Jump to content

Manoushlight

Membre
  • Content Count

    1,301
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    34
  • IKU

    696 [ Donate ]

Manoushlight last won the day on July 1

Manoushlight had the most liked content!

About Manoushlight

  • Rank
    Membre

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.avivrivera.com/

Profile Information

  • Sexe
    Not Telling

Recent Profile Visitors

6,639 profile views
  1. C'est difficile à arbitrer, je vois aussi Edson gagner, mais c'est loin d'être net. En vrai, si l'UFC appliquait les 10-10 je ferais : 1 : 10 - 9 Edson 2 : 10 - 10 3 : 10 - 9 Felder Si on empêche les 10-10 je vois plus le second pour Edson que pour Felder, mais rien de flag, je peux comprendre que des juges l'aient vu autrement.
  2. Manoushlight

    Les résultats de l'UFC on ESPN+ 15

    +1 Je suis tout à fait d'accord avec toi. Pour moi c'est la caté la plus intéressante à suivre à l'UFC. Difficile de rester championne longtemps avec tout ces tops. Ca pourrait donner un truc à la ceinture lightweight ou c'est super compliqué d'enchainer quelques défenses!
  3. Petchmorakot est plus un Muay Khao. J'ai pas décrit chacun des styles, mais ce ne sont pas des clincheurs clincheurs, mais ils utilisent beaucoup leur genoux en utilisant leur taille. D'ailleurs Andy Ristie s'il avait combattu en Thailande serait surement considéré comme un Muay Khao. Du coup ils utilisent beaucoup les genoux, mais plutôt en extension que sur du combat positionnel en clinch. Ils convertissent relativement bien en kick, car les clinchs ne les aident pas tant que ça à placer les genoux. Souvent ils mélangent avec de l'anglaise et du coup en kick ça passe bien. Après, contre Petro pour moi c'est une question de distance, Petrosyan est un boxeur redoutable qui est fort quasi à toutes les distances, mais je dirais que c'est surtout à distance de boxe qu'il est le plus nocif. Il n'est pas vraiment un clincheur, mais le truc c'est qu'il arrive à se placer à mi distance juste après les clinchs et souvent il passe des combos nocifs qui donnent presque l'impression que c'est un bon clincheur. En distance de kick il est tellement précis, qu'il est tout aussi galère à combattre. Bref, à première vue il ne semble pas avoir de point faible, mais en fait c'est assez logique quand on y pense. Il est moins à l'aise en clinch et en particulier en sortie de clinch. Il envoie des combos serré à ce moment alors ça masque totalement cette faiblesse, voir c'est souvent un moment ou il prend l'avantage. Mais Petchmorakot pour moi poussait Petro a quitter le clinch lui même pour envoyer son genou. Après je crois que même si Petchmorakot avait la bonne stratégie, petro a tout de même gagné ce combat. Mais pour moi, si Petro a un point faible ça se situe à ce moment précis de sortie de clinch.
  4. Rodtang est surement l'un des combattants les plus passionnant à regarder en Thailande actuellement. A l'heure actuelle au Lumpinee et au Raja il y a beaucoup de muay pam (clincheurs) ou de muay fimeu (combattant technique très complets) qui dominent le game. Les muay pam peuvent être un peu chiant car ils arrivent à amener leurs adversaires dans un combat de clinch et dominent tranquillement le clinch et ces derniers temps, souvent en clinch négatif (donc plus par contrôle de l'adversaire et en l'empêchant de frapper, plutôt qu'en frappant soit même). Les fimeu quant à eux sont plus chouette à regarder, mais ne crée que rarement des combats de folies. Les muay femur sont quant à eux les combattants de folies, qui sont comme des fimeu mais capable de sortir les bons coups au bons moment. C'est un peu comme des des combattants qui sont à la fois super techniques et opportuniste. Pour moi Rodtang est un muay fimeu sur la voie de devenir muay femur. C'est le mec complet, de plus en plus opportuniste, qui sait de mieux en mieux quoi faire à quel moment. Bref, le combattant hyper cool à suivre et qui souvent convertissent bien en occident. Dans le même genre y a Saeksan, ils viennent d'ailleurs de s'affronter. Donc Rodtang, Saenchai, Saeksan, Samart, etc. sont des exceptions, ce sont des gars qui arrivent à la fois à dominer en Thailande et en occident. Car dominer le lumpinee ou le raja c'est