Jump to content
Kappa

[UFC] Dopage et suspension des combattants

Recommended Posts

il y a 12 minutes, Alighieri_dante a dit :

Quel genre de complément a été mis en cause? Et puis sincèrement vu que c'est leu boulot, pourquoi ils ne prennent pas des gammes de compléments qui sont testés pour l'anti-dopage?

pacque évidemment, bien sur que ça vient pas du complément mais des piqures qu'il s'envoit depuis e début de sa carrière ...

 

Je dis ça, c'est même pas une suspicion, avec jeff Monson, Barnetta toujours milité pour l'autorisation des stéroides, il s'en cache même pas.

 

ils nous prennent bien pour des cons avec leur histoire de supplément.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben Rothwell qui devait combattre Fabricio Werdum lors de l'UFC 211 avait été contrôlé positif à une substance dopante lors d'un contrôle aléatoire en février 2017 et suspendu par l'USADA.

L'UFC a révélé aujourd'hui que Rothwell avait été contrôlé positif à un stéroïde anabolisant androgénique. Rothwell s'est défendu en affirmant qu'il s'était vu prescrire un traitement médical à base de testostérone par des médecins mais l'USADA a répondu qu'il n'avait rempli les conditions pour justifier un tel traitement. De ce fait Rothwell écope d'une suspension de 2 ans qu'il a accepté et comme il a déjà été suspendu par l'UFC depuis février 2017, il sera autorisé à combattre de nouveau à partir de février 2019.

Source: http://mmajunkie.com/2018/04/ufc-ben-rothwell-two-year-usada-suspension

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nick Diaz peut revenir à la compétition!

Suspendu un an pour trois contrôles manqués ("No Show" comme on le dit aux USA, ou "faire une Tony Yoka" dans d'autres pays), la suspension de Nick Diaz a pris fin ce 19 Avril et pourra combattre à nouveau même si la date de son retour dans l'octogone reste indécis. Le dernier combat de Nick Diaz remonte à l'UFC 183 en 2015 face à Anderson Silva.

Source: http://mmajunkie.com/2018/04/nick-diaz-accepts-one-year-usada-suspension-can-return-next-week

Et Josh Barnett a décidé de poursuivre en justice la société Genkor qui produit les compléments alimentaires à base d'herbe (Tributestin) contaminé qui lui a provoqué un test positif.

Source: http://mmajunkie.com/2018/04/ufc-josh-barnett-sues-supplement-maker-genkor-for-usada-drug-test

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bradley Scott a été contrôlé positif à l'issu de l'UFN 130 qui s'est déroulé à Liverpool le 27 mai 2018. L'USADA a effectué un contrôle inopiné qui s'est avéré être positif, même si la nature du produit dopant n'a pas été révélé.

Bradley Scott est un combattant anglais qui compte actuellement un palmarès de 3-5 à l'UFC dont deux défaites consécutives face à Jack Hermansson et Carlo Persoli Jr. Avec ce contrôle positif il y a des chances que l'UFC s'en sépare, en plus d'une suspension à venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/02/2018 à 14:05, Kappa a dit :

Ca y est, on connaît enfin la nature des produits pris par Anderson Silva lors de son contrôle inopiné le 26 octobre dernier. Le brésilien aurait pris du méthyltestostérone (une testostérone de synthèse), ainsi qu'un diurétique de nature inconnue.

Il faut rappeler qu'Anderson Silva avait déjà été contrôlé positif et suspendu pour dopage lors de l'UFC 183 (1 an de suspension et 380 000$ d'amende). Pour cette récidive il risque jusqu'à 4 ans de suspension. Mais le meilleur dans l'histoire est que le camp d'Anderson Silva qui avait maintes fois clamé  son innocence demande une sanction légère sous prétexte lors du premier contrôle positif l'UFC n'avait pas encore passé d'accord avec l'USADA pour la politique anti-dopage (c'était la Commission Athlétique du Nevada qui avait pratiqué le contrôle) et qu'aux yeux de l'USADA il ne doit donc pas être considéré comme une récidive. Et le manager d'Anderson Silva a affirmé que si la sanction est supérieure à 2 ans, Anderson Silva pourrait prendre sa retraite.

