Aller au contenu
Kappa

Tony Yoka suspendu un an avec sursis

Messages recommandés

Tony-Yoka.jpg

D'après le journal l'Equipe, le boxeur français Tony Yoka a été suspendu un an avec sursis par la Fédération française de boxe pour avoir "oublié" de se présenter à 3 reprises pour des contrôles anti-dopages. Etant donné qu'il s'agisse d'un sursis, Yoka pourra toujours boxer le 7 Avril face à Cyril Léonet. 

Citation

INFO L'EQUIPE - Selon nos informations, le Français Tony Yoka, champion olympique des lourds, a été suspendu un an avec sursis par la Fédération française de boxe pour des «manquements» (a priori des défauts de localisation) à la réglementation antidopage.

Selon nos informations, le poids lourds Tony Yoka a été suspendu un an avec sursis par la commission antidopage de la Fédération française de boxe pour une «infraction» à la réglementation. Le champion olympique a commis trois «manquements» (a priori des défauts de localisation) qui constituent une «infraction», comme c'est prévu dans les textes. André Martin, le président de la Fédération française de boxe, reconnaît l'existence de cette affaire : «L'AFLD a sollicité la Fédération parce que Yoka (qui doit combattre le 7 avril face à son compatriote Cyril Léonet) a oublié de se rendre à un rendez-vous d'antidopage,confirme-t-il. Il a fallu prendre des sanctions contre lui. C'est la commission antidopage, réunie le 12 décembre 2017 (soit quatre jours avant son dernier combat remporté face au Belge Ali Baghouz), qui lui a collé un an avec sursis. Il n'est pas dopé, rien du tout. C'est simplement qu'il a oublié de se rendre aux rendez-vous des contrôles qu'il a eus. Nous, on dépend de l'AFLD, qui instruit les dossiers. Ils ont insisté auprès de nous, parce que Tony Yoka, à chaque fois qu'il était convoqué, il ne venait jamais. Alors, au bout de trois manquements, l'AFLD nous demande de le passer en commission de discipline antidopage. Ce sont ses avocats qui sont venus et il a eu un an avec sursis. Ils ont expliqué qu'il n'était pas là. C'est pas dramatique en soi.»

Il risque une sanction plus sévère

Mais l'affaire n'est sans doute pas terminée, car l'AFLD peut prendre une sanction plus sévère pour un tel cas. «Au minimum, l'AFLD réclame deux ans,reconnaît d'ailleurs André Martin. On n'a mis qu'un an parce qu'on estime que ce n'est pas un contrôle, mais un manquement à ses obligations. Il n'y a rien d'extraordinaire là-dedans. L'AFLD s'est saisie du dossier et elle se réserve le droit de décider, dans quelques mois, que la sanction d'un an avec sursis ne la satisfait pas et qu'il faut lui mettre deux ans.»

Sur le site de l'AFLD, on peut lire que «si le sportif commet trois manquements quelconques pendant une période de douze mois consécutifs, l'AFLD transmet à la fédération compétente un constat d'infraction faisant encourir à l'intéressé une suspension comprise entre 1 an et 2 ans, conformément au règlement disciplinaire type des fédérations sportives agréées, relatif à la lutte contre le dopage humain, annexé à l'article R. 232-86 du code du sport.» Il n'est pas indiqué que du sursis peut être donné. Contactée sur ce point, l'AFLD confirme que «la réglementation en vigueur ne prévoit pas de sursis, sauf dans un cas particulier, celui de l'aide substantielle, lorsqu'un sportif donne des informations sur d'autres cas de dopage. Dans ce seul cas, cela permet d'assortir une partie de la peine de sursis.»

L'avocat de Tony Yoka, Arnaud Péricard, confirme, lui aussi, la sanction infligée à son client : «Tony a péché par manque de rigueur, il assume et depuis il s'est beaucoup mieux organisé. C'est un problème de forme et de procédure plus que de fond. A aucun moment, Tony Yoka n'a tenté de dissimuler une quelconque situation de dopage, c'est d'ailleurs ce qu'a reconnu et notifié la commission antidopage de la Fédération.» 

https://www.lequipe.fr/Boxe/Actualites/Tony-yoka-suspendu-un-an-avec-sursis-pour-infraction-a-la-reglementation-antidopage/881842

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, pele-landi-jons75 a dit :

il a gagner la médaille d'or au j.o  ,  beaucoup crois en lui dans le millieu de la boxe  , la il affronte des pipots mais cest normal il viens d'arriver chez les pro, il doit faire le parcours classique  champion de france, champion d'europe puis une ceinture mondiale . canal + a mis beaucoup d'argent sur lui .

