Jump to content

Oligator

Membre
  • Content Count

    828
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    20
  • IKU

    797 [ Donate ]

Reputation Activity

  1. Like
    Oligator reacted to lenoir01 for a article, Le VIC va fêter ses 10 années d'existence   
    [left][center][size=4][i]Le VIC, pour Vivacité International Cup, est la plus ancienne compétition de grappling en France, toujours existante.[/i][/size]

    [size=4][img]https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xaf1/v/t1.0-9/28413_1411213035854_837668_n.jpg?oh=899bf822ee020d402ab1a3e4a45e5f92&oe=55C32898[/img][/size]

    [size=4]Depuis sa création en 2005 (comme le rappelle le logo) par le club Vivacité situé à Grigny dans l'Essonne (91), le VIC s'est depuis imposé comme l'UNE DES PLUS GROSSES COMPETITIONS DE GRAPPLING EN EUROPE.[/size]

    [size=4]Lors de la première édition, bon nombre des meilleurs grappleurs résidents en France et dans les pays limitrophes s'étaient affrontés, voyant triompher Mourad Benseghir, Marcelo Bocao, David Pierre-Louis, Karl “Psycho” Amoussou et Francis Carmont.[/size][/left][/center]
    [center]
    [size=4][img]https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-xaf1/v/t1.0-9/298444_2244889557246_2163460_n.jpg?oh=54d6de4aacacffd9c29114629800ca50&oe=560B426D&__gda__=1438785604_adcc5f74a5ec91dc72280b416659caec[/img][/size]
    [i][size=4](VIC One à la Halle des Sports Jean-Louis Henri de Grigny)[/size][/i][/center]

    [size=4]Lors de la deuxième édition, beaucoup plus d'internationaux étaient présents, entre autre Salazar, le combattant UFC Roan Carneiro "Jucao" vainqueur de l'édition, l'ancien champion du King of Heroes Gesias Calvacante, ou encore le déjà à l'époque champion du monde de JJB Ronaldo "Jacaré" Souza.[/size]

    [size=4][img]https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xta1/v/t1.0-9/1936857_1217357669591_6918516_n.jpg?oh=280921c65c80dc2eb1cc393858f2c467&oe=5603CEA8[/img][/size]
    [center][size=4][i](VIC 2 à la Halle des Sports Jean-Louis Henri de Grigny)[/i][/size][/center]

    [size=4]Et puis, le VIC s’est arrêté pendant 3 (longues) années… Avant de revenir plus grand que jamais, dans une Halle Georges Carpentier en pleine capitale, et un public de plus de 3000 personnes venues assister au spectacle, avec en guest star, Gegard Mousasi, qui venait tout juste d’être dépossédé de sa ceinture du Strikeforce, et parmi les combattants, des grands noms de la discipline tels que Jeff Monson, Hakim Gouram ou encore Pablo Popovitch.[/size]

    [size=4][img]https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xfa1/v/t1.0-9/208849_4042183808479_458334242_n.jpg?oh=2d17ec3a484e0f6b6020e4d740fa130f&oe=55F3D2CC[/img][/size]
    [center][size=4][i](combat, entre Nayeb Hezam et Anderson Pereira, arbitré par Suzie Toris, au VIC 3 le 1er mai 2010 à la Halle Carpentier)[/i][/size][/center]

    [size=4]En 2011, le concept change et la compétition devient le VIC TOUR, avec l'organisation d'étapes de sélection à travers la France, permettant à des grappleurs, dont les CV auraient peu de chance d'être sélectionnés pour la phase finale, d'y participer quand même.[/size]
    [size=4]En 2012, le concept s'élargit, ouvrant la compétition aux mineurs et aux débutants.[/size]
    [size=4]En 2013, le concept s'internationalise avec des étapes de sélections dans 12 pays différents au total, et l'introduction du JJB dans les phases finales et les sélections, en plus d'un partenariat établi avec la Fédération Internationale des Luttes Associées (FILA). Mais des problèmes politiques en France, entraîneront une mise en "stand by" de la compétition pendant 2ans.[/size]

    [size=4][img]https://scontent.xx.fbcdn.net/hphotos-xfa1/v/l/t1.0-9/302994_2244797194937_6070534_n.jpg?oh=4513daa92c5a753bf00bfbca162854ad&oe=55F9D8B6[/img][/size]
    [center][size=4][i](souplesse arrière de Walid Seghir sur Kostia Schlaccoff au VIC TOUR 2011)[/i][/size][/center]

    [size=4]Cette année, c'est donc le retour de la compétition qui a été crée il y a déjà 10 ans maintenant. Durant toutes les éditions précédentes, les plus gros noms du grappling (et MMA) français (et international) se sont imposés. Parmi eux, on retrouve notament Kévin Petshi, Nicolas Renier, Fayçal Hucin, Marcelo Bocao, Bendy Casimir...[/size]

