça serait cool de parler avec des mecs qui ont lu le bouquin est pas juste regardé les schémas récapitulatifs, c'est quand meme un bouquin de 300 pages, on peut pas juste le résumé par une feuille de dessin pour chacune des 6 étapes

Quand par exemple tu dis qu'il mélange 2 sujets: le milieu carcérale et le sport alors qu'en fait ce que le lecteur veut c'est la partie sport, enfin "zut" crotte de bique" c'est son bouquin il peut quand meme ecrire ce qu'il veut dedans c'est sa liberté :) et de plus il ne parle quasiment pas de la prison, ou du moins quasiment que dans la premiere partie du bouquin, mais on peut pas lui en vouloir d'avoir ecrit ce qu'il a eu envie d'ecrire.

 

apres dans ton dernier texte tu redis: "mais je ne pense pas qu'il donne des conseils pour améliorer son entrainement" tu recommences tu prends des pincettes comme ton "il me semble" mais ça revient toujours au meme, tu montres que tu ne sais absolument pas ce qu'i a écrit.

 

Comment veux tu qu'il donne des conseils pour améliorer sa méthode puisqu'il considere que c'est UNE bonne méthode

 

Ensuite tu parles de son tempo en disant "on est d'accord que s'il met 2s pour monter 1s en iso puis 2s pour descendre c'est pour travailler le nombre de série" donc en gros tu dis qu'il veut travailler l'endurance alors que son bouquin est basé sur la force, donc je suppose encore que tu ne l'as pas lu, et puis je ne vois pas pourquoi avoir ce tempo serait un travail de série, c'est juste pour ne pas avoir d'élan et donc de bien travailler la FORCE ce qui encore une fois est bien précisé dans son bouquin que tu n'as pas lu.

 

La progression est lente parce que c'est tout bonnement la nature, tu ne peux pas prendre quelqu'un qui n'arrive pas a faire une traction et l'amener du jours au lendemain a faire des tractions a un bras, et ce qui montre encore une fois que tu ne l'as pas lu c'est qu'il explique bien qu'il y a des etapes qui seront tres dures a passer qui peuvent prendre des années et que celui qui fonce sur les etapes supérieurs aura une mauvaise progression

 

Alors restons sur ce sujet de la lenteur de progression sur les tractions puisque c'est la que ça bugge, il ne veut pas faire travailler les gens sur tout les tirages, les trois tirages sont rowing verticale, rowing horizontale et le tirage du bas vers le haut qui est le sumo deadlift high pull mais en ne prenant que la phase superieur du mouvement. Il veut le mouvement de base du tirage qui est le rowing verticale: les tractions. Si quelqu'un n'arrive pas a faire une traction, il faut bien commencer d'abord par sa 1ere etape qui est des tractions le long d'un poteau, puis ensuite il est bien plus simple de faire les tractions hizontale de la 2eme etape, réussir 3 tractions a l'horizontale c'est l'équivalent d'une traction a la verticale, et c'est uniquement apres quand tu y arrives que tu peux passer aux tractions verticales, alors pourquoi il veut 30 tractions a l'horizontale ce qui est ENORME et c'est bien pour cela qu'on met du temps a passer cette etape, et bien si tu avais lu le bouquin tu le saurais :) c'est parce que les premieres etapes représentent par la suite les série d'échauffements avant de passer aux séries de force et il préconise de faire la moitié de son max donc si tu arrives a faire 30 tractions horizontales lorsque tu devras en faire 15 pour t'echauffer ça sera bon alors que si tu n'arrives a en faire que 10 tu t'echaufferas sur 5 reps et la ça pourra aller a la blessure CE QUI MONTRE UNE FOIS DE PLUS QUE TU N AS PAS LU LE BOUQUIN, donc opposer les idées je veux bien mais reprendre constamment quelqu'un qui n'a pas lu, ce n'est plus de la discussion ça en devient de l'éducation.

