Jump to content
Sign in to follow this  
kerambeach

Ortiz vs Wilder 2 spoiler

Recommended Posts

Wilder est définitivement dans le top 3 des plus gros puncheurs de l'histoire des poids-lourds , c'est dingue il est tellement primaire techniquement mais il s'en fou vu qu'il n'a besoin que d'un seul coup pour abréger le combat ... C'est dommage car avec ce punch , sa morphologie et ces capacités athlétiques il pourrait ètre un boxeur tellement exceptionnel , mais bon il doit se dire , ma stratégie marche pourquoi me faire chier lol ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

il avait dit avant le combat ne regardez pas votre portable j'ai besoin de 2 secondes ( en gros,  un coup ) pour battre quelqun et j'ai raté le ko car je revoyais sur mon portable le match france argentine de la coupe du monde , avant cela le combat etait moche a voir , lors des 3 premiers rounds c'etait du sparring partner , apres il a balancer sa grosse droite dévastatrice  , j'aurais revé  de voir Wilder affronter Mike Tyson car les deux  c'est surement 95 % des victoires par Ko .

 

oui il est pas tres technique il a commencé la boxe a 19 ans pour pouvoir payer les soins pour sa fille handicapé

"Naieya est une bénédiction. Sans elle, je ne serais rien. Ni champion ni invaincu . La boxe ne serait jamais entrée dans ma vie. Aucun de mes combats, ni en amateurs, ni en professionnels, n'est comparable à celui que livre ma fille au quotidien.

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.jpg

 

 

Intewiew journal l'equipe en 2017

Formé à l'école des bagarres de rue, Deontay Wilder se transforme sur un ring en un combattant impitoyable qui n'a de cesse de voir tomber son adversaire à ses pieds.
TUSCALOOSA (USA) - Ce n'était sûrement pas très sage à une semaine de son prochain combat à New York, alors Deontay Wilder, qui souhaitait suivre à Cardiff le combatJoshua-Takam samedi soir, est finalement resté chez lui. À Tuscaloosa, au fin fond de l'Alabama, là où L'Équipe est allée le dénicher il y a quelque temps. Dans son club de toujours, le Sky Boxing, il enchaînait les rounds à fortes doses afin de combler son manque relatif de combats amateurs.

Champion WBC des lourds depuis sa victoire face à Bermane Stiverne, en janvier 2015, il retrouvera ce même Stiverne samedi prochain sur le ring du Barclays Center de Brooklyn (en direct sur beIN Sports).

 

«Il paraît que la boxe est entrée dans votre vie par accident ?

On peut dire ça, oui. Gamin, je rêvais de jouer pour l'université d'Alabama dans l'équipe de foot des Crimsom Tide. Ou alors au basket. Pour ça j'ai intégré un community college(établissement supérieur public, comparable à un IUT, qui prépare un diplôme en deux ans) avec l'intention d'aller à la fac ensuite. Mais, à dix-neuf ans, ma compagne de l'époque est tombée enceinte. J'ai dû gagner ma vie pour assurer...

Vous viviez de quoi ?

J'enchaînais les jobs. Je gagnais 70 dollars par jour comme serveur au Hop Pancake House. Puis encore 400 dollars par semaine à bosser dans les cuisines d'un restaurant Red Lobster. C'est vite devenu insuffisant car, à la bonne nouvelle, s'en est ajoutée une autre, terrible : les médecins ont détecté un spina bifida à notre enfant. Je n'ai jamais encaissé un tel coup dur ! Quand tu attends un bébé, tu visualises plein de choses positives, tu espères qu'il sera en bonne santé... Le spina bifida affecte la colonne vertébrale. Jusqu'à paralyser les membres inférieurs. On peut finir en chaise roulante. Je n'étais qu'un môme. J'ai fait face, même si j'étais désemparé. Je n'avais plus le coeur à étudier. Il me fallait vite trouver de l'argent pour payer les frais médicaux, puis les écoles adaptées.

C'était une grossesse non désirée...