souvent réussir à gagner de manière stratégique et à dominer le pointage. Souvent ce qui joue c'est le middle, les clinchs, les contre etc. Et dominer en occident c'est avancer, gagner en boxe, mettre des lowkick et highkick. Bref c'est souvent des fimeu ou des muay femur qui arrivent à convertir. D'ailleurs il y a peu, Takeru l'un des meilleurs kickboxeurs japonais a affronté yodkitsada qui était me semble t'il 1er au lumpini. Takeru l'a totalement défoncé et en dehors du talent énorme de Takeru, c'est juste un matchup qui sera rarement gagnant pour les thai. Car yodkitsada est un excellent clincheur et il peu devenir champion du lumpinee grace à son clinch, mais s'il passe en kick il a rien qui lui permette de gagner. Alors soit on survole le lumpinee comme Saenchai. Soit on a un style adapté au kick comme Buakaw ou Sittichai.
  5. En vrai, je trouve le pointage à l'anglaise plus juste au final. C'est ni si tu recule, ni si t'avance que tu prends l'avantage, mais c'est si tu touches et puis c'est tout. Du coup un Mayweather avec une défense de fer peu gagner un combat. Un Lawrence beaucoup plus offensif également. Le problème de GSP pour moi, c'est qu'il ne touche pas nettement, ce n'est pas qu'il engage pas ses coups le problème, c'est qu'il ne fait que des jabs quasi. Entre avoir du sur engagement à la JDS ou un jeu précis à la Shev, il vaut clairement mieux avoir un jeu précis. Par contre la ou ça pêche pour GSP pour moi, c'est qu'il travaille que des combos qui ne touche pas très net, ou des jabs qui touchent net mais qui ne sont censé être que des coups d'approche. Mais que ce soit Shev ou d'autre tel que Whittakker, Adesanya, Namajunas, etc. Ce sont tous des combattants très technique, qui ne surengagent pas, mais qui travaillent en combo. Et je rappelle que Shev a sonné Carmouche quasi à chaque fois qu'elle touchait et qu'elle a infligé un violent KO dans son dernier combat. Et c'est une flyweight spécialiste debout, c'est normal qu'elle finisse peu. Il y a tout de même moins de KO en fly et bien que Shev soit capable de soumettre, c'est normal qu'elle ne construise pas ses gameplan dessus.
  6. Désolé si ça te saoule que je parle comme ça du Muay Thai et de leur manière de pointer. J'en sais rien à quel point tu regardes du Muay international ou Thailandais. Par contre pour moi c'est clair que reculer donne souvent un avantage dans les stades Thailandais. De fait si tu avances en touchant et en sonnant tu gagnes, mais je parle bien d'un combat équilibré. Je ne dis pas que c'est un truc bien, mais c'est la culture du pointage Thailandais. Alors ce qui est vrai, c'est que si t'as aucun argument pour dire que tu domine, ça n'a pas d'intérêt de reculer. Mais dès que t'as touché que ce soit en reculant ou en avançant, tu peux commencer à reculer. Shev a fait ça, elle touchait et elle reculait laissant Carmouche essayer de la chercher. C'est vraiment à la thai et perso j'ai rien contre. Pour le coup en Thailande ces dernières années y a vraiment beaucoup de combattants qui mettent 3 coups et commencent à reculer pour prétendre à la victoire. ET parfois, ça marche et c'est plutôt frustrant. Y a un article sur Jedrzejczyk qui avait combattu et perdu en Thailande à cause d'une mauvaise manière d'anticiper le pointage. L'auteur y parle pas mal de l'enjeu de reculer dans un combat en Thailande par rapport à la culture inverse dans l'occident et le kick : https://8limbsus.com/muay-thai-thailand/a-lesson-in-muay-thai-scoring-joanna-jedrzejczyk-vs-duannapa-2013
  7. PS : -1 pour Herb Dean, car il a selon moi laissé passer des Eyepokes et quand on voit ce que ça avait provoqué au premier combat, c'est un peu problématique. De toute façon Herb Dean se troue de plus en plus souvent...
  8. J'ai kiffé le fait que Stipe tente un gazel punch. Bon, ça a failli marcher, mais il a bien préparé le truc, ses coups au corps semblaient être travaillé en entrainement, je suis très curieux de savoir comment il a préparé le combat.
