Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 19. 09. 17 dans toutes les zones

  1. 13 points
    Kazushi Sakuraba lancera son organisation de Grappling avec un concept tout nouveau le 11 Avril prochain au Ryogoku Stadium à Tokyo. L'organisation portera le nom de QUINTET et comme son nom l'indique, le chiffre 5 sera au cœur de ce nouvel événement. En effet, le QUINTET imaginé par Sakuraba en collaboration avec Josh Barnett sera une compétition entre différentes équipes composées de 5 combattants, mais la nouveauté réside dans le fait que le vainqueur d'un combat restera sur le terrain pour affronter le deuxième combattant adverse et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit éliminé, un "Team Survival Match" comme indiqué sur le site officiel. De ce fait, un seul combattant, s'il remporte tous ses 5 combats, peut à lui seul donner la victoire à son équipe. L'autre particularité réside dans le fait que les combattants peuvent venir de n'importe quelle catégorie de poids et donc que des combats Open Weight sont envisageables (sous certaines conditions cependant). Lors d'un conférence de presse donnée la semaine dernière à Tokyo, Sakuraba a expliqué que les règles n'étaient pas encore tout à fait déterminées mais a donné certains détails sur son événement: - Les combats se feront en règle grappling sans aucun coup autorisé - Un tournoi de plusieurs Teams de 5 combattants sera le principe de ce QUINTET - Les combattants seront en rashguard et en short, les kimono de JJB ne seront pas autorisés - Le poids total de chaque Team devra être compris 420 et 430kg - Il pourrait y avoir des combats entre poids lourds et poids légers - Un combat durera 10 minutes, et 5 minutes si la différence de poids est supérieure à 20kg - La finalisation ne peut se faire que par soumission, il n'y aura pas de décision - Si le combat n'est pas finalisé il y aura match nul - Si les 2 derniers combattants font match nul il y aura un combat de prolongation entre les deux capitaines des deux équipes (en réflexion pour savoir si ce combat sera sans limite de temps ou avec décision) - Il n'y aura pas de système de points mais afin d'inciter les combattants à être plus offensifs, certains combattants passifs peuvent recevoir des avertissements (éventuellement une défaite au bout du 3ème avertissement) - Etant donné qu'il s'agit d'un tournoi, et pour éviter les blessures des combattants, les clefs de cheville seront interdites - Les Close Guards (jambes autour de la taille de l'adversaire) immobilise le combat et devraient être limités dans le temps - L'équipe vainqueur sera récompensée d'une prime - L'organisation prévoit 3 événement dans l'année et voudrait s'exporter par la suite à l'étranger (Etats-Unis, Grande-Bretagne) Les 4 Teams participants ont également été présentées et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il y a déjà un très beau casting. [HALEO Dream Team] Kazushi Sakuraba (Japon, catcheur et vainqueur de l'UFC-Japan 1997, ex-PRIDE, ex-HERO's, ex-DREAM) Josh Barnett (Etats-Unis, ancien champion Heavy Weight de l'UFC, UFC, ex-PRIDE) Hideo Tokoro (Japon, ex-HERO'S, ex-DREAM, Champion 2004 du ZST) Daisuke Nakamura (Japon, ancien champion Light Weight du DEEP, ex-PRIDE) Marcos Souza (Brésil, Champion du monde World Pro Jiu-Jitsu 2013) [JUDO Dream Team] Satoshi Ishii (Japon, Médaillé d'or de judo aux JO de Pékin 2008 en catégorie +100kg, ex-Sengoku, ex-DREAM) Yoon Don Sik (Corée du Sud, 3ème du championnat du monde de judo en -90kg, ex-PRIDE, ex-DREAM) Jung Bu-Kyung (Corée du Sud, Médaillé d'argent aux JO de Sydney 2000 en -60kg, ex- DREAM, adversaire de Shinya Aoki au Yarennoka 2007) TBA TBA [POLARIS Dream Team] Gregor Gracie (Brésil, Renzo Gracie Jiu-Jitsu Academy) Charles Negromonte (Brésil, Roger Gracie Academy, Vainqueur du 2018 UAEJJF Grand Slam Tour Abu Dhabi) Craig Jones (Australie, Vainqueur en 2015 du IBJJF mondial No-Gi) Dan Strauss (Grande-Bretagne, Vainqueur du Grapple Nation Ultra Heavy Weight Super Fight) *Normalement le 5ème combattant de cette Team devrait être Caol Uno (ancien champion Shooto et ex-HERO'S) [SAMBO Dream Team] Teodoras Aukstuolis (Lituanie, Champion Light Heavy Weight du Bushido FC, RIZIN) Marius Zaromskis (Lituanie, ancien champion Welter Weight du DREAM) Mindaugas Verzbickas (Lituanie, Champion de Lituanie et d'Europe en Combat Sambo) Sergej Grecicho (Lituanie, Médaillé d'or au championnat du monde de Sambo en -68kg en 2007, 2009, 2012) Mykyta Mikhno (Ukraine, Champion d'Europe de Combat Sambo, champion de Jiu-Jitsu et de grappling en Ukraine) Rendez-vous le 11 Avril 2018 pour le premier événement de cette nouvelle organisation!
  2. 9 points
    Chaud l'embrouille..., faudrait... organiser un combat entre les deux ? ^^ Sinon les contrôles anti-dopage chez kadyrov ça se passe comment ?
  3. 7 points
    Kappa