La suspension d'Anderson Silva a été dévoilée par l'USADA: 1 an (rétroactive) et de ce fait, comme sa suspension avait débuté le 10 novembre 2017, il pourra combattre à nouveau à partir de novembre 2018.

Les deux produits dopants visés que sont le méthylstestostérone et hydrochlorothiazide ont été trouvés dans les compléments alimentaires préparés directement par la pharmacie pour Anderson Silva. Cette même pharmacie avait omis de mentionner ces substances prohibées sur les étiquettes et donc l'USADA a conclu que Silva ne les avait pas ingérés volontairement.

Silva a déclaré dans un communiqué qu'il était rassuré et que ces 9 mois ont été difficile, qu'il remettait en question tut ce qu'il avait accompli jusque là et qu'il était indécis pour la suite de sa carrière. Il affirme aussi avoir coopéré pleinement avec l'USADA pour prouver son innocence et qu'il est prêt maintenant à revenir sur les devants de la scène pour combattre à nouveau.

 Source: https://www.mmafighting.com/2018/7/18/17586704/anderson-silva-receives-one-year-suspension-by-for-tainted-supplement-eligible-to-return-in-october

Share this post


Link to post
Share on other sites

Good pour lui! Mr Virenque a du lui donner des tuyaux!

Je suis persuadé qu'on va voir, dans les prochains jours, fleurir des rumeurs infondées de confrontations entre lui et GSP....Tout ça pour au final le voir affronter un type comme Thiago Santos ou Uriah Hall dans un obscur UFN Brésil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

triste d'apprendre que mr verdum est cédé au sirene de la pillule magique  je pense pas qu'il est fait toute sa carriére à la belfort ...

@prof est ce que fedor est clean ? perso j'ai toujours pensé que verdum étais clean ..  excepté jone jones aucun champion n'est tombé pour dopage mais toujours les mecs en fin de carriére alors pourquoi ? c'est eux qui prennent la décision de se dopé pour revenir je pense a anderson silva vue qu'on sait que les stéroides permette au corps de récupéré beaucoup plus vite, c'est l'organisateur qui se debarrasse de ses cheval boiteux ... ou c'est carrement une institution est t'est obligé de te dopé si tu veux faire partie des écuries américaines.. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, spoutnik a dit :

triste d'apprendre que mr verdum est cédé au sirene de la pillule magique  je pense pas qu'il est fait toute sa carriére à la belfort ...

@prof est ce que fedor est clean ? perso j'ai toujours pensé que verdum étais clean ..  excepté jone jones aucun champion n'est tombé pour dopage mais toujours les mecs en fin de carriére alors pourquoi ? c'est eux qui prennent la décision de se dopé pour revenir je pense a anderson silva vue qu'on sait que les stéroides permette au corps de récupéré beaucoup plus vite, c'est l'organisateur qui se debarrasse de ses cheval boiteux ... ou c'est carrement une institution est t'est obligé de te dopé si tu veux faire partie des écuries américaines.. 

Je disais juste que chaque combattant qui a battu Fedor est tombé pour dopage , je me suis fais la remarque plusieurs fois en me disant souvent pas hasard , tiens lui aussi ...? étrange...sur plusieurs années  , et le dernier c'est Werdum , le premier a l'avoir vaincu , les autres ont eu également ces mêmes problèmes , juste une idée en passant

Je ne rentre pas dans les débats éternels et sans fin du dopage etc... je m'en fous un peu , j'aime les techniques , le combat depuis toujours , j'ai détesté au début Fedor quand il a mis plusieurs trempes a Minotauro au sommet de sa carrière pourtant  , puis au fur et a mesure j'ai trouvé que ce mec avait tout simplement la classe , et une super techniques basée sur l’économie , l'explosivité et 4 techniques de base mais qu'il effectue a la perfection, le mec tranquille en fait !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'USADA a décidé de fusil d'épaule depuis les nombreux cas de prises non-intentionnelles de produits dopants et a décidé que désormais les noms des combattants contrôlés positifs ne seraient pas dévoilés jusqu'à ce que leur cas soit réglé.

