Aller au contenu
pele-landi-jons75

Lee Muray brise le silence de sa prison Marocaine

Messages recommandés

Partie 3 American Dream

Murray7.jpeg

 

Quels ont été les meilleurs combattants et quels partenaires d'entraînement vous ont le plus impressionné?

Matt Hughes m'a impressionné par sa force et sa capacité à contrôler un combat,  quand il est sur toi tu as l'impression de faire face a un combattant  poids lourds .

Jeremy Horn était si détendu dans un combat. Il se battait comme s'il faisait du vélo. C'est comme ça qu'il a l'air facile. le gars a fait  200 combats dans sa carriere   alors l'expérience qu'il a  est incomparable. Avant de me battre contre Anderson Silva, Jeremy l'a combattu . Il a perdu par  décision, mais je me souviens de Silva qui lui lancer des enchainement comme dans le film " The Matrix"  et Jeremy n’a jamais paniqué.  en plus dans la vie  c'est un super gars et très, très humble.

James Zikic était l'un de mes principaux partenaires d'entraînement pour beaucoup de mes combats. Nous avons fait des heures de rounds ensemble  et je ne me suis pas  beaucoup entrainé avec   de gens plus durs que lui. faire du Sparring boxing avec lui était un cauchemar. Il n’arrête pas de vous rentré dedans , pour l'arreter il faut l’étouffer  un boxeur comme  David Haye (ancien champion du monde ) s'est entrainé avec lui. Tout le monde dit à quel point il est dur.

Remco Pardoel, mon coach jiu-jitsu, m'a impressionné. Il pesait 120 kg  mais était rapide et lisse et bougeait comme un poids léger. Je ne pouvais rien lui faire. C'était comme un ours qui jouait avec ses petits ..

Alexis Demetriades, mon coach MMA, m' impressionné et m' énervé en même temps. Il m'a énervé parce qu'il était meilleur que  la plupart des combattants MMA de l'UFC, mais il ne s'est jamais battu en pro. Il était probablement le meilleur lutteur que j'ai jamais vu en MMA. De plus, il possédait un jiu-jitsu de haut niveau,  très bon boxeur, gros cardio .  Pendant l'entraînement, il me faisait passer l'enfer. Je le haïssais. cependant je le remercie car grâce a lui j’étais devenu une machine .

Avec quels combattants aurais-tu aimé t'entraîner?

En 2006, j'aurais probablement aimé m'entraîner avec Fedor Emelianenko.  je l'ai manqué de quelques jours quand je suis allé  au Pays Bas m'entrainer avec mon coach   , quand je suis arrivé il venait juste de partir

mon coach ma emmené  m'entrainer  dans toute la Hollande  . Je me suis  entrainé  avec tous les meilleurs combattants Hollandais . Au Usa , je me suis entraîné avec Pat Miletich et tous ses combattants et je me suis entraîné avec Renzo Gracie en 2000. Je pense que j'aurais aimé voyager au Brésil, m'entraîner à la Chute Boxe Academy et participer à des tournois de vale tudo ( combat mains nus )

Je devais me battre dans un combat à mains nues en Russie. J'avais mon visa et j'étais prêt à partir. Cependant, j'ai réussi à me casser le doigt à la dernière minute et j'ai dû le faire opérer  Le combat a été annulé.

Si j'étais libre  maintenant, j'aimerais m'entraîner avec Gegard Mousasi et aller au Canada et m'entraîner avec Georges St-Pierre et Rory McDonald. Les combats et l'entraînement avec ces combattants me diraient à quel point je suis proche ou loin des combats de championnat.

 Comment était  l'entraînement dans  le camp Miletich?

LM: Ce fut une expérience formidable. Mon premier entraîneur de MMA, Dexter Casey, qui m'a tout appris, m'a mis en contact avec Pat Miletich. Dexter a su me faire progresser et m'a suggéré d'aller aux États-Unis pour m'entraîner avec Pat, ainsi que Remco Pardoel en Hollande. À l'époque, Pat était champion des poids mi-moyens de l'UFC.

