Jump to content
  • Sign in to follow this  

    Confessions d'un gi-addict


    Addicto
    [i]Nous sommes un sombre et pluvieux mardi soir. Une silhouette solitaire se tient devant la porte d'entrée. Sur le mur un morceau de papier sur lequel est griffonné à la hâte la direction à prendre pour se rendre à la réunion. L'homme hésite quelques instants avant de se décider à gravir les marches. Il entre, la réunion a déjà commencé. Le responsable lui fait signe de s'asseoir. Après quelques minutes passées à écouter des gens, l'homme lève la main, la salle se tait. [/i]
    [b]
    "Salut, euh, mon nom ... mon nom est James, et je suis accro... aux gis.[/b]

    [i]Le regard approbateur du groupe incite notre héros à poursuivre son histoire ...
    [/i][i]
    [/i]




    [center][u][b][size="6"]Confessions d'un gi-addict[/size][/b][/u][/center]

    [center][size="4"][b]Par James Carey[/b][/size][/center]

    Lorsque Seymour (Meerkatsu) m'a fait part de l'idée d'écrire un article sur ma "gi dépendance", j'ai pensé qu'il serait facile de pondre trois ou quatres paragraphes. Je ne m'attendais pas à aboutir à l'écriture plus de deux mille cinq cent mots! Et que ce qui en ressorte ressemble plus à une justification de dépendance qu'a un aveu. Ce qui prouve sans doute que je suis définitivement un toxicomane, comme tous ces "consommateurs" qui trouvent toujours un moyen de justifier leur dépendance de quelques manières que ce soit ... Bon, allons y ...


    Avant tout, il faut que vous sachiez que ma dépendance est basée autour d'un élément clef - trouver Le gi ayant la coupe et la taille parfaite [i]"the perfect fit"[/i]. Je ne suis pas une personne extravagante (les Shoyoroll sont le max que je tolère en terme de "déco" de gis); tout ce que je veux, c'est un gi qui soit parfaitement ajusté. Et pour quelqu'un qui fait tout juste la limite d'une taille A1 (5'6" pour 66kgs/147lbs) chez 90% des fabricants, la recherche fût longue. Autre chose, il faut que vous sachiez aussi que j'aime avoir un gi (ou autre chose) qui soit rare ou différent. Quiconque était sur les bancs de l'école au début des années 90 se souviendra qu'il y avait toujours un mec qui possédait la version Japonaise de la MegaDrive ou de la Super Nintendo. Et bien ce gamin c'était moi. Ouais, c'était moi. Je ne pouvais pas avoir une MegaDrive normal, non, il me fallait la japonaise. Et ce syndrome m'a poursuivit dans mes achats de gis. Alors non, je ne suis pas un newbie ceinture blanche surexcité portant un gi recouvert de tellement de patches qu'il ressemble à une combinaison de pilote de Formule 1. Je suis ceinture violette et je suis dans cet art / sport depuis près de 10 ans. Maintenant si vous pensez qu'a l'heure ou je vous parle je suis sevré, vous faites erreur. En fait, au cours de ces 2 dernières années, j'ai acheté plus de gis, que pendant mes 4 premières années de JJB, et tout ça dans un seul but, réussir à tomber sur l'insaisissable "Perfect fit".
    [size="3"][b]

    [size="4"]L'innocence des débuts[/size][/b][/size]

    Commençons par mon premier gi et remontons en Novembre 2000. Je faisais du JJB depuis environ 3 mois, complètement tombé raide dingue de la discipline, il me fallait absolument quelque chose d'autre que cet énorme [b]gi de Judo[/b] trop large que j'avais porté jusque là. Après avoir fait des recherches sur le net, comparant les modèles et les prix, j'en ai finalement retenu deux, le [b]HCK[/b] et le [b]Ouano[/b]. Il faut savoir qu'a l'époque, fin de l'année 2000, les Ouano étaient des gis rares. Tout les mecs dans mon Académie portaient un [b]Krugans[/b] ou un [b]Atama[/b]. Personne ne savait ce qu'étaient les Ouano, et c'est ça qui était cool. Les HCK n'étaient pas très connus non plus (bien qu'ils l'étaient déjà sur la scène américaine), apres avoir pesé le pour et le contre, je me suis décidé et ai commandé un Ouano singleweave blanc.


    J'ai opté pour un A2 et du faire face à ma première expérience avec le [i]"shrink-to-fit"[/i] (rétrécir le gi pour qu'il soit à votre taille). Et ça a plutôt bien fonctionné. Bien sûr, il était encore un tout petit peu trop grand et [i]"baggy"[/i] avec les manches un peu longues, mais il était cent fois mieux ajusté et plus agréable a porter que mon gi de Judo bon marché. Quelques mois plus tard, un élève de John Ouano qui vivait à Londres, à posté sur l'ancien forum SFUK un message disant qu'il vendait des gis Ouano. Je l'ai donc rencontré et je lui ai acheté un [b]singleweave bleu[/b]. Il était encore plus agréable à porter que mon Ouano blanc et aussi différent. Il était beaucoup plus léger et n'était pas aussi ample. Je me retrouvais donc avec un gi qui m'allait bien et un autre qui était plus léger et qui m'allait encore mieux, tout en étant les mêmes. J'ai eu par la suite le même problème avec d'autres gis (je reviendrai la dessus plus tard). A ce stade on ne pouvait pas encore parler de toxicomanie, je possédais deux gis et je ne ne m'entrainais que deux fois par semaine, donc tout allait pour le mieux dans le meilleur des monde.
    [size="4"][b]

    D'autres offres alléchantes[/b][/size]

    Mon achat suivant fut un [b]Atama A2 singleweave bleu[/b] en 2003 que j'ai racheté à un pote qui avait arrêté l'entraînement pour cause de blessure. La première chose que j'ai remarqué sur l' Atama (en dehors du pantalon qui ne m'allait pas et que j'ai revendu séparément par la suite) c'est que la coupe était complètement différente des Ouano. la veste était plus longue et beaucoup plus près du corps, les manches étaient plus longues aussi (mais pas énormément), mais la chose la plus significative était de voir a quel point la coupe était étroite. Les Ouano étaient super larges en comparaison. C'était la première fois, que je me rendais compte à quel point des gis de différents fabricants peuvent avoir une coupe si différente.