En effet, ces deux dernières années les cas de combattants ayant ingérés des produits de façon involontaire se sont multipliés avec notamment Josh Barnett (complément alimentaire contaminé), Rogerio Nogueira et Anderson Silva (les pharmacies brésiliennes qui ont préparé les compléments alimentaires ont omis de mentionner les substances dopantes) ou le dernier en date, Jon Jones (complément alimentaire contaminé) qui n'a été suspendu "que 15 mois" pour sa récidive.

Pour éviter à l'avenir que les combattants accusés de dopage subissent, généralement, un jugement sévère de la part des fans, l'USADA a décidé que désormais le grand public ne serait pas mis au courant des résultats positifs des combattants jusqu'à ce que leurs cas soient résolus. Une sorte de présomption d'innocence afin de protéger ceux qui prendraient "accidentellement" des produits dopants et qu'ils aient le temps de s'expliquer devant l'organisme de contrôle anti-dopage, avant même qu'ils ne soient jugés "à tort" par le grand public. Une pratique qui se fait déjà pour les athlètes des Jeux Olympiques.

Les combattants contrôlés positifs seront suspendus de tous combats par l'USADA, en accord avec l'UFC, pendant toute la période de "l'enquête" pour en comprendre les causes. 

Un des premiers combattants concernés par cette nouvelle règle est l'américain Sean O'Malley qui aurait du combattre lors de l'UFC 229: Nurmagomedov VS McGregor mais qui a été retiré de la carte à quelques jours de l'event. Le combattant a lui-même publié sur son compte Instagram un communiqué disant que malgré le fait que l'USADA ne dévoile plus les noms combattants suspectés d'avoir pris des substances dopants, il tenait lui-même à révéler pour ses fans qu'il faisait l'objet d'une suspension et qu'il était, par ailleurs, convaincu de son innocence. En effet, O'Malley pense que le produit dopant trouvé dans son organisme lors d'un contrôle aléatoire provient d'un complément alimentaire contaminé qu'il aurait pris. Il aurait remis le flacon déjà ouvert et un autre encore fermé afin de les soumettre à une analyse auprès de l'USADA et les résultats devraient arriver d'ici un mois.

https://www.instagram.com/p/BoXmugGhmvk/?utm_source=ig_web_copy_link

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04.07.2018 à 11:36, Kappa a dit :

Bradley Scott a été contrôlé positif à l'issu de l'UFN 130 qui s'est déroulé à Liverpool le 27 mai 2018. L'USADA a effectué un contrôle inopiné qui s'est avéré être positif, même si la nature du produit dopant n'a pas été révélé.

Bradley Scott est un combattant anglais qui compte actuellement un palmarès de 3-5 à l'UFC dont deux défaites consécutives face à Jack Hermansson et Carlo Persoli Jr. Avec ce contrôle positif il y a des chances que l'UFC s'en sépare, en plus d'une suspension à venir.

Et la sentence est tombée pour Bradley Scott: 2 ans de suspension ferme.

L'USADA a révélé que la substance trouvée dans son organisme était de la benzoyclegonine, principale métabolite de la cocaïne. Le combattant n'a pas pu justifier une prise non intentionnelle de ce produit et a accepté la sanction de l'USADA. Il pourra retourner à la compétition une fois sa suspension levée, soit le 3 juillet 2020.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Martin Vettori, combattant italien de 25 ans, a révélé dans une vidéo sur son compte Instagram avoir été contrôlé positif par l'USADA lors d'un contrôle inopiné réalisé le 6 août dernier.

Vettori, qui avait perdu son combat face à Israel Adesanya en Avril dernier, a annoncé de lui-même que le produit dopant trouvé dans son organisme était de l'Ostarine (aussi appelé Enobosarm), un puissant anabolisant musculaire. Le combattant affirme absolument ne pas savoir comment ce produit a pu se retrouver dans son corps et ne cache pas qu'il a été choqué d'apprendre la nouvelle. Il se dit prêt à coopérer avec l'USADA par tous les moyens pour prouver son innocence.

