Jump to content

skito

Moderateur
  • Content Count

    2,579
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    31
  • IKU

    502 [ Donate ]

Reputation Activity

  1. Like
    skito reacted to Yann.B for a article, [SPOILER] Ce que je retiens de l'UFC 163   
    L'UFC 163 avait lieu hier soir à la HSBC Arena de Rio De Janeiro au Brésil, le main event opposait le champion des poids plumes, le brésilien José Aldo au coréen Chan Sung Jung, le co-main event, quant à lui opposait, l'ex champion des mi-lourds Lyoto Machida à l'américain Phil Davis.


    [img]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/6/66/New_UFC_163_Poster.jpg/429px-New_UFC_163_Poster.jpg[/img]


    [b]Voici que je retiens de ce gala[/b]

    Tout d'abord parlons du main event :

    En entrant dans le combat, Aldo était en quête d'une nouvelle défense de sa ceinture, la cinquième à l'UFC (la septième si on compte celles de la WEC ), la dernière en date remonte à février dernier où il s'est défait de l'ex-champion des poids légers, Frankie Edgar, dans un combat très serré.
    Le "Korean Zombie" quant à lui, revenait de blessure et n'avait plus combattu depuis près d'un an et son "Fight of the Year" victorieux contre Dustin Poirier. Il s'est vu offrir le title shot après la blessure de "Showtime" Pettis, coiffant au poteau le très méritant, Ricardo Lamas.

    [b]Une stratégie surprenante, pour une victoire bizarre[/b]

    Je dois avouer que j'ai été surpris par la stratégie du champion, mais je suis incapable de dire si c'est agréablement ou pas... le fait est qu'il nous a montré une facette de lui que l'on ne connaissait pas forcément. Il a largement dominé les 3 premiers rounds, puis comme à son habitude il fatigue dans le 4ème. Jung commence à toucher et prendre le dessus debout avant de... se blesser, Aldo ne laisse pas passer sa chance de mettre un terme au combat.

    A mon humble avis, Aldo peut remercier l'épaule droite du coréen de s'être déboitée, car il commençait à être en difficulté dans le 4ème round. Attention ! Je ne dis pas qu'il aurait forcément perdu, mais plutôt qu'il a sûrement été soulagé par l'infortune de son adversaire. Ce n'est pas la première fois que le cardio du brésilien lui fait défaut dans les "championships rounds", souvenez-vous de ses combats contre Hominik, et plus récemment contre Frankie Edgar. Cela ne va pas en s'arrangeant pour le champion, qui doit son merci au fait qu'il est très performant lors des trois premiers rounds.

    Sachant que ce n'est pas son point fort, on peut se demander pourquoi essayer de lutter lors des 3 premiers rounds?! et pourquoi a-t-il aussi peu kické ?

    Pour comprendre, il faut revenir aux premières minutes durant lesquelles Aldo se blesse sur un low-kick. Cet incident a semble-t-il pousser le brésilien à revoir ses plans pour le reste du combat. Le résultat lui donne raison, il a fait ce qu'il avait à faire pour gagner. Cependant, je doute, qu'avec un cardio aussi faible, il aurait vaincu "Showtime" Pettis.

    Pour faire simple, s'il n'arrive pas à régler ses problèmes de cardio, je vois mal Aldo réussir à capturer la ceinture des poids légers.

    N'empêche, le brésilien reste l'un des champions les plus dominants de l'histoire de l'UFC et de ce fait mérite sa place dans le top 3 toutes catégories confondues.


    Après avoir parlé du main event, passons au co-main event qui opposait Lyoto Machida à Phil Davis[b].[/b]

    [b]Une décision bizarre des juges... pour changer ![/b]

    Machida restait sur une série de deux victoires consécutives après sa défaite contre le champion, Jon Jones. Davis quant à lui bien réagi après sa défaite contre Rashad Evans, en dominant les brésiliens Prado et Magalhaes.

    J'ai beau regarder le combat dans tous les sens (j'ai même retourné l'écran de mon ordi), je n'arrive pas à voir comment les juges ont pu attribuer la décision unanime à Phil Davis. Pour moi, Machida a dicté le rythme du combat comme il a l'habitude de le faire. Il est clair que ce n'est pas le combattant le plus agressif de l'UFC, mais si à 35 ans, il est toujours l'un des meilleurs combattants de la catégorie, c'est parce qu'il combat "intelligemment".

    On ne peut pas enlever à Davis le fait de l'avoir amené 2 fois au sol lors du même combat, ils ne sont pas beaucoup à pouvoir se targuer d'une telle performance (demandez à Rashad, Bader et Hendo).

    [img]http://assets.sbnation.com/assets/3004435/Lyoto-Phil_performance.jpg[/img]

    Le rapport Fight Metric est pour le moins sans équivoque... Machida a neutralisé la lutte de Davis (2/10), qui est son point fort et n'a jamais été mis en danger. Il a plus touché debout et étant donné que la majorité du combat s'est déroulé debout, il aurait dû logiquement remporter la décision... c'est mathématique.

    Il y a ceux qui diront que Machida ne devrait pas laisser le combat aller à la décision et qu'il n'est pas très excitant à regarder, pourtant depuis qu'il est à l'UFC, il a gagné 11 combats, 6 par décision et 5 par KO ou soumission.

    Pour moi, une revanche n'est pas utile, Machida est clairement au-dessus de Davis, mais étant donné le timing, cela reste la meilleure solution pour le "Dragon" qui va devoir combattre au moins une fois avant d'avoir une chance d'obtenir un title shot.

    Cette décision a pour avantage de faciliter le travail de Dana White et de Joe Silva, car maintenant, il est clair que le prochain challenger sérieux de Jones sera Glover Teixeira qui ne va faire qu'une bouchée du pauvre Bader, le mois prochain , tout comme Jones va se débarrasser sans problème de Gustafson quelques semaines plus tard lors de l'UFC 165.

    [b]Découverte de la soirée[/b]

    Cezar Ferreira était un pur inconnu pour moi hier soir, vous pouvez maintenant être sûr que je sais de qui il s'agit ! Je n'ai jamais été fan du TUF, et il y a très peu chance que cela change. Il m'est déjà difficile de suivre la série quand elle se déroule aux USA, alors quand celle-ci est délocalisée au Brésil, il y a très peu de chance que je m'y intéresse. Du coup, je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de regarder le combat opposant ces deux brésiliens... et j'avais tort, les 47 secondes du combat m'ont donné envie de revoir le vainqueur de TUF Brazil dans l'octogone le plus vite possible.

    Impressionnant de puissance et de technique, il n'a laissé aucune chance à son adversaire en le finalisant d'une magnifique guillotine qui devrait faire plaisir à [i]Marcelo Garcia himself[/i] !

    [b]Mentions spéciales[/b]

    Mentions spéciales à Ian Mccall qui a enfin gagné à l'UFC, il était temps. Malgré son parcours chaotique depuis qu'il a rejoint l'organisation, il reste l'un des poids mouches les plus talentueux. J'aimerais aussi ajouté une mention spéciale à Anthony Perosh, qui force la sympathie tout en étant un solide combattant. Il a su rebondir du KO expéditif contre Ryan Jimmo (7 secondes), en disposant du brésilien Magalhaes en 14s démontrant ainsi que ce dernier n'a pas sa place à l'UFC. C'est bien de se mettre au trash talking, mais il faut pouvoir assumer derrière, Vinny. Il devrait désormais se cantonner aux compétitions de grappling (où il excelle), où combattre dans des ligues mineures.