Certains considèrent que quand tu as un enfant sans l'avoir programmé, c'est une erreur. Pour moi, les enfants sont un don divin. À nous de les accueillir tels qu'ils viennent. Ma fille Naieya est une bénédiction. Sans elle, je ne serais rien. Ni champion ni invaincu en 38 combats. La boxe ne serait jamais entrée dans ma vie. Aucun de mes combats, ni en amateurs ni en professionnels, n'est comparable à celui que livre ma fille au quotidien. Avec tous ces médecins autour d'elle, toutes ces seringues et tous ces traitements. À treize ans, elle doit apprendre à s'accepter.

«Achever l'adversaire. Lui faire mal. J'ai tant de trucs en tête, je veux le punir, le faire saigner, et même pire ! C'est un truc naturel qui s'allume au fond de moi»

Comment le vit-elle ?

Elle fait face à l'adversité avec une force rare. Même si certains se sont moqués d'elle plus d'une fois à l'école. Les médecins avaient prédit qu'elle ne parviendrait jamais à marcher. Aujourd'hui, non seulement elle marche, mais elle court. Elle fait de la gymnastique ! Sur le corps, j'ai un tatouage nous représentant marchant ensemble sur les marches du succès. Ce que vit ma fille me motive et me porte. Je me bats pour elle. Elle voit son père combattre et elle se nourrit de ça. Ensemble, on se renforce. Lorsqu'elle avait un an, je l'ai regardée dans les yeux pour lui dire : "Papa sera champion du monde ! Et il ne te laissera jamais tomber !"Môme, j'ai reçu un tas de promesses de mes parents qu'ils n'ont jamais tenues. Faire une promesse à un enfant et la tenir est un sentiment extraordinaire. Je me devais de subvenir à ses besoins. Un pote du lycée m'a suggéré de tenter l'aventure en boxe. Il savait qu'en bagarre de rue, je me débrouillais bien...

Vous étiez un gros bagarreur ?

Je ne cherchais pas les embrouilles, mais elles venaient à moi. Je me battais tout le temps. J'étais pourtant un mec tranquille, timide qui ne parlait que lorsqu'on lui adressait la parole.

Quel a été votre pire combat de rue ?

Je ne sais plus, car j'ai toujours éclaté tous les mecs. Ma mère m'a toujours dit que j'avais beaucoup de colère en moi. On n'a jamais su d'où ça venait. Parfois, en pleine bagarre, cette colère jaillissait et même si le gars saignait, impossible de m'arrêter avant d'être rassasié.

 

 

Quel sentiment montait en vous avant ces bagarres ? De la peur, de l'adrénaline ?

Ça montait si vite... Quand on me voyait les yeux rougis, en larmes et les poings serrés, valait mieux se barrer ! J'avais des aptitudes pour le combat. En débarquant à la salle, c'était un peu comme quand un mec qui jouait sur les playgrounds débarque sur les parquets. En combat de rue, il n'y a pas de règles et parfois plusieurs adversaires simultanés... Ça m'est arrivé souvent. Quand je cognais un gars, il y avait toujours un mec de sa famille ou un pote à lui qui voulait s'en mêler. Parfois, je me rendais dans un autre quartier et quelqu'un voulait me tester. Souvent les mecs, guidés par l'ennui, voulaient impressionner leurs potes ou la foule. Montrer qui était le plus dur. Moi, j'étais juste un mec timide, je détestais me battre. J'ignore pourquoi les gens venaient autant me provoquer. En tout cas, je ne me suis jamais échappé, mon truc c'était d'être un bonhomme et de faire face.

D'où ça vous vient ?

De mon père sans hésitation ! Il détestait les gens qui tentaient de vous mettre à l'amende. Il nous a toujours appris à ne pas nous laisser faire. Grâce à Dieu, je n'ai jamais été blessé. Parfois des mecs ont sorti des calibres, Dieu m'a toujours protégé. Quand je me remémore des images de ma jeunesse, je me dis que je reviens de loin. Mon histoire est différente de boxeurs qui ont grandi dans des cités. Moi, j'étais dans un environnement plutôt agréable, pas le ghetto. Les voisins se connaissaient et s'entraidaient. J'avais un père et une mère auprès de moi quand je rentrais le soir. Il m'est juste arrivé de me trouver parfois au mauvais endroit au mauvais moment.