    [UFC] Dopage et suspension des combattants

    Voici un sujet pour suivre l'actualité des combattants qui se sont faits contrôlés puis suspendre pour dopage à l'UFC. Les combattants contrôlés positifs pour dopage (ou suspicion de dopage) lors de ces derniers mois, leur suspension, les produits utilisés et les sanction encourues. Les grosses news feront sans doute l'objet de sujets indépendants. Voici une première liste des combattants pris pour dopage en 2017. - Ion Cutelaba (Moldavie, 23 ans, 13-3): Contrôlé positif lors des tests inopinés des 18 et 19 octobre (substance non-communiquée). Cutelaba aurait du affronter Michael Oleksiejczuk lors de l'UFC 217 mais le combat a été annulé au dernier moment en raison du résultat de ce contrôle. - Azunna Anyanwu (Etats-Unis, 36 ans, 14-5): contrôlé positif lors d'un contrôle inopiné par l'USADA le 18 octobre 2017 (substance non-communiquée). Anyanwu venait de gagner sa place à l'UFC en remportant un combat au Dana White Contender Series et avait combattu lors de l'UFN 116 contre Justin Ledet (défaite). - Antonio Rogerio Nogueira (Brésil, 41 ans, 22-8): contrôlé le 27 septembre 2017, son urine a révélé des traces d'hydrochlorothiazide, un diurétique interdit par l'USADA. Il devait combattre lors de l'UFC on FOX 26 le 16 décembre prochain face à Jared Cannonier mais sera remplacé par Jan Blachowicz. Nogueira nié via son compte Instagram avoir utilisé un tel produit. - Jesse Taylor (Etats-Unis, 34 ans, 31-15): contrôlé positif à la Clomiphène, un agent anti-œstrogène (favorise la sécrétion de testostérone), le 22 août 2017 l'USADA lui a infligé une suspension d'un an qu'il a accepté. Jesse Taylor venait tout juste de remporter la finale du TUF 25 et était prévu sur la carte de l'UFN 121 à Sydney le 19 novembre prochain face à Belal Muhammad. - Marcos Rogerio de Lima (Brésil, 32 ans, 15-5): Contrôlé positif lors d'un contrôle inopiné le 1er août 2017 (substance non-communiquée). Marcos Rogerio de Lima devait affronter Saparbek Safarov lors de l'UFN115 le 2 septembre dernier à Rotterdam. - Carlos Felipe (Brésil, 22 ans, 8-0), devait affronter Christian Colombo pour ses débuts à l'UFC lors de l'UFN 119 mais a été retiré de la carte suite à un contrôlé positif aux stéroïdes (Stanazolol) le 29 juillet 2017. Felipe a accepté une suspension de 2 ans et ne pourra faire ses débuts à l'UFC qu'en septembre 2019 (si l'UFC le garde). - Jon Jones (Etats-Unis, 30 ans, 22-1): On en parle dans le sujet qui lui est consacré. - Amanda Ribas (Brésil, 24 ans, 6-1): Contrôlée positive le 7 juin dernier lors d'un contrôle inopiné (substance non-communiquée). Ribas aurait du faire ses débuts à l'UFC lors de la finale du TUF 25 face à Juliana Lima. - Jessica Penne (Etats-Unis, 34 ans, 12-5): Contrôlée le 20 mars 2017 son échantillon d'urine s'était révélée négative mais après consultation du passeport biologique (mis en place par l'Agence Mondiale Antidopage) qui recense les variables de tous les caractéristiques physiques d'un athlète, il s'avère que Penne a été convaincu de dopage. Elle devient par ailleurs la première athlète de l'UFC à être reconnue de dopage grâce à ce passeport biologique. - Kelvin Gastelum (Etats-Unis, 26 ans, 13-3): Contrôlé positif au THC (Marijuana) tout juste après son combat contre Vitor Belfort à l'UFN 106 au Brésil (11 Mars 2017), Gastelum s'était vu infligé tout d'abord une suspension de 90 jours, du changement du résultat de son combat (victoire sur Belfort) en No Constest et d'un retrait de 20% de sa prime de combat par le tribunal arbitral du MMA au Brésil. Une décision suivie par l'USADA qui a maintenu cette suspension de 90 jours, et qui a permis à Gastelum de recombattre en juillet 2017. - Ben Rothwell (Etats-Unis, 36 ans, 36-10): Contrôlé positif le 6 février 2017 (substance non-communiquée), il aurait du affronter Fabricio Werdum lors de l'UFC 211 en mai dernier. Ben Rothwell invoque un traitement médical pour expliquer ce résultat et nie s'être dopé. A noter que Rothwel avait déjà été contrôlé positif en 2013 à de la testostérone concentrée et avait été suspendu 9 mois. - George Sullivan (Etats-Unis, 36 ans, 17-5): Contrôlé positif le 14 janvier 2017 (substance non-communiquée), il aurait du affronter Randy Brown lors de l'UFC 208. A noter que Sullivan avait déjà été contrôlé et suspendu pour dopage pendant un an lors de l'UFC on FOX 20. Sa suspension devait se terminer le 31 décembre 2017 et faire son retour 2 semaines plus tard mais il sera suspendu une nouvelle fois pour récidive.
  4. 7 points
    Dans un premier temps, le combat avait été signé pour l'UFC 224 à Rio De Janeiro le 12 mai prochain mais l'UFC ne se sentant pas en mesure de garantir la sécurité intégrale de Colby Covington (qui avait traité les brésiliens "d'animaux crasseux" après sa victoire face à Demian Maia, se mettant tout un peuple à dos), le combat a été reporté à l'UFC 225 qui se déroulera le 9 juin à Chicago. Et voila ce que Covington a déclaré au sujet de ce changement: Source: https://www.mmafighting.com/2018/4/6/17208562/rafael-dos-anjos-vs-colby-covington-will-be-held-at-ufc-225-in-chicago Et son adversaire, Rafael Dos Anjos s'était présenté avant-hier en conférence de presse des 25 ans de l'UFC avec un T-shirt très particulier pour faire face à Covington. Une référence au boomerang lancé par Werdum sur Covington lors d'une altercation en novembre dernier.
  5. 7 points
    si l'ufc le laisse venir ce soir alors on pourra dire qu'ils auront cautionné cette mascarade.
  6. 7 points