    Mon gi numéro 4 fût un [b]Koral A1 blanc[/b] acheté fin de l'année 2004. Cela faisait un petit temps que je réfléchissais à m'offrir un nouveau gi, principalement parce que j'avais perdu environ huit kilos au cours de l'année et que je continuais à perdre du poids afin de pouvoir combattre en catégorie Pena. Voilà nous y sommes, c'est ici je pense que ma recherche du gi a la [i]"Perfect fit"[/i] à vraiment commencé. J'avais perdu beaucoup de poids, donc je devais non seulement m'acheter de nouveaux vêtements (pour tout les jours) qui correspondaient à mon nouveau corps plus fin et léger, mais j'étais aussi à l'affût d'un nouveau gi qui s'adapte aux nouvelles formes de mon coprs. Mon Ouano commencait à devenir de plus en plus ample sur moi, l'Atama était trop long et j'avais toujours aimé le look des Koral qui était la marque de gi que mon premier instructeur de JJB portait. De plus j'étais maintenant ceinture bleue et je commençais de plus en plus à m'intéresser aux compétitions et à force de regarder des vidéos ou Jacaré et Tererê réalisaient leurs exploits en JJB en portant des gis Koral. Naturellement, je devais en avoir un.


    Quand je l'ai recu, c'était génial. Il était magnifique, et il m'allait parfaitement. Pas besoin de le rétrécir pour l'ajuster, il était déjà à la bonne taille en le sortant du sachet. Les Koral étaient encore très rares au Royaume-Uni à ce moment-là, donc une fois encore j'ai eu le plaisir de porter le gi que beaucoup de gens voulaient. Et c'était l'ancien modele celui avec les patches ou il est inscrit "Koral Kimonos" sur les épaules et pas "Koral Fight Co", comme c'est le cas sur les Koral Classics de nos jours. C'est un détail très important. Pas pour vous peut être, mais pour moi ça l'est (dans mon esprit en tout cas).


    Mon cinquieme gi fût un autre [b]Koral A1[/b], mais en bleu cette fois. Je l'avait acheté au cours de mon premier voyage à Los Angeles en 2005 dans le magasin Jiu-Jitsu ProGear. Le problème c'est que une fois rentré au Royaume-Uni quand j'ai commencé à le porter, je me suis vite aperçu qu'il était complètement différent de mon Koral blanc. Je veux dire par là tout à fait différent. Au niveau de la coupe, de la taille, du poids, tout était différant de mon autre Koral. On aurait carrément cru qu'ils provenaient d'usines distinctes. Bon j'ai fais avec, je l'ai gardé et porté, mais je n'ai jamais été réellement satisfait. C'est quand même un cauchemar de penser que vous ne pouvez pas être sûr qu'un gi s'adapte aussi bien qu'un autre juste parce qu'il a été teint d'une couleur différente...fait chier.


    [size="4"][b]L'addiction se propage a Sirius [/b][/size]

    Le Gi numéro 6 était un [b]Sirius Athletic[/b] blanc, une fois de plus acheté aux États-Unis (lors de mon deuxième voyage à l'école Shawn Williams en 2006). Les gis Sirius étaient apparus sur la scène américaine en 2005 et avaient de bonnes "reviews". Le prix etait excellent aussi et les frais de transport au sein des États-Unis étaient si bon marché que je me suis dit "pourquoi pas?". Un des gars de Shawn en possédait un, je le trouvais beau et il m'allait bien, j'ai donc acheté la même taille que lui (A2). À son arrivée, Le gi était gigantesque. Mais vraiment gigantesque. Je pensais ok pas de soucis, une fois à ma maison je lui ferai subir quelques lavages à l'eau bouillante et après ca il sera bon.... En fait non, il ne le fut jamais. Le pantalon avait assez rétréci ok, mais pas le haut. Je ressemblais à enfant portant la veste de son père. Je suis sûr que c'était un A3 avec une étiquette A2. J'ai contacté Sirius et leur ai expliqué le problème. Ils m'ont offert de l'échanger en me disant de renvoyer la veste. Malheureusement il ne l'ont jamais reçue, La poste l'a "perdue". Espérons qu'elle aille aussi mal qu'a moi au facteur voleur qui c'est servi... J'ai porté le pantalon pendant un certain temps, mais finalement je l'ai vendu l'an dernier.



    [C'est à ce moment que le responsable de la réunion m'arrête pour me prévenir que nous allons faire une pause et m'invite a boire le thé... Découvrez dans la deuxième partie comment la dépendance de frère James décolle vraiment ...]


    Fin de la première partie.....


    Texte original: [url="http://meerkat69.blogspot.com/2010/06/confessions-of-gi-addict-part-one.html"]meerkat69.blogspot.com[/url]
    [i]Traduit par addicto pour Ikusa.fr[/i]
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Recommended Comments



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

  • Sujets



© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×