    [size=4]Les inscriptions sur internet étant désormais terminée, pour vous inscrire, il vous reste les inscriptions le jour de la pesée (frais d'inscriptions 60€ à la pesée) qui cette année a lieu pour la première fois la veille (et non le jour même contrairement à l'habituel).[/size]
    [size=4]La pesée se tiendra au [b]Stade Charléty (Paris XIIIème - porte de Gentilly - Tramway 3a, RER B Cité Universitaire, Ligne 4 Porte d'Orléans)[/b] le samedi 30 mai 2015 entre 18h et 20h (possibilité de se peser le jour même pour les enfants).[/size]
    [size=4]Le règlement utilisé cette année sera le même que l'IBJJF avec les changements suivants :[/size]
    [size=4]- clefs de talon autorisées en confirmé[/size]s
    [size=4]- recouvrement de la jambe extérieure sur clef de cheville, autorisé en débutants ET en confirmé[/size]s
    [size=4]- pas d'avantages.[/size]

    [size=4][img]http://img15.hostingpics.net/pics/89416710869356102047567912151453173505597568622546o.jpg[/img][/size]

    [size=4]Complément d'informations sur [url="http://www.vicfight.fr"]www.vicfight.fr[/url].[/size]

    [size=4][url="https://www.facebook.com/Lenoir01"][b][i]Lenoir01[/i][/b][/url] pour [b][i]IKUSA ([url="http://www.ikusa.fr"]www.ikusa.fr[/url])[/i][/b][/size]
  2. Like
    Oligator reacted to Kappa for a article, Merci Megumi Fujii !   
    Megumi Fujii, l'une de meilleures combattantes de MMA a tiré sa révérence le 5 octobre dernier à l'issu de son dernier combat. Retour en exclusivité sur sa vie et sa formidable carrière.

    [img]http://www1.cdn.sherdog.com/_images/pictures/20110720023335_110709212627.JPG[/img]

    Passer à deux doigts de la victoire. Ironiquement c’est sur cette note malheureuse et que [b]Megumi Fujii[/b] a mis un terme à sa carrière de combattante le 5 octobre dernier lors du Vale Tudo Japan 3, un événement presque organisé juste pour célébrer [b]son formidable palmarès (26 victoires et 3 défaites)[/b]. Mais voilà son adversaire Jessica Aguilar lui a malencontreusement et involontairement mis le doigt dans l’œil, dans le sens propre du terme. Deux « Eye Poke »qui égratignent la cornée de l’œil droit de Fujii, saignement, vérification du docteur et arrêt du combat entre le deuxième et le dernier round. Cinq dernières minutes qui n’auront jamais lieu, faute à pas de chance. Pourtant Fujii aurait pu remporter cette victoire si elle avait arrêté lors de la vérification de l’œil au premier round, mais la passion du MMA et sa volonté de combattre pour ses fans étaient tellement fortes qu’[b]elle a insisté pour continuer contre l'avis des médecins[/b], hélas.

    Une combattante hors norme qui part sur une défaite amère que personne n’arrive encore à digérer. Car Fujii était incontestablement la plus grande combattante que le MMA ait connue, bien avant que les Ronda Rousey, Gina Carano ou Cristiane Cyborg. Pourtant rien ne destinait Fujii à une si grande carrière, si ce n’est qu’elle a toujours été une combattante née, aussi bien sur un ring, une cage, un tatami ou dans sa vie.

    [img]http://amd.c.yimg.jp/im_siggVoMEQFgYvF4NgPlLT9WTWg---x300-y450-q90/amd/20130910-00000000-spnavi-000-0-view.jpg[/img]

    Sortie prématurément du ventre de sa mère avec seulement 1,7kg Megumi Fujii avait été placée immédiatement dans [b]une couveuse à sa naissance et aurait pu perdre la vie à tout moment[/b]. Mais Megumi a lutté pour survivre, le premier grand combat de sa vie, et est devenue une petite fille en pleine santé. A 3 ans, elle commence le judo sous l’influence de son père, 7[sup]ème[/sup] Dan, mais sa nature de gentille fille prend souvent le dessus à tel point qu’elle a refusé un jour de soumettre son adversaire sous prétexte que celle-ci se ferait frapper par son coach en cas de défaite. La petite Megumi, grande amatrice de chats, grandit tout en gardant cette humilité et cette gentillesse qui la caractérise.

    Pour ses études universitaires elle quitte sa ville natale pour s’installer à Tokyo et continue le judo. 3 fois quart de finaliste des championnats japonais de judo universitaire en moins de 52kg, elle doit néanmoins arrêter la pratique de ce sport en même temps que la fin de ses études et resta 3[sup]ème[/sup] Dan. Elle commence alors à travailler dans une agence de management pour les célébrités, une carrière qui n’a pas duré longtemps car l’amour pour les sports de combats était bien plus fort que tout. A 23 ans elle commence [b]le sambo, discipline dans laquelle elle remporte le championnat du Japon 8 années consécutives entre 1998 et 2005[/b] (et 4 fois finaliste du championnat du monde), et obtient en parallèle sa ceinture noire de JJB avec deux championnats du Japon (2002 et 2003) et deux titres de championne aux championnats panaméricains (2004 et 2006).