    Bon, comme j'aime l'analyse stratégique et que c'est pour moi l'un des combats qui me passionne le plus depuis un moment. Je me suis dis que j'allais faire des petites analyses avant combat lorsque que je serai confronté a des combats que je trouve particulièrement intéressant. Et ça permettra de voir à quel point j'ai tort après le combat! Voilà probablement l'un des combats les plus importants que l'on ai eu depuis un moment, avec deux combattants totalement exceptionnels et ayant des palmarès particulièrement bons. D'un côté, Nurma, champion du monde de Sambo, champion ADCC, 25-0 MMA, 8-0 à l'UFC et qui a semblé totalement écraser chacun de ses adversaires. De l'autre Ferguson, Lutteur, boxeur, BJJ, 23-3 MMA, 12-1 à l'UFC, gagant du TUF et actuellement classé n°1 de la caté. Ce fight est particulièrement intéressant, car ils sont chacun le plus gros challenge de l'autre et le résultat du combat est selon moi assez difficile à prévoir. Leurs points forts évidents : Nurma : pas besoin de chercher de midi à 14h, c'est un lutteur et grappleur hors pair! Il semble simplement invincible dès qu'il y a un clinch. Si tout les chemins mènent à Rome, pour Nurma tout les clinchs au G&P. Capable de projeter dans un pur style lutte en Knee tap, Single, Double leg, mais également capable de projeter comme un grappleur avec des projections judo ou des takedown à la Maia. Nurma dispose de milles moyens d'amener au sol... Mais c'est une fois au sol que tout s'empire, son jeu est hyper actif et étouffant, ses capacités de G&P en demi-garde sont effrayante et lorsque ses adversaires reprennent leur souffle ils se retrouvent très rapidement en crucifix ou prit dans une soumission. Nurmagomedov dispose d'un jeu tellement complet au sol, qu'il peu se permettre de ne pas l'être trop debout. Ferguson : bon lui, c'est le combattannt complet par excellence. Lutteur à la base. Ferguson dispose d'un stand-up extrêmement complet. Capable de boxer, de changer de garde, de kicker, de contrer, de jabber, de darter, de contrer en coup de coude, son stand up est à la fois structuré et imprévisible. Son grappling n'est pas en reste, ceinture noire en 10th planet jujitsu, il dispose d'un jeu de soumission très dangereux et son mélange entre sweep de jjb et de funky style wrestling, lui permettent de sortir de situation assez difficile au sol. Leurs points forts cachés : Je crois que c'est un critère d'analyse assez important, on se focalise souvent sur la victoire, mais on loupe bien souvent des points forts qui sont moins visible. Nurma : le Chaos debout : Il est capable de foutre suffisamment la merde debout pour que son adversaire cherche le clinch. Il amène donc l'autre dans sa zone de confort. l'anticipation : Nurma est un combattant qui une fois en clinch a plusieurs coups d'avance. Il anticipe les réactions de ses adversaires tellement à l'avance, que du point de vue de ses adversaire il doit paraître avoir un contrôle permanent. Si l'on observe, il existe plusieurs moment ou il y a des portes de sortie de l'enfer que fait vivre Nurma. Mais l'anticipation de Nurma est telle, que ses adversaires sont incapable de remarquer quand ils mettent à mal les tactiques de Nurma. C'est pas pour rien qu'autant de ses adversaires lâchent mentalement! Le markhuntisme : Si l'on regarde bien Nurma prend pas mal de coup, mais la encore, du point de vue de l'adversaire il ne semble pas être affecté. Pourtant il arrive à Nurma de reculer et les ralentit le montrent affecté. Mais malgré tout, il avance à nouveau et donne presque l'impression à ses adversaires qu'il ne l'ont pas touché. Sa garde sur son dos : on le voit rarement, mais Nurma est super dangereux sur son dos, en plus de risquer de prendre un sweep, les sub peuvent voler. Bref, il fait mauvais être au sol avec Nurma et ce peu importe la situation! Ferguson : L'athlétisme : Ferguson est un freak d'un point de vue physique, il est capable de bouger vite, d'encaisser des super gros coups, d'être explosif, d'avoir du cardio (5rd contre RDA et il semble même pas essoufflé!)... mais le moins visible c'est sa force physique. Si vous regardez ses entrainements vous comprendrez à quel point sa force physique est énorme. Son apparence ne la laisse pas transparaître et sa manière de combattre avec peu de confrontation de puissance non plus. Mais je suis persuadé que c'est un critère invisible que ses adversaires remarquent lors des premiers clinchs. sa stratégie : Ferguson à l'air tranquille dans des moments très chaotique. Je pense que ces moments ne sont pas si chaotique pour lui, car il semble avoir certains pattern qui s'installent avec solidité dans ces moment là. Le combat contre Vanata est révélateur de cela, si l'on regarde bien, lors du second round Ferguson maîtrise sont sujet de A à Z. son jeu de jambe : Ferguson est un combattant capable de défendre et attaquer en utilisant ses jambes. Je pense que c'est une partie assez peu visible de son jeu, mais pourtant bien présente. sa défense au sol : le système d'Eddie Bravo est un système complexe et pas entièrement compréhensible pour moi, mais ce que je comprend c'est que Ferguson est assez dur à toucher quand il est sur son dos. Et de son côté il va envoyer les coudes, sweeper ou tenter des soumissions. Les points faibles des combattants : On est d'accord, avec des palmarès comme ça, c'est soit que nos points forts sont très très forts, soit qu'on a très peu de points faibles, soit qu'on arrive à cacher nos points faibles. Nurma est très très fort dans un truc et donc naturellement a un peu plus de points faibles. Ferguson est plutôt un combattant ayant peu de point faible, mais sûrement pas aussi spécialiste que Nurma. Nurma : on voit rarement ses points faibles car il se retrouve rarement dans des positions qui l'exposent. Mais de manière générale il a beaucoup de mal quand il va en arrière. Il se fait beaucoup toucher et c'est bien parce qu'il arrive très rapidement à avancer malgré cela, que ses adversaires ne capitalisent pas dessus. La plupart des combattants ont peur du clinch avec Nurma et n'osent donc pas avancer après avoir touché. Mais chaque fois que Nurma recule il devient vulnérable dans son