    Sans oublier Brian Stann, fraîchement retraité, qui a très bien remplacé Joe Rogan aux commentaires. A l'instar d'un Kenny Florian, il a un apport intéressant aux côtés de Mike Goldberg, grâce à son expérience d'ancien combattant.

    Voilà chers Ikusiens ce que j'ai retenu de l'UFC 163, et vous avez tout à fait le droit de ne pas être d'accord.

    [i][u]Prochain gala :[/u] UFC Fight Night Shogun vs Sonnen dans la nuit du 17-18 août.[/i]


    Yann.B [b]IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr"]www.ikusa.fr[/url])
  2. Like
    skito reacted to Kappa for a article, Top 10: De la NFL au MMA   
    Le weekend dernier s'est déroulé le [b]47ème Super Bowl[/b] de l'histoire avec une victoire des Baltimore Ravens aux termes d'un match au scénario passionnant. Et parmi les champions de cette édition 2013, [b]Arthur Jones[/b], 26 ans et [b]frère de Jon Jones[/b], actuel champion Light Heavy Weight de l'UFC. Certes le Football américain est le sport le plus populaire aux USA mais Jon Jones a choisi de percer, avec tout le succès qu'on lui connait, dans le MMA. Son frère (et même ses frères si on prend en compte le troisième larron, Chandler Jones des New England Patriots) serait même aussi, voir plus fort que lui.

    En revanche de nombreux [b]footballeurs ont franchi le pas et se sont reconvertis en MMA[/b] ces dernières années mais grand joueur ne veut pas dire forcément grand combattant et vice-versa.
    Classement de ces joueurs passés d'une carrière (ou presque) en NFL pour le MMA.



    10) [b]Johnnie Morton (1994-2005, Detroit Lions, Kansas City Chiefs et San Francisco 49ers. 1 défaite en MMA)[/b]
    38 secondes, c'est le temps qu'aura duré la carrière en MMA de Johnnie Morton, pourtant [b]182 matchs en NFL et auteur de 43 Touchdown[/b] (équivalent d'un essai au Football US) dans son honorable carrière. Morton avait voulu faire du sensationnel, appâté par l'appel du K-1 qui voulait mettre en avant une ancienne star de la NFL, qui de plus est avec une mère japonaise, pour promouvoir le pathétissime [b]Dynamite!! USA[/b] durant l'été 2007. Morton se prit un KO au 1er Round face à [b]Bernard Ackah[/b], un comique ivoirien vivant au Japon et l'illusion mortonienne s'envola. Cerise sur le gâteau, Morton se fait choper pour un contrôle anti-dopage qu'il refuse après ce combat (et qu'il fera par la suite avec découverte de traces de [b]stéroïde anabolisant[/b]) et se fait suspendre indéfiniment par la Commission Athlétique de Californie, c'est à dire plus jamais de MMA et une grosse te-hon. Un gars qui n'aurait jamais dû monter sur un ring et qui aurait du se cantonner à sa mini-apparition dans le film [b]"Jerry Maguire"[/b] avec Tom cruise.

    [img]http://img164.imageshack.us/img164/4628/morton1tk9.jpg[/img]

    9) [b]Rachel Wray (Pom pom girl des Kansas City Chiefs, aucun combat en MMA)[/b]
    OK Rachel Wray n'est pas vraiment un joueur de football américain testostéroné et n'a même jamais foulé une pelouse si ce n'est avec sa troupe de [b]Pom pom girls de l'équipe des Kansas City Chiefs[/b]. Oui car Rachel Wray est la figuration sexy des terrains de football et de l'entertainment made in USA mais sa [b]passion pour le MMA [/b]prend le dessus et en décembre 2012 décide d'entamer une carrière professionnelle. Un an seulement après avoir intégré les Pom pom girls, le rêve de toutes pucelles américaines en chaleur, Rachel Wray quitte tout, troc son pompom contre des gants pour s'imposer dans la cage. [b]2 combats amateurs et 2 victoires par KO[/b] pour le moment, les hommes lui préfèrent ce courage que ses chorégraphies.

    [img]http://cdn1.elitedaily.com/elite/wp-content/uploads/2012/12/Rachel-Wray-elite-daily.jpg[/img]

    8) [b]Alonzo Spellman (1992-2001, Chicago Bears, Dallas Cowboys et Detroit Lions. 1 victoire en MMA)[/b]
    Défenseur précoce, Spellman fut l'[b]un des plus jeunes joueurs défensifs a être drafté[/b] par la NFL. Ce spécialiste en [b]"sack"[/b] (fauchage sur le porteur du ballon) aurait pu connaître une meilleure carrière si une blessure à l'épaule ne l'avait pas stoppé dans son élan. Sa tentative de come-back des années plus tard sera un échec et Spellman se tourne alors vers le MMA, une discipline dont il n,aura fait [b]qu'un seul combat, en 2006 au XFO 13[/b] en gagnant par [b]décision unanime[/b] face à Antonio Hayes. Ce sera son premier et dernier combat car Spellman, atteint de [b]troubles bipolaires[/b] connaîtra un petit séjour en prison suite à une course poursuite avec les flics. Pas de OJ Simpson bis pour le moment.

    [img]http://www.reviewjournal.com/lvrj_home/2005/Dec-16-Fri-2005/photos/2spellman.jpg[/img]

    7) [b]Michael Westbrooke (1995-2002, Washington Redskins et Cincinnati Bengals. 1 victoire, 1 défaite et 1 No contest en MMA)[/b]
    En bon [b]"Wide Receiver"[/b] (receveur) Westbrooke a essentiellement fait sa carrière au Washington Redskins pendant 6 saisons et 89 matchs. Ses [b]22 Touchdown[/b] dans sa carrière témoignent également le potentiel de ce [b]joueur populaire et vif[/b] qui s’entraînait en JJB même pendant sa carrière. D'ailleurs Westbrooke a remporté le Ie [b]championnat du monde du IBJJF en 2008 en catégorie ceinture marron[/b], un exploit qui le poussera à aller plus loin, en MMA (au KOTC) où il scorera un bilan honorable de 1 victoire, 1 défaite (face à Travis Browne) et 1 No contest face au champion de l'organisation Nick Gaston. Son apparition en tant que "justicier" dans l'émission [b]Bully Beatdown[/b] est aussi son heure de gloire; la vie après le football, le vrai.

    [img]http://a.espncdn.com/photo/2008/0415/nfl_mr_westbrook02_580.jpg[/img]

    6) [b]Wes Shrivers (2000, Atlanta Falcons. 8 victoires, 1 défaite en MMA)[/b]
    Ancien[b] "offensive tackle"[/b] (tacle offensif) des [b]Atlanta Falcons[/b], équipe qui le recruta en 2000 avec le système du Draft, Shrivers n'aura disputé que [b]3 matchs[/b] avant d'être remercié par le monde impitoyable du football américain où seul les plus forts restent. Tant pis, réorientation professionnel et [b]Shrivers devient flic[/b] mais démissionne aussi de ce boulot pour se consacrer à plein temps en MMA. Auteur de bonnes prestations dans des events de MMA locaux, Shrivers intègre le [b]TUF saison 10[/b] (Rampage VS Evans) en 2009 où il se fera éliminer rapidement par [b]James McSweeny[/b] aux termes d'un [b]combat assez discutable[/b]. Un an après il effectue son dernier combat au Strikeforce Challengers pour une ultime victoire. C'était l'histoire d'un poisseux...