Et toujours une histoire d'Ostarine, car on apprend que le combattant mexicain Polo Reyes avait été contrôlé positif et suspendu 6 mois pour la prise de cette substance lors d'un contrôle inopiné effectué en mars 2018. Mais il s'avère que Reyes a fourni les boîtes de compléments alimentaires qu'il prenait et, après analyse des laboratoires de l'USADA, ceux-ci contenait de l'Ostarine sans être indiqué sur l'étiquette de composition.

De ce fait la suspension a été rétrospectivement annulé et Reyes est en mesure de combattre à nouveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03.10.2018 à 09:36, Kappa a dit :

Les combattants contrôlés positifs seront suspendus de tous combats par l'USADA, en accord avec l'UFC, pendant toute la période de "l'enquête" pour en comprendre les causes. 

Un des premiers combattants concernés par cette nouvelle règle est l'américain Sean O'Malley qui aurait du combattre lors de l'UFC 229: Nurmagomedov VS McGregor mais qui a été retiré de la carte à quelques jours de l'event. Le combattant a lui-même publié sur son compte Instagram un communiqué disant que malgré le fait que l'USADA ne dévoile plus les noms combattants suspectés d'avoir pris des substances dopants, il tenait lui-même à révéler pour ses fans qu'il faisait l'objet d'une suspension et qu'il était, par ailleurs, convaincu de son innocence. En effet, O'Malley pense que le produit dopant trouvé dans son organisme lors d'un contrôle aléatoire provient d'un complément alimentaire contaminé qu'il aurait pris. Il aurait remis le flacon déjà ouvert et un autre encore fermé afin de les soumettre à une analyse auprès de l'USADA et les résultats devraient arriver d'ici un mois.

https://www.instagram.com/p/BoXmugGhmvk/?utm_source=ig_web_copy_link

Sean O'Malley a pris une suspension de 6 mois de la part de l'USADA finalement.

Il avait été contrôlé positif à l'Ostarine avant son combat lors de l'UFC 229 mais l'USADA a estimé qu'il avait très rapidement fourni les boîtes des produits ayant pu contenir cette substance et qu'il s'était montré très coopératif. De ce fait, au lieu d'une suspension d'un an qui était prévu, il n'a pris que 6 mois de suspension et pourra effectuer son retour à partir du 6 mars 2019.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08.11.2017 à 11:23, Kappa a dit :

- Ben Rothwell (Etats-Unis, 36 ans, 36-10): Contrôlé positif le 6 février 2017 (substance non-communiquée), il aurait du affronter Fabricio Werdum lors de l'UFC 211 en mai dernier. Ben Rothwell invoque un traitement médical pour expliquer ce résultat et nie s'être dopé. A noter que Rothwel avait déjà été contrôlé positif en 2013 à de la testostérone concentrée et avait été suspendu 9 mois.

Ben Rothwell fera bientôt son retour à l'UFC après ses deux ans de suspensions pour un contrôle positif à un stéroïde anabolisant androgène (SAA) en février 2017.

Il devrait affronter le bulgare Blagoy Ivanov lors d'un UFC qui se déroulera en mars 2019, d'après le site de MMA bulgare MMA.bg 

Source: https://mmajunkie.com/2019/01/ben-rothwell-returns-against-blagoy-ivanov-for-march-ufc-event?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La combattante Fly Weight brésilienne Jennifer Maia est la nouvelle victime des pharmacies brésiliennes.

En effet, Maia vient d'être suspendue pour 6 mois par l'USADA site à un contrôle inopiné effectué en août dernier et la découverte d'un cocktail d'au moins 4 substances interdites (diurétiques et produits masquants).

L'USADA a mené son enquête et a découvert que les substances étaient contenus dans des compléments alimentaires destinés à la perte de poids mais qu'aucun d'eux n'étaient mentionnés sur les étiquettes. Les produits trouvés pouvaient être sanctionnables d'une peine d'un an de suspension mais l'USADA a jugé que Maia les avait involontairement ingéré et n'a écopé que d'une suspension de 6 mois et pourra reprendre la compétition en mars 2019. quand à ce complément alimentaire, il a été placé sur la liste des produits à ne pas consommer par l'USADA.