    [img]http://www2.cdn.sherdog.com/_images/pictures/20110102060931_101230_182052untitled.JPG[/img]

    Mais sa véritable heure de gloire arrive avec la découverte du MMA. Pour ses débuts en août 2004 au Smackgirl, organisation 100% féminine à l’époque, elle s’impose facilement en à peine 40 secondes dans le premier round face à Yumi Matsumoto. Trois mois plus tard elle gagne par décision unanime face à l’une des meilleures combattantes de l’époque, l’américaine Erica Montoya, ancien commentateur éphémère de l’UFC. Dès lors Fujii ne perd aucun combat, devient la coqueluche du public par son style de combat et ses victoires [b](16 victoires dans le premier round, toutes par soumission dont 7 en moins d’une minute !)[/b] au point d’être surnommée « la reine des victoires éclaires ». Un surnom parmi d’autres plus affectueux comme [b]« Fujimegu »[/b] mais celui qu’elle affectionnera en particulier est [b]« Mega Megu »[/b], attribué par son grand ami Josh Barnett. Smackgirl, Shooto, Bodog Fight, Jewels… les organisations s’enchainent et Fujii accumule les victoires ce qui lui vaut d’être considérée en 2009 et 2010 comme étant la [b]« Pound for Pound » féminin[/b] (meilleure combattante toutes catégories confondues) par divers médias spécialisés. Normal à l’époque avec sa vingtaine de victoires consécutives (et aucune défaite) dont 3 seulement à la décision.

    Un peu moins de réussite en kickboxing avec une défaite pour son seul combat en Shootboxing mais peu importe, en contrepartie Fujii termine 3[sup]ème[/sup] de l’ADCC en 2005 (-60kg défaite face à Kyra Gracie en demi-finale) et 2007 (-55kg) et remporte également deux fois le Smackgirl Grappling Queen Tournament en 2006 et 2007 ; ses seules titres en professionnel.

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=iVCI2Jgu0zU[/media]

    Mais à la fin de l’année 2009 le doute s’installe : les principales organisations japonaises de MMA disparaissent. Les combattantes peinent à exprimer leurs talents d’autant plus que les grosses écuries comme le DREAM ou l’UFC étaient réticents aux combats féminins. [b]Fujii s’est retrouvé dans une impasse et avoue même avoir songé à tout arrêter[/b]. Mais coup du sort le Bellator, deuxième organisation aux Etats-Unis, la contacte en vue de son tournoi féminin en 115 lbs (52kg). Changement de cap, de continent et direction les Etats-Unis pour Fujii qui effectue une entrée fracassante au Bellator avec une victoire par TKO, la première de sa carrière, sur Sarah Schneider, puis en battant respectivement Carla Esparza (quart de finale) et Lisa Ellis (demi-finale) par clef de bras lors du tournoi féminin. Le public adore son style, sa bonne humeur et... sa tablette de chocolat abdominale. En finale Fujii est logiquement donnée favorite face à Zoila Frausto mais trop grosse pression ou stratégie payante de son adversaire qui lui assène dès le premier round un high kick sur le visage. Fujii pousse avec son style toujours aussi agressif mais Frausto résiste et le combat se termine. Décision partagée 2-1 et victoire attribuée à Frausto alors même que les commentateurs du Bellator et une grande partie du public voyaient la victoire de Fujii. La série de 22 victoires consécutives s’est arrêté ce soir d’octobre 2010 sur cette [b]défaite (très) controversée[/b]. Un choc pour bons nombres de fan de MMA.

    Une première défaite qui a été sans aucun doute un tournant de sa carrière mais Fujii ne baisse pas la tête en affirmant que [i]la défaite était dû au fait qu’elle n’a pas été assez forte et que les 5 mois qu’elle a passé pour ce tournoi lui avaient redonné goût pour le MMA[/i], elle qui pensait tout arrêter. Fujii continue de combattre après cette déroute mais malgré ses trois victoires (Emi Fujino, Mika Nagano et Karla Benitez) seule la dernière a été par soumission, sa marque de fabrique. Mai 2012, retour au Bellator pour affronter dans un combat sans titre l’américaine Jessica Aguilar et nouvelle défaite, la deuxième de sa carrière, mais cette fois-ci sans conteste par décision unanime. Fujii a 38 ans et sa combativité n’est plus comme avant et songe de plus en plus à sa retraite sportive.

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=23QcDMTOaV0[/media]

    Mais avant cela, le 24 décembre 2012, au Vale Tudo Japan 1, elle affronte l’autre meilleure combattante japonaise du moment, Mei Yamaguchi pour une victoire par décision unanime à l’issue d’un combat considéré comme le meilleur de l’event. Au final [b]Megumi Fujii n’aura jamais perdu contre une combattante japonaise[/b] et confirme au moins qu’elle était la meilleure dans son pays. Mais voilà un jour vient le temps où il faut savoir dire stop, de raccrocher les gants et de passer à une nouvelle étape de la vie après qu’on ait tout donné sur un ring ou dans une cage, qu’on a eu la carrière et la reconnaissance que l’on mérite. Lors de l’entracte du Vale Tudo Japan 2, Fujii fait une apparition dans la cage pour annoncer qu’elle effectuerait le dernier combat de sa carrière lors du Vale Tudo Japan 3, à la grande surprise des fans. La suite malheureuse on la connait… Mais personne ne lui en voudra, même son adversaire, Jessica Aguilar, a déclaré qu’elle ne méritait pas la victoire. Un sentiment d’inachevé restera probablement pour une meilleure fin de carrière que [b]cette pionnière du MMA féminin[/b] aurait méritée.