    [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/shivers_episode_2.jpg[/img]

    5) [b]Marcus Jones (1996-2002, Tampa Bay Buccaneers. 4 victoires, 2 défaites en MMA)[/b]
    Non celui-là n'a aucun lien de parenté avec la famille de Jon Jones. Ancien [b]"Defensive end"[/b] Marcus Jones avait notamment été aperçu lors du [b]TUF 10[/b] (Rampage VS Evans) dans la maison des combattants, montrant un personnage sensible, limite pleurnichard qui lui a valu le surnom de [b]Big Baby[/b] et complètement à l'opposé de son image de joueur ayant disputé 85 matchs en NFL avec en prime [b]24 "sacks" et 124 "tackle"[/b] réussis. Arrivé dans le Loft Story des combattants avec un palmarès de 4 victoires (tous au 1er round) pour 1 défaite il infligera la première défaite de sa carrière à [b]Darrill Schoonover[/b] mais se fera battre successivement par deux autres anciens footballeurs américains que sont [b]Brendan Schaub[/b] (demi-finale) et [b]Matt Mitrione[/b] (finale du TUF10). Il mettra un terme à sa carrière de combattant à la fin de cette aventure, ou comment des mecs moins expérimentés en NFL l'ont achevé. Et le respect des anciens?

    [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/marcus-jones.jpg[/img]

    4) [b]Brendan Schaub (Utah Braves, Buffalo Bills. 8 victoires, 3 défaites en MMA)[/b]
    Schaub n'a jamais réellement joué en NFL, le sommum du football américain, mais a essentiellement fait sa carrière en [b]Arena Football League (AFL)[/b] chez les Utah Braves avant d'intégrer les [b]Buffalo Bills[/b] en NFL... sans jouer une seule minute. Mais Schaub a le combat dans le sang grâce à tonton ceinture noire en Taekwondo. Du coup le jeune Brendan décide de se lancer en MMA et enchaine [b]4 victoires, tous par TKO au 1er Round[/b] avant de rejoindre la maison des fous pour le [b]TUF10[/b] (Rampage VS Evans) et de s'y installer au point qu'il enchaîne trois victoires. EN finale de la célèbre émission de MMA TV réalité Schaub connait la première défaite de sa carrière face à Roy Nelson et son bide. Néanmoins, [b]finaliste[/b], ZUFFA le conserve puis Schaub répond à leurs attentes en s'imposant 4 fois de suite notamment face à [b]Gonzaga et Crocop[/b]. Malgré deux défaites par la suite et un combat en moyenne par an, Schaub a pour ambition de revenir au plus haut niveau.

    [img]http://coloradosportsdesk.com/wp/wp-content/brandon_schaub_tuf10_heavyweights.jpg[/img]

    3) [b]Matt Mitrione (2002-2006, New York Giants, Minnesota Vikings. 5 victoires, 2 défaites)[/b]
    Ancien [b]ligne défensif des New York Giants[/b], club avec lequel il a évolué pendant trois ans, Matt Mitrione a rejoint le casting du [b]TUF saison 10 [/b](Rampage VS Evans) sans la moindre expérience en combat professionnel. D'ailleurs dans l'émission de télé réalité Mitrione se révélera comme [b]le cancre du groupe[/b], mais ses résultats sportifs lui donneront raison. Bien qu'il ait perdu contre [b]James McSweeny[/b] en quart de finale du TUF, Mitrione s'impose lors de la finale contre Marcus Jones (voir juste au-dessus) mais son plus grand fait d'arme aura été de montrer à la terre entière que [b]Kimbo Slice était un escroc[/b] en le battant lors de l'UFC 113 et provoquant ainsi son renvoi de l'UFC. Une sorte de revanche sur l'émission quand on sait que [b]Kimbo était le chouchou de ZUFFA[/b] pour vendre le TUF10. Bon après ça Mitrione mène une carrière de MMA normale, entre victoires contre Hague & Beltran et ses défaites contre Kongo et Nelson. [b]Roy Nelson[/b], encore un qui était le chouchou de la prod lors du TUF 10...

    [img]http://3.bp.blogspot.com/_z66oDxdnXRM/S-T_tbpHH6I/AAAAAAAACe4/PqVMsroU6Gs/s1600/Kimbo+Slice+vs.+Matt+Mitrione.jpg[/img]

    2) [b]Herschel Walker (1986-1997, Dallas Cowboys, Minnesota Vikings, Philadelphia Eagles, New York Giants, Dallas Cowboys. 2 victoires en MMA)[/b]
    Herschel Walker est surement le footballeur américain le plus connu de cet Top 10. Outre ses [b]182 matchs disputés avec 4 clubs différents et des 82 Touchdown[/b] marqués lors de sa carrière Walker possède une renommée et une reconnaissance qu'il a acquis au cours de sa superbe carrière, apparaissant régulièrement dans les meilleurs joueurs de la saison. Mais plus que ça, Walker a eu le culot de relever [b]le challenge du MMA alors qu'il approchait les 47 ans![/b] Prévu au début pour faire partie d'une téléréalité sur le MMA (en compagnie du formidable Jose Canseco, ex-gloire du Baseball) il signa finalement avec le [b]Strikeforce[/b]. Entrainement à [b]l'AKA[/b] et premier combat contre [b]Greg Nagy[/b] où Walker montre l'agilité d'un combattant de 25 ans alors qu'il en a 48: [b]victoire au troisième round par TKO[/b]. Second combat un an plus tard en 2011 contre [b]Scott Carson[/b] à 49 piges et victoire encore une fois par TKO mais au 1er round. Pas mal pour un vieux qui n'a rien perdu de sa condition physique d'antan mais aussi bravo à un homme au grand coeur qui a [b]reversé l'intégralité de ses primes de combats à des associations caritatives[/b]. Respect à un grand monsieur du football et à un combattant de MMA maintenant.

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=hcHkmTmUwIc[/media]