 

Vous êtes invaincu sur un ring...

Et je n'ai jamais été vaincu dans la rue, là où tout est permis... Tout ce qui te vient en tête ! Si tu veux mordre le mec, tu le mords. J'avais un spécial : me glisser dans le dos du mec et lui tirer la nuque en arrière. Et là, je lui faisais dire ce que je voulais : "Dis-moi que tu t'excuses ! Dis-le !", "Appelle ta mère à l'aide !", des trucs comme ça. J'avais cette violence à apaiser. Parfois, j'avais l'impression d'être un faucon qui ne s'arrête que lorsqu'il a fait assez de dégâts à sa proie.

Vous allez chercher ces mêmes sensations avant de monter sur le ring ?

Pas du tout. Je n'éprouve pas le besoin d'aller chercher dans les souvenirs à ce moment-là. Appuyer sur le bouton on ou off, c'est naturel pour moi. Hors du ring, je suis Deontay Wilder. Sur le ring, je suis le Bronze Bomber(le bombardier de bronze, en référence au mythique Joe Louis, lui aussi originaire d'Alabama, champion du monde invaincu des lourds entre 1937 et 1949, surnommé "Brown Bomber", le bombardier brun). J'ai conscience que ce sport est une affaire sérieuse : je risque ma vie. C'est comme si une autre personne sortait de moi. Je ne peux l'expliquer. Parfois même, ça m'effraye. Je ne connais pas ce mec qui est sur le ring à ma place. Une fois redescendu du ring, je redeviens ce mec marrant, voire stupide, qu'est Deontay Wilder. C'est assez bizarre en fait...

Vous pouvez nous en dire plus sur cet autre vous-même qui apparaît sur le ring ?

Ce mec veut détruire. À tout prix. Tout ce qui se trouve sur son passage. Achever l'adversaire. Lui faire mal. J'ai tant de trucs en tête, je veux le punir, le faire saigner, et même pire ! C'est un truc naturel qui s'allume au fond de moi. Certains doivent chercher et trouver des choses en eux pour se motiver, sortir de l'adrénaline. Ils se disent en pensant à l'adversaire : "Je ne te connais pas, mais je ne t'aime pas !" Moi, j'ai pas besoin de ça. Si vous vous retrouvez sur le ring face à moi, on ne peut pas être amis. Vous pourriez être mon frère, sur le ring je ne vous connais plus.

«À mes débuts sur le ring, j'étais comme Bambi dans le dessin animé de Walt Disney. Je voulais me tenir debout sans y parvenir»

Vos trois coaches (Mark Breland champion olympique des welters en 1984, Jay Deas et Russ Anber) essayent-ils de vous rendre plus posé ou, au contraire, entretiennent-ils cette sauvagerie ?

On n'aborde pas ma mentalité sur le ring. Tant que ça marche, on garde. Je suis invaincu en 38 combats, dont 37 remportés avant la limite. J'ai reçu un don. Au début de ma carrière, j'étais très sauvage. Je cherchais l'énergie auprès du public, qu'il m'encourage ou qu'il me hue... Avec l'expérience, j'ai appris à me poser. À me dire : "C'est un combat pro. Combien de rounds reste-t-il ? On a le temps !" Je suis devenu une autre personne. Je choisis mieux mes coups, je fais abstraction de la foule... D'ailleurs, je ne l'entends plus, je suis ultra-concentré. Je n'entends rien jusqu'à ce que le K.-O. survienne. Là (il claque des doigts), ma perception extérieure revient. Un break ? Je respire et, au moment de repartir au combat, j'entre de nouveau dans la vision tunnel, droit sur mon adversaire.

Vous n'avez qu'une dizaine d'années de pratique. Vous souvenez-vous de la première droite que vous avez encaissée ?