 

Alors ensuite tu pars encore en sucette parce que tu dis que GLOBALEMENT on sait que pour travailer la puissance il faut faire des séries longues :blink: et la je me dis que tu as pas lu Wade mais que tu n'as rien lu sur ce forum de discussion ou il y a bcp de passionés parce que le sujet de la puissance a été vu de nombreuse fois dans plein de discussion differente, alors NON Wade ne travaille pas la puissance mais la FORCE (monsieur je n'ai vraiment rien lu), et la puissance pour info represente le produit de la force par la vitesse donc il faut progresser en force et en explosivité pour améliorer sa puissance

 

 

Ensuite tu fais un speach sur le fait de se nourrir de plein d'informations differentes or tu ne lis pas les bouquins et tu dis des grosse betises sur la puissance

Apres tu sors que les antagonistes ont 6 fois moins de force :blink: donne moi tes références, l'antagoniste est juste dépendant de sa fonctionnalité, c'est a dire de l'utilisation qu'on en fait, il peut donc etre a force egale, superieur ou inferieur avec un pourcentage allant de 1% a plus de 100%

 

tu dis que tu manques de fond d'endurance mais que tu as un bon cardio :blink: tu peux m'expliquer pour toi qu'elle est la difference entre cardio et endurance parce que pour moi c'est etroitement lié

 

puis tu finis sur du DOGMATISME :(   mais il n'y a pas de dogmatisme a suivre une methode, pour savoir si une methode marche il faut l'essayer et ne pas vouloir la changer sinon ce n'est plus une methode, apres il peut y avoir d'autres methodes et tu as le droit si tu le souhaites de prendre un peu de sa methode et de la mélanger avec d'autres mais ça c'est ton choix personnel

 

Wade ecrit un bouquin sur la Force pas sur la vitesse pas sur l'endurance pas sur la souplesse, et toi tu n'es pas content tu dis mais non je veux un bouquin avec de la vitesse de l'endurance et de la souplesse (et puis aussi peut etre de la nutrition etc etc) laisse le ecrire ce qu'il veut il est libre

 

Donc son bouquin est essentiellement sur la progression de la force au poids de corps, il définit 6 gros exos de force qui pour lui englobe une grande partie de la force de l'etre humain, quand tu arrives a faire les exos en repetition de 20 tu ne travailleras plus ta force tu ne pourras pas en avoir plus avec sa methode mais tu seras deja un monstre par rapport aux communs des mortelles, a chaque fin d'etape 10 il donne des exos supplementaire pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il a des fiches sur plein d'exos differents qu'il n'a pas publié mais son bouquin est un résumé de son savoir, un condensé explicite qui permet d'etre fort

 

Le jour ou on arrivera a faire 100 squat sautés sur une box jump par jambe, 100 tractions, pompes, hspu a un bras, 100 relevés de jambes en V, je pense que sera quand meme tres complet ;)

 

mais encore une fois c'est un travail de force , et ce n'est qu'un travail de force Georges Saint Pierre est incapable de faire une traction a un bras et pourtant ça ne l'empeche pas d'etre un monstre en mma, donc Wade ne fait pas un bouquin de preparation physique il fait un bouquin sur la force de façon EMPIRIQUE ( car ce n'est pas un scientifique, c'est un taulard LOL) donc juste en disant bien voila ça a marché sur moi et sur d'autres, donc si vous voulez vous pouvez tester, et ce bouquin a ete numero un aux states c'est quand meme bien pour un ex taulard

 

 

Tu parles d'etre complet, lui ne parle pas vraiment d'etre complet, il parle d'etre FORT, alors bien sur qu'il y a quand meme une globalité, il essaye de faire tout le corps mais pas plus qu'un mec qui fait de la force athletique ou de l'haltéro, donc il reste bien dans sa logique

 

 

Désolé pour ce texte extremement long, j'aime pas trop faire ça parce que c'est super ennuyeux a lire

Share this post


Link to post
Share on other sites

@[member="Manoushlight"]

 

que tu dises "il me semble" ou pas, a partir du moment ou tu dis que quelque chose est pas bien, c'est mieux de connaitre le sujet donc de lire le bouquin, la discussion, la critique, l'opposition d'idées ne me gène, mais juste ça serait cool de parler avec des mecs qui ont lu le bouquin est pas juste regardé les schémas récapitulatifs, c'est quand meme un bouquin de 300 pages, on peut pas juste le résumé par une feuille de dessin pour chacune des 6 étapes

Quand par exemple tu dis qu'il mélange 2 sujets: le milieu carcérale et le sport alors qu'en fait ce que le lecteur veut c'est la partie sport, enfin "zut" crotte de bique" c'est son bouquin il peut quand meme ecrire ce qu'il veut dedans c'est sa liberté :) et de plus il ne parle quasiment pas de la prison, ou du moins quasiment que dans la premiere partie du bouquin, mais on peut pas lui en vouloir d'avoir ecrit ce qu'il a eu envie d'ecrire.