stand up. Il inverse régulièrement ses pieds, il garde mal et en plus, il conclut finalement assez peu de takedown au centre de la cage ou lorsqu'il est dos à la cage. Par ailleurs au sol, dans les scrambles bordélique il ne semble pas super à l'aise. Encore une fois ça n'arrive presque jamais étant donné sa capacité à contrôler ses adversaires, mais il cherche toujours le contrôle et l'obtient, mais je suis curieux de voir ce qu'il se passerait si le scramble reste bordélique plus lgtps. Ferguson : il prend énormément de risques, il est souvent ouvert en début de combat (le temps de mettre en place son jeu debout) et au sol il manque de réalisme assez souvent. Bref Ferguson peu s'épuiser en début de combat (ça ne se voit pas car son cardio est mortel), perdre trop de round et être sous pression voir prendre des coups jusqu'à finir TKO. Stratégie gagnante selon moi : Nurma doit faire un combat chiant au sol et chaotique debout. Il doit pousser Ferguson dans un bordel, les occasions et les chutes peuvent plus facilement se présenter et les clinchs également. Vu sa capacité à avancer, il risque de finir avec un clinch dans lequel Ferguson est dos à la cage. Dès ce moment là, fini le chaos, place au contrôle. Je pense qu'il devrait favoriser des takedowns solide et lent, plutôt que des takedowns explosifs, car on sait combien Ferguson arrive à utiliser le bon momentum pour scrambler. Après 3 rounds au sol, Ferguson sera moins dangereux et qui sait, peut-être que pour une fois on le verra s'essouffler. Ferguson de son côté, doit créer de l'angle et de l'espace, Nurma avance bien, mais il avance en ligne droite, si on crée de l'angle il lui devient difficile de coincer contre la cage. Ferguson doit faire des reset pour se replacer et utiliser son jab et ses contres. En cas de clinchs, ses coudes peuvent être très dissuasif et lui permettre de sortir très vite. Dès que Nurma recule, il ne faut pas lui laisser d'espace, au contraire avancer même si y a un risque de clinch. Encore une fois, Nurma ne conclu qu'assez rarement des takedowns au milieu de la cage et je pense que Ferguson a largement les ressources pour les éviter. Il faut qu'il contre les in/out explosifs mais très rectiligne de Nurma. Les inconnues? J'ai l'impression que y a pas mal d'inconnues et je crois que le combat se jouera à ce niveau là. A bout de souffle? Ni l'un ni l'autre ont finit un combat essoufflé, mais il me semble que dans ce combat ci, c'est assez probable que ça arrive, mais qui? La force? Deux freaks l'un contre l'autre, qui aura l'avantage physique. Je sais que mon opinion est minoritaire, mais je pense qu'en fait physiquement Ferguson est plus fort, cela ne veut pas dire qu'il dominera les clinchs car la technique sera du côté de Nurma... Mais il me parait possible que Nurma soit confronté à quelque chose qu'il ne connait pas en MMA. Le sambo ou le 10 JJ system? Bon, je donnerait l'avantage à Nurma d'après ce qu'on a vu contre Kevin Lee, mais attention, le system d'Eddie Bravo a été concu pour combattre des mecs comme Nurma au sol et ce système est extrêmement bien adapté au MMA. Le menton? Les deux ont un gros menton, mais encore une fois il se pourrait que ce soit le match qui nous montre les limites de l'un ou de l'autre. Le mental? Qu'advient t'il lorsque Nurma est mit en échec? Est-ce que Ferguson peu craquer mentalement? Mon prono. Je donne un léger avantage à Nurma, car je crois qu'il y aura moins de freins à son gameplan. Cependant, les combats commencent debout et il a déjà montré des lacunes à ce niveau là. Jusqu'à présent il a compensé ses lacunes en foutant le bordel debout jusqu'à obtenir le clinch (à l'image de Werdum par le passé ou même d'un Michael Chiesa), mais là il affronte un habitué des combats chaotiques. L'un des seuls combattants que j'ai vu qui à l'air de trouver des repères solide dans le chaos. Bref, je donne l'avantage à Nurma, mais je vois de très sérieux contre-jeux et c'est bien pour ça que je trouve ce combat passionnant! Disons : 55% Nurma dans un mélange de contrôle au sol et Chaos debout. Dans ce cas de figure, Ferguson n'arriverait pas à créer suffisament d'angle pour réussir à respirer et imposer son jeu debout. Vers le 4e round on verra pour la première fois Ferguson à bout de souffle et on irait soit vers une finalisation de Nurma si Ferguson lache mentalement (ce qui serait également nouveau), soit une décision unanime, ce qui me parait plus probable. 45% Ferguson qui arriverait à trouver un rythme dans le Chaos et commencerait à faire reculer Nurma. Dans ce cas là, Nurma paraîtrait moins dangereux dans les clinchs et les coudes de Ferguson le mettrait en difficulté! Pour finir deux petites vid de leurs entrainement! Perso, peu importe qui gagne je serais ravi de le voir contre Connor, car je pense que là aussi ça donnerait des combats pleins d'inconnues!
  7. 7 points
    Pour rappel la dramaturgie Khabib Nurmagomedov VS Tony Ferguson en 4 actes (1 par an et cette année n'a pas échappée à la malédiction): 1) TUF 22 Finale (12/11/2015): Nurmagomedov déclare forfait suite à une blessure à la fin du mois d'octobre et il est remplacé par Edson Barboza. 2) UFC ON FOX 19 (16/04/2016): Ferguson déclare forfait pour ce combat suite à un problème au poumon, 10 jours avant le combat, et il est remplacé par Darrell Horcher. 3) UFC 209 (04/03/2017): Combat pour le titre intérim Light Weight, Nurmagomedov est hospitalisé avant la pesée en raison d'un problème de santé (cutting trop forcé) et le combat est annulé. 4) UFC 223 (07/04/2018): Combat pour le titre Light Weight, Ferguson se blesse 6 jours avant le combat et il est remplacé par Max Holloway. Et rien ne nous dit que Nurmagomedov ne va pas déclarer forfait pour ce combat... Et la personne qui résume mieux cette situation n'est autre que Nate Diaz avec son tweet.
  8. 7 points
    Khagan