Je me souviens de ma première séance de sparring, c'était face à mon entraîneur Jay Deas (il sourit). Les rounds défilaient et mes jambes se dérobaient. À mes débuts sur le ring, j'étais comme Bambi dans le dessin animé de Walt Disney. Je voulais me tenir debout sans y parvenir. J'ai tellement évolué depuis... Je venais du combat de rue, avec une garde de gaucher. Comme je suis droitier, j'ai dû changer de position. Enchaîner les rounds aussi car, dans la rue, ça ne dure que quelques secondes. Je n'avais pas l'habitude de tenir trois minutes, puis des rounds. Ni de devoir autant réfléchir tactiquement. Je ne parvenais plus à bouger. Une simple minute me semblait durer une heure. Au fil des séances, j'ai progressé. J'ai commencé à comprendre ce que je devais attendre de la prochaine séance, puis celle d'après. J'ai fini par apprécier le sparring.

Aujourd'hui la catégorie des lourds est redevenue attractive et passionnante. Tout a commencé par la victoire de l'Anglais Tyson Fury sur l'Ukrainien Vladimir Klitschko en novembre 2015...

J'aurais aimé être celui qui batte Klitschko, mettre fin à son règne qui durait depuis une bonne décennie. J'étais à deux doigts d'unifier le titre des lourds ! C'est mon but ultime de faire ce qu'a fait Lennox Lewis. Ça remonte à 1999, presque vingt ans. Si Klitschko avait battu Fury, ça aurait été mon tour. J'avais le titre WBC, Klitschko les ceintures WBA-WBO-IBF. J'ai été déçu que notre combat ne se fasse pas. J'avais enfin accès au Graal, en une nuit ! Personne ne s'attendait à une victoire de Fury. Ce combat était chiant, mais qu'elle soit belle ou sale, la victoire reste la victoire. Klitschko n'a pas été à la hauteur, quand tu vois qu'il ne mettait que deux ou trois coups par round... Trop vieux, je pense. Ça ressemblait plus à une épreuve de danse qu'à un combat... »

 

Deontay Wilder en bref

32 ans.
2,01 m ; 103 kg.
2004 : il obtient l'équivalent du bac au lycée central de Tuscaloosa (Alabama). L'année suivante, sa fille Naieya naît, elle est atteinte d'un spina-bifida.
2008 : qualifié pour les Jeux de Pékin après seulement 21 combats amateurs, il remporte la médaille de bronze, catégorie poids lourds (- 91 kg). Ce sera l'unique médaille de la délégation de boxeurs américains.
2017 : le 14 juin, à Tuscaloosa, de la marijuana est trouvée dans sa voiture lors d'un contrôle de police. Condamné à payer une amende de 1 000 $, il sera disculpé en prouvant son absence de l'État au moment des faits. Il avait prêté son véhicule à un ami.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, pele-landi-jons75 a dit :

il avait dit avant le combat ne regardez pas votre portable j'ai besoin de 2 secondes ( en gros,  un coup ) pour battre quelqun et j'ai raté le ko car je revoyais sur mon portable le match france argentine de la coupe du monde , avant cela le combat etait moche a voir , lors des 3 premiers rounds c'etait du sparring partner , apres il a balancer sa grosse droite dévastatrice  , j'aurais revé  de voir Wilder affronter Mike Tyson car les deux  c'est surement 95 % des victoires par Ko .

 

oui il est pas tres technique il a commencé la boxe a 19 ans pour pouvoir payer les soins pour sa fille handicapé

"Naieya est une bénédiction. Sans elle, je ne serais rien. Ni champion ni invaincu . La boxe ne serait jamais entrée dans ma vie. Aucun de mes combats, ni en amateurs, ni en professionnels, n'est comparable à celui que livre ma fille au quotidien.

 

 

 

 

 

Je suis quasi sur que wilder frappe beaucoup plus fort que Tyson , il fait parti des rares réels puncheurs comme sonny liston ou corrie sanders , des mecs qui etaient pas de boxeurs exceptionnels sur le plan technique ou autre , mais un coup , un seul suffisait ..