 

apres dans ton dernier texte tu redis: "mais je ne pense pas qu'il donne des conseils pour améliorer son entrainement" tu recommences tu prends des pincettes comme ton "il me semble" mais ça revient toujours au meme, tu montres que tu ne sais absolument pas ce qu'i a écrit.

 

Comment veux tu qu'il donne des conseils pour améliorer sa méthode puisqu'il considere que c'est UNE bonne méthode

 

Ensuite tu parles de son tempo en disant "on est d'accord que s'il met 2s pour monter 1s en iso puis 2s pour descendre c'est pour travailler le nombre de série" donc en gros tu dis qu'il veut travailler l'endurance alors que son bouquin est basé sur la force, donc je suppose encore que tu ne l'as pas lu, et puis je ne vois pas pourquoi avoir ce tempo serait un travail de série, c'est juste pour ne pas avoir d'élan et donc de bien travailler la FORCE ce qui encore une fois est bien précisé dans son bouquin que tu n'as pas lu.

 

La progression est lente parce que c'est tout bonnement la nature, tu ne peux pas prendre quelqu'un qui n'arrive pas a faire une traction et l'amener du jours au lendemain a faire des tractions a un bras, et ce qui montre encore une fois que tu ne l'as pas lu c'est qu'il explique bien qu'il y a des etapes qui seront tres dures a passer qui peuvent prendre des années et que celui qui fonce sur les etapes supérieurs aura une mauvaise progression

 

Alors restons sur ce sujet de la lenteur de progression sur les tractions puisque c'est la que ça bugge, il ne veut pas faire travailler les gens sur tout les tirages, les trois tirages sont rowing verticale, rowing horizontale et le tirage du bas vers le haut qui est le sumo deadlift high pull mais en ne prenant que la phase superieur du mouvement. Il veut le mouvement de base du tirage qui est le rowing verticale: les tractions. Si quelqu'un n'arrive pas a faire une traction, il faut bien commencer d'abord par sa 1ere etape qui est des tractions le long d'un poteau, puis ensuite il est bien plus simple de faire les tractions hizontale de la 2eme etape, réussir 3 tractions a l'horizontale c'est l'équivalent d'une traction a la verticale, et c'est uniquement apres quand tu y arrives que tu peux passer aux tractions verticales, alors pourquoi il veut 30 tractions a l'horizontale ce qui est ENORME et c'est bien pour cela qu'on met du temps a passer cette etape, et bien si tu avais lu le bouquin tu le saurais :) c'est parce que les premieres etapes représentent par la suite les série d'échauffements avant de passer aux séries de force et il préconise de faire la moitié de son max donc si tu arrives a faire 30 tractions horizontales lorsque tu devras en faire 15 pour t'echauffer ça sera bon alors que si tu n'arrives a en faire que 10 tu t'echaufferas sur 5 reps et la ça pourra aller a la blessure CE QUI MONTRE UNE FOIS DE PLUS QUE TU N AS PAS LU LE BOUQUIN, donc opposer les idées je veux bien mais reprendre constamment quelqu'un qui n'a pas lu, ce n'est plus de la discussion ça en devient de l'éducation.