    1) [b]Bob Sapp (1997-2001, Chicago Bears, Minnesota Vikings. 11 victoires, 16 défaites, 1 No contest en MMA)[/b]
    Bob Sapp n'est surement pas le combattant le plus fort de ce classement et même celui avec le plus mauvais palmarès. Mais lorsqu'on évoque [b]un ancien footballeur reconverti en combattant de MMA[/b] son nom vient de suite à l'esprit car même si Sapp est devenu un guignol, il fut un très bon combattant et le précurseur de cette reconversion du ballon ovale made in USA vers le MMA. Sa carrière en football américain n'a jamais été une grande réussite car bien qu'il ait évolué dans [b]deux équipes (Bears et Viking)[/b] Bob Sapp n'a disputé en 4 ans de carrière qu'[b]un seul et unique match en NFL[/b], d'autant plus qu'elle a été entachée par un [b]contrôle anti-dopage positif pour usage de stéroïde[/b]. Suspendu par la Commission athlétique sa carrière prend un coup de poignard, suivi d'une blessure, l'obligeant à se réorienter vers le catch puis le K-1 et le MMA. [b]Tanikawa, ancien directeur du K-1 le découvre [/b]lors d'un passage à Las Vegas et tombe immédiatement sous le charme de cet athlète et lui offre exceptionnellement un salaire pour le signer avec le K-1. Prêté au PRIDE pour quelques combats il montre tous son potentiel de [b][i]"Beast"[/i][/b] notamment avec un combat légendaire contre [b]Antonio Rodrigo Nogueira[/b]. La suite on la connait, une carrière ascendante en étant à la fois [b]star du showbiz au Japon, acteur et businessman[/b] au point de délaisser les performances sportives au placard. A partir de 2009 ou 2010 la politique du Bob Sapp change radicalement et il a compris une chose: [b]enchaîner les combats et perdre volontairement[/b] avec la renommée qu'il a acquis jusque là est le meilleur moyen pour s'assurer une retraite dorée. Résultat, [i]The Beast[/i] a perdu de sa superbe et se cantonne à un rôle de [b]loser[/b] et son palmarès en prend un sacré coup depuis 2011: [b]10 défaites d'affilés en MMA (dont 7 combats en 2012) et 1 victoire pour 5 défaites en kicboxing[/b]. Pendant ce temps son compte en banque se renfloue. Et s'il lançait une mode pour les futurs combattants en préretraite? Le football américain, c'est juste de l'histoire ancienne, sauf pour son petit apparition pour le film [b]"Mi-temps au Mitard" [/b](The Longest Yard). Et comme Bob le clame dans un interview à Gracie Mag daté dde décembre 2005, aucun lien de parenté avec la superstar du NFL, Warren Sapp, Wikipédia is a bitch!

    [img]http://seattletimes.com/ABPub/2008/02/12/2004179112.jpg[/img]

    [u]Ils auraient pu figurer dans le classement:[/u]
    [b]Rex Richards[/b] (8 victoires, 2 défaites) qui s'est tourné en MMA sans avoir jamais joué avec son club des Indianapolis Colts.
    [b]Brock Lesnar[/b] (5 victoires, 3 défaites) hélas Brock Lesnar n'a jamais joué en NFL bien qu'il ait rejoint les Minnesota Vikings en 2004. Jugé pas assez fort pour évoluer en professionnel, il disputa quelques matchs de pré-saison et fut renvoyé lui et son numéro 69 chez Vince MacMahon.

    ---------------------------------------------------------
    Par Akira "Dr.Kappa" pour IKUSA (www.ikusa.fr)
    Twitter: akirakappa
  3. Like
    skito reacted to Kappa for a article, Top 10: Ces organisations qui ont disparu   
    Suite à l'arrêt du Strikeforce le weekend dernier le paysage du MMA perd un de ses grand protagonistes. Mais d'autres avant sont "décédées" et certains fans regrettent encore aujourd'hui. Nécrologie de ces grandes organisations de MMA qui ont disparus trop tôt.

    10) [b]IFL (International Fight League 2006-2008)[/b]
    Un concept inédit et un TUF avant l'heure puisque le but de cette organisation était de confronter [b]différentes équipes[/b] entraînés par des coachs réputés (Bas Rutten, Don Frye, Marcos Ruas, Carlos Newton, Renzo Gracie etc.) [b]avec 5 combattants de 5 catégories[/b] (Light à Heavy). Un espèce de tournoi Play-Off dont raffolent les américains. Diffusé sur Fox Sport et coté en bourse dès le départ pour rassembler un max de fonds, l'action était monté jusqu'à 17 Dollars mais ne séduit pas plus le public. L'action se casse la gueule à 5 centimes, une dette de 32 millions et l'organisation cesse toute activité. Et on regrettera aujourd'hui uniquement la créavité débordante des noms des équipes: [b]San Jose Razorclaws, Tucson Scorpions, Quad City Silverbacks, Los Angeles Anacondas, Chicago Red Bears etc.[/b]
    [b]Ils ont combattu:[/b] Roy Nelson, Vladimir Matyushenko, Dan Miller, Jay Hieron

    [img]http://tandynasty.files.wordpress.com/2011/03/ifl-logos.jpg[/img]

    9) [b]Sengoku Raiden Championship (2008-2010)[/b]
    Le Sengoku était au DREAM ce que le Bellator est actuellement à l'UFC, à savoir un concurrent sérieux sans réellement en être un. Le Sengoku était la branche dissidente du PRIDE et avait été crée à l'initiative de [b]J-Rock[/b], agence de management de Hidehiko Yoshida et de [b]Donki Hote[/b], magasin discount grand pourvoyeur de fonds du MMA japonais. Mécontent du management pratiqué lors du PRIDE et ne voulant pas intégrer le DREAM, le Sengoku a vu le jour en 2008 avec de jolies cartes et de jolies noms dessus (Barnett, Gomi, Roger Gracie, Hidehiko Yoshida, Kazuo Misaki etc.). Mais malgré leurs bonnes volontés et la qualité de leurs tournois (notamment Feather Weight), l'organisation n'arriva pas à décoller médiatiquement et Donki Hote quitta le sponsoring, vexé par une énième critique journalistique (soi-dit officiellement mais officieusement parce que le projet ne rapportait pas assez). Même [b]Satoshi Ishii, recruté à prix d'or[/b] n'a jamais fait ses débuts et les erreurs de casting se sont accumulés. Après un dernier méga event de près de 8h le 30 décembre 2010 l'organisation cessa toute activité. Il ne fallait pas choisir un aussi long nom à rallonge, mais merci pour les deux combats entre Misaki et Jorge Santiago qui resteront des modèles de combats à montrer dans toutes les écoles.
    [b]Ils ont combattu:[/b] Takanori Gomi, Hidehiko Yoshida, Michihiro Omigawa, Nam Phan, Jorge Santiago, Marlon Sandro, Hioki Hatsu, Roger Gracie, Kazuo Misaki, Satoru Kitaoka, Antonio Silva, Moise Rimbon

    [img]http://www.5thround.com/wp-content/uploads/2010/06/wvrsengoku1.jpg[/img]

    8) [b]Tachi Palace Fight (2009-2012)[/b]
    Décembre 2012 Richard Goodman, matchmaker de l'organisation annonce que l'organisation s'arrête définitivement et n'organisera pas d'event en 2013. Gros coup dur pour cette organisation qui avait été crée à l'initiative du bien-nommé [b]Tachi Palace Hotel et Casino[/b] situé à Leemore en Californie et qui au fil des années était passé de statut d'organisation locale à un plus haut standing. Le casting des combattants était plutôt bonne et servait de tremplin aux combattants pour rejoindre le WEC, le Strikeforce ou l'UFC dont un certain Cyrille Diabaté. Mais incapable de retenir ses meilleurs combattants qui rejoignaient au fur et à mesure les grands écuries (dont le dernier Ian McCall champion Fly Weight et tête d'affiche de l'organisation vers l'UFC) et les déficits financiers la direction du Palace, lors de leur dernier conseil d'administration, décida de stopper la promotion. Encore un coup indirect de ZUFFA...
    [b]Ils ont combattu:[/b] Joe soto, Ulysses Gomez, Georgi Kharakanyan, Ian McCall, Darrel Montague, Ian loveland, Jussier Formiga, Cyrille Diabaté, Xavier Foupa-Pokam, Cole Escovedo Chad Mendes, David Loiseau

    [img]http://2.bp.blogspot.com/-i9XsA0JKjBY/TtBufABJdPI/AAAAAAAAC8g/_hOWmiWbIWY/s1600/Tachi+Palace+Fights+11+.jpg[/img]