En effet son histoire a presque un coté romanesque , actuellement il ny'a que des mecs comme usyk ou fury qui peuvent eventuellement le battre , johsua a une boxe trop limité et n'encaisse pas bien , je pense pas qu'il tiendrait la limite contre wilder .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Khagan a dit :

Je suis quasi sur que wilder frappe beaucoup plus fort que Tyson , il fait parti des rares réels puncheurs comme sonny liston ou corrie sanders , des mecs qui etaient pas de boxeurs exceptionnels sur le plan technique ou autre , mais un coup , un seul suffisait ..

En effet son histoire a presque un coté romanesque , actuellement il ny'a que des mecs comme usyk ou fury qui peuvent eventuellement le battre , johsua a une boxe trop limité et n'encaisse pas bien , je pense pas qu'il tiendrait la limite contre wilder .

Le truc c'est que c'est ultra pas comparable Tyson et Wilder. Tyson c'est un grand technicien, avec une superbe garde, des esquives plongeante, c'est l'héritier de Frazier pour moi.

Je crois en effet que Wilder frappe plus fort, car Tyson il frappait dans le bon timing pour mettre KO, la ou Wilder il frappe et si ça passe c'est KO.

Après, là ou je suis pas d'accord avec toi c'est pour Joshua. Je suis loin d'apprécier le style de Joshua, mais c'est un des seul qui pourrait avoir le niveau physique face à Wilder. Et surtout, il peu boxer à l'extérieur et donc potentiellement abimer Wilder avant de subir quoi que ce soit.

Joshua a une grosse puissance des deux mains, boxe à l'extérieur et est physiquement fort. Bref, je crois qu'il poserait de gros problème à Wilder, même si je n'aime le style d'aucun des deux. Ruiz, on a encore tendance à le sous-estimer, mais il a pas gagné par hasard contre Joshua. Ses combinaisons au corps à corps étaient excellente. Sa défense était très propre, je crois Joshua est favoris, mais Ruiz pourrait gagner à nouveau et poser des problèmes surtout à Wilder. Vu la boxe en extérieur de Fury. Et vu la boxe juste parfait de Usyk, ni l'un ni l'autre ne devraient galérer contre Ruiz.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Manoushlight a dit :

Le truc c'est que c'est ultra pas comparable Tyson et Wilder. Tyson c'est un grand technicien, avec une superbe garde, des esquives plongeante, c'est l'héritier de Frazier pour moi.

Je crois en effet que Wilder frappe plus fort, car Tyson il frappait dans le bon timing pour mettre KO, la ou Wilder il frappe et si ça passe c'est KO.

Après, là ou je suis pas d'accord avec toi c'est pour Joshua. Je suis loin d'apprécier le style de Joshua, mais c'est un des seul qui pourrait avoir le niveau physique face à Wilder. Et surtout, il peu boxer à l'extérieur et donc potentiellement abimer Wilder avant de subir quoi que ce soit.

Joshua a une grosse puissance des deux mains, boxe à l'extérieur et est physiquement fort. Bref, je crois qu'il poserait de gros problème à Wilder, même si je n'aime le style d'aucun des deux. Ruiz, on a encore tendance à le sous-estimer, mais il a pas gagné par hasard contre Joshua. Ses combinaisons au corps à corps étaient excellente. Sa défense était très propre, je crois Joshua est favoris, mais Ruiz pourrait gagner à nouveau et poser des problèmes surtout à Wilder. Vu la boxe en extérieur de Fury. Et vu la boxe juste parfait de Usyk, ni l'un ni l'autre ne devraient galérer contre Ruiz.

Je suis bien d'accord avec toi concernant Wilder et Tyson, je relevais surtout parce que j entend ou je lis souvent cette comparaison, alors que ce n est pas le même profil, les foreman, Bowe, tyson ou frazier était des gros frappeurs qui demolissaient leurs adversaires de façon "structuré " on va dire, alors que wilder ou julian Jackson c était vraiment le one shot qui fait basculer le match. Comme actuellement Kudryashov dans la catégorie en dessous, mais qui par ces limites techniques n a pas le même succès que Wilder. 