Source: https://mmajunkie.com/2019/01/jennifer-maia-draws-six-month-suspension-for-contaminated-supplement

Le 31.10.2018 à 13:26, Kappa a dit :

Et toujours une histoire d'Ostarine, car on apprend que le combattant mexicain Polo Reyes avait été contrôlé positif et suspendu 6 mois pour la prise de cette substance lors d'un contrôle inopiné effectué en mars 2018. Mais il s'avère que Reyes a fourni les boîtes de compléments alimentaires qu'il prenait et, après analyse des laboratoires de l'USADA, ceux-ci contenait de l'Ostarine sans être indiqué sur l'étiquette de composition.

De ce fait la suspension a été rétrospectivement annulé et Reyes est en mesure de combattre à nouveau.

Polo Reyes fera son retour en compétition le 23 février 2019 lors de l'UFN 145 et affrontera Damir Hadzovic.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le combattant Heavy Weight de l'UFC, Walt Harris vient d'être suspendu 4 mois par l'USADA suite à un contrôle antidopage pratiqué par la Commission Athlétique de Californie après sa victoire par décision partagée contre Andrei Arlovski lors de l'UFC 232 en décembre dernier. 

La Commission avait d'ailleurs changé ce résultat en "No Contest" au début de l'année après que les tests d'urine de Harris aient révélé des traces d'anabolisants LGD-4033. Toutefois l'USADA a jugé que l'anabolisant provenait d'un complément alimentaire contaminé qu'Harris avait pris pendant sa préparation (le complément alimentaire contenait bien la substance d'après des tests en laboratoire mais ne figurait pas sur l'étiquette du produit). De ce fait la sanction a été minimisée à 4 mois et n'aura aucun impact sur le combat de Harris qui affrontera Sergey Spivak le 4 mai (la sanction se termine le 29 Avril).

Source: https://www.bloodyelbow.com/2019/4/23/18512024/walt-harris-suspended-four-months-by-usada-still-eligible-to-fight-at-ufc-ottawa-mma-news-drug-test

Sinon voici un tableau qui montre le nombre de combattants contrôlés positifs lors des tests pour chaque catégorie de poids depuis 2015. Tout à droite c'est le ratio nombre d'athlètes contrôlés/nombre de contrôlés positifs et on remarque que plus on monte de catégorie et plus il y a de cas de dopage, la catégorie Heavy Weight étant le plus touché avec 1 athlète sur 5 contrôlé positif.

D4yvtVmWAAE_Ckb.png

Source: Twitter @dimspace

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15.11.2018 à 18:58, Kappa a dit :

Cette nouvelle ne concerne ni l'UFC, ni l'USADA mais a le mérite de figurer ici.

Vous rappelez-vous de Cody McKenzie (30 ans, Etats-Unis, 16-11)? Cet ancien combattant Welter Weight de l'UFC qui faisait partie du casting du TUF 12 était notamment connu pour ses Guillotine Choke (plus de 10 victoires en MMA grâce à cette seule technique.

Il avait décroché un contrat avec l'UFC à l'issue de ce TUF mais avait été licencié en 2013 suite à sa défaite face à Sam Stout lors de l'UFC ON FOX 9 pour un bilan total de 3 victoires pour 4 défaites au sein de l'organisation.

Depuis il écumait les organisations mineures mais n'a gagné qu'à 2 reprises contre 7 défaites.

Il devait participer à l'event du Tuff-N-Uff le 15 septembre dernier mais la veille, il a subi un contrôle anti-dopage de la part de la Commission Athlétique de l'Etat du Nevada. Mais au moment d'uriner dans le gobelet, McKenzie a discrètement sorti une bouteille en verre qu'il avait caché dans ses vêtements et a versé son contenu par un embout. De plus, il avait réchauffé la bouteille à l'aide d'un chauffe-main, ce qui rendait le liquide plus chaud que de l'urine ordinaire.

Et comble du sort, le liquide qu'il avait versé à partir de la bouteille n'était même pas de l'urine.