Lorsque j'ai visité l'Iowa pour la première fois, j'avais environ 22 ou 23 ans. Je faisait du mma vraiment a fond que depuis 18 mois . Un jour, alors que je suis chez Pat, Robbie Lawler entra, il avait probablement 17 ou 18 ans.
Je ne sais pas si Pat avait une sorte de baguette magique ou quelque chose comme ça, mais ce type créait tellement de combattants UFC dans un gymnase
Il y avait une competition    MMA dans le coin   Pat m'a demandé si je voudrais aller avec eux pour regarder les combats. J'ai dit: "Ouais, pas de problème."

un des élèves de  Pat était blessé et Pat m'a   dit: «Veux-tu te battre? La surprise est que c’était  un tournoi, alors ce n’est pas un combat mais deux combat qu'il fallait faire . bien sure il était difficile de refuser la proposition de Pat Miletich.

Mon premier combat était contre Chris Albandia. Je l'ai gagné au premier tour avec une clé à la cheville. Puis, en finale, je me suis retrouvé face à Joe Doerksen, qui m'a battu  ( clé de cheville )  Ce fut une grande expérience pour moi,  C'était  la première fois que je me battais dans une cage parce que le MMA britannique utilisait toujours des rings

j'ai une anecdote dans un bar  Je me souviens que nous avons terminé l'entraînement et que Jens Pulver venait de remporter le titre des poids légers de l'UFC et donc on  a tous été invité dans un bar pour célébrer son titre . Pat m'a demandé si je voulais venir. Il est venu me chercher à l'hôtel et m'a emmené avec lui. Je suis entré dans le bar et le camp Miletich est la en train de célébrer avec Jens , ils regardaient le combat sur grand écran. Au centre du bar se trouve un ring de boxe. J'ai demandé à quoi servait le ring et on m'a dit que c'était pour les gens qui voulaient se  se battre entre quelques verres . On m'a demandé: "Veux tu  te  battre?" Ma réponse a été: " Ouais Pourquoi pas?"

Alors, je suis en train de me réchauffer et un gars crie: «Qui veut se battre contre ce petit  gamin anglais?» et la je vois un des videurs du bar qui ne tarde pas à dire: «Bien sûr, je vais me battre contre  lui. »La foule rugissait et applaudissait, et  La personne que je dois affronté se révèle être Drew McFedries ,  (qui fera plus tard une carriere de 9 combats a l'ufc ) )  .

20090522090859_309.JPG



La bagarre a commencé et on a tout de suite chuté par terre  , on se frappait au sol  . Vers la fin du premier round , Il m'a frappé avec un bon coup poings sur le nez. Il y avait du sang et la foule crié «USA, USA, USA!»

Le round  s'est terminé. Je me suis levé et je suis allé au coin avec mon  nez cassé. Mais j'ai quand même gagné le round car je l'avais dominé au sol

Le deuxième round  a commencé. Je lui ai balancé un coup de tête mais j'ai glissé, je suis tombé et il a sauté sur moi pour me frapper. J'ai réussi à attraper son bras et placer ma clé . Il a essayé de se lever, mais ça lui a cassé le bras et il a tapé  J'avais gagné le combat. Gagner dans ce type d’atmosphère a été une expérience formidable pour moi.


Chaque fois que je suis allé m'entraîner avec Pat, j'ai acquis de plus en plus d'expérience. Mais il a finalement quitté son gym  pour aller dans un nouveau gym qu'il construisait,  un truc plus grand , mieux équipés . Pendant ce temps, j'ai commencé à m'entraîner dans une salle de lutteur  dans une autre partie de la ville et c'est là que j'ai rencontré le poids lourds Tim Sylvia du Maine. lui et  Jason Black  louaient une maison dans le coin  et ils m'ont hébergés .

Lorsque Tim est arrivé pour la première fois en Iowa, il était assez brut en termes de compétences, et loin d'être prêt pour un combat contre l'UFC.  puis quand je suis retourné chez Pat , , il avait fait de Tim un champion de l’UFC. Je ne sais pas si Pat avait une sorte de baguette magique ou quelque chose comme ça, mais ce type créait tellement de combattants UFC dans un gymnase: Matt et Mark Hughes, Jens Pulver, Jeremy Horn, Robbie Lawler, Spencer Fisher et Drew McFedries. , Tony Fryklund, Nate Schroeder, Joe Slick, Jason Reinhardt et Justin Eilers. Il pourrait être normal de voir autant de combattants de l’UFC dans un gymnase maintenant, mais à l’époque ce n’était pas le cas.