Concernant Fury et usyk on est d'accord. Ruiz je pense qu il a ébloui le monde entier, il a montré qu il était un solide encaisseur avec un gros  mental et des combinaisons redoutables au corps, mais j'attends encore quelques combat pour me faire une idée, même si je pense qu il aura du mal face au boxeurs mobiles comme usyk ou fury. 

Joshua perso je le trouve pas exceptionnel, il a une boxe très primaire qu il utilise bien avec son allonge mais après il a de mauvais déplacements et boxe mal en reculant, la stratégie de Ruiz de lui rentrer dedans la meilleure, meme Povetkin l avait bien touché pendant les premiers rounds. Je crains qu avec wilder contre qui il perdra l avantage de son allonge et qui en plus lui rentrera dedans, se sera difficile. Surtout qu il n a pas l'air d être un encaisseur à la ruiz ou fury

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Khagan a dit :

Je suis bien d'accord avec toi concernant Wilder et Tyson, je relevais surtout parce que j entend ou je lis souvent cette comparaison, alors que ce n est pas le même profil, les foreman, Bowe, tyson ou frazier était des gros frappeurs qui demolissaient leurs adversaires de façon "structuré " on va dire, alors que wilder ou julian Jackson c était vraiment le one shot qui fait basculer le match. Comme actuellement Kudryashov dans la catégorie en dessous, mais qui par ces limites techniques n a pas le même succès que Wilder. 

Concernant Fury et usyk on est d'accord. Ruiz je pense qu il a ébloui le monde entier, il a montré qu il était un solide encaisseur avec un gros  mental et des combinaisons redoutables au corps, mais j'attends encore quelques combat pour me faire une idée, même si je pense qu il aura du mal face au boxeurs mobiles comme usyk ou fury. 

Joshua perso je le trouve pas exceptionnel, il a une boxe très primaire qu il utilise bien avec son allonge mais après il a de mauvais déplacements et boxe mal en reculant, la stratégie de Ruiz de lui rentrer dedans la meilleure, meme Povetkin l avait bien touché pendant les premiers rounds. Je crains qu avec wilder contre qui il perdra l avantage de son allonge et qui en plus lui rentrera dedans, se sera difficile. Surtout qu il n a pas l'air d être un encaisseur à la ruiz ou fury

Ruiz a un gros parcours amateur. Il avait un super bon palmares 105-5 si je me souviens bien. Il a perdu que contre des tops amateur. En boxe pro la dimension physique est plus importante, et c'est clair que ce n'est pas là qu'il brille. Mais il a une boxe super propre et efficace et c'est suffisant pour avoir des très beaux résultat. Une seule défaite pour le titre WBO (contre Jo Parker c'est pas honteux) et aux alentour de 35 victoires avec quelques bons test. Il est un noname car il est pas médiatique, mais pour moi il avait largement prouvé qu'il devait faire partie du sommet de la scène mondiale avant son combat contre Joshua. Y a juste personne qui était au courant car comme d'hab en boxe, ce ne sont pas toujours les meilleurs boxeurs qui reçoivent de gros combat. Merci Joshua d'avoir exposé à quel point Ruiz méritait d'être dans le top 10.

Perso, je serai pour Ruiz, car j'aime bien son style compact et à base de combo rapide!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je lis à droite à gauche que Wilder n'est pas un grand technicien (pas forcément ici je précise)...

Oui, il compte juste sur son punch chanceux pour mettre ko les meilleurs lourds de la terre les uns après les autres.

Il a une vista, un timing, une science du ring, des déplacements, de la distance, des feintes, esquives, bloquages hallucinante, c'est pas parce qu'il fait pas 50 jabs par round, ni des enchaînements de 10 coups qu'il a une technique rudimentaire.