 

Alors ensuite tu pars encore en sucette parce que tu dis que GLOBALEMENT on sait que pour travailer la puissance il faut faire des séries longues :blink: et la je me dis que tu as pas lu Wade mais que tu n'as rien lu sur ce forum de discussion ou il y a bcp de passionés parce que le sujet de la puissance a été vu de nombreuse fois dans plein de discussion differente, alors NON Wade ne travaille pas la puissance mais la FORCE (monsieur je n'ai vraiment rien lu), et la puissance pour info represente le produit de la force par la vitesse donc il faut progresser en force et en explosivité pour améliorer sa puissance

 

 

Ensuite tu fais un speach sur le fait de se nourrir de plein d'informations differentes or tu ne lis pas les bouquins et tu dis des grosse betises sur la puissance

Apres tu sors que les antagonistes ont 6 fois moins de force :blink: donne moi tes références, l'antagoniste est juste dépendant de sa fonctionnalité, c'est a dire de l'utilisation qu'on en fait, il peut donc etre a force egale, superieur ou inferieur avec un pourcentage allant de 1% a plus de 100%

 

tu dis que tu manques de fond d'endurance mais que tu as un bon cardio :blink: tu peux m'expliquer pour toi qu'elle est la difference entre cardio et endurance parce que pour moi c'est etroitement lié

 

puis tu finis sur du DOGMATISME :(   mais il n'y a pas de dogmatisme a suivre une methode, pour savoir si une methode marche il faut l'essayer et ne pas vouloir la changer sinon ce n'est plus une methode, apres il peut y avoir d'autres methodes et tu as le droit si tu le souhaites de prendre un peu de sa methode et de la mélanger avec d'autres mais ça c'est ton choix personnel

 

Wade ecrit un bouquin sur la Force pas sur la vitesse pas sur l'endurance pas sur la souplesse, et toi tu n'es pas content tu dis mais non je veux un bouquin avec de la vitesse de l'endurance et de la souplesse (et puis aussi peut etre de la nutrition etc etc) laisse le ecrire ce qu'il veut il est libre

 

Donc son bouquin est essentiellement sur la progression de la force au poids de corps, il définit 6 gros exos de force qui pour lui englobe une grande partie de la force de l'etre humain, quand tu arrives a faire les exos en repetition de 20 tu ne travailleras plus ta force tu ne pourras pas en avoir plus avec sa methode mais tu seras deja un monstre par rapport aux communs des mortelles, a chaque fin d'etape 10 il donne des exos supplementaire pour ceux qui veulent aller encore plus loin, il a des fiches sur plein d'exos differents qu'il n'a pas publié mais son bouquin est un résumé de son savoir, un condensé explicite qui permet d'etre fort

 

Le jour ou on arrivera a faire 100 squat sautés sur une box jump par jambe, 100 tractions, pompes, hspu a un bras, 100 relevés de jambes en V, je pense que sera quand meme tres complet ;)

 

mais encore une fois c'est un travail de force , et ce n'est qu'un travail de force Georges Saint Pierre est incapable de faire une traction a un bras et pourtant ça ne l'empeche pas d'etre un monstre en mma, donc Wade ne fait pas un bouquin de preparation physique il fait un bouquin sur la force de façon EMPIRIQUE ( car ce n'est pas un scientifique, c'est un taulard LOL) donc juste en disant bien voila ça a marché sur moi et sur d'autres, donc si vous voulez vous pouvez tester, et ce bouquin a ete numero un aux states c'est quand meme bien pour un ex taulard

 

 

Tu parles d'etre complet, lui ne parle pas vraiment d'etre complet, il parle d'etre FORT, alors bien sur qu'il y a quand meme une globalité, il essaye de faire tout le corps mais pas plus qu'un mec qui fait de la force athletique ou de l'haltéro, donc il reste bien dans sa logique

 

 

Désolé pour ce texte extremement long, j'aime pas trop faire ça parce que c'est super ennuyeux a lire

 

 

Calme toi, donc pour te répondre, je n'ai pas juste regardé ses progression, j'ai lus la plus grosse partie de son bouquin, pas le tout début car justement il parle de prison et je trouve ça pas intéressant, j'ai donc réellement lu a partir de forgotten art of bodyweight training.

Évidemment Wade a le droit de parler des prisons blablabla, mais c'est pas pour ça qu'on n'a pas le droit de trouver ça saoulant et de le dire.

Et je te rappelle qu'initialement je répondais à Snzondi qui abordait le sujet... et donc la question c'est pas est-ce que il a le droit, mais bien est-ce que cette partie est intéressante pour nous.