 Il est beaucoup plus facile d’obtenir un contrat à UFC maintenant qu’ à l’époque, car  maintenant ils font des shows chaque semaine . J'ai dû battre Jose pele  Landi-Jons pour entrer à  l'UFC. Ce type était l'un des cogneurs les plus redoutés de la division et était l'ancien numéro un mondial après avoir battu Pat (Miletich). Il a également battu  Matt Hughes par ko   et a remporté un  grand nombre de tournois de vale tudo  au Brésil.  Malgré que je l'ai battu , l'ufc ne m'a donné que un combat dans mon contrat .

Avez-vous été accueilli à bras ouverts dans l'Iowa ou avez-vous dû faire vos preuves?


Pat m'a accueilli à bras ouverts dès le premier jour. Je me souviens un jour  il m'a dit  «j'ai des mecs qui habitent a 5 min du gym qui ne viennent pas tout les jours , toi tu as pris l'avion  du royaume uni et je te vois chaque jour "

Il a toujours refusé  quand j'ai essayé de le payer pour ses cours . On m'a fait sentir chez moi. Lorsque Pat et les membres de sa team  sont venus en Angleterre, je me suis assuré qu'ils se sentent bien  je les ai sortis et ils se sont bien amusés. c'est normal au usa Ils avaient fait la même chose pour moi.

Y avait-il des histoires de gym amusantes de votre temps en MMA?

Il y a eu tellement de moments amusants chez London Shootfighters par exemple  on aimé se battre  avec des  bâtons d'Aïkido.  j'ai une autre anecdote

Un jour, deux gars sont arrivés au gymnase. L'un était anglais, l'autre américain. le type américain «Non, je ne suis pas venu pour m'entraîner. Je suis venu pour me battre. Je veux me battre avec tes combattants.

"Je peux battre n'importe qui dans ce gymnase!"

on m'a demandé de l'affronter  pendant un round , alors le gars se lève et on commence le round . Il vient vers moi en jetant des coups de poing et en essayant de me faire tomber. Il grognait en jetant des coups de poing. C'était un type de culturiste. il m'a beaucoup rappelé Phil Baroni. Il a lancé 20 coups l'un après l'autre et je me suis contenté de me protéger . Puis, dès qu'il a cessé de frapper, je l'ai frappé avec un combo à trois coups de poing qui l'a fait déraper , ca lui a fait traverser la porte du gym et  il s'est retrouvé a l’extérieur
Il se leva en secouant la tête et en tenant une voiture.  je lui dit  «Où vas-tu? le round  n'est pas encore fini. reviens !
il est revenu en me balancant plein de coups de poings et je l'ai mis Ko
quand il s'est relevé  il était un homme différent. Très humble et très désolé.  tu ne peux rentré dans un gym et manqué de respect comme cela .

 

bientot la suite .... il ya 7 parties .

 

Modifié par pele-landi-jons75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant l'interview. (oui, je pense que c'est la trad de @pele-landi-jons75 , il est coutumié du fait ;) )

Pour les "anciens" Lee Murray est un nom connu et je me rappel du gars ainsi que son gros niveau pour l'époque (arrivé à l'UFC il avait joué avec Jorge Riveira pourtant un très bon prospect à l'époque), ceci dit, maintenant, je ne vois qu'un taulard aigri qui prétend pouvoir vaincre la moitié de la planète au fond de sa prison moisie (un genre de keyboards warriors in real!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 15.09.2018 à 11:09, Dicentim a dit :

Tout comme @JoDrago je vois là les propos d'un taulard aigri et mythomane.

Il ne peut berner que des jeunes ados qui vénèrent la badass attitude. 

Je vois pas trop le mytho la dedans. Taulard et aigri sûrement, orgueuilleux aussi. Mais y a une sacrée culture de la baston de rue en Angleterre, donc je pense qu'il dit pas que des conneries. 

Je la trouve bien marrante cette interview, ça sent le vécu.