    Tony Yoka suspendu un an avec sursis

    Oui , tu regardes les premiers adversaires de joshua , le niveau etait assez faible pour lui assurer une bonne série de victoire : c'est une technique assez classique . Après personnellement j'ai rien contre yoka en bossant sérieusement il pourra aller loin , mais le bashing autour de lui sa vient d'une chose simple : la culture du sport . Yoka énerve beaucoup de monde quand il se prend pour Ali dans ces déclarations ou avec le buzz mediatique de canal etc.... parce que les français n'aiment pas les showmans ou les creatures médiatique , on préfère toujours les sportifs discret , humble etc... Ce type de promo à l'anglo saxonne ne marche jamais en france . Deja avec asloum , limite les gens etaient content quand il perdait plus que quand il gagnait , on préféré quelqu'un comme monshipour , comme maintenant le public français soutient plus un boxeur comme Arsen Goulamarian . Par exemple joshua a eu exactement le mème traitement aux RU et pourtant le public anglais l'a toujours soutenue parce qu'ils aiment les showmans ( un mec comme naseem hamed aurait été ultra critiqué chez nous ) , mème quand joshua à volé sa médaille olympique , tous les anglais étaient content et s'en foutaient de la controverse tant que joshua etait vainqueur légalement . Au final je trouve cela drole que beaucoup d'amateur de boxe critique yoka mais aime joshua qui est un pur produit mediatique ( tout le monde le met numéro un mondial toute catégorie devant des mecs comme lomachenko ou Oleksander ucyk ....mème en poids lourd povetkin est beaucoup plus complet que lui ) , mais pugilistiquement parlant il est très limité ; ce n'est pas un puncher , il est très linéaire , boxe mal en reculant etc...sil il etait français , la critique le massacrerait . Par exemple pour son prochain combat , beaucoup vont avoir des surprises en pensant qu'il va balayer parker en moins de deux ( comme il devait massacré takam ) alors que sur le plan technique Parker est au dessus , ce combat est vraiment du 50/50 .
  9. 7 points
    Kappa