De ce fait, la Commission Athlétique du Nevada a infligé une suspension de 4 ans à Cody McKenzie pour ne pas avoir présenté son urine.

Il pourra combattre à nouveau en 2022, lorsqu'il aura 34 ans et une vessie clean.

2qx40oi.jpg

Sacré Cody, vraiment honteux de faire ça.

 

ps : oui je n'avais pas lu cette info croustillante de maître Kappa 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le tient notre champion du dopage!

029_Ruslan_Magomedov.0.0.jpg

Le combattant russe de l'UFC Ruslan Magomedov (32 ans, 14-1) vient d'être suspendu à vie par l'USADA, une première dans l'histoire de l'UFC (et du MMA), pour avoir refusé de subir un contrôle anti-dopage aléatoire le 5 février dernier.

Bien qu'invaincu à l'UFC en 3 combats, Magomedov n'a pas combattu depuis 2015 et sa victoire lors de l'UFC 192 face à Shawn Jordan. Par la suite, en Avril 2016, il devait affronter Gabriel Gonzaga lors de l'UFN 86 mais avait du déclarer forfait sur blessure. La même année en octobre il se retira du combat face à Stefan Struve pour l'UFC 204 pour la même raison mais il s'avère que le test anti-dopage subi en septembre présentait des traces d'Ostarine, ce qui lui a valu une suspension de 2 ans

A son retour de suspension, il était prévu qu'il affronte Marcos Rogerio de Lima lors de l'UFC 230 en novembre 2018 mais un problème de visa l'a contraint à se retirer du combat. Cependant lors d'un contrôle anti-dopage aléatoire réalisé en octobre 2018, juste avant, des traces de 5 produits dopants: methyltestosterone metabolite 17α-methyl-5β-androstan-3α, 17β-diol, ainsi que du stanozolol metabolites 3’-hydroxystanozolol-O-glucuronide, 16β-hydroxystanozolol-O-glucuronide, et du stanozolol-N-glucuronide.

En plus de cela, le refus de test aléatoire le 5 février dernier a définitivement scellé son sort (selon la politique anti-dopage de l'UFC, tout refus de subir un test est considéré comme un contrôle positif donc il s'agit de sa 3ème infraction) et Magomedov a ainsi été suspendu à vie par l'USADA. Néanmoins cette suspension ne vaut que pour les Etats-Unis et Magomedov pourra poursuivre sa carrière ailleurs en continuant à prendre autant de "juice" qu'il voudra.

Source: https://mmajunkie.com/2019/04/ruslan-magomedov-ufc-first-fighter-lifetime-usada-ban-steroids-drug-testing-russia-mma

 

Paulo-_The-Eraser_-Costa-on-Instagram_-_

On apprend également que Paulo Costa avait été suspendu 6 mois par l'USADA mais pas forcément pour ce qu'il doit prendre pour avoir ce physique de Golgoth.

Accusé par de nombreux combattants (Derek Brunson, Yoel Romero et bien d'autres) et même par le champion de surf Kelly Slater de prendre des substances dopantes, Paulo Costa a toujours nié prendre des produits interdits et n'a d'ailleurs jamais été contrôlé positif.

Toutefois, on apprend que Paulo Costa a été suspendu 6 mois par l'USADA du 10 août 2018 au 10 février 2019
La raison est que par deux fois le brésilien s'est réhydraté par intraveineuse, après les pesées lors de ses combats contre Oluwale Bamgbose lors de l'UFC 212 en juin 2017 puis contre Johnny Hendricks à l'UFC 217.

L'USADA interdit une réhydratation par intraveineuse de plus de 100ml et a donc infligé une légère suspension à Costa qui est en mesure de combattre à nouveau.

Source: https://mmajunkie.com/2019/04/paulo-costa-ufc-usada-supension-steroids-punishment-iv-fines

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By boboss
      [Mode Voici ON]

      [Mode Voici OFF]
      Titre putaclic, comment bien commencer l'année sur IKUSA 🤣
    • By boboss
      Jon Jones est éligible pour revenir à l'UFC, et bien plus rapidement que prévu.
      Rappelons que c'était la deuxième fois que Jon Jones se faisait prendre à ces tests antidopage et que la sanction pouvait être très lourde, mais il semble s'être bien défendu comme le prouve la sanction finale et Dana White espère son retour dans l'octogone rapidement.
       