Modifié par strikeufc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partie 5 ses débuts à l'UFC

 Lee Murray marchant vers l’Octogone habillé en Hannibal Lecter avant ses débuts à l’UFC contre Jorge Rivera le 31 janvier 2004.

the-real-notorious-part-5-sin-city-lee-m



 Quels souvenirs gardes-tu de la soirée où tu as fait tes débuts à l'UFC?

Lee Murray: C'était fou , la bas c'est  toujours la  folie. par contre mon voyage entre  Londres et  Vegas a était un cauchemar.

Nous avions prévu de partir quelques semaines avant le combat et de passer par l’Iowa pour pouvoir nous entraîner avec Pat et ses gars. Moi, Terry et Paul Allen nous  sommes partis ensemble et avons dû passer par   Chicago pour aller dans  Iowa. Une fois arrivés à Chicago, Paul et moi avons été arrêtés à la douane américaine  parce que mon visa avait été annulé et qu'une déclaration de la police britannique avait été envoyée par fax , disant que Paul et moi étions dangereux et impliqués dans le crime organisé en Angleterre.
pourtant Le MMA était quelque chose que j'avais dans la vie qui pouvait me détourner complètement de la rue.

Heureusement, j'avais fait ce voyage à plusieurs reprises et  les agent des douanes me connaissait un peu . L'année précédente, j'ai eu le même problème lorsque Ian Freeman et moi sommes allés s'entraîner avec Pat, mais ils m'ont laissé passer. Cette fois-ci, nous avons passé six heures  à faire des empreintes digitales et tout le reste. Puis finalement ils nous ont laissé passer.

La police britannique a inventé un tas  de conneries pour tenter de m'empêcher de me battre, mais les accusations que les douaniers m'ont posées étaient des accusations pour lesquelles j'étais un suspect mais pour lesquelles je n'avais jamais été accusé. Beaucoup  de mes amis  pensaient  que c'était dû à l’incident ou j'avais corrigé l'automobiliste , mais ce n’était pas du tout le cas. Mon visa continuait à être refusé.

Quoi qu’il en soit, nous sommes finalement arrivés à Vegas et nous avons rencontré des centaines de fans  venues de Londres pour me soutenir. C'était comme le sud de Londres dans la baie de Mandalay.

Deux de mes amis, Danny et Wesley, se sont affrontés devant l’hôtel Bellagio en attendant un taxi. Ils se sont  battus si violemment qu'ils ont dû aller à l'hôpital tout les deux.

Je les ai croisés le lendemain matin dans le couloir en sortant de ma chambre. Je les ai regardés et j'ai dit: «Qu'est-ce qui vous est arrivé vous deux ?» Ils ont répondu: «Nous nous sommes battus.» J'ai dit: «Avec qui? , on s'est battu tout les deux .....

J'ai vu Pat Milletich  plus tard dans la journée et il m'a dit: «Lee, contrôle tes amis,  Vous ne pouvez pas foutre le bordel comme ça ici , mon frère."

Le vol de retour a était un cauchemar  Lorsque nous avons atterri à  l’aéroport Heathrow de Londres , le commandant de bord  a annoncé que tous les passagers devaient rester assis parce que les services de police voulaient faire un contrôle de passagers ,  puis  l’avion a été envahi par des policiers.

L'un d'eux s'est approché de moi et a dit: "OK , Lee, félicitations pour ta victoire , mais nous sommes ici pour Paul  Allen"

Ils ont dit à Paul: «Nous vous arrêtons pour violation des conditions de la libération sous caution», puis ils ont demandé à moi et à Terry de rester assis pendant qu’ils emmenaient Paul. J'étais comme: « putain  je descends aussi.» Nous nous sommes juste levés et avons suivi les policiers.

J’étais fou de colère  et Terry essayait de me calmer. Alors que nous arrivions à la porte de l'avion, il y avait  30 policiers qui attendaient dans le tunnel armés de chiens au cas où nous voulions faire les malins .

 

L’une des conditions de libération de Paul était de ne pas quitter le pays. N'importe quelle excuse qu'ils pourraient trouver pour nous arrêter,  La police ne voulait pas que je sorte de la rue et ils ne voulaient absolument pas que je devienne une superstar de l’UFC.
Le MMA était quelque chose que j'avais dans ma vie qui pouvait me sortir complètement de la rue. Mais la police britannique, plutôt que de me laisser sortir de la rue et de faire une vie meilleure pour moi et ma famille, préférerait que je reste enfermée à vie. Ils sont partis en croisade pour tenter de saboter tout espoir de me battre aux États-Unis.