 

Le parcours classique, tout ça, je veux bien comprendre. Ce que je trouve pénible c'est son attitude parfois suffisante et arrogante. IL se comporte comme un champion du monde alors qu'il a affronté pour ses deux premiers combats des mecs qui n'étaient pas des boxeurs pro.

Après au niveau des qualités physiques naturelles (motricité, taille) il a un réel potentiel. IL va falloir durcir un peu sa boxe. On verra lors de son prochain combat.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 14 heures, pele-landi-jons75 a dit :

il a gagner la médaille d'or au j.o  ,  beaucoup crois en lui dans le millieu de la boxe  , la il affronte des pipots mais cest normal il viens d'arriver chez les pro, il doit faire le parcours classique  champion de france, champion d'europe puis une ceinture mondiale . canal + a mis beaucoup d'argent sur lui .

 

 

je voulais pas le chambrer plus que ça, mais tony yoka me semble mal entouré/mal guidé - monter une carriere oui, c'est logique, en commençant par des combattants pas terribles pour aller vers les plus forts. Mais ses combats sur canal + désolé, on nous présente ca comme des épreuves insurmontables, alors que le niveau de ses adversaires....à certains moments j'avais l'impression qu'il boxait tous les métiers de la nuit (portier, taxi, sécurité...)

après, oui la boxe est extrêmement dure, et il n'a pas volé son titre olympique

espérons simplement que TY ne prenne pas le chemin de Jon Jones

on verra si son passage US rectifie tout ca - la il commencera en début de soirée, et il va falloir faire les preuves que le titre est jouable

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je ne suis pas tout à fait d'accord avec la critique du niveau de ses adversaire.

Le 1er n'était pas bien fort, et c est normal pour un 1er adversaire. Mais le second, Rice était classé dans les 100 1er. Il était grand et plus lourd que Yoka. Il était solide, prenait les coups et renvoyait des parpaings. Il était beaucoup trop dur pour un 2e adversaire. Du coup, pour redonner confiance à Yoka, on lui a donné un adversaire ...moins bien classé que le 1er !!!

Le choix de ses adversaires montre à quel point la gestion de sa carrière est hasardeuse. j'aurais compris, s il avait pris son dernier adversaire en 1er, et le tatoué en second...

Pour ce qui est des test, on a bien ri lorsque john Jones c'était caché sous un ring pour échapper à un contrôle aléatoire. pourquoi devrait on être plus conciliant avec YOKA. Ensuite, je note qu il avait prix une belle prise de masse pour son dernier combat. Du coup, ces oublis paraissent d'autant plus suspects.

Ensuite, il a des obligations en tant que pro. Il me parait peu probable qu'il ait oublié de se rendre à un contrôle. Et si c'était vraiment le cas, il faudrait qu'il change quelque chose dans son entourage afin qu il lui mette un coup de pieds au cul.

 

En tout cas, s il devait être suspendu une année, ce qui ne serait que logique, Canal risque de se retourner contre lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Agence Française de Lutte contre le Dopage s'est saisi de l'affaire.

Yoka va t'il être suspendu ou va t'il balancer un nom pour obtenir la clémence?

Source: L'Equipe

https://www.lequipe.fr/Boxe/Actualites/L-agence-francaise-de-lutte-contre-le-dopage-se-saisit-du-cas-de-tony-yoka/884495

Citation

L'Agence française de lutte contre le dopage se saisit du cas de Tony Yoka

L'AFLD a indiqué formellement à la fédération française de boxe qu'elle se saisissait de l'infraction à la réglementation du champion olympique.

Tony Yoka a été sanctionné d'un an de suspension avec sursis. (Stéphane Mantey/L'Equipe) (L'Equipe)

Selon nos informations, l'AFLD (agence française de lutte contre le dopage) s'est formellement saisie du dossier de Tony Yoka. Le 12 décembre dernier, le poids lourds français a été suspendu un an avec sursis par la commission antidopage de la Fédération française de boxe pour une «infraction» à la réglementation (trois «manquements», en l'occurrence des absences à des contrôles). Une décision notifiée, le 14 décembre, à toutes les parties concernées. Mais cette décision clémente ne devrait pas en rester là.

