Jump to content
Kappa

Une étude du non-verbal des staredowns.

Recommended Posts

Intéressant, moi-même j'utilise les exemples des staredowns pour la thèse mais ça reste de l'ordre de l'"interprétation". Théoriser quelque chose d'assez abstrait se rapproche d'une science pompeuse. Ils ont beau expliquer le rôle de la Facial Action Coding System, on reste à mon avis dans une science qui n'est pas exacte. Après je suis d'accord avec quelques trucs. L'exemple du sourire est pas mal car vous l'aurez tous constaté lors d'un combat: un gars qui sourie après un punch, c'est qu'il la pris! Un stare down est une bataille psychologique où il faut déchiffrer le comportement, d'où le sourire comme masque de la peur.

 

Le non verbal peut être intéressant mais il y a parfois des aberrations comme certaines théorie sorties de la PNL (programmation neuro linguistique).

 

Merci  @[member="Kappa"] .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas, j'ai le souvenir de Nuak muay qui souriaient avant et pendant le combat.

Perso, et cela ne regarde que moi , mais en combat ( tant en sparring qu'en compet ) je suis bien plus agressif si je suis stressé ( par ex lorsque je reprends après une blessure ^^ ) et calme voir souriant si je suis certain de ma force.
Dans les 2 cas, c'est une façon d'envoyer un message à son adversaire, non ?

 

Ceci étant, l'étude est interresante. Elle donne matière à réfléchir.

Edited by STAROS

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que c'est intéressant, moi même j'essayais de voir pendant le face à face si on pouvait deviner qui allait perdre mais pas mal de fois je me suis bien planté. Je me suis aperçu que finalement ça veut pas dire grand chose, des fois on voit un fighter qui a l'air de se chier dessus pendant le staredown et finalement le jour du combat il éclate son adversaire qui avait l'air sûr de lui.

 

Jones à souvent l'air de pas avoir confiance en lui pendant les staredowns mais le jour du combat, il est sûr de lui et fracasse ses adversaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

comment analyser 

 

l exemple le plus flagrant pour moi étais celui de fedor ( l epoque du pride) , il arrivait avec un regard de labrador maltraiter puis une fois le gong lancé le mec se changer  pitbull ultra agressif 

Fedor et Kharitonov avaient ce même flegme au début des combats, une espèce de "poker face" du genre le gars qui fait juste une journée de plus au boulot, ça doit être déstabilisant quand même.... les grands du mma ont tous ce relâchement, que ce soit les deux russes ou Anderson Silva , Benson henderson....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bendo paraissant plus soucieux que relaxé à son dernier staredown.

 

Il pouvait bien jouer au mec blasé tant qu'il voulait, son petit vélo dans la tête pédalait à toute berzingue et ça se ressentait.

 

La suite, on la connait tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oscar de la Hoya refusait toujours de regarder ses adversaires dans les yeux avant un début de combat.

Il regardait toujours le ciel. certainement en partie, parce qu il, faisait si j ai bien compris une prière à sa mère décédée avant les JO qu'il a remporté, mais aussi parce que cela le mettait mal à l'aise, mais lorsque le combat commençait, il était  présent.

Difficile de dire si le sourire d'avant combat  reflète la confiance du combat ou reflète une certaine nervosité.
Que dire de l'entrée dansante du profesor X lors de sa dernière sortie à l'UFC.
Peut être était ll confiant, mais l'issue du combat ne fut pas celle qu'il attendait...

Edited by STAROS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour messieurs (et peut-être mesdames  :) ).

 

Je pense qu'il faudrait plutôt analyser la "posture" que le visage du combattant (comme par exemple celle de Gomi, citée par Kappa dans son article) qui en dit long sur ses intentions. 

 

Celà n'est certes pas une science exacte, mais on peut y mesurer le degré de détermination des combattants. 

 

Bonne journée à vous 

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors ceux qui sourient au staredown :

 

overeem bon ça confirme, anderson silva .. quinton ..

 

https://www.youtube.com/watch?v=59iKizGttaY

lol il est grave rogan il fait le staredown avec par dessu l'epaule de dana :D

 

Pour ce qui est du non verbal faut pas oublié que c'est valable que dans des situations imprévue, je veux dire que ici c'est pas du naturel c'est facile de venir et de jouer un role il savent tous ce qui va se passer.

Le non verbal c'est justement pas ca, je prends un gars comme amousou il vient et fait trop le fou, mais c'est surement pas comme ca qu'il réagirait si la meme situation se présente de facon spontanée.

De plus de son propre aveux, c'est du show et le gars a l'air zen et posé en "vrai" ,et des exemple comme ca y en a plein ce qui rends "l'etude" assez/totalement bancale.

Edited by ximu

Share this post


Link to post
Share on other sites

ca me rappelle l'étude qui avait montré que ceux qui avaient le coin rouge gagnaient plus souvent que ceux du coin bleu ; alors que statistiquement ce devrait etre 50/50

 

Bref pour gagner, coin rouge + ne pas sourire + ne pas aller au décompte des arbitres + ne pas s'appeler hendricks  :bouletdujour:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, mais ça compte pour... aller 2 ou 3 %.

 

A ce niveau, c'est beaucoup, mais cela fait il vraiment la différence ? Ça traduit plus l’état d'esprit du combattant à un moment précis. Tout deviens différent dans la cage, sans compter que tout le monde réagis différemment.

 

Un sourire peut traduire une forme de soumission, mais aussi un mépris ou un sentiment de supériorité.

 

A débattre....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si on peut ajouter dans ce topic les confrontations du début de combat, là ou les combattants sont au taquet, au pied du mur...

Je me souviens avoir lu que l'attitude du Wand des années Pride avait fait quelques dégâts dans les sous vêtements de certains combattants...

 

Son attitude très agressive, sa gestuelle son côté prédateur en a marqué quelques uns. Le pire, c'est que ça pouvait se sentir à travers la caméra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les "scientifiques" ont tendances à faire des generalites sur le language non-verbal, mais cela depend de chaque personne (caractere, histoire morphologie etc) et du contexte. C'est pourtant quelque chose que j'utilise beaucoup dans mon metier (la formation). On repere, sans avoir d'etre un specialiste, assez facilement l'expression de quelqu'un en situation d'echec ou de danger...

Il y a peu, lors du combat woodley/koscheck j'ai changé ma selection suite au staredown de la pesee. En effet Koscheck avait une tete de victime, et malgré que je le voyais meilleur, je me suis dit suite a ca qu'il allait prendre une banane! et ca n'a pas loupé! comme quoi ca peut etre utile de temps en temps!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×