    Mais [b]Megumi Fujii[/b] restera une combattante dans l’âme, elle qui connait l'importance de la vie et qui se réjouit à tout moment d’avoir pu grandir en bonne santé et d’être devenue forte. La plus forte.


    [b]Bonus 1: Le combat Megumi Fujii VS Jessica Aguilar[/b]

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=O5Ikv9r1eYc[/media]

    [b]Bonus 2: La cérémonie de retraite de Fujii.[/b]

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=E8AiqM-kQxI[/media]

    -----------------------------------------

    Par Akira « Kappa » Hattori
    Twitter : akirakappa
    Mail : akira (a) ikusa.fr
  3. Like
    Oligator reacted to Kappa for a article, Résultats du Vale Tudo Japan 3: Megumi Fujii Retirement   
    [size=4]Le Shooto organisait la troisième série de son event en cage, le [b]Vale Tudo Japan[/b], au Ota City General Gymnasium à Tokyo ce samedi 5 octobre 2013. Une carte rassemblant des combattants majeurs du MMA japonais mais marqué surtout par le dernier combat de [b]Megumi Fujii[/b], considérée comme l'une des meilleures combattantes de l'histoire du MMA à ce jour.[/size]

    [img]http://cdn.efight.jp/wp-content/uploads/2013/10/69b5f52a10675eaed9ff0cc60f3c5433.jpg[/img]


    Voici les résultats complets du Vale Tudo Japan 3:

    1) Opening Fight 52,2kg (3Rx3min): [b]Ryuto Sawada bat Hiro par décision unanime 3-0 (29-28; 30-27; 30-27)[/b]

    2) Superfight 74,8kg 3Rx5min: [b]Koshi Matsumoto bat [/b][b]Kengo Ura par décision unanime 3-0 (30-28; 30-29; 29-28)[/b]

    3) Superfight 145lb (65,8kg) 3Rx5min: [b]Akiyo[/b][b]"Wicky"[/b][b] Nishiura [/b][b]bat Shigeki Osawa par décision partagée 2-1 (29-28; 28-29; 29-28)[/b]
    3) Superfight 135lb (61,2kg) 3Rx5min: [b]Yuta Nezu bat [/b][b]Motonobu Tezuka par décision unanime 3-0 (30-27; 29-28;30-27)[/b]

    4) Superfight 70,3kg 3Rx5min: [b]Naoya Kotani bat Daisuke Hoshino au 1er Round en 3min57s par soumission (Armbar)[/b]

    5) Superfight 63kg 3Rx5min: [b]Uruka Sasaki bat Geun Do Park au 1er Round en 1min36s par soumission (Rear Naked Choke)[/b]

    6) Superfight 145lb (65,8kg) 3Rx5min: [b]Yusuke Yachi bat [/b][b]Lion Takeshi par décision unanime 3-0 (29-28; 29-28; 30-28)[/b]

    7) Superfight 126lb (57,2kg) 3Rx5min: [b] Will Campuzano bat [/b][b]Hideo Tokoro par décision partagée 2-1 (29-28; 28-29; 29-28)[/b]

    8) Superfight 145lb (65,8kg) 3Rx5min: [b]Caol Uno bat Daniel Romero au 2ème Round en 2min23s par soumission (Armlock)[/b]

    9) Megumi Fujii Last Fight 115lb (52,2kg) 3Rx5min: [b]Jessica Aguilar bat[/b][b]Megumi Fujii par TKO (arrêt médical pour un oeil blessé de Fujii) [/b][b]à l'intervalle 2ème et 3ème Round.[/b]
    Lors du 1er Round Aguilar, par deux fois, met involontairement ses doigts dans l'oeil droit de Fujii (Eye Poke). Le combat est interrompu près de 15 minutes, la cornée de l'oeil de Fujii ayant été sérieusement touchée. Fujii insiste pour continuer le combat malgré les avis défavorable des médecins.
    Le combat reprend mais à la fin du 2ème Round les médecins constatent le saignement de la cornée de l'oeil et la perte de vision. Le combat est arrêté pour préserver la santé de la combattante; Aguilar est déclarée vainqueur par TKO conformément aux règles en vigueur [b](si Fujii avait arrêté au moment du Eye Poke le combat aurait été déclaré No Contest)[/b].

    Aguilar malgré tout est applaudie par le public pour ses mots d'excuses et de regret envers son geste qui restera un accident. Elle déclare même ne pas mériter la victoire.

    Fujii quand à elle, en larmes après ce combat, est rejoint dans la cage par sa famille et tire sa révérence à 39 ans sur sa carrière de combattante après une cérémonie émouvante.

    Bonne retraite à Megumi "Mega Megu" Fujii qui restera pour beaucoup la Pound for Pound des combattants féminins!