    7) [b]Bodog Fight (2006-2007)[/b]
    Un gros Back-up financier avec Calvin Ayre, l'une des grosses fortunes mondiale (selon Forbes) et aussi le propriétaire du [b]groupe de casino et pari en ligne, Bodog[/b]. A la base l'organisation avait été crée en surfant sur la vague grandissante du MMA, pour populariser le groupe de jeu en ligne et avait même réussi à diffuser des events en PPV et une émission sur une chaîne cablée. Leur alliance avec le M-1 Global leur permettait d'avoir des combattants de renom dont un certain Fedor qui s'imposa en toute logique contre un Matt Lindland vieillissant. Mais le budget ne suit pas, le groupe Bodog voit rouge et décide de ne plus investir dans le MMA, une aventure qui n'aura finalement duré qu'un peu plus d'un an. Dommage pour une organisation qui avait réussi à faire venir les crapules les plus "Aware" de la planète avec [b]Poutine et Berlusconi[/b] côte à côte pour voir le triomphe de Fedor. Ah oui [b]JCVD[/b] était là aussi; putain de casting!
    [b]Ils ont combattu:[/b] Amar Suloev, Trevor Prangley, Roman Zentsov, Kristof Midoux, Eddie Alvarez, Nick Thompson, Jorge Masvidal, Alexander Emelianenko, Matt lindland, Fedor Emelianenko

    [img]http://bkbdbymma.webs.com/photos/Bodog-Fight-Girls/bodog-fight-girls16.jpg[/img]

    6) [b]Cage Rage (2002-2008)[/b]
    La seule organisation européenne de ce classement et pas des moindres car non seulement il s'agissait de la [b]première organisation britannique en cage[/b] mais aussi parce que le spectacle offert était de qualité et qu'il a été un point de passage pour les combattants qui cartonnent aujourd'hui. Tout le monde se souvient de ces combats entre Evangelista Cyborg et Anthony Rea ou le même Cyborg contre Manhoef et surtout le fameux cri [b]"Open Guard" de l'arbitre qui autorisait les stomps et penalty kicks[/b]. D'ailleurs on se demande toujours pourquoi l'organisation n'a pas pu perdurer avec une si belle panoplie de combattants et malgré ses alliances avec le PRIDE puis avec le K-1. Ah oui l'arrivée de L'UFC en Angleterre et les problèmes de gestion par des promoteurs pas toujours honnêtes (dixit Jess L. combattant francais résidant à Londres) ont eu raison de l'organisation. Le Cage Rage pourra toujours se consoler du fond de sa tombe en disant qu'il a permit de [b]relancer la carrière d'Anderson Silva[/b] qui a rejoint l'UFC après avoir défendu 3 fois son titre Middle Weight du Caeg Rage.
    [b]Ils ont combattu:[/b] Anderson Silva, Brad Pickett, James Thompson, Evangelista Cyborg, Melvin Mahoef, Vitor Belfort, Lee Murray, Paul Daley, Che Mills, Marius Zaromskis... Herb Dean! (eh oui avec ses dreadlocks)

    [img]http://mojemma.pl/wp/wp-content/uploads/2012/11/Cage-Rage-Belt-mma-862637_600_364.jpg[/img]


    5) [b]Hero's (2005-2007)[/b]
    Quand [b]le K-1 se met au MMA cela donne le Hero's[/b]. Désireux de concurrencer le PRIDE sur leur terrain, la direction est confié à [b]Akira Maeda, instigateur de la RINGS[/b], mais les plein pouvoir qu'il espérait sont restreints par le K-1 qui espérait mettre en avant certains de ses stars dont Akiyama (pas encore si sexy à l'époque) et l'invincible Kid Yamamoto. Destiné à un public plus général, ce qui le distingue du PRIDE et de ses fans hardcore, le Hero's arrive à attirer le succès escomptés notamment par les personnalités de certains de ses combattants, à commencer par le "combattant chômeur" Hideo Tokoro ou encore le fantasque et inoubliable Genki Sudo. [b]Les tournois Light Weight et Middle weight[/b] qui sont organisés apportent une part de popularité à cette organisation et voit l'éclosion de combattants talentueux ou l'arrivée d'autres noms comme Sakuraba, Minowaman ou Kharitonov lors de la disparition du PRIDE. Toutefois une discorde entre Tanikawa, patron du K-1 et Akira Maeda met fin à l'aventure Hero's et en 2008 le K-1 choisit de s'allier avec le DREAM. Clap de fin et le Hero's n'est plus qu'un lointain souvenir où l'on retiendra le seul combat en MMA et la défaite de Marcelo Garcia...
    [b]Ils ont combattu:[/b] Genki sudo, Norifumi "Kid" Yamamoto, Yoshihiro Akiyama, Gesias Calvacante, Rani Yahia, Antonio Silva, Kazushi Sakuraba, Melvin Manhoef, Jérome Le Banner, Hiroyuki Takaya, Andre Dida, Heath Herring... Bob Sapp.

    [img]http://d2.img.v4.skyrock.net/0818/13060818/pics/455536914_small.jpg[/img]

    4) [b]Strikeforce (2006-2013)[/b]
    Crée en réalité en 1985 mais en tant qu'[b]organisation de Kickboxing[/b] le Strikeforce s'est tourné vers le MMA en 2006 à partir du moment où le MMA a été légalisé dans l'Etat de la Californie et squatter le HP Pavillon. L'organisation s'est frayé petit à petit son chemin de gloire notamment en [b]rachetant les contrats des combattants de l'EliteXC qui a fait faillite en 2009[/b]. Dès lors tout a décollé avec un contrat de 3ans à la clef avec la chaîne nationale Showtime, un partenariat avec le DREAM et le recrutement de Fedor Emelianenko via un partenariat avec le M-1 Global. Le clou du spectacle aurait dû être ce [b]tournoi Heavy Weight[/b] organisé avec un casting à faire rêver tous les insomniaques de la terre (Fedor, Kharitonov, Arlovski, Rodgers, Antonio Silva, Barnett, etc.) mais qui se révéla être au final le tournoi le plus long (un an et demi) et le plus décevant tournoi de cette décennie (avec la victoire finale du réserviste Daniel Cormier). Pire, [b]en mars 2011 le Strikeforce, à la surprise générale est racheté par ZUFFA[/b], Scott Cocker, président de l'organisation s'était farouchement opposé mais le comité a donné un avis contraire. Strikeforce était devenu désormais la seconde division de l'UFC et se faisait piller les combattants un par un. Alors que le contrat avec Showtime aurait dû être reconduit jusqu'en 2014 le Strikeforce annula deux events de suite en raison des désistements de certains champions et annonça sa fin en 2013. Même lors du dernier event les absences étaient notables et les combats déséquilibrés. [b]Le belge Tarec Saffiedine s'empare du dernier combat de l'organisation, un titre Weleter Weight à la clef[/b], un titre qu'il ne pourra jamais défendre et qui sonne comme un épitaphe au Strikeforce. RIP.
    [b]Ils ont combattu:[/b] Gina Carano, Cristiane Cyborg, Ronda Rousey, Dan Henderson, Gegard Mousasi, Fedor Emelianenko, Andrei Arlovski, King Mo, Gilbert Melendez, Nate Marquardt, Daniel Cormier, Josh Barnett, Roger Gracie, Luke Rockhold, Ronaldo Jacare, Feijao Calvacante, Fabricio Werdum, Alistair Overeem, Nick Diaz, Cung Le, Josh Thomson, Franck Shamrock... Cesar Gracie.