    [06/05/2018] RIZIN 10 : Infos et rumeurs

    Deux combats ont été annoncés ce matin en conférence de presse. RIZIN -70kg (3Rx5min): Yusuke Yachi (Japon, 19-6) VS Diego Nunes (Brésil, 22-7) Depuis deux ans Yachi s'affirme comme la nouvelle attraction du MMA japonais, notamment en enchaînant des victoires au RIZIN face à des combattants confirmés (Kitaoka, Cruickshank) et a confirmé cette tendance n s'imposant le 31 décembre dernier face à Takanori Gomi au terme d'un super combat conclu par une victoire par soumission. Au RIZIN 10 il devra affronter un combattant très expérimenté en a personne de l'ancien combattant du WEC, de l'UFC et du Bellator, le brésilien Diego Nunes qui écume les organisations mineures ces dernières années mais qui n'a pas perdu de son agressivité. Un duel entre deux bons strikers. RIZIN 120kg (3Rx5min): Ante Delija (Croatie, 14-3) VS Ricardo Prasel (Brésil, 9-0) Un combat entre deux nouveaux venus au RIZIN. Ante Delija est le sparring partner de Mirko Crocop et a été recommandé par celui-ci pour effectuer son retour en MMA, deux ans et de mi après une grave blessure à la jambe. En face de lui, un combattant invaincu et également un ancien gardien de but de foot de l'équipe réserve de Chelsea, le brésilien Ricardo Prasel. Ce dernier reste sur 9 victoires consécutives dont la plupart par soumission. Ce combat sera un moyen de prospecter un combattant susceptible d'affronter Mirko Crocop lors de l'event du 31 décembre. A noter que le RIZIN a tenu à clarifier les choses concernant la participation de Mirko Crocop au Bellator 220 où il assurera le main event face à Roy Nelson. Crocop était sous contrat avec le RIZIN pour disputer plusieurs combats d'ici la fin de l'année afin de préparer sa retraite et ne devait pas combattre hors du Japon (y compris en Croatie). Sa participation pour le RIZIN 10 du 6 mai était même prévue. Cependant à la demande de Crocop lui-même, le RIZIN le "prête" au Bellator pour un combat en tant que "représentant" de l'organisation japonaise, d'autant plus que le croate avait fait part de son souhait d'affronter certains combattants dont il aimerait prendre sa revanche avant d'arrêter sa carrière, d'où le choix de Roy Nelson (qui l'avait battu par TKO à l'UFC 137). De ce fait Mirko Crocop est toujours sous contrat avec le RIZIN et participera au RIZIN 11 prévu le 29 juillet 2018 au Saitama Supere Arena.
  10. 6 points
    C'est ça: Les "néophytes" gueulent car ils attendent de Yoka qu'il affronte des "gros" poissons; sans comprendre eux-même comment fonctionne les débuts d'une carrière pro en Anglaise. Nous (le Peuple Elu de Ikusa), on se fout de sa g***le car le mec vient à peine d'apprendre à pisser droit, en fout les 3/4 du temps sur ses godasses et il est déjà persuadé d'avoir atteint les étoiles.
  11. 6 points
    En fait, pour résumer ce joyeux bordel digne d'un film à rebondissements multiples: Suite à l'avis des médecins qui ont interdit à Max Holloway de combattre en raison du danger que pouvait représenter son cutting, l'UFC a contacté Anthony Pettis pour le remplacer (Pettis dont le combat contre Michael Chiesa a été annulé en raison de la blessure de ce dernier lors de l'attaque du bus par Conor McGergor). Donc dans un premier temps Khabib Nurmagomedov VS Anthony Pettis avait été annoncé. MAIS lors de la pesée Anthony Pettis est arrivé avec un poids de 155,2lbs alors que le poids limite pour disputer le combat pour le titre était de 155lbs. Pettis devait perdre les 0,2lbs en trop mais le combat a finalement été annulé sans qu'il puisse se peser à nouveau. La raison est peut être le poids mais d'après Karyn Bryant, journaliste de la FOX, la vraie raison est que Pettis aurait demandé une prime de combat plus élevée (1M$) mais l'UFC a refusé. De ce fait, Pettis a refusé de prendre part à ce combat et s'est retiré de la carte de cet UFC 223. Paul Felder (qui doit affronter Al Iaquinta) s'est proposé pour remplacer Pettis au pied levé. MAIS la Commission Athlétique de l'Etat de New York a refusé que Felder affronte Nurmagomedov car Paul Felder ne fait pas partie des 15 premiers combattants de sa catégorie dans le classement établi par l'UFC. Source: http://mmajunkie.com/2018/04/nysac-rules-out-paul-felder-ufc-223-headliner-unranked-khabib-nurmagomedov-new-york-max-holloway Le classement de la catégorie Light Weight à ce jour d'après le site de l'UFC. L'UFC s'est donc rabattu sur le seul combattant Light Weight et classé de cet event: Al Iaquinta. De ce fait le nouveau main event annoncé serait Khabib Nurmagomedov VS Al Iaquinta. MAIS le problème est que lors de la pesée officielle, Al Iaquinta est arrivé à 155,2lbs, soit 0,2lbs de plus que la limite autorisée (raison aussi pour laquelle Felder qui était au poids s'est proposé et pas Iaquinta)!!! Et en vertu du règlement le combattant qui n'est pas au poids lors d'un combat pour le titre ne pourra pas le remporter même en cas de victoire (Pour rappel les combattants qui ne combattent pas pour le titre ont droit à une marge de 1lb et c'est sûrement pour cela que Pettis et Iaquinta avaient 0,2lbs de trop, sans savoir qu'ilsauraient à disputer un combat pour le titre, plus strict au niveau de la pesée). De ce fait pour le main event Khabib Nurmagomedov VS Al Iaquinta, le titre Light Weight ne pourra être attribuée que si Khabib Nurmagomedov l'emporte. Si Iaquinta gagne, le combat sera comptabilisé comme une victoire mais il ne remportera pas la ceinture de champion. Source: http://mmajunkie.com/2018/04/al-iaquinta-meets-khabib-nurmagomedov-at-ufc-223-but-only-nurmagomedov-can-win-title MAIS plus tard, en conférence de presse Dana White a annoncé que même si Al Iaquinta a dépassé le poids limite de 0,2lbs l'UFC le sacrerait champion Light Weight en cas de victoire, même si la Commission Athlétique de l'Etat de New York ne voudra pas le reconnaître comme tel. Voila, tant que le gong du début n'aura pas retenti le feuilleton des bouleversements des combats n'est pas terminé. A noter qu'on est passé de 13 combats au départ à 9 combats au final. Et ce qui est remarquable c'est quand même que les désistements de Holloway, Pettis, Felder et l'impossibilité du titre de Iaquinta ne sont même pas les conséquences directes de l'attaque du bus par Conor McGregor.
  12. 6 points
    Manoushlight