    [i]A suivre dans les prochains jours sur Ikusa: Un article inédit consacré à la vie et la carrière de Fujii Megumi.[/i]
  4. Like
    Oligator reacted to Kappa for a article, Le premier combat de MMA en France: 1908   
    Voici un article passionnant sur lequel je suis tombé hier sur le (très bon) site BloodyElbow relatant peut être le premier combat de MMA connu à ce jour en France et datant du... [b]31 décembre 1908![/b]
    Voici un petit résumé (et aussi une petite analyse) de cet article (en anglais) que je tenais à vous faire partager tant l'histoire est belle et tant la France, fut un temps avait été l'instigateur d'un genre de combat entre différents genres qu'on appellerait aujourd'hui MMA et qui est prohibé.

    [b]Bravo à John S.Nash, aidé par Lucas Bourdon pour la rédaction de ce formidable article.[/b]

    [b][img]http://static.boxrec.com/wiki/thumb/6/68/SamMcVea.JPG/300px-SamMcVea.JPG[/img][/b]

    L'article original intitulé [b]"The Martial Chronicles: L'idole de Paris Versus the Fraud of London" (Les chroniques martiales: L'idole de Paris contre l'imposteur de Londres)[/b] raconte de manière très détaillée le destin du boxeur anglais [b]Sam McVea (ou Sam McVey)[/b], un des meilleurs boxeur noir poids lourd de l'époque qui s'est imposé dans le coeur du public français au début du XXème siècle au point d'être surnommé [b]"l'idole de Paris"[/b]. fort de cette popularité les promoteurs locaux décidèrent de lui organiser un combat contre un champion de monde de Jiu Jitsu, en la personne d'un certain [b]Tano Matsuda[/b], soit disant "champion du monde japonais" alors que des noms légendaires comme Mitsuyo "Conde Koma" Maeda ou Yukio Tani avait circulé. Le hic, ou plutôt l'arnaque est que ce fameux Tano Matsuda, inconnu au bataillon, n'avait naguère l'apparence ou la technique d'un Jiu Jitsuka japonais car celui-ci était... anglais; un usurpateur en somme.

    Quoi qu'il en soit la promotion du combat fut effectuée sur [b]l'opposition inédit à l'époque[/b] entre la boxe, sport noble par excellence, et le Jiu Jitsu en pleine expansion. Les billets furent vendus sans obstacles, pour 7 francs, une somme relativement élevée à l'époque et le combat fut mise en place avec difficultés. [b]Deux styles différents et des exigences diverses[/b]. Si McVea a obtenu l'autorisation de porter des gants de boxe et d'autoriser les frappes au sol, Matsuda lui a obtenu que son adversaire porte un haut de kimono.

    Le combat eut lieu au [b]théâtre Marigny le 31 décembre 1908[/b], jour sacré pour tout fan de MMA qui se posterait un siècle plus tard devant un Dynamite!! mais Paris ne vibrait que pour ce combat McVea VS Matsuda. Ce dernier, attira la curiosité du public qui vit non pas un japonais contrairement à leurs attentes mais un frêle caucasien qui n'avait nullement l'allure ni même le charisme d'un champion de Jiu Jitsu.

    [img]http://cdn1.sbnation.com/imported_assets/1428923/post-13669-131556858608_thumb.jpg[/img]

    Le combat se solda par une victoire expéditive de McVea en près [b]8 secondes[/b]: crochet gauche, Ground and Pound et arrêt de l'arbitre. [b]La boxe l'emporta sur le Jiu Jitsu[/b] et montrant en quelque sorte la suprématie des sports de combat sur les arts martiaux orientaux. McVea resta "l'idole de Paris" jusqu'à sa mort en 1921 à la suite d'une pneumonie, et fauché. Triste sort pour celui qui fut intronisé en [b]1999 dans le Hall of Fame de la boxe[/b]. Son adversaire Matsuda lui retourna dans son pays, l'Angleterre pour vivre sous son vrai nom de "Payton", et continua de mener une vie pleine de mythomanie.

    [b]1908[/b], Paris: une époque où le MMA, ou plutôt l'opposition de style ([b]"all in one"[/b] comme on le disait à l'époque) des différents sports de combats était banalisé.
    [b]1993[/b], Denver dans le colorado: Dans une cage octogonale, et pour la première édition de l'UFC, Royce Gracie montre à la terre entière la suprématie du Jiu Jitsu Brésilien en soumettant le boxeur Art Jimmerson.
    [b]2013[/b]: le MMA n'est toujours pas autorisé en France.

    [img]http://assets.sbnation.com/assets/2127449/39471819.jpg[/img]


    D'avantage de photos et de références dans le lien du texte original et saluons l'immense travail de recherche effectué par les auteurs.
    [u][b]Article original:[/b][/u] [url="http://www.bloodyelbow.com/2013/2/7/3957558/martial-chronicles-sam-mcvea-lidole-de-paris-fraud-london"]http://www.bloodyelb...is-fraud-london[/url]

    -----------------------------------------------------------------------
    Par Akira "Dr.Kappa" pour IKUSA (www,ikusa.fr)
    Twitter: @akirakappa
  5. Like
    Oligator reacted to lenoir01 for a article, Play by Play BBD 3   
    [size=4][i]En direct de Bruxelles pour vous retransmettre les résultats du Belgium Beat Down 3ème édition.[/i]