  9. Oui je comprends ton point de vue et pour le coup GSP me faisait royalement. Mais bon, je reconnais l’efficacité de ce qu'il faisait. Pour moi Shev elle a presque step up, car l'air de rien c'est une strikeuse qui domine Carmouche en lutte tranquillou. Et au final elle la sonne plusieurs fois et ne domine pas qu'avec des jabs et du g & p un peu mou du genou. Chez GSP je ne voyais pas la moindre intention de finaliser, je voyais de la sécurité sans intention de finaliser. Chez Jones je voit sécurité plus intention de finaliser, mais il finalise beaucoup moins depuis qu'il est champion et je crois que c'est lié à sa recherche de maitrise du combat. Pour moi Shev est dans la même logique, elle fait pas juste des jabs, elle balance des check hook, de coup de pied retourné, des coups de poings retourné, elle sonne plusieurs fois, elle fait évoluer sa position au sol pour prendre la montée. C'est loin d'être passif. C'est juste qu'elle combat en reculant et qu'elle est pas agressive. Les combattants debouts que tu cites sont quasi que des combattants internationaux qui ont plus combattu en kick qu'en Thai. Quand je parle de thai je parle Lumpinee et Rajadamenn et je t'assure que là-bas c'est celui qui recule qui gagne. La plupart des combattant Thai qui sont connu sont des gens qui ont échoué la bas (bon pas Saenchai) et/ou des gens qui ont un style très kick qui est adapté à l'étranger. Saenchai typiquement a un style très kick et il domine tellement ses adversaire qu'il ne doit pas adapter son style au pointage thai. Buakaw a bien plus grande carrière de kick que de Thai et je crois que justement sa manière d'avancer ne l'aidait pas en à Rajadamenn pour monter dans les rankings. Et quasi tout les étrangers qui sont arrivé à Lumpinee et Rajadamenn ont galéré pour s'y imposer à cause du fait qu'ils/elles avançaient, c'est d'ailleurs le cas de Jerdrzejcyk qui a combattu en mode pointage kick (j'avance je balance des lowkick et de l'anglaise) et qui s'est fait battre qqn qui a combattu en mode pointage thai (je recule, je mets des middle et du clinch) et qui a gagné largement. Probablement que le même combat au Japon ou Hollande aurait donné la victoire à Joanna. Shev a beaucoup combattu en Thailande (à Bangkok) du coup elle a du apprendre à gérer les combat à la Thai. Du coup, Saenchai est le seul qui recule de ta liste et c'est probablement un des styles les plus adapté pour la Thai et le kick. Par contre avancer quand tu sonne Shev le fait aussi et tout les Thai, car comme en occident, sonner donne l'avantage qu'on le fasse avec des kicks, des poings, des genoux, des coudes ou peu importe... Le reste du temps, en Thailande, avancer c'est considéré comme un truc de désespéré. C'est d'ailleurs presque chiant ces derniers temps, car les combattants se jaugent les 2 premier rounds (en Thailande c'est une tradition en attendant que les paris se fassent). Après il balancent en round 3 et 4. Et en round 5 ils reculent tout les deux pour montrer que c'est l'autre qui doit avancer et convaincre le jury. C'est très chiant car ça pète le combat et le plus chiant c'est que ça marche pour prendre une décision un peu douteuse.
  10. Je ne suis pas vraiment d'accord, je trouve que ce que fait Shev en terme de gestion de distance, contre, combo etc est magnifique. C'est juste que c'est une contreuse légère et pas forcément ultra puissante donc elle met pas de KO net. Mais elle vient de la putain de thai, et la thai c'est quand on recule qu'on gagne. Elle recule en touchant sans aucun problème, dès que Carmouche engage, elle se prend des downs. Elle balance des coups de pieds et coups de poings circulaire très bien timé. Vraiment, pour moi c'est super beau ce qu'elle fait, sans même parler de sa lutte ou ce qu'elle fait est parfait. Shev pour moi ça s'apprécie comme du JS Bach en musique classique. Tout est parfait, tout est réglé, y a rien de mal foutu, mais c'est pas du hardrock ou du rap, c'est pas rugueux et plus chaotique. J’adore me mater un Tony Ferguson ou c'est le bordel d'un bout à l'autre du combat. Mais j'adore me mater un combat de Shev ou tout fonctionne comme du papier à musique. J'aime le rap et JS Bach. En fait je crois que c'est frustrant si on est pour l'adversaire de Shev, car là on voit que rien passe et que rien ne retournera la situation par magie. Mais rien n'a reprocher à Shev sinon de gagner de manière sure, ce qui est l'apanage de tout les meilleurs. (Aldo, GSP, Jones, Mighty Mouse, Khabib, etc)
  11. Manoushlight