 

 

Pour répondre a tes agressions, oui je dis il me semble, car je n'ai lus le bouquin qu'une seule fois et en Anglais, sans prendre le temps de m'attarder sur chaque sujet, de relire et de systématiquement mettre en pratique, donc je ne me souviens pas de tout et je prends des pincettes, car apparemment tu connais mieux le bouquin et donc ça te permet de corriger ce que je peux dire si je me plante.

 

Pour reprendre partie par partie, j'ai bien lus pourquoi il voulait travailler les exos avec ce rythme. Mais il a beau dire que c'est bien de bosser aussi la vitesse et la plio et que la majorité du travail devrait être exécutée lentement, on constate que dans sa méthode il ne parle à aucun moment de quand on travaille des variations de rythme, ni comment on le programme dans une semaine.

 

Non j'ai jamais dis ça, j'ai dis que le but à atteindre c'était le nombre de reps, nombre de série et avec ce rythme là afin d'achever une étape. Par exemple 3x50 contre un mur en pompe. Son but est de travailler la force, mais tu admettras que du 3x50, en 2"-1"-2", c'est un travail d'endurance. Pourquoi fait il ça, c'est pour pouvoir assurer une progression ou on diminue l'endurance pour un moment avoir de la force.

Mais ce que je dis c'est que ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir bosser sur des séries si longue avec ce rythme... et que pour atteindre ce résultat et achever l'étape que l'on fait, il faut, selon moi, regarder ses lacunes, celle qui nous font galérer dans l'augmentation des reps.

Je suis d'accord que si on veut travailler la force max il faut le faire lentement, maire faire une pyramide de rythme ne pose pas de problème et fait bien bosser la force.

 

 

Je suis d'accord que la progression est de toute manière lente, mais en concentrant son travail sur ses lacune, cette progression est moins lente et on progresse systématiquement, à chaque entrainement. Donc je suis d'accord qu'il ne faut pas sauter les étapes de sa progression, par contre je pense que juste augmenter à chaque entrainement quelques reps, c'est très très lent comme progression, car on ne sait pas d'ou vient notre difficulté exacte. Encore une fois le travail en pyramide permet de bien comprendre ce qui bug, faire un travail spécifique sur les lacunes et puis être meilleurs après en revenant aux exos de Wade.

 


 

Donc là je suis pas d'accord, perso je sais faire autant de traction horizontale que verticale, car j'ai des bonnes tractions verticales et des traction horizontale moyenne. Même si ça travaille le même groupe musculaire, le travail en traction horizontale concentre beaucoup plus la difficulté entre les omoplates.

Alors j'ai lus la partie programmation du bouquin et la partie ou il parle des working sets. J'ai lus ce qu'il dit sur les échauffement, mais bon pour le coup je suis pas hyper d'accord, mais on s'en fout. Mais ce que je dis, c'est pas que faire 30 traction horizontales c'est trop, bien au contraire... je trouve juste que la progression entre l'étape 1 et l'étape 2 est particulièrement difficile et mériterait des étapes intermédiaire comme celle que je proposait.

La il propose uniquement de trouver une table plus haut pour être en diagonal, hors je prétend que passer de l'étape 1 à l'étape 2 (même avec un table assez haute) est particulièrement difficile. Et que sa progression sur les pompes par exemple est beaucoup plus simple à exécuter.

 

Sinon, arrête de t'emballer en disant que je l'ai pas lus toutes les deux secondes stp. Tu veux me faire une interro tant qu'on y est?

 

 

La ou je suis d'accord, c'est que je parle de puissance et pas de force max. Je parle de puissance car c'est le type de travail avec des séries assez longue (excepté l'étape 10, en général on est dans des séries longue), avec un travail au poid du corp et pour moi ce type de travail je l'associe plutôt le travail qu'on fait quand on bosse la puissance.

Je sais qu'il parle tout le temps de force, mais je l'associe a de la puissance. Mais je suis d'accord, que lui son but c'est la force. Mea culpa.