    [b][u]-83 kg :[/u][/b] Jean Paul BLOOM VS Ludovic Carton : [b]match nul[/b]

    [b][u]-76 kg :[/u][/b] Julien Robert [b]bat[/b] Luca Veri (décision)

    [u][b]-66 kg :[/b][/u] Farid El Said [b]bat [/b]Mak Bunrad (décision)

    [b][u]-77 kg :[/u][/b] Raphael Campagna [b]bat[/b] Michael Leclecrq (soumission guillotine)

    [i][u]Tournoi pour la ceinture des -91kg :[/u][/i]

    * Cheik Koné [b]bat [/b]Lamine Talbi (décision) [b]et devient le premier finaliste du tournoi[/b]

    * Steven Cnudde [b]bat[/b] Alexander Neufang (TKO 1er round) [b]et devient le deuxième finaliste du tournoi.[/b][/size]


    [center][size=4][i](entracte)[/i][/size][/center]


    [size=4][b][u]-76 kg :[/u][/b] Barry Alpha [b]bat [/b]Billal Chellouk (soumission guillotine 1er round)

    [b][u]-80 kg :[/u][/b] Ali Nahaye [b]bat [/b]Moustapha Asmaoui (soumission clé de bras 1er round)

    [u][b]-60 kg :[/b][/u] Hakim El Allali [b]bat[/b] Nam Linh Ta Van (soumission clé de bras round 2)

    [u][b]-77 kg :[/b][/u] Doré Bawamby [b]bat[/b] Jérémy Drinkorn (décision)

    [b][u]-75 kg :[/u][/b] Nicolas Manderlier [b]bat[/b] Akram Benali (décision)

    [u][b]-75 kg :[/b][/u] Zahraoui Yacine [b]bat [/b]Jérémy Janvier (soumission clé de bras 2ème round)[/size]




    [center][size=4][i](entracte)[/i][/size][/center]



    [size=4][u][b]-77 kg :[/b][/u] Loic Strebelle [b]bat [/b]Mohammed Marach (TKO 1er round)

    [b][u]-68 kg :[/u][/b] Kriss Larcin [b]bat[/b] Laurent Kamoun (par blessure 2ème round)

    [b][u]-58 kg féminin :[/u][/b] Fran Vanderstukken [b]bat[/b] Clémence Schreiber (par TKO 1er round)

    [b][u]-80 kg :[/u][/b] Martin Nkongo [b]bat [/b]Damien Berteaux (soumission clé de cheville 1er round)

    [u][i]Finale du tournoi des -91kg :[/i][/u]

    * Steven Cnudde [b]bat [/b]Cheik Koné (TKO 1er round)[/size]


    [IMG]http://imageshack.us/a/img855/7871/photo302s.jpg[/IMG]



    [size=4][url="http://www.facebook.com/Lenoir01"][i][b]Lenoir01 [/b][/i][/url]pour [b][i]IKUSA ([url="http://www.ikusa.fr"]www.ikusa.fr[/url])[/i][/b][/size]
  6. Like
    Oligator reacted to lenoir01 for a article, Nayeb "The Strangler" Hezam - Un français de plus au Bellator Fighting Champonship   
    [size=4][i]L'information est tombée récemment. L'élève de Mestre Flavio Santiago "Peroba" (NCU) et poulain de Cheick Kongo s'apprête à signer un contrat avec l'organisation Californienne : le Bellator Fighting Championship (BFC).[/i]


    Après s'être emparé des ceintures du FMC, du 100% FIGHT et du SHC par intérim en lightweight (-70kg), Nayeb Hezam part donc à la conquête d'une nouvelle organisation et pas des moindres puisque le BFC est la deuxième organisation mondiale de MMA, depuis le rachat du Strikeforce par ZUFFA. Toutefois, il effectue un changement de catégorie en featherweight (-66kg).[/size][size=4] Il affrontera le russe Magomedrasul Khasbulaev le 12 octobre.[/size]


    [size=4][img]http://img69.imageshack.us/img69/7235/nayeb.jpg[/img]


    Plus récemment, Nayeb Hezam a participé aux sélections françaises pour les qualifications au championnat du monde de la FILA qui aura lieu en Russie à Moscou du 10 au 13 octobre. Il s'incline en finale contre son partenaire d'entrainement, le nouveau sociétaire du team Vivacité Johnny "Snatch" Frachey.[/size]

    [size=4]Voici donc la raison pour laquelle le français est remplacé par le suisse Nelson Carvalho au SHC 6 de Genève.[/size]


    [size=4]Que pensez-vous, chers ikusiens, de cette information ?[/size]



    [size=4][url="http://www.facebook.com/Lenoir01"][i][b]Lenoir01[/b][/i][/url] pour [i][b]IKUSA ([url="http://www.ikusa.fr"]www.ikusa.fr[/url])[/b][/i][/size]
  7. Like
    Oligator reacted to Kappa for a article, Le DREAM n'est pas mort   
    Le [b]DREAM[/b] aura vécu 24h étrange avec l'annonce de sa disparition par un site américain avant que les principaux acteurs concernés au Japon ne commencent à démentir cette rumeur qui signait en quelque sorte la mort du MMA japonais.