    [img]http://postmediacanadadotcom.files.wordpress.com/2013/01/11_marquardt_saffiedine_19.png?w=660&h=330&crop=1[/img]


    3) [b]Affliction (2008-2009)[/b]
    [b]Deux events seulement et un troisième avorté[/b] par ce récidiviste imbécile de Josh Barnet qui se fait choper lors d'un contrôle anti-dopage. Plus de main event contre Fedor pour ce qui aurait dû être le plus gros combat de cette décennie et la disparition simple et net de l'organisation du vendeur de T-shirt qui a voulu créer son propre event. Pourtant en 2008 lorsqu'Afflliction annonce son baptême dans le MMA une carte de rêve est présentée avec un [b]main event entre Fedor et Tim Sylvia[/b] dont le sort fut scellé en 36 secondes à peine. Pareil pour le second event, carte de fou avec [b]Fedor VS Arlovski[/b] en main event et une incroyable tension dans le monde du MMA à la vue des techniques de boxe du Pitbull. Mais bon un coup genou sauté prouva une nouvelle fois que Fedor était plus fort que Superman et Batman réunis. Une organisation créée pour Fedor avec des T-shirts et des investisseurs fortunés comme Donald Trump. Affliction l'a fait, nous a fait rêver sauf en ce 30 juillet 2009 lorsque le pipi de [b]Barnett révèle des traces de stéroïde anabolisant[/b]. Rien à faire, les pertes sont trop grandes et Affliction ne pourra pas continuer. Dana White en rigole encore.
    [b]Ils auraient dû combattre: La carte d'Affliction 3 (Trilogy)[/b]
    Heavy Weight: Jessie Gibbs VS Rob Broughton
    Middle Weight: Lucio Linhares VS Giovanildo Santana
    Feather Weight: Mark Hominick VS Deividas Taurocevicius
    Feather Weight: L.C Davis VS Javier Vasquez
    Light Weight: Chris Horodecki VS Dan Lauzon
    Heavy Weight: Ben Rothwell VS Chase Gomley
    Welter Weight: Jay Hieron VS Paul Daley
    Light Weight: Takanori Gomi VS Rafaelo Oliveira
    Heavy Weight: Gilbert Yvel VS Paul Buentello
    Middle Weight: Jorge Santiago VS Vitor Belfort
    Light Heavy Weight: Renato Babalu VS Gegard Mousasi
    Heavy Weight: Fedor Emelianenko VS Josh Barnett

    [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/affliction_trilogy_event_poster.jpg[/img]

    [b]2) WEC (2001-2010)[/b]
    Le World Extreme Cagefighting était probablement [b]la meilleure organisation en ce qui concerne les petit poids[/b]. En réalité ce que peu de gens savent c'est que le rachat du WEC par ZUFFA a été finalisée en 2006 mais l'organisation a continué de fonctionner malgré la disparition au fil du temps de ses catégories Light Heavy Weight, Middle et Welter pour au final se focaliser uniquement sur les poids en-dessous des 70kg, ce qui ne fut pas une mauvaise chose au vu de la qualité des combats qui étaient proposés.[b] Light, Feather et Bantam[/b] ont fait le bonheur des fans de MMA avec un Aldo imbatable, un Faber charismatique et un Bendo pouvant s'incliner face à cette escroquerie de Matrix kick by Pettis. La vitesse, l'endurance, la vivacité et la technique des combattants étaient la particularité des combats et surtout un ratio assez élevé de KO pour des catégories pas franchement réputés cogneur. Enfin bon le WEC a rendu jaloux l'UFC qui a tenu à phagocyter les catégories nains en 2010 et le WEC disparut ainsi. Les combattants reversés à l'UFC (pas tous les combattants du WEC ont été transférés) font aujourd'hui des malheurs dans l'Octogone. Eh oui l'intérieur bleu de la cage du WEC nous manque...
    [b]Ils ont combattu:[/b] Le champion Light Weight de L'UFC, Le champion Feather Weight de l'UFC, le champion Bantam Weight de l'UFC, le champion Fly Weight de l'UFC. Et bien d'autres.

    [media]http://www.youtube.com/watch?v=DFVOy_Rc-eU[/media]

    1) [b]PRIDE (1997-2007)[/b]
    [b]La meilleure organisation de l'histoire du MMA[/b], même au-dessus de l'UFC. Le PRIDE aura fait rêver toute une génération, faisant découvrir et aimer le MMA pendant que l'FC n'était qu'un second couteau. [b]Matchmaking génial[/b] du premier au dernier combat de la carte, le PRIDE maitrisait cet art de [b]sublimer le combattant[/b] par les vidéos de présentation et par ce côté spectacle qui consistait tout simplement à découvrir et opposer les meilleurs combattants de la planète. Des combats qui nous ont fait rêver malgré des combattants "freak" un peu omniprésent. Mais au final on s'en fout car ces faire-valoir permettait de faire valoriser d'avantage le bon combattant au détriment du Trash-talk ou du je-te-bloque-par-terre. Lorsque l'on parle de Fedor, Wanderlei, Nogueira, Kharitonov, Sakuraba, Giant Silva ou Gomi, tous ces images du PRIDE nous revient en mémoire avec des victoires plus impressionnantes les unes que les autres; les combats du PRIDE sont inoubliables. Malheureusement en avril 2007 ZUFFA rachète le PRIDE mais ce dernier mourra lentement, laissant un sentiment de tristesse à des nombreux fans de qui ont connu le MMA, le vrai, celui qui nous a tant diverti et tant fait rêver.
    [b]Ils ont combattu[/b]: Tellement nombreux qu'il est impossible de tous les citer. Découvrez les combats par vous-même.

    [media]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zR37S2ocylg[/media]

    Ils auraient pu figurer dans ce classement: Elite XC (qui a repris ses activités depuis l'an dernier), RINGS (qui a ressuscité l'an dernier), Smackgirl (juste pour la section féminine), 2H2H (juste parce que c'est une organisation néerlandaise)

    ---------------------------------
    Par Akira "Dr.Kappa"
    Twitter: akirakappa
  4. Like
    skito reacted to Yann.B for a article, Les combattants français ont la côte   
    [img]http://sportsnickel.com/wp-content/uploads/2011/01/mixed-martial-arts-mma-logo.jpg[/img]

    Ces derniers temps, il fait bon être un combattant français. Nos compatriotes adeptes du combat en cage ont particulièrement la côte auprès des promoteurs étrangers, de plus en plus s'engagent avec des organisations majeures. Le dernier en date n'est autre que Nayeb Hezam, qui s'est engagé avec le Bellator. Il est le quatrième français à rejoindre l'organisation latino-américaine, après Christian M'Pumbu, Norman Paraisy et Karl Amoussou.

    [img]http://www.themmanews.com/wp-content/uploads/2010/05/Cheick_Kongo.jpg[/img]

    Les français s'exportent donc au Etats-unis et réussissent plutôt bien. Il suffit de regarder le record de Cheick Kongo à l'UFC, 17 combats, 11 victoires contre 5 défaites et un match nul. Viennent s'ajouter à la réussite de Kongo, les parcours plus qu'honorable de Cyrille Diabaté et de Francis Carmont.