    Arrêt du JJB?

    Perso, si tu veux continuer je te conseillerais de bosser plus ton dos que ton jjb. Bon, je préviens, c'est un sujet qui me passionne et je risque d'écrire un très long post, mais il peu te donner un nouveau point de vue sur la question. Je pense que la pratique sportive peu aider au niveau du corps et notamment à en partie régler des problèmes chroniques et je vais expliquer en long et en large pourquoi je le pense. Je ne connais pas en détail ta pathologie, j'ai eu des cours de kiné basée sur le corps fonctionnel plus que pathologique. Mais perso, j'ai un peu du mal avec le genre de diagnostic que tu décris, car je pense que le fait de la nommer inversion de la courbure rachitique est déjà une vision très pathologique des choses. Je m'explique : le corps fonctionnel, c'est ce qui fait que quand tu fais de la guitare, après pas mal de pratique tu vas avoir les doigts plus longs du côté gauche que du droit (si t'es droitier), que tu vas avoir plus de souplesse et de dextérité latérale des doigts de la mains gauches et plus de forces et de dextérité en flexion extension de la main droite. C'est ce qu'on appelle le corps fonctionnel. En fait, ton corps devient à l'image de ce qui lui est demandé de faire et devient fonctionnel pour cela. C'est ce qui est à la racine de ta progression dans le développement physique. Si tu fais du cardio à haute intensité, tu dis à ton corps, je fais des efforts qui demandent d'avoir un bon système cardio vasculaire, sinon je risque d'en crever. Et le corps surcompense (c'est à dire qu'il guérit les dégâts et rajoute une deuxième couche pour être sur) et donc te fait améliorer ton cœur, ton système respiratoire etc et du coup tu progresse. Il existe plusieurs visions sur la santé et l'une d'entre elle consiste à penser qu'une "pathologie" est le résultat d'un mauvais corps fonctionnel. Par exemple si je m'assieds sur une chaise devant un ordi 8h par jour, je dis à mon corps : la position debout ne sert pas à grand chose -> du coup tu peux raccourcir tes psoas (qui sont plus étiré quand on est debout), tu peux balancer ton corps en arrière et perdre l'appui sur tes pieds, tu peux compenser en fermant les épaules et en balançant la tête vers l'avant pour compenser ton poids en arrière. Résultat, ton corps est fonctionnel dans la position assise devant un ordi, mais pas forcément fonctionnel pour faire du JJB ou un autre sport. Si jamais tu fais du marathon tout les jours (en donnant du repos à ton corps tout de même), ton corps sera fonctionnel pour le marathon, mais tu te feras surement battre par pas mal de monde en sprint et vice et versa. Bref, dans la vision fonctionnelle des choses, on a tendance à expliquer d'abord une "pathologie" par la fonction que tu as donné à ton corps. En gros la vision pathologique va plutôt nommer le problème comme s'il s'agissait d'une maladie, mais nommer ce que tu as "une inversion de courbure de la colonne cervicale", sous-entends plusieurs choses : qu'il y aurait une courbure qui serait la bonne pour tout le monde pourtant il y' a des voitures à châssis bas et d'autres à châssis haut. Est-ce qu'une bagnole à châssis haut est une bagnole à trop importante hauteur de châssis ou l'inverse? Il est en des même pour ta courbure cervicale selon mon point de vue. que le problème serait que t'as été mal formé et que t'es atteint d'une maladie plus ou moins incurable. Au contraire la vision fonctionnelle va plutôt dire : une bagnole à châssis haute est meilleure sur les route accidentée et une basse meilleure pour la vitesse. Ta courbure cervicale est donc meilleure pour ce que tu fais la majorités du temps. que le problème est que ta pratique quotidienne rend ton corps fonctionnel pour une certaine chose, mais plus pour d'autres dont le JJB fait partie. Pour reprendre la métaphore de la bagnole, si ta bagnole à pas roulé depuis 4 ans, elle est devenue fonctionnelle pour rester sur place, tes pneus se sont un peu mélangé au bitume, t'as un peu de lichen qui pousse etc, mais elle n'est ni fonctionnelle