    Le site américain MMA-JAPAN avait annoncé dimanche dernier via un article que le DREAM, la plus grande organisation de MMA au Japon, cessait ces activités pour des raisons essentiellement financières. [url="http://mma-japan.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1483:dream-is-no-more-ceases-operations&catid=49:dream&Itemid=93"]Cet article en question[/url] mentionnait également que des sources proches de l'organisation lui avaient confié que le DREAM allait disparaître, ou du moins ne fonctionnait plus.

    [size=5][b]Mon implication dans toute cette histoire[/b][/size]

    Un message privé de Mike, l'auteur de cet article m'était adressé entre temps sur Twitter afin que je puisse diffuser l'information au sein des médias japonais et français. Aussitôt demandé aussitôt exécuté, j'envoyais via Twitter une petite information en japonais avec le lien de l'article en question disant que dans les médias étranger le DREAM était laissé pour mort.

    A cause du décalage horaire les réponses tardèrent à arriver mais quelques heures plus tard les différents médias et personnes sur Twitter relayaient la nouvelle avec la plus grande stupéfaction. [url="http://sadironman.seesaa.net/article/273388958.html"]Le site japonais [b]MMAIRONMAN [/b]a placé l'article en première page[/url] mais le plus étonnant fut que mon tweet est parvenu jusqu'à [b]Shinya Aoki[/b] qui m'a simplement répondu par un [b]"Quoi!?"[/b]. Une nouvelle qui l'étonne d'autant plus qu'Aoki fait pratiquement partie de l'encadrement de [b]Real Entertainment[/b], société qui dirige le DREAM.

    [img]http://www.mmabay.co.uk/wp-content/uploads/2012/06/dream-titles.jpg[/img]

    De tweet en tweet la nouvelle s'est rapidement propagée, et les premières réactions furent bien sûr des cris de déception mais aussi d'espérance pour que cette information en soit qu'une simple rumeur.

    Et aujourd'hui l'un des journalistes de MMA les plus influents du pays, [b]Jan Saitou[/b], après avoir visiblement contacté les principaux concernés a annoncé via Twitter que le MMA japonais était certes en danger mais que l'annonce de cette disparition était totalement erronée.

    Dans la journée, M.Sasahara, le directeur du DREAM qui participait pendant le weekend à un sommet sur le MMA asiatique qui se tenait à Singapour à l'initiative du ONE FC (organisation asiatique majeure en devenir), a publié un commentaire sur son blog pour mettre un terme à la rumeur:

    [quote]

    Tiens il y a une rumeur qui circule en ce moment comme quoi le DREAM n'organisera plus d'events mais je pense que cela vient du fait que bons nombres de personne durant cette rencontre à Singapour m'ont demandé qu'est ce que le DREAM était en train de devenir. [b]Et les réponses que j'ai sorti avec mon anglais approximatif n'ont peut être pas été bien compris.[/b]

    J'ai seulement voulu répondre que: [b]"nous avons pas mal de problèmes qui se sont accumulés et nous sommes actuellement en train de les résoudre. De toute façon toute l'économie japonaise ne se porte pas bien"[/b]. Peut être que la nuance n'a pas été comprise et un malentendu s'est crée. Et bien évidemment en aucun cas je n'ai dit que nous n'allions plus organiser d'events!

    Personnellement j'ai des idées concernant l'avenir du DREAM, mais à partir du moment ou les events ne peuvent être organisés je ne peux les dévoiler sous peine de mettre en avant uniquement des projets idéaux non concrétisés. Je pense que plus que des projets méticuleux ou une préparation, ce qu'il faut est vraiment une [b]"impulsion"[/b] pour remettre le MMA sur le devant de la scène.

    Nous croisons les bras et attendons ce moment de "l'impulsion" et nous espérons que vous comprendrez.

    [b]Mais je tiens à le répéter, l'information selon laquelle "le DREAM cesse ses activités" est totalement fausse.[/b]
    [/quote]

    [img]http://www.ikusa.fr/forums/uploads/f21007432ba93bd3119659512c3e8763.jpg[/img]

    [size=5][b]Le DREAM organisera au moins un event cette année[/b][/size]

    Cette rumeur de disparition du DREAM est intervenue au moment où le DREAM qui aurait du organiser un event le 29 juillet prochain, a décidé d'abandonner, faute de moyen financier, [b]dû aussi au fait que FEG, société propriétaire du K-1 et qui finançait (et qui avait des dettes envers) le DREAM a récemment été liquidé[/b] (voir l'article sur la disparition de FEG: [url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/news/k-1-masato-nouveau-producteur-executif-et-la-faillite-de-feg-r1777"]http://www.ikusa.fr/...te-de-feg-r1777[/url]). Une réunion s'était tenue la semaine dernière entre les membres de Real Entertainement qui ont décidé qu'organiser un event avec si peu de moyens reviendrait à mettre le compte de la société dans le rouge. Certaines rumeurs prétendaient qu'un event se déroulera en septembre mais il semblerait que cette idée soit également passée à la trappe et que [b]le seul event de l'année se déroulera le 31 décembre prochain pourle traditionnel New Year Event[/b].

