On le tient notre champion du dopage! Le combattant russe de l'UFC Ruslan Magomedov (32 ans, 14-1) vient d'être suspendu à vie par l'USADA, une première dans l'histoire de l'UFC (et du MMA), pour avoir refusé de subir un contrôle anti-dopage aléatoire le 5 février dernier. Bien qu'invaincu à l'UFC en 3 combats, Magomedov n'a pas combattu depuis 2015 et sa victoire lors de l'UFC 192 face à Shawn Jordan. Par la suite, en Avril 2016, il devait affronter Gabriel Gonzaga lors de l'UFN 86 mais avait du déclarer forfait sur blessure. La même année en octobre il se retira du combat face à Stefan Struve pour l'UFC 204 pour la même raison mais il s'avère que le test anti-dopage subi en septembre présentait des traces d'Ostarine, ce qui lui a valu une suspension de 2 ans.  A son retour de suspension, il était prévu qu'il affronte Marcos Rogerio de Lima lors de l'UFC 230 en novembre 2018 mais un problème de visa l'a contraint à se retirer du combat. Cependant lors d'un contrôle anti-dopage aléatoire réalisé en octobre 2018, juste avant, des traces de 5 produits dopants: methyltestosterone metabolite 17α-methyl-5β-androstan-3α, 17β-diol, ainsi que du stanozolol metabolites 3’-hydroxystanozolol-O-glucuronide, 16β-hydroxystanozolol-O-glucuronide, et du stanozolol-N-glucuronide. En plus de cela, le refus de test aléatoire le 5 février dernier a définitivement scellé son sort (selon la politique anti-dopage de l'UFC, tout refus de subir un test est considéré comme un contrôle positif donc il s'agit de sa 3ème infraction) et Magomedov a ainsi été suspendu à vie par l'USADA. Néanmoins cette suspension ne vaut que pour les Etats-Unis et Magomedov pourra poursuivre sa carrière ailleurs en continuant à prendre autant de "juice" qu'il voudra. Source: https://mmajunkie.com/2019/04/ruslan-magomedov-ufc-first-fighter-lifetime-usada-ban-steroids-drug-testing-russia-mma   On apprend également que Paulo Costa avait été suspendu 6 mois par l'USADA mais pas forcément pour ce qu'il doit prendre pour avoir ce physique de Golgoth. Accusé par de nombreux combattants (Derek Brunson, Yoel Romero et bien d'autres) et même par le champion de surf Kelly Slater de prendre des substances dopantes, Paulo Costa a toujours nié prendre des produits interdits et n'a d'ailleurs jamais été contrôlé positif. Toutefois, on apprend que Paulo Costa a été suspendu 6 mois par l'USADA du 10 août 2018 au 10 février 2019. 
La raison est que par deux fois le brésilien s'est réhydraté par intraveineuse, après les pesées lors de ses combats contre Oluwale Bamgbose lors de l'UFC 212 en juin 2017 puis contre Johnny Hendricks à l'UFC 217. L'USADA interdit une réhydratation par intraveineuse de plus de 100ml et a donc infligé une légère suspension à Costa qui est en mesure de combattre à nouveau. Source: https://mmajunkie.com/2019/04/paulo-costa-ufc-usada-supension-steroids-punishment-iv-fines