    Ce que Johanna doit changer si elle veut gagner

    Comme mon analyse entre Ferguson et Nurmagomedov a totalement été gachée ahah. Je me lance sur cet autre combat passionnant. Je crois que ça fait longtemps qu'aucun rematch ne m'avait autant intéressé. Comment Namajunas a gagné le premier combat ? C'est un combat très court et comme beaucoup de combat court on a tendance à oublier ce qu'il s'est passé tellement le finish nous a marqué. Pourtant il ne s'agit pas du tout d'un lucky punch, mais bien de pleins d'éléments qui ont totalement anéanti le jeu de Johanna (non, je n'écrirai pas son nom de famille!). D'abord, Johanna est une combattante spécialiste de Muay Thai et qui excelle dans des combos super compact, un jeu de jambe assez rapide et une grosse puissance dans chacun de ses coups. Par ailleurs, c'est une combattante super difficile à amener au sol et également à garder au sol, à l'image d'un Michaël Bisping, d'un Holloway ou il y a plus lgtps, Chuck Liddel. A l'image de pas mal de Thaiboxeurs qui passent au MMA, Johanna a une tendance à être rectiligne dans ses attaques, à avoir une gestion de l'espace qui est pas exceptionnelle et à manquer uun peu de head movement. Evidemment tout ça est facile à comprendre, en boxe thai on combat dans un ring donc il y a beaucoup moins de gestion de l'espace, le ring est carré donc il y a moins de possibilité d'échapper par des angles et pour finir les gros gants permettent souvent de monter la garde et de moins jouer sur les head movement. Les clefs de la victoire pour Johanna c'est de donner un rythme rapide, d'imposer une distance relativement courte (de poing), de faire reculer son adversaire. Et Namajunas a anéanti les forces de Johanna. Alors que Johanna est super précise, a un haut ratio de touche, elle n'a fait quasi que chasser les mouches contre Rose. 1er élément : Rose a pu imposer la bonne distance, à peine plus long que la portée de poing, Johanna a eu du mal à casser la distance sans se faire contrer. 2e élément : L'usage d'une défense très dynamique. Rose utilise un footwork avec différents angles, ce qui rend les attaques rectiligne assez peu efficace. Par ailleurs elle fait un usage constant de head movement et elle désaxe sans arrêt. 3e élément : Les feintes. Rose provoque avec des positions ou elle avance sa tête tout en gardant les pieds prêts à bondir en arrière. Elle feinte aussi énormément et arrive systématiquement à se replacer à sa distance préférée. 4e élément : L'exploitation des faiblesses Johanna. Comme je l'ai dis plus tôt, Johanna a une tendance à lever les bras pour se défendre, mais avec assez peu de head movement. Il lui arrive souvent de défendre à la Thai en tendant un bras et en protégeant le visage avec l'autre. Mais avec des coups à trajectoire inattendue, cette garde n'est pas suffisante, raison pour laquelle les combattants MMA utilisent autant de head movement. Plusieurs fois Rose touche à travers la garde, mais Johanna ne corrige pas du tout. Par ailleurs Rose contre énormément les coups (principalement les lowkicks) de Johanna. Elle avance pendant le lowkick et touche du gauche, ça a tendance à dissuader Johanna d'en donner à nouveau. 5e élément : Un rythme à contre temps. Avec ce qui a été dit plus tôt, Namajunas arrive à imposer un rythme qui fonctionne par à-coups (lent, puis accélération), plutôt qu'un rythme plus régulier auquel Johanna est habituée. Bref, Namajunas touche en contrant la réaction de Johanna à l'une de ses feintes, ou en se mettant simplement dans des meilleurs angles. Voilà pour moi, les principaux éléments qui ont permit à Rose de s'imposer avec autant de facilité. Si Johanna veut gagner, elle a du pain sur la planche, travailler sur une défense plus MMA, rajouter de l'angle à ses frappes et son footwork, , rajouter des feintes à son jeux, travailler sur des séries et pas que sur des combos. Bref, les bookmakers donnent Johanna gagnante et ça tient évidemment la route. Johanna reste une combattante incroyable et probablement pas si facile à détruire. Cependant, de mon côté pas mal de choses me font tout de même pencher vers Rose. Johanna vient à ce combat avec une grosse motive et je crois qu'elle sera mieux préparée physiquement que la dernière fois. Elle a pris un coup à l'égo, mais ça lui a en partie fait du bien, elle respecte aujourd'hui la combattante qu'elle a en face. Mais.... Quasi à chaque interview Johanna semble mettre sa défaite sur son cutting et le fait qu'elle se soit sentie lente contre Rose. Ses interview ne donnent pas l'impression qu'elle ait conscience du jeu dans lequel Rose l'a dominée. Elle ne semble jamais parler de Rose sur son travail technique et tactique. Bref, si sa pensée réelle est la même que ce que ses interviews reflètent elle risque bien de perdre une deuxième fois. Bref, Johanna peu toujours gagner et c'est une évidence, mais Namajunas est ma favorite au vu de tout ça.
  13. 6 points
    L'ufc pense business en priorité , le top 10 des meilleurs vente pay per wiew de l'histoire de l'ufc
  14. 6 points
    dek

    CANELO VS GGG

    Le boxeur aurait ete controle positif aux lazagnes mais canello nie
  15. 6 points
    Le tweet tout en finesse de Conor McGregor "Ces imbéciles se retirent plus souvent que moi avec ma bite."
  16. 6 points
    Kappa