Le 19 février, l'AFLD a en effet écrit à la FFB pour lui indiquer qu'elle se saisissait de ce cas. Ce que nous confirme le président André Martin, le président de la FFB : «C'est uniquement ça, c'est enclenché, explique-t-il. Maintenant, on attend leur décision. Ils sont autonomes. C'est à eux de décider. S'ils disent que l'on a eu tort, ils le peuvent. On est obligé de suivre l'AFLD.»

Pas sursis prévu

Dans les textes réglementaires, il est spécifié que «si le sportif commet trois manquements quelconques pendant une période de douze mois consécutifs, l'AFLD transmet à la fédération compétente un constat d'infraction faisant encourir à l'intéressé une suspension comprise entre 1 an et 2 ans, conformément au règlement disciplinaire type des fédérations sportives agréées (...)».

Mais il n'est pas question de sursis, comme nous le confirmait déjà l'AFLD mardi : «La réglementation en vigueur ne prévoit pas de sursis, sauf dans un cas particulier, celui de l'aide substantielle, lorsqu'un sportif donne des informations sur d'autres cas de dopage. Dans ce seul cas, cela permet d'assortir une partie de la peine de sursis.» 

Etienne Moatti

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une pensée à tous ces sportifs, cyclistes notamment, qui n'ont pas le droit au sursis mais à la suspension directement.

Meme erreur mais sanction et traitement médiatique différents...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On a souvent critiqué le niveau de ces adversaires en pro.

Habituellement, un médaillé olympique devenu pro, combat tout de suite des mecs  d'un niveau élevé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, viddal a dit :

On a souvent critiqué le niveau de ces adversaires en pro.

Habituellement, un médaillé olympique devenu pro, combat tout de suite des mecs  d'un niveau élevé ?

 ils attendent 2-3 ans avant d'avoir des sérieux adversaires

Deontay Wilder  ( medaille bronze J.O ) a attendu 4 ans avant d’être champion des états unis

Joshua ( medaille d'or J.O ) a attendu 2 ans pour etre champion d’Angleterre chez les pro 

Vladimir Klitshko  (medaille d'or J.O ) a attendu 2 ans pour etre champion du monde   wbc  il avait deja 24 combat pro a son actif .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

de toute maniere canal + sport, c'est meme pas 1% de part d'audience tv....ca casse pas 3 pattes a un canardo.ils peuvent toujours faire coin coin avec toto yoyo car en realite ca touche personne.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, dek a dit :

de toute maniere canal + sport, c'est meme pas 1% de part d'audience tv....ca casse pas 3 pattes a un canardo.ils peuvent toujours faire coin coin avec toto yoyo car en realite ca touche personne.

 

canal+ ne résonne pas en part de marché comme une chaine publique, c'est une chaine privée, le but c'est de capter une 'niche', surtout que la boxe c'est leur petit bébé, arréter la boxe c'est perdre plein de petit grand pere qui prennent canal+ juste pour ca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
2 hours ago, arsene lupin said:

canal+ ne résonne pas en part de marché comme une chaine publique, c'est une chaine privée, le but c'est de capter une 'niche', surtout que la boxe c'est leur petit bébé, arréter la boxe c'est perdre plein de petit grand pere qui prennent canal+ juste pour ca.

tous les medias et les annonceurs raisonnent en parts d'audience c'est leur job et encore plus pour des chaines privees  a abonnements qui beneficient pas des subs de l'etat....pas d'audience=pas de pub=pas d'oseille = c'est la merde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et une affaire de plus dans la carrière de Yoka. Très malin...

Citation

Le boxeur Tony Yoka victime d’un chantage à l’adultère

Une réceptionniste d’hôtel du quartier de Pigalle à Paris et son beau-frère ont joué les maîtres-chanteurs avec le champion olympique de boxe anglaise.

C’est un coup bas pour Tony Yoka. Déjà empêtré dans une affaire d’absence à des contrôles antidopage, le golden-boy de la boxe hexagonale voit son image se brouiller un peu plus. Le champion olympique 2016, a été victime, en juillet dernier à Paris, d’un chantage à l’adultère, mené par une femme de 27 ans et son beau-frère de 32 ans. Cette réceptionniste d’un hôtel de Pigalle (IXe) et cet employé à l’aéroport de Roissy doivent comparaître, le 1er juin prochain devant le tribunal correctionnel de Paris, pour chantage et tentative d’extorsion de fonds.