pour les routes accidentée, ni pour la vitesse Bref, la vision fonctionnelle des choses cherchera à trouver comment reprogrammer ton corps pour qu'il devienne fonctionnel pour les activités que tu veux faire (imaginons JJB et le travail assis), alors que la vision pathologique a tendance à dire. Bah, reste chez toi, tu ne peux plus faire d'activité physique. Mon post est déjà très long comme ça, donc je vais m'arrêter là, mais si ça t'intéresse, sans te donner une réponse exhaustive je peux te donner quelques conseils concernant un apprentissage fonctionnel qui permettrait peut-être de te trouver un programme qui te permettrait de pratiquer le JJB avec moins, puis plus de douleur. Mais attention, je tiens à prévenir, si ça fait 40 ans que tu te programme d'une certaine manière, ne t'attend pas à le reprogrammer totalement différemment en 3 semaines. Un obèse de 120 kg n'est pas condamné à jamais pouvoir faire de marathon, mais il ne peu pas l'envisager en 2 semaines.
  12. Paul Craig commence vraiment "cocky". Mais la réaction de Menifield en dit long, il sourit, il provoque légèrement, il ne semble nullement inquiet!
  13. Ngannou a ses chances que ce soit face à Cormier ou Miocic, de un parce qu'avec son punch, il a toujours ses chances contre n'importe qui. Mais surtout, car le cardio ce n'est pas une donnée statique. Le monde ne se divise pas entre les gens qui ont du cardio et ceux qui n'en ont pas. Je dirais que le monde se divise entre les gens qui savent gérer leur cardio et ceux qui n'y arrivent pas. Et pour le coup, j'ai trouvé le cardio de Ngannou pas si mal contre Miocic, puisqu'il tient les 5 round alors qu'il se crame au premier. Et ce n'est pas qu'il se crame parce qu'il a pas de cardio, pour moi, c'est surtout un mélange de deux éléments. 1. Miocic a été malin, il n'a pas cherché à amener Ngannou au sol directement. Vu l'athlétisme du mec cumulé à son poids, chercher à le mettre au sol coute que coute est plutôt compliqué. . Par contre le travailler en single leg c'est du gagnant à fond. Francis ne tombera pas directement, mais ne pourra pas aussi facilement mettre KO. Et le fait de maintenir son équilibre sur une jambe quand on fait le poids de Francis, ça fatigue énormément. Ainsi Miocic ne devait pas soulever les appuis de Ngannou pour essayer de le faire tomber, car dans ce cas il aurait porté le poids de Ngannou et ce poid aurait joué contre Miocic. La en le balladant sur une jambe il ne va chercher qu'a le déséquilibrer (beaucoup moins de travail de force) et c'est Ngannou qui subit son propre poids. 2. Ngannou est assez relax d'habitude, il prend son temps. Ce qui en fait un gars redoutable c'est que justement il ne cherche pas le coups dur. Un commentateur Irlandais disait à son sujet : "Il fait peur tant que ses coups ne semblent pas faire peur et mettent KO quand même". Et c'est exactement ça, contre Arlovski Ngannou semble le frôler avec un coup à 40% et pourtant Arlovski tombe raide. Bref, ce que Ngannou fait bien, c'est combattre relaché, calme et mettre KO malgré tout. C'est ce qui le différencie des autres puncheurs, en poids lourd un tas de gars mettent KO quand ils touchent à fond, Ngannou il te refroidit quand il touche à fond, mais te met KO quand il touche tout court. Bref, Ngannou s'est loupé contre Miocic, car pour moi il a beaucoup plus cherché le coup dur. Il a sur-engagé ses coups et s'est mit de le rouge comme ça. Un Ngannou qui gère, aurait très bien pu être frais plusieurs round après. Et avec son athlétisme, même quand il gère il met KO! En bref, pour moi Ngannou doit travailler mentalement pour le titre, ne pas stresser fait partie de la donne, garder sa capacité à être fluide et relax fait partie de la gestion du cardio. Trouver des contre pour le single leg ou des manière de se dégager parait être un excellent moyen de ne pas subir ce genre de gameplan. Le double leg, je crois qu'ils doit beaucoup moins s'inquiéter, car son adversaire devrait se fatiguer plus que lui!

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×