    Inutile de préciser que la France est l'un des derniers pays à interdire la tenue de gala de MMA sur son territoire. Néanmoins, n'en déplaise aux détracteurs, les combattants français s'affirment au niveau international.
    [img]http://image.cdnllnwnl.xosnetwork.com/pics32/400/YR/YRRGUUQNZLKFBLW.20120207194029.png[/img]

    Christian M'Pumbu est le champion des mi-lourds de la seconde organisation de MMA au monde, Karl Amoussou vient de remporter le tournoi des poids welters et affrontera le champion Ben Askren pour la ceinture de la catégorie. Norman Paraisy, quant à lui a offert une très belle prestation face au dangereux brésilien Maiquel Falcao.

    Il ne faut pas oublier Gael Grimaud, champion au Cage Warrior en Angleterre ainsi qu' Arnaud Lepont qui affronte Shinya Aoki au One Fc le 6 octobre prochain.

    Malgré la réussite de certains français sur la scène international, la situation du MMA dans l'hexagone ne semble pas évoluer. On est encore très loin d'être un pays de MMA. Dans un pays comme le notre où l'on pratique les arts martiaux dès l'enfance, force est de constater qu'on possède un très grand réservoir de talents, non seulement, en métropole mais aussi outre-mer.

    Alors espérons que la réussite de certains continue à ouvrir des portes à d'autres, en attendant une hypothétique légalisation.


    Yann.B [b]IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr"]www.ikusa.fr[/url])
  5. Like
    skito reacted to Kappa for a article, Dossier: Athlètes olympiques en MMA   
    Officiellement les XXXèmes Olympiades de l'ère moderne, à Londres, débutent ce soir bien que certaines disciplines ont déjà débuté pour cause de calendrier. Et même si dans la Grèce antique le [b]Pakration[/b], forme primaire de MMA, était une discipline phare, les JO modernes depuis Coubertin n'a jamais intronisé une discipline de combats mixtes (bien que l'UFC commence à faire un lobbying pour faire reconnaître le MMA amateur comme discipline olympique).

    Pourtant bons nombres d'athlètes olympiques se sont reconvertis au MMA. [b]Mais avoir remporté une médaille aux JO n'assure pas forcément une réussite.[/b]


    [img]http://arodrive.com/wp-content/uploads/2010/02/Olympic-mma1.jpg[/img]

    Voici pour commencer une liste des [b]médaillés olympiques[/b] qui se sont reconvertis en MMA, avec leur palmarès:

    [u][b]1984, JO de Los Angeles[/b][/u]
    [b]Mark Schultz[/b] (USA, Lutte Libre 82kg, médaille d'Or) MMA: 1Victoire-1Défaite

    [img]http://www.wrestlinggear.com/blog/wp-content/uploads/2010/02/mark-schultz-olympic-champion-209x300.jpg[/img]

    [u][b]1988, JO de Séoul[/b][/u]
    [b]Kenny Monday[/b] (USA, Lutte Libre 74kg, Médaille d'Or) MMA: 1Victoire-0Défaite
    [b]Ben Spijkers[/b] (Pays-Bas, Judo 86kg, médaille de Bronze) MMA: 0Victoire-2Défaites
    [b]Alexander Karelin[/b] (URSS, Lutte Greco-romaine +130kg, médaille d'Or) MMA: 1Victoire-0Défaite

    [u][b]1992, JO de Barcelone[/b][/u]
    Kenny Monday (USA, Lutte Libre 74kg, médaille d'Argent)
    [b]Kevin Jackson[/b] (USA, Lute Libre 82kg, médaille d'Or) MMA: 4Victoires-2Défaites
    Alexander Karelin (URSS, Lutte Greco-romaine +130kg, médaille d'Or)
    [b]David Khakhaleishvili[/b] (Géorgie, Judo poids lourd +95kg, médaille d'Or) MMA: 1Victoire-2Défaites
    [b]Naoya Ogawa[/b] (Japon, Judo poids lourd +95kg, médaille d'Argent) MMA: 7Victoires-2Défaites
    [b]Hidehiko Yoshida[/b] (Japon, Judo 78kg, médaille d'Or) MMA: 9Victoires-8Défaites

    [u][b]1996, JO d'Atlanta[/b][/u]
    [b]Townsend Saunders[/b] (USA, Lutte Libre 68kg, médaille d'Argent) MMA: 0Victoire-2Défaites
    Alexander Karelin (URSS, Lutte Greco-romaine +130kg, médaille d'Or)
    [b]Matt Ghaffari[/b] (USA, Lutte Greco-romaine, 130kg, médaille d'Argent) MMA: 0Victoire-1Défaite
    [b]Eldari Kurtanidze[/b] (Géorgie, Lutte Libre 90kg, médaille de Bronze) MMA: 0Victoire-1Défaite
    [b]Aleksei Medvedev[/b] (Belarus, Lutte Libre poids lourd, médaille d'Argent) MMA: 0Victoire-0Défaite-1Nul
    [b]Pawel Nastula[/b] (Pologne, Judo poids lourd, médaille d'Or) MMA: 4Victoires-4Défaites
    [b]Min Soo Kim[/b] (Corée du Sud, Judo poids lourd, médaille de Bronze) MMA: 3Victoires-7Défaites
    [b]Alexis Vila[/b] (Cuba, Lutte Libre 48kg, médaille de Bronze) MMA: 11Victoires-2Défaites

    [u][b]2000, JO de Sydney [/b][/u]
    [b]Matt Lindland[/b] (USA, Lutte Greco-romaine 76kg, médaille d'Argent) MMA: 22Victoires-9Défaites
    [b]Katsuhiko Nagata[/b] (Japon, Lutte Greco-romaine69kg, médaille d'Argent) MMA: 7Victoires-6Défaites
    [b]Bukyung Jung[/b] (Corée du Sud, Judo 60kg, médaille d'Argent) MMA: 0Victoire-4Défaites
    [b]Makoto Takimoto[/b] (Japon , Judo 81kg, médaille d'Or) MMA: 6Victoires-5Défaites
    Eldari Kurtanidze (Géorgie, Lutte Greco-romaine 95kg, médaille de Bronze)
    [b]Rulon Gardner[/b] (USA, Lutte Greco-romaine poids lourd, médaille d'Or) MMA: 1Victoire-0Défaite
    Alexander Karelin (URSS, Lutte Greco-romaine poids lourd, médaille d'Argent)
    [b]Yoel Romero[/b] (Cuba, Lutte Libre 85kg, médaille d'Argent) MMA: 4Victoires-1Défaite


    [u][b]2004, JO d'Athènes[/b][/u]
    Rulon Gardner (USA, Lutte Greco-romaine poids lourd, médaille d'argent)
    [b]Karam Ibrahim[/b] (Egypte, Lutte Greco-romaine 96kg, médaille d'Or) MMA: 0Victoire-1Défaite
    [b]Istvan Majoros[/b] (Hongrie, Lutte Greco-romaine55kg, médaille d'Or) MMA: 0Victoire-1Défaite
    [b]Hiroshi Izumi[/b] (Japon, Judo 90kg, médaille d'Argent) MMA: 4Victoires-2Défaites
    [b]Sarah MacMann[/b] (USA, Lutte Libre Féminin 63kg, médaile d'Argent) MMA: 5Victoires-0Défaite

    [b][u]2008, JO de Pékin[/u][/b]
    [b]Satoshi Ishii[/b] (Japon, Judo poids lourd, médaille d'Or) MMA: 4Victoires-2Défaites-1Nul
    [b]Ronda Rousey[/b] (USA, Judo Féminin 70kg, médaille de Bronze) MMA: 5Victoires-0Défaite
    [b]Randi Miller[/b] (Lutte Libre Féminin 63kg, médaille de Bronze) MMA: 1Victoire-0Défaite

    [img]http://nbcsportsmedia1.msnbc.com/j/NBCSports/Sections/UFC/PhotoArchive/DREAM/Ishii.standard.jpg[/img]

    Ce que l'on peut voir à partir de cette liste est que le palmarès olympique ne contribue en aucun cas une assurance pour une carrière en MMA mais plutôt un bon pedigree qui permet de débuter en MMA.