Les faits remontent au 21 juillet dernier. Le boxeur donne l’alerte en poussant la porte du commissariat de police du XIIIe arrondissement. Il explique que le 20 juin, vers 23 heures, il avait un rendez-vous professionnel avec Nadia, une hôtesse de l’air et son manager, Jérôme Abiteboul. Selon sa version, pour être tranquille, le trio décide de louer une chambre d’un hôtel de la rue Frochot afin de discuter tranquillement d’un projet lié au sport à l’étranger. Tony Yoka confie qu’il a rencontré cette hôtesse de l’air à l’occasion d’un meeting d’athlétisme à Bercy et qu’il ne connaît presque rien d’elle.

Un versement de 25 000 euros exigé

La facture est payée avec le smartphone du sportif. Mais c’est Nadia avec quelques minutes d’avance qui fait l’enregistrement avec sa propre carte d’identité et la carte bancaire du poids lourd. Yoka passe une heure et demie dans la chambre avant de sortir et de rentrer chez lui, laissant la jeune femme dans la chambre avec son promoteur qui devait rentrer en empruntant un chauffeur Uber.

Le 18 juillet, le boxeur reçoit un premier SMS d’un inconnu qui croit d’ailleurs s’adresser à Nadia, l’hôtesse de l’air. Tony Yoka, ne révèle pas son identité pour voir dans le jeu de l’escroc. Le maître-chanteur lui transmet des captures d’écran de la réception de l’hôtel, de la carte d’identité de Nadia et de sa carte bancaire. Le mystérieux contact exige qu’on lui verse entre 25 et 30 000 €, sinon il ira vendre ses informations à la presse people. Le sportif le met en garde avant de couper court.

Seul avec la jeune femme, assure la réceptionniste

Les soupçons des enquêteurs de la police judiciaire se concentrent sur l’hôtel, car le numéro de téléphone du maître-chanteur n’est autre que celui du beau-frère de la réceptionniste de l’établissement. Le 27 juillet, les suspects sont interpellés à Sceaux (Hauts-de-Seine) et à Villepinte (Seine-Saint-Denis) et passent des aveux complets.

L’employée de l’hôtel assure qu’elle a été « outrée » de voir Tony Yoka louer une chambre d’hôtel avec une maîtresse et que cette situation lui a rappelé « un mauvais souvenir personnel ». Elle soutient que le couple n’était pas accompagné du manager avant de détailler les dessous de ce chantage.

Elle a raconté son histoire en famille et l’idée a germé de monnayer cette information auprès des journaux à scandale, voire en contactant l’avocat du boxeur. Son beau-frère estime qu’il serait mieux de trouver des sbires qui seraient capables de surveiller la maîtresse, lui mettre la pression et la pousser à leur remettre de l’argent. Ils pensent alors pouvoir en tirer entre 10 et 100 000 €.

Contacté, l’avocat du «cerveau» de ce chantage, Me Gérard Serfaty, a répondu « qu’il réservait ses observations pour le tribunal ». Celui de la jeune femme complice n’a pas répondu à nos appels. Me Arnaud Péricard, l’avocat de Tony Yoka, rappelle lui que « les tentatives d’extorsion sur les sportifs sont monnaie courante et qu’ils déposent systématiquement plainte ». Contacté ce jeudi, Tony Yoka ne nous a pas répondu.

 

Source: http://www.leparisien.fr/faits-divers/le-boxeur-tony-yoka-victime-d-un-chantage-a-l-adultere-22-03-2018-7623528.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MDR..le pauvre,quelle idee stupide de louer une chambre d'hotel a Pigalle plutot qu'un salon ou un bureau pour negocier ses contrats commerciaux avec son manager et une escort hahaha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chez canal + parait qu'ils commencent a être saouler de lui , il devait faire une emission sur C8  un genre de ultimate fighter  "boxe anglaise"  produit par cyril hanouna , ca été  annulé  c'est dommage au debut il avait une belle cote de popularité quand il avait gagné une médaille d'or avec sa femme Estelle Mossely( medaille or - 60 kg)

Bizarre cette histoire il ya anguille sous roche lol

 

 Jérôme Abiteboul (  le nom est marrant  ) et son frere sont  actionnaire de la marque   Unkut a 50 %  ,  il a rencontrer   yoka pour la première fois a Phuket en Thaïlande , booba les a présenter .

 

bon maintenant il faut que Yoka  se concentre sur sa boxe , ses derniers temps il etait le sparring partner de Joseph Parker qui va affronter Joshua la semaine prochaine .

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×