 

Sur les antagonistes je vais essayer à l'occase de retrouver mes cours pour te donner les articles qui concernent ce sujet. Mais je dis que globalement, car sur la plupart des groupes musculaire c'est vrai, mais je n'ai jamais dis que c'était à 100% le cas.

 

 

 

Bah, moi je dis qu'une méthode n'est jamais suffisamment détaillée et qu'elle l'espace a du flou. Et c'est le cas dans ce bouquin comme dans pleins d'autres bouquins.

Il laisse beaucoup de flou sur l'étirement, les temps de récups, la manière d'augmenter les reps... Bref tu peux suivre la méthode de plusieurs manière, car chaque personne investira différemment ces flous.

Faire un travail spécifique d'isométrie, excentrique ou que sais-je qui nous permet de mieux progresser dans ce bouquin, est aussi une manière de suivre la méthode, car le gros du bouquin on le fait, mais quand on cale ou cherche d'autre solutions.

 

 

La par contre j'ai jamais dis ça...

 

Encore une fois je répondais à Szondi qui demandait EN TANT QUE PRATIQUANT DE SPORT DE COMBAT (promis j'arrête les majuscules après) vous ne pensez pas que ce type de travail spécifique....

 

Bref, donc je répondait bien par rapport à ça!

 

Je parle d'être complet dans sa force. Je pense que son travail rend complet, mais je pense qu'il est très très dur pour qqn qui est nul en excentrique de faire ces exos.... donc travail complet, mais manière de travailler parfois incomplète selon moi.

 

 

Pour finir, je rappelle que je trouve que c'est un bon bouquin, mais ça ne m'empêche pas d'y voir des critiques... quand je parle de dogmatisme, je trouve que son truc anti salles c'est un peu bizarre. Moi perso j'aime pas trop les salles etc et j'évite au max d'y être, mais bon faut pas non plus diaboliser le truc.

 

 

PS : j'avais oublié, pour le fond d'endurance et le cardio.

En bref, pour pouvoir exercer une grosse pression sur l'adversaire durant tout un combat, il faut deux choses.

La capacité de pomper une grande quantité avec le coeur et la capacité de pomper durant longtemps.

 

Le cardio et la caisse de fond.

Pour faire un 100m il faut un bon cardio, mais pas forcément un bon fond d'endurance.

 

PS2 : au départ j'avais mis tes citation, mais le site ne m'autorise pas, du coup désolé, mais c'est pas forcément clair, ce à quoi je répond...

Share this post


Link to post
Share on other sites

@[member="Manoushlight"] je crois que ton "problème" vis à vis de la méthode est que justement tu ne l'as lu qu'une fois (et peut être que l'anglais ne t'a pas aidé dans la compréhension  selon ton niveau dans cette langue.) donc ne prend pas mal ce que dit arsene qui lui connait la méthode de façon encyclopédique.

 

A titre personnel il m'a fallut le lire bien 3 fois pour bien saisir le truc (voir mes messages quelques pages auparavant). Et je le relis de temps en temps.

 

 

En aparté je viens d'acheter le bouquin sur les sangles édité chez amphora rédigé par un "pro" de l'entrainement. Et ba il n'est pas plus clair si ce n'est moins que Wade... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@[member="Manoushlight"]

si si c'est tres claire meme s'il n'y a pas les citations

il ne faut absolument pas un bon cardio pour faire un 100m, ce n'est vraiment pas eux qui ont une bonne vo2 max, et le terme caisse de fond ou bon fond d'endurance je ne connais pas :blink:

son truc anti-salles va du fait qu'un mec qui fait du DC ou du développé militaire ou du soulevé de terre en charges lourdes se blessera obligatoirement, c'est bien précisé dans son bouquin c'est d'ailleurs la ou il fait appel a des valeurs scientifiques pour montrer comment le mouvement se fait de façon naturelle lorsque l'on fait de la calisthenie

 

il ne parle pas de temps de récup, il dit juste de laisser le temps qu'il faut pour pouvoir refaire une serie du meme nombre, s"il te faut 10min pour y arriver laisse alors 10min si malgré que tu laisses bcp de temps tu n'y arrives pas alors tu y arriveras sur une seances futures (perso je laisse que 10-12 min de pause grand max sinon ensuite le muscle se refroidit)