    Si l'on regarde parmi les anciens athlètes olympiques qui ont réussi en MMA on peut voir que l'actuel champion Welter Weight du Bellator FC, [b]Ben Askren[/b], a fini 7ème en lutte aux JO de Pékin et que l'actuel champion Heavy Weight du Strikeforce, [b]Daniel Cormier[/b], avait échoué aux pied du podium en terminant 4ème en lutte à Athènes avant de déclarer forfait pour les JO de Pékin en raison d'un problème d'insuffisance rénale à la suite d'un mauvais weight cutting.

    Outre ces champions, le prétendant au titre Light Heavy Weight de l'UFC, [b]Dan Henderson[/b], a fini 10ème aux JO de Barcelone et 12ème à Atlanta en lutte greco-romaine; [b]Hector Lombard[/b], ancien champion incontesté du Bellator FC n'avait pas pu faire mieux qu'une 28ème place en judo en 73kg à Sydney; [b]Rick Horn[/b], un des contenders de la catégorie Welter Weight en judo 81kg à Athènes n'a réussi qu'à avoir une 23ème place sans parler de l'ancienne gloire de l'UFC et du PRIDE, [b]Mark Coleman[/b], 7ème des JO de Barcelone en lutte. Tous ces combattants étaient loin d'avoir une médaille mais se sont forgés leur palmarès en accumulant les combats et sans que leur background olympique leur soit d'une aide précieuse.

    Mais pourquoi alors la reconversion en MMA est-elle aussi populaire chez ces athlètes qui autrefois avaient tendance à finir sur des rings de catch (surtout chez les lutteurs)? D'autant plus qu'à la WWE par exemple depuis [b]Kurt Angle[/b] (dont une reconversion en MMA avait été évoqué à un moment après son éviction de la WWE) aucun ancien champion olympique n'a "combattu". La tendance est tout autre en MMA avec une flopée de jeunes qui n'hésitent pas à sauter le pas et passer dans le monde du professionnalisme quelques temps après leur renommée olympique et profiter ainsi de la popularité encore existante pour s'affirmer auprès du public. [b]Satoshi Ishii et Ronda Rousey[/b], respectivement 21 ans et 23 ans lors de leur début en MMA, sont les preuves de cette tendance malgré la réticence de la fédération de judo. Rousey représente même (avec Sarah MacMann) une autre tendance qui est que les athlètes féminins commencent de plus en pus à se convertir en MMA.

    [img]http://fiveouncesofpain.com/wp-content/uploads/2012/02/ronda_rousey10.jpg[/img]

    Autrefois certains athlètes médaillés qui rataient les phases qualificatives pour les Jeux à venir (comme [b]Steve Mocco[/b], 7ème à Pékin en lutte qui a raté le trial des JO 2012 et qui devrait faire ses débuts en MMA en fin d'année) ou alors qui se cherchaient une reconversion à la fin de leur carrière, autre que de devenir entraineur, se lançaient sur le tard. Ou alors certains venaient faire une "pige" en MMA pour des organisations qui voulaient recruter des "noms" liés à des "palmarès prestigieux" et avec des résultats souvent mitigés car pas réellement préparé à une transition vers le MMA. Ce fut le cas du Sengoku qui recruta par exemple les géorgiens [b]Ramaz Nozadze[/b] (médaille d'Argent en lutte greco-romaine 96kg aux JO de Sydney) et [b]Zurab Zvidauri[/b] (médaille d'Or en judo 90kg aux JO d'Athènes) ainsi que le lutteur chinois [b]Liu Deli[/b] (9ème en lutte greco-romaine 120kg à Pékin). Gros coups médiatiques mais malheureusement pour ces athlètes le Sengoku disparut avant même qu'ils n'aient pu fouler le ring. Bien tenté pourtant...

    D'autres athlètes ayant échoué aux portes des JO n'hésitent eux pas à se reconvertir en MMA, avec pour ambition de s'affirmer dans cette nouvelle discipline en utilisant les acquis de leur discplines de prédilection: [b]Randy Couture, Joe Warren, Mo Lawal, Cole Konrad, Kazuyuki Fujita, Kid Yamamoto, Dos Caras Jr (tous en lutte),Yoshihiro Akiyama, Michihiro Omigawa (judo), Georgi Karakhanyan (football) etc.[/b]

    Pour le moment seul des anciens lutteurs ou judokas olympiques se sont reconvertis en MMA à l'exception de... [b]Giant Silva[/b], ancien basketteur de l'équipe nationale du Brésil lors des JO de Barlceone en 1992 et avec les résultats prestigieux que l'on connait. Il est vrai que la lutte et le judo sont les deux disciplines olympiques de combat les plus adaptés au MMA, bien que d'autres athlètes de disciplines olympiques comme le Tae Kwon Do ou la boxe pourraient se reconvertir. A un moment, la reconversion du lanceur de marteau [b]Koji Murofushi [/b](médaille d'Or aux JO d'Athènes) en MMA avait été évoqué, le K-1 lui ayant fait officiellement une offre, estimant que son physique d'Hercule correspondait bien au MMA. Mais d'autres athètes, de différentes disciplines, pourraient, pourquoi pas, franchir le pas et se lancer dans une carrière en MMA. Après tout ces athlètes sont les meilleurs au monde et les JO, une grande fête pour les voir à l'oeuvre.

    [img]http://www4.pictures.gi.zimbio.com/Daniel+Cormier+Olympic+Team+Trials+Wrestling+9RCtDG2o6SUl.jpg[/img]

    P.S: Il se murmurerait que le lutteur américain [b]Jordan Burroughs[/b] (USA, lutte 74kg) serait intéressé par une reconversion en MMA et pourrait le réaliser en cas de titre majeur aux JO de Londres 2012.

    A lire également, les très bon sites de notre membres Jeronimo sur les plus grands combattants et champions de tous les temps avec une grande partie consacrée aux JO:
    [url="http://championsetsportsdecombathistoire.blogspot.ie/"]http://championsetsp...re.blogspot.ie/[/url]
    [url="http://histoiredesmma.monsite-orange.fr/"]http://histoiredesmm...site-orange.fr/[/url]
    [url="http://lemeilleurparmilesme.monsite-orange.fr/"]http://lemeilleurpar...site-orange.fr/[/url]

    ---------------------------------------------------------------
    Par Akira "Kappa" Hattori pour IKUSA (www.ikusa.fr)
    mail: akira@ikusa.fr
    twitter: akirakappa

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×