    [img]http://i.lulzimg.com/151a3b907f.jpg[/img]

    En effet, deux indices laissent penser que cet event aura lieu quoi qu'il advienne:

    1) Kazuyuki Miyata, combattant du DREAM a récemment twitté "le DREAM de juillet n'aura pas lieu... [b]Il ne reste plus que le 31 décembre[/b]. Je devrais envisager de m'entrainer à utiliser les coudes en prévision de combats à l'étranger"
    En effet certains combattants, dont Miyata et Aoki, ont des contrats qui les obligent à combattre lors de chaque New Year Event.

    2) Le [b]DREAM possède un contrat avec le Saitama Super Arena[/b], lieu où se déroulent tous les New Year Event, afin de pouvoir organiser leurs events en priorités. Ce contrat portant sur une période à moyen terme de 10ans lors de la signature.

    Il n'empêche que le MMA japonais se trouve réellement dans une situation sans précédente du fait que le DREAM n'ait pas réussi à organisé un seul event depuis près de 6 mois et que la seule chose qu'il a fat a été de [b]prêter différents combattants à d'autres organisations[/b] (ONE FC, Bellator).

    [b][u]Ajout:[/u][/b] Le quotidien sportif japonais Nikkan Sport dans son édition d'aujourd'hui confirme que le DREAM prépare un event pour le 31 décembre et vise une réorganisation de sa structure pour conquérir un marché asiatique, plus large que le seul marché japonais.

    [size=5][b]Bibiano Fernandes: Du DREAM à l'UFC[/b][/size]

    [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/bibiano-fernandes.jpg[/img]

    En attendant, la conséquence du flou autour de la date du prochain event a été que [b]Bibiano Fernandes[/b], champion Bantam Weight du DREAM à l'issu d'un tournoi relevé en 2011, vient de signer un contrat avec l'UFC et fera ses débuts dans l'octogone en juillet (UFC 149 contre Roland Delorme). A l'nnonce de cette signature Shinya Aoki, toujours via Twitter a réagit de la sorte:

    [quote]Ah, je me sens en partie responsable pour Bibiano. Je suis vraiment désolé pour lui...
    [/quote]

    Sous-entendu que si Bibiano n'est pas resté au DREAM c'est parce que le MMA japonais, dont il représente, est resté impuissant face aux réalités économiques.

    [size=5][b]Pancrase: Changement de propriétaire[/b][/size]

    [img]http://cdn2.sbnation.com/entry_photo_images/313471/panc10_large.jpg[/img]

    Autre nouvelle peu flatteur pour le MMA japonais, l'annonce samedi dernier du rachat de l'organisation [b]Pancrase[/b] par l'organisation mineure de Pro-Wrestling [b]SMASH[/b]. Le Pancrase qui appartenait à Don Quijote, prncipal pourvoyeur de fonds du MMA japonais durant prèsd'une décennie a décidé de s'éloigner du MMA après avoir lâché le Sengoku en 2010.

    Le Pancrase fonctionnera désormais avec un nouveau président et un organigramme maitenu avec toutefois l'ingérance du DEEP pour les combattants. L'objectif de ce renouveau sera aussi de s'étendre vers l'international avec notamment une commission à l'étranger (aux USA) dont le représentant n'est autre que le 1er King of Pancrase: [b]Ken Shamrock[/b]. Il n'empêche que le jour suivant l'annonce de ce rachat le Pancrase a réussi à organiser un event de grande qualité. Le début d'un espoir peut être.

    [size=5][b]Quid des combattants japonais pour l'avenir?[/b][/size]

    Pour les combattants japonais la situation a bien changé. [b]Eux qui étaient chouchouté dans les organisations nationales et qui avaient forcément un lieu ou combattre se retrouvent désormais obligés d'aller prospecter des combats à l'étranger[/b].

    Bien qu'autrefois un nom reconnu arrivait facilement à franchir les portes d'une grande organisation la donne a bien changé et les combattants japonais se retrouvent parfois à combattre dans des organisations étrangères mineures pour renflouer leurs palmarès et surtout à pouvoir continuer à combattre.

    Shingo Oyama a réussi à devenir champion du Legend FC, Daiju Takase a retrouvé une seconde jeunesse au Dare FC, Tatsuya Mizuno a livré un combat douloureux face à Melvin Manhoef, Yoshiyuki Yoshida enchaine les victoires en France et aux USA...
    Toutefois peu arrivent à s'imposer dans les organisations majeures comme le montrent les défaites successives de [b]Shinya Aoki, Hioshi Nakamura, Akihiro Gono et Megumi Fujii au Bellator[/b]. Une statistique qui s'ajoute aux difficultés du MMA japonais actuel...

    Mais surtout le véritable problème est que les combattants qui arrivent à trouver un combat à l'étranger est vraiment limité en nombre, [b]la faute à un réseau avec l'extérieur qui n'a longtemps fonctionné que dans un sens[/b], c'est à dire faire venir de bons combattants étrangers au Japon.

    Mais ceci est une époque révolue, la belle époque du MMA japonais.

    ------------------------------------------------------------
    Texte et traduction par Akira "Kappa" Hattori pour IKUSA (www.ikusa.fr)
    Mail: akira (a) ikusa.fr
    Twitter: akirakappa

© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×