 

si il parle des variations de rythme mais son travail principal et celui de la lenteur, il précise bien que chaque groupe musculaire devrait avoir un exo explosif

 

pour les tractions horizontales l'alternative qui donne en ayant une hauteur de prise plus haute est excellente par contre pas facile a realiser sans materiel adequate

 

il laisse bcp de flou sur les etirements: ben oui c'est un sujet tellement vaste et qui prete encore bcp a la controverse: en faire pas en faire, actif, passif, dynamique, statique, son bouquin ne se veut pas etre l'encyclopédie de la preparation physique, et je precise que bcp d'halterophile et de force atlhetique ne font pas d'etirements, or ce bouquin va comme eux dans le sens de la force

Share this post


Link to post
Share on other sites

@[member="Manoushlight"]

si si c'est tres claire meme s'il n'y a pas les citations

il ne faut absolument pas un bon cardio pour faire un 100m, ce n'est vraiment pas eux qui ont une bonne vo2 max, et le terme caisse de fond ou bon fond d'endurance je ne connais pas :blink:

son truc anti-salles va du fait qu'un mec qui fait du DC ou du développé militaire ou du soulevé de terre en charges lourdes se blessera obligatoirement, c'est bien précisé dans son bouquin c'est d'ailleurs la ou il fait appel a des valeurs scientifiques pour montrer comment le mouvement se fait de façon naturelle lorsque l'on fait de la calisthenie

 

il ne parle pas de temps de récup, il dit juste de laisser le temps qu'il faut pour pouvoir refaire une serie du meme nombre, s"il te faut 10min pour y arriver laisse alors 10min si malgré que tu laisses bcp de temps tu n'y arrives pas alors tu y arriveras sur une seances futures (perso je laisse que 10-12 min de pause grand max sinon ensuite le muscle se refroidit)

 

si il parle des variations de rythme mais son travail principal et celui de la lenteur, il précise bien que chaque groupe musculaire devrait avoir un exo explosif

 

pour les tractions horizontales l'alternative qui donne en ayant une hauteur de prise plus haute est excellente par contre pas facile a realiser sans materiel adequate

 

il laisse bcp de flou sur les etirements: ben oui c'est un sujet tellement vaste et qui prete encore bcp a la controverse: en faire pas en faire, actif, passif, dynamique, statique, son bouquin ne se veut pas etre l'encyclopédie de la preparation physique, et je precise que bcp d'halterophile et de force atlhetique ne font pas d'etirements, or ce bouquin va comme eux dans le sens de la force

Globalement je suis assez d'accord avec toi.

Mais perso je pense que jouer avec les temps de récup et contrôler cela est très très utile. Après l'étirement c'est assez controversé, mais beaucoup de choses viennent dans le sens de la rpg et montre que l'étirement des chaines musculaires est un facteur de la performance.

 

Je suis assez d'accord que c'est un sujet compliqué et je suis assez d'accord qu'il ne vaut mieux rien écrire qu'écrire ce qu'a écrit Lafay...

 

Mais par contre en tant que pratiquant, je trouve que ça vaut la peine de s'informer un max sur les étirements et en tenir compte dans la programmation;

 

Sinon concernant le cardio, je m'exprime pas super bien (plus l'habitude de parler de prépa physique que de l'écrire), mais voici une citation ou c'est écrit de manière simple et compréhensible :

 

 

 

L'entraînement en endurance présente 2 branches : la puissance aérobie et la capacité aérobie. On peut imaginer la puissance comme un robinet et la capacité comme un réservoir. En puissance, on va travailler sur l'intensité, sur le débit du robinet : on cherche à améliorer sa VMA et sa VO2max. En capacité, on va travailler sur le volume, sur la taille du réservoir : on cherche à augmenter sa capacité à maintenir le plus longtemps possible un certain pourcentage de sa VMA.

 

 

 

 

Et si ça t'intéresse voici le genre de programmation qui se fait pour bosser le sprint. C'est assez clairement du travail de cardio, mais très très intensif et qu i ne travaille pas du tout le volume, mais bien le débit.