      L’agence antidopage américaine a annoncé mercredi soir que l’ancien champion light heavyweight de l’UFC avait reçu une suspension de 15 mois, ouvrant la voie à un retour potentiel à l’UFC 230.
      La suspension de Jones est rétroactive au 28 juillet 2017, date à laquelle son échantillon positif a été collecté, le rendant éligible le 28 octobre 2018.
      Voici la déclaration du boss de l'USADA, Travis T. Tygart :
      "Un arbitre indépendant a conclu que Jon Jones n’avait pas délibérément triché dans cette affaire et, bien que nous pensions que 18 mois constituaient la sanction appropriée compte tenu des autres circonstances de l’affaire, nous respectons la décision de l’arbitre et estimons que justice a été rendue."
      Il semble qu'il n'a pas voulu tricher intentionnellement mais qu'il a pris une un suppléant contaminé, ce qui a donné ce test positif.
       
      Quelques réactions des combattants :
       
       
       
       
    • By Axel Nfd
      Bonjour à tous et à toutes, j'ai 17 ans je mesure 1m92 pour 92-93 kg, on va dire que c'est un mélange de gras et de muscle mais je l'avoue m'être laissé aller ces 3 dernières années et surtout aussi pendant 1 an et demie je n'ai pu faire aucun sport dut à ma forte croissance qui me donnait de nombreuses douleurs au niveau des articulations et des tendons... j'ai fait beaucoup de sport différents étant plus jeune :
      - 5 ans de judo
      -5 ans de vélo
      -1 an de handball
      -1 an de tennis de table
      - 6 mois de kayak ^^
      Je m’intéresse  beaucoup aux sports de combats , j'en ai jamais pratiqué et la MMA m'intéresse beaucoup car je pense que c'est celui qui me conviendrait le plus. Cependant lorsque j'étais en 4ème ( 5 ou 6 ans environ ) j'ai eu une crise d'appendicite qui s'est transformée en péritonite. On m'a donc opéré et laissé pour souvenirs 3 petites cicatrices; une au pubis ; une 7 cm sur la gauche du nombril mais surtout celle qui m'inquiète le plus est celle dans mon nombril car on me l'a ouvert puis recousu. 
      J'aimerai savoir si cette cicatrice au nombril OU ces cicatrices pourraient avoir un impact si jamais je m'engage à pratiquer un sport de combat comme la MMA, je ne me suis aps encore renseigné auprès d'un docteur et à mes parents non plus.
      Merci de m'avoir donner de votre temps, toutes réponses me sera utile :) 
    • By Bittan Académy
      Le 25 mars 2018 à eu lieu à la plaine des sports de Buchelay le stage technique de Greg Jackson.
      Coach de MMA (Mixed Martial Arts) ultra titré notamment a l’UFC il entraîne ou a entraîné Jon Jones, Georges St Pierre, Holly Holm, Donald Cerrone, Rashad Evans, et beaucoup d’autres.
      Il à fait partager a une soixantaine de stagiaires son approche tactique, et sa philosophie du combat a travers de techniques de boxe Thaïlandaise, lutte et jiu jitsu Brésilien.
      L’équipe d’SFR sport Kombat ( SFR Sport 5) était présente, un sujet sera bientôt diffusé dans l’emission UFC Weekly.
      le stage C’est terminé par une longue séance de questions / réponses et une séance photo.
      Fruit d’une collaboration entre la Bittan academy, le Pitbull Club, et la ville de Buchelay, ce stage a été une vraie réussite, notamment grâce a David Poutrelle (Coordinateur de la plaine des sports) et son équipe.
      Pour son dernier jour a Paris Greg Jackson a tenu a visiter Notre Dame, le musée du Louvre et l’opéra Garnier. Chose faite en compagnie de Cédric Deschamps, le head coach du Pitbull club.












© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×