Jump to content
  • Sign in to follow this  

    Interviews de Sébastier Garguier et Brayan Rafiq


    boboss
    Une semaine après leurs matchs au MFL 3, [b]IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr/"]www.ikusa.fr[/url]) a souhaité avoir un retour des combattants eux mêmes sur leurs derniers combats, leurs analyses après combat, leurs avis et échéances à venir.

    L'interview commune sera découpée en 2 parties pour faciliter la lecture. La première étant celle consacrée aux réponses de [b][url="http://www.ikusa.fr/index.html/_/interview/interviews-de-casimir-bendy-et-ferrid-kheder-r119"]Casimir Bendy et Ferrid Kheder[/url][/b], la seconde quant à elle (celle-ci) sera consacrée aux combattants[b] Sébastier Garguier et Brayan Rafiq[/b].



    [b]IKUSA: Commentez-nous vos propres combats ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Je ne savais pas à quoi m'attendre avec Marcus, la seule vidéo de lui datait de 2004, je ne pouvais pas me baser la dessus. Dès le début du combat, j'ai vu qu'il ne refusait pas le combat debout et que son but était de me saper en dirty boxing contre la cage. J'ai essayé à plusieurs reprises de le projeter mais en vain, il avait de très bonnes défenses et était très solide. J'ai donc décidé de lui mettre la pression debout et de gérer un max mon effort au clinch pour ne pas griller toute mon énergie. Je savais qu'il allait finir par faire une erreur, il m’a donné sa tête en voulant me projeter, ce qui lui a coûté la victoire.
    [*]Sébastien Garguier : Après quelques échanges de poing, le combat se retrouve vite au clinch sur la cage, après ça l’arbitre nous sépare, guigui me lance un low kick que je contre d’une droite, guigui est au sol je rentre dans sa garde, je fais du ground and pound, guigui tente un triangle que je contre de suite, je passe la demi-garde je continue le ground and pound sans grand succès et je décide de repartir debout, guigui se relève échange de quelques coups, le combat revient au clinch contre la cage et fin du 1er round. Début du deuxième, on boxe et je le contre sur une droite, guigui tombe je le suis en ground and pound et il abandonne.[/list]

    [b]IKUSA: Dans un combat de MMA, on parle toujours d’EXPERIENCE, alors quelle expérience avez-vous retiré de vos combats ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : La plus grosse expérience pour moi dans ce combat a été de combattre à 60% de mes capacités physiques, contre un adversaire plus lourd que moi. J’avais complètement loupé mon cutting, j'avais perdu un peu plus de 8kg en 2 jours, mais de la mauvaise manière, je suis arrivé mercredi après-midi à Montréal et j'ai fais: mercredi soir, 40mn de footing avec K-way de sudation et 40mn de sauna, la même chose jeudi matin, puis jeudi soir et vendredi matin, sans manger ni boire et malgré ça je n'ai pas réussi à être au poids, Il me manquait 1kg300 à perdre ! Mon adversaire est arrivé tout souriant avec plus de 4kg en trop ! Bref entre la pesée et le combat je n'ai pas réussi à récupérer à 100% comme d’habitude. Je me sentais vraiment diminué physiquement, d’ailleurs, je remercie Ferrid Kheder qui a su guider mon échauffement avant combat de la meilleure manière, c’était mon premier combat où je n'étais pas à 100% ! Donc grosse expérience, et grosse leçon pour la suite.
    [*]Sébastien Garguier : Dans ce combat, je me suis senti vraiment à l’aise, je ne me suis pas jeté sur la moindre occasion pour ne pas donner le moindre avantage à mon adversaire, je pense que cela vient de mes combats précédents, le fait d’accumuler des combats est la meilleur des expériences et surtout donne de la confiance en soi.[/list]