 

http://www.entrainement-sport.com/tag/entrainement-sprint

Share this post


Link to post
Share on other sites

avec les schemas, on voit bien le bon sens de la progression:

les exos numero 5 représentent la posture classique

les exos numero 6 représentent la posture serrée dite "diamant"

les exos numero 8 représentent la posture demi-unilaterale

les exos numero 10 représentent la posture unilaterale

 

et donc les exos 7 et 9 sont des exos avec assistance pour arriver a l'etape au dessus

 

et on peut voir aussi la logique de progression dans le sens inverse en partant de l'exo 5: posture classique

a l'exo 4 de demi posture classique

les exos 1,2,3 on pas forcement la meme logique il faut juste trouver des exos plus simple et qui permettent si on est blessé de pouvoir récupérer facilement

 

c'est cool d'avoir tout sur une meme page merci Alighieri_dante ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais la traction avec une barre perso, car la table ne tiendrait pas ^^

Par contre, je ne la touche pas avec la poitrine. je n'y arrive pas. C'est nécessaire ? 

 

 

 moi j'ai environ 2 a 5 cm d'ecart entre la barre et la poitrine, je ne peux etre plus proche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je devais être à 2 séries d'une grosse quinzaine de répétitions lorsque j'ai vu le point sur les tractions.

Je tâche depuis de mieux les travailler, et il m'arrive même de toucher la barre par moment, mais j'ai du mal à monter au ralenti...

Du coup, j'ai du diminuer drastiquement mon nombre de répétitions.

Ca fait mal à l'égo mais j'ai l'impression que je suis davantage dans le vrai.

Par contre, je pense que la progression sera  beaucoup, beaucoup plus lente que prévue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me cale sur ma respiration, en soufflant longtemps.

Mais j'avoue que sur la montée, j'ai tendance,à monter un plus vite. Il m arrive de mettre des à coups pour toucher la barre.

Je sais, c'est le mal :unsure:

 

En tout cas, je ne me bile plus sur la question de savoir comment je vais fixer ma barre de traction en hauteur, vu que je ne suis pas pret d'y arriver. A 103 kg, chaque traction est un défi en soit :bouletdujour:  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me cale sur ma respiration, en soufflant longtemps.

Mais j'avoue que sur la montée, j'ai tendance,à monter un plus vite. Il m arrive de mettre des à coups pour toucher la barre.

Je sais, c'est le mal :unsure:

 

En tout cas, je ne me bile plus sur la question de savoir comment je vais fixer ma barre de traction en hauteur, vu que je ne suis pas pret d'y arriver. A 103 kg, chaque traction est un défi en soit :bouletdujour:  

honnetement en faire 30, ça sert a rien pour la force (surtout si tu peses 100kg), teste sur des tractions normales pour voir combien tu en fais...

perso je suis la structure qu'il impose, mais je vois bien que le fait de travailler lentement me faire perdre en explosivité sur les squats et les pompes, mais j'ai gagné en force :)

et a mon avis au niveau du risque de blessure le mouvement lent est plus securisant (surtout pour les series ou l'on a pas encore de force: moins de 15 repetition) apres lorsqu'on peut faire 20-30-50 repetition d'un mouvement, le faire lentement a mon avis n'a plus d'interet

Share this post


Link to post
Share on other sites

belle perf, mais 14 demi tractions n'en font pas 7 entieres, surtout dans le domaine traité dans se sujet, je le repete belle perf, jfais pret de 90kg et je sais pas si jtappe 14 demi tractions explosives comme les tiennes :6yaisse: :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai eu de cesse de me blesser. 

Je n'ai pas repris depuis mes dernières blessures. Grosse entorse à un genou déjà fragilisé en 2009, puis déchirement des ligaments du poignet en 2010. Je pensais pouvoir reprendre en 2012 mais je me suis pincé un disque lombaire en travaillant trop lourd avec une barre...

Donc, avec un objectif sport loisir, je fais en sorte de gagner de la force par du travail en poids du corps, afin de prévenir de futur blessures articulaires et revenir m’entraîner à nouveau, même si je n'ai pas encore défini la discipline. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×