    [06/05/2018] RIZIN 10 : Infos et rumeurs

    Le poster du prochain RIZIN avec comme slogan (au centre en vertical): "Ouvre-toi, sport de combat de l'avenir" x A noter que le main event sera le combat qui opposera Horiguchi à McCall. Un combat de kickboxing entre Daishin Sakai et Issei Ishii a été rajouté à la carte. Le RIZIN réfléchit de plus en plus à un tournoi de kickboxing (normalement lors de l'event du 30 septembre) et la star sera bien évidemment Tenshin Nasukawa mais des bruits disent qu'il pourrait affronter dans ce tournoi Kyoji Horiguchi. Et d'après des infos (exclus Ikusa) le RIZIN projetterait d'opposer lors du 31 décembre, Tenshin à un japonais, champion du monde de boxe, pour créer un effet Mayweather VS McGregor local. Et un mini-tournoi de combattants poids lourd à 4 pourrait bientôt également avoir lieu avec un brésilien, un croate, un samoan pour désigner le futur adversaire de Crocop.
  17. 5 points
    Moi je ne suis pressé de rien du tout, quand dès ton début de carrière tu as déjà un tas de casseroles au derrière et que t'es une tête à claques arrogant... Français ou tchécoslovaque je ne participe pas à la fausse hype organisée par C+.
  18. 5 points
    Vous etes trop pressé , il viens de debarquer chez les pro il apprend le metier , la il a battu un ex champion de france, en juin il affrontera le champion de france Raphael Tronché , canal + gere un peu mal sa communication faut le dire il va affronter que des pipots jusqu'en 2020, ils avaient fait la meme erreur avec brahim asloum alors quand brahim avait du mal a mettre ko un chauffeur de taxi boliviens les gens sifflés et c'est normal. Voila le 11eme combat pro de Wilder , tu es obliger de passer par se genre d'adversaire modeste .
  19. 5 points
    c'est un super coup marketing pour l'ufc le monde entier en parle il peut s'en sortir ,au usa si tu dédommage les victimes et qu'elles acceptent les poursuites sont retirés , il rapporte tellement d'argent a l'ufc qu'a mon avis ils feront tout pour protegé leur diamant , dana white joue son role de manager en faisant le gars choqué mais il n'a pas dit qu'il sera viré il a juste dit ca va lui couter cher en dédommagement .
  20. 5 points
    techniquement plein de gens peuvent lui faire un proces: -Chiesa -tous ceux qui etaient dans le bus meme s'ils n'ont pas été blessés -un employé de l'ufc a été bblessé à la main apparament -la société à laquelle appartient le bus -le chauffeur du bus - le barclay center - l'UFC (mais je pense pas) putain j'aurai aimé être dans ce bus et de venir super riche en faisant un proces au multi millionnaire Mc Gregor
  21. 5 points
    Kappa

    ROAD FC 47: Tournoi Open Weight

    Et le 8ème et dernier combattant retenu pour ce tournoi Open Weight est... Jérôme Le Banner (France, 45 ans) ! 3-3 en MMA mais il reste sur une défaite par étranglement au RIZIN l'an dernier face à Roque Martinez.
  22. 5 points
    Ahah, je suis trop deg! En plus y a même pas d’émoticône qui pleure! Dire que j'ai du écrire ça, pendant qu'ils devaient annoncer l'annulation!
  23. 5 points
    colossus

    100%FIGHT 35 (Japy, 14 Avril 2018)

    Attention, le 100%FIGHT 35 proposera sa toute première Ceinture des -61Kg sous forme d'un Tournoi à 4! Un nouveau Champion Bantamweight sera couronné le 14 avril prochain à Japy, Paris 11ème! Découvrez les deux 1ers participants: - Le combattant international de la Snake Team, Kevin Petshi! - La nouvelle sensation du Mma Fight Club, Mickael Kanguichiev! Il vient encore de gagner par KO au 1er round ce week-end en Espagne lors d'un championnat de MMA. 5 combats sont d'ores et déjà validés: Superfight -57Kg Michael "The Soldier" Aljarouj vs TBA Superfight -61Kg Alfan Rocher-Labes vs Raphaël Mandara Superfight -66Kg Roman Molodij vs Florian Rousseau Superfight -61KG Adil Khaldoun vs Timour Yaraskanov Superfight -84KG Abdoulaye Seye vs Karim Mammar La carte accueillera également: - Rachid Metlouti - Oumar Sy - Pierre Ludet Billetterie FNAC: http://bit.ly/2p9VVg2 Et dans tous les bons points de vente
  24. 5 points
    Kappa

    Bellator 200 : Mirko " Crop Cop " Filipovic vs Roy Nelson

    A noter que le Ballator vient d'officialiser un nouveau combat pour cet event en Angleterre: 163 lbs fight: Aaron Chalmers VS Ash Griffiths En fait ces deux noms ne vous diront peut être rien mais l'un des combattants, Aaron Chalmers est en fait une vedette (on ne va pas utiliser le mot star) de la télé-réalité Geordie Shore diffusé sur MTV UK et inspiré des abrutissements de sa version US, Jersey Shore, où des intellos en mal de reconnaissance de leurs talents cohabitent dans une maison et sont filmés. Sauf que malgré ses tatouages dégueulasses, Aaron "The Joker" Chalmers (prend ça Jess Liaudin, c'est moi le vrai Joker!) avait une expérience en Muay Thai et s'entraînait depuis un moment en MMA. L'organisation anglaise BAMMA l'a fait débuter en avril 2017 et le simple Buzz s'est transformé en révélation avec une première victoire par soumission au 1er round et une victoire par KO pour son deuxième combat. Il reste actuellement sur 3 victoires et le Bellator a décidé de profiter de sa notoriété pour son event. Chalmers qui avait défié en décembre 2017 Kevin Fergusson (le fils de feu Kimbo Slice) sur les réseaux sociaux ne verra pas son rêve s'accomplir mais sera tout de même placé sur la main card du Bellator 200 face à Ash Griffiths (4-5 en MMA). De quoi donner une idée à Thomas "Le marseillais des Anges de la télé-poubelle" Adamandopoulos (ex Glory, Krush, ISKA NDC) ?
  25. 5 points
    loghan

    Bellator 196 - Benson Henderson vs. Roger Huerta

    @Nakayaro il t'a reconnu ???


© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×