Certes son style est peu académique et pas très varié, mais il a développé des qualités techniques de haut niveau pour placer sa droite. Tous ses adversaires savent que c'est sa meilleure arme, et pourtant, il la prennent tous. Sans parler du placement des appuis, du coude, et la puissance qu'il génère qui est hallucinante et révélatrice d'une technique de frappe parfaitement adaptée à sa morphologie. Et tout cela nécessite une finesse technique incroyable, c'est du placement au millimètre.

Pour croire qu'il est pauvre techniquement, il faut vraiment ne jamais avoir enfilé une paire de gants.

D'ailleurs j'aimerai bien voir Fury ou Joshua face à Ortiz.

Edited by strikeufc

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait on a une espèce de Battle Royale qui se met en place entre Wilder - Ruiz (si il confirme) - Fury - Joshua et Usyk en embuscade. On va se régaler, chacun ses qualités et tous ont envie de se mettre sur la tronche. On dirait un tournoi de manga : la star noire américaine, le petit gros mexicain, le lord anglais et le gitan. Plus le gars venu de l'Est qui attend son heure.

Je fais parti de ceux qui disent que Wilder n est pas un super technicien, mais comme tu dis il a une superbe maîtrise de sa droite. Je ne dirai pas pauvre techniquement, mais tu peux décemment pas le comparer à de vrais techniciens et je pense qu il est légèrement en avance sur les autres. Pour Joshua, je me trompe peut être, mais j ai peur qu il ait montré ses limites. Ce qui me chagrine c est que je ne le vois pas se réinventer et il est moins dominant que je le pensais depuis son combat contre Klitschko. Fury je trouve que sa plus grande qualité est son intelligence et puis il est capable de tout.Pour Ruiz on va voir mais chapeau à lui car on ne lui accorde que peu de crédit ( la faute aussi à sa faible médiatisation). Je pense aussi que la paupiette (je force le trait exprès) face au Golgoth ( joshua) cela a fait rire au début, et on l a découvert ( moi le premier). En revanche celui dont j attends le plus est Usyk.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, strikeufc a dit :

Je lis à droite à gauche que Wilder n'est pas un grand technicien (pas forcément ici je précise)...

Oui, il compte juste sur son punch chanceux pour mettre ko les meilleurs lourds de la terre les uns après les autres.

Il a une vista, un timing, une science du ring, des déplacements, de la distance, des feintes, esquives, bloquages hallucinante, c'est pas parce qu'il fait pas 50 jabs par round, ni des enchaînements de 10 coups qu'il a une technique rudimentaire.

Certes son style est peu académique et pas très varié, mais il a développé des qualités techniques de haut niveau pour placer sa droite. Tous ses adversaires savent que c'est sa meilleure arme, et pourtant, il la prennent tous. Sans parler du placement des appuis, du coude, et la puissance qu'il génère qui est hallucinante et révélatrice d'une technique de frappe parfaitement adaptée à sa morphologie. Et tout cela nécessite une finesse technique incroyable, c'est du placement au millimètre.

Pour croire qu'il est pauvre techniquement, il faut vraiment ne jamais avoir enfilé une paire de gants.

D'ailleurs j'aimerai bien voir Fury ou Joshua face à Ortiz.

Bah, forcément pour prendre le titre faut pas être une totale brèle niveau technique. Mais on va dire qu'à classement égal, il sa technique est beaucoup plus rudimentaire que ses opposants. (Bon à part Joshua d'accord)

Mais bon, si on y pense dans l'ensemble de la boxe y a des gens comme Crawford, Uzyk ou Lomanchenko qui sont vraiment des énormes techniciens.

Parfois, y a des boxeurs avec une super technique, couplé à un punch de malade (Inoue). Pour moi ni Joshua ni Wilder ne font partie de ce type de boxeurs. On parle de boxeur qui ont le niveau technique suffisant pour le niveau mondial, mais qui ne seraient clairement pas dans le top 20 sans avoir un punch et un physique de malade. Ce n'est pas une critique, c'est juste un type de spécialisation. Inoue même sans son punch, je veux dire avec une puissance classique,  gratterait probablement le top 10 de sa caté sans trop de problème. Avec son punch il est premier. Wilder sans son punch énorme, juste avec un punch classique, je ne pense pas qu'il ferait partie du top 20.

