Aller au