Je suis sûr que d’autres personnes  ont eu des histoires similaires. Il y a beaucoup de bons gars  dans la rue, probablement comme moi, avec un passé douloureux  et une bonne capacité de combat naturel, mais aucune opportunité. Ils ont la capacité de devenir champions de l'UFC, mais ils ont juste besoin de conseils et ils ont juste besoin de croire en eux-mêmes.
 

Quand je sortirais de prison une chose que j'aimerais faire est d'ouvrir mon propre gym de mma /boxe  et d'aider beaucoup de ces enfants à sortir de la rue et à devenir des champions.

 

De quoi te souviens-tu du combat contre Jorge Rivera?

Je me souviens juste que je me disait il faut absolument gagner . Je ne peux pas le laisser me battre. L'UFC m'a donné un contrat à un combat et  Dana White  m'a dit: «Si tu perds  , tu fais tes valises.» J'ai eu une chance de les impressionner. Je n'étais pas sur le point de laisser Jorge Rivera  ou quiconque me gêner dans mon objectif .

Je me suis entraîné très fort pour ce combat et j'étais en grande forme. Les gens m'entendaient faire du pad-work et s'arrêtaient stupéfaits. Mon entraîneur m'a dit que BJ Penn avait parlé à Joe Silva et lui avait demandé : «contre qui Lee Muray va combattre ?

Joe Silva  a répondu: "Jorge Rivera."

Bj Penn "Eh bien, Jorge va avoir  besoin de mettre ce gars au sol assez rapidement",

Je suis sûr que cela a dû déstabilisé  Jorge dans son  plan de match. Après le combat, j'ai eu de nombreuses conversations avec Jorge et je l'ai rencontré plusieurs fois au Royaume-Uni. C'est un gentil gars  Il était toujours contrarié qu'il ait perdu comme il l'a fait par soumission.

Au début du combat, J'ai lancé une grosse droite qui a frôlait sa tête. Il a eu de la chance que cette droite n’ait pas atterri  Puis il m'a coller contre la cage . Je l'ai serré contre moi en pensant  peut-être qu'il voulait commencé  une boxe sale. Je me souviens qu'il avait utilisé cette technique contre David Loiseau  et il avait gagné.

UFC46Event036.jpg



Puis il m'a projeté  au sol. J'ai décidé de ne pas défendre  cette attaque  . Je ne me soucie pas de prendre des coups  au sol. même au sol je fait des dégâts avec mes frappes , je me suis juste assuré  de resté calme et détendu. Je ne voulais pas gaspiller d'énergie. Je devais juste m'assurer qu'il ne me frappe pas trop au sol .

Mais tout à coup, il sort son bras. Je me suis dit " putain  c'est  trop beau pour être vrai" . Je me demande comment il pouvait faire une telle erreur de débutants  dans un combat de l'UFC. Une fois que j'ai attrapé son  bras, je savais que je lui avais posé un problème. Il a essayé de s'en sortir et je suis ensuite passé en  triangle. J'ai eu le bras et le triangle en même temps.

 

UFC46Event040.jpg

Ce fut un début parfait à l'UFC: victoire au premier tour sans blessure  sur mon visage. Le combat était sur la carte principale et a été montré en direct sur le pay-per-view. Georges St-Pierre a également fait   ses débuts à l'UFC  ce soir-là contre Karo Parisyan.

A ce moment la l'UFC avait plus de projet pour moi que pour GSP.

je pensais avoir gagné le prix «Soumission de la nuit» jusqu’à ce que BJ Penn soumette Matt Hughes . BJ m'a pris ma prime bonus.
 

pf-serra-stpierre-murray.jpg


Comment as-tu fêté cette nuit?

Avec quelques amis sommes allés dans quelques boites de nuits de Vegas   puis avons rencontré  Kevin Randleman et son ami le  catcheur Bill Goldberg. Nous avons fait la fête avec eux..

 

Lee Muray après sa victoire qui défie   Tito Ortiz  présent dans le public .

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×