    [b]IKUSA: Quel était la stratégie à appliquer dans vos combats et avez-vous réussi à vous y tenir et si non, pourquoi ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Je n'avais aucune stratégie, ces trois ans sans combattre n'ont pas été inutile, j'ai beaucoup travaillé pour combler mes lacunes. Je me sentais prêt à livrer le combat dans n’importe quelle distance.
    [*]Sébastien Garguier : Je ne fais jamais de stratégie car dans les combats de mma, il y a beaucoup de façon d’amener le combat, et je ne voudrais pas rester limiter sur une stratégie, surtout si mon adversaire à changé ses habitudes. Sur ce combat je savais que mon adversaire était expérimenté dans le BJJ, donc pour moi, je savais déjà que si j’allais au sol, je pouvais m’exposer à des risques, dans le combat face à guigui, j’ai été exposé à des phases de sol, mais avec les frapes, ce n'est pas vraiment du Jiu-Jitsu Brésilien, donc je pouvais rentrer dans son domaine, mais avec méfiance tout de même, car comme je le pensais, il a bien tenté de me mettre un triangle que j’ai immédiatement stoppé. Donc je dirais oui, je me suis tenu à mes idées. [/list]

    [b]IKUSA: Comment analysez-vous votre performance ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Je suis plutôt satisfait de ma performance, je me sentais très à l’aise pendant le combat.
    [*]Sébastien Garguier : je dirais que j’ai encore beaucoup de travail à faire dans tous les domaines du combat et pour moi, ce n'est pas une performance même si je suis très content de ma victoire face à un pionner du mma québécois.[/list]

    [b]IKUSA: Qu’est-ce qui vous a plu ou déplu lors du MFL 3 ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Tout était super bien organisé, le seul bémol vient de la commission athlétique canadienne, qui nous font faire tout les papiers, la visite médicale et me meeting rules avant de nous peser, alors que nous somme tous déshydratés et n'attendons qu'une chose, c’est de pouvoir boire. Bémol aussi sur l'interdiction de faire des bandages dur qui protège les métacarpes. Sinon rien à dire: Dirk, Ferrid et Lu nous ont proposés un superbe évènement et je leur en remercie.
    [*]Sébastien Garguier : Ce qui ma plus surtout, c’est de se retrouver au MFL en compagnie de Brayan Rafiq, Bendy Casimir, Ferrid Kheder dans les vestiaires et Antony Réa et Dimitri Waardenburg dans mon coin, de sentir cette présence au tour de soi ça rend vraiment fort, pour le côté négatif, j’ai rien à dire, tous c’est bien passé.[/list]

    [b]IKUSA: Quelles sont vos prochaines échéances ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Je devais combattre en novembre face à Daniel gracie mais j'ai du annulé car je me suis cassé la main durant le combat, j'espère être rétabli et recombattre en décembre!
    [*]Sébastien Garguier : Je devrais combattre bientôt, mais rien n'est encore confirmé mais de toute façon je me tiens toujours prêt.[/list]

    [b]IKUSA: Le MMA en France, vous y croyez ?[/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : Oui, mais quand ?!
    [*]Sébastien Garguier : le mma en france, il va bien arriver un jour, mais si il n’y a rien qui suit, de toute façon ça sera très dur aux athlètes de pourvoir s’entrainer en temps complet, surtout quand on voit les primes médiocres que les promoteurs propose aux combattants, ça restera très dur à un sportif de pouvoir vivre du mma. Même les sponsors ont du mal à payer les athlètes, donc pour le mma en France, même si demain ça devient légalisé, il sera très dur de pourvoir avoir des athlètes vivants en france et se consacrant entièrement leur temps à l’entrainement.[/list]

    [b]IKUSA: On vous revoit quand en France ? [/b]
    [list][*]Brayan Rafiq : je suis rentré à paris. Spécial remerciement à Ferrid kheder qui est vraiment un super combattant, coach et homme. J'espère continuer à avancer a ses côté. Merci a Lu dwyer pour l'énergie et le soutien qu’elle porte au mma et aux combattants. Et merci à Achille mon entraineur adoré !!!
    [*]Sébstien Garguier : Je ne sais pas encore, j'aimerais bien voir ma famille et mes amis, mais je fais passer ma carrière avant tout, donc tant que j’aurais des combats de prévu, je les préparerais avec la team FK pour pouvoir être à 100%.[/list]
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Recommended Comments

    There are no comments to display.



    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

  • Sujets



© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×