Après effectivement y a une forme de science de son mouvement. Son geste est quasi parfait lors des frappes et c'est aussi de la technique. Ca me rappelle Mark Hunt, que beaucoup on prit pour un bourrin, mais si on regarde bien, son crochet gauche est exécuté de manière hyper propre. Pour moi Wilder il rentre la dedans, la technique de frappe parfaite, mais le reste bien en dessous de sa technique de frappe.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Manoushlight a dit :

Bah, forcément pour prendre le titre faut pas être une totale brèle niveau technique. Mais on va dire qu'à classement égal, il sa technique est beaucoup plus rudimentaire que ses opposants. (Bon à part Joshua d'accord)

Mais bon, si on y pense dans l'ensemble de la boxe y a des gens comme Crawford, Uzyk ou Lomanchenko qui sont vraiment des énormes techniciens.

Parfois, y a des boxeurs avec une super technique, couplé à un punch de malade (Inoue). Pour moi ni Joshua ni Wilder ne font partie de ce type de boxeurs. On parle de boxeur qui ont le niveau technique suffisant pour le niveau mondial, mais qui ne seraient clairement pas dans le top 20 sans avoir un punch et un physique de malade. Ce n'est pas une critique, c'est juste un type de spécialisation. Inoue même sans son punch, je veux dire avec une puissance classique,  gratterait probablement le top 10 de sa caté sans trop de problème. Avec son punch il est premier. Wilder sans son punch énorme, juste avec un punch classique, je ne pense pas qu'il ferait partie du top 20.

Après effectivement y a une forme de science de son mouvement. Son geste est quasi parfait lors des frappes et c'est aussi de la technique. Ca me rappelle Mark Hunt, que beaucoup on prit pour un bourrin, mais si on regarde bien, son crochet gauche est exécuté de manière hyper propre. Pour moi Wilder il rentre la dedans, la technique de frappe parfaite, mais le reste bien en dessous de sa technique de frappe.

 

 

C est ce qui me chagrine d'ailleurs, je trouve qu il a vraiment des capacités énormes vu ces qualités physiques ( grand mais mobile et très athlétique), il me rappelle un peu Thomas Hearns. Mais que final il n exploite pas ou nz travaille pas. Tous simplement parce que sa stratégie basique du one shot fonctionne, donc quelque part il doit se dire qu il n'a pas besoin de chercher autrement. 

Je suis d'accord aussi qu'il a un sacré coup d'œil, c est intéressant de le voir alterner entre la bastonade sauvage de Saloon, et son one shot précis et chirurgical. 

Bref qu. on l aime ou on le déteste, un sacré phénomène 

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est  intéressant ce qu'a disait  le pere de Tyson Fury qui est aussi son entraineur

Wilder Il s’est presque créé lui-même un problème avec tous les knockouts expéditifs qu’il a obtenu sur ses opposants, maintenant ses entraineurs lui demandent d'enchainer les rounds pour gagner de l'expérience

 

ça se peut contre Ortiz il a fait exprès de laissé passer des rounds et apres il s'est dit c'est bon on est au 7eme round je vais pouvoir placer mon KO.

 

Edited by pele-landi-jons75

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, pele-landi-jons75 a dit :

c'est  intéressant ce qu'a disait  le pere de Tyson Fury qui est aussi son entraineur

Wilder Il s’est presque créé lui-même un problème avec tous les knockouts expéditifs qu’il a obtenu sur ses opposants, maintenant ses entraineurs lui demandent d'enchainer les rounds pour gagner de l'expérience

 

ça se peut contre Ortiz il a fait exprès de laissé passer des rounds et apres il s'est dit c'est bon on est au 7eme round je vais pouvoir placer mon KO.

 

Ca me parait tout de même grave risqué, il s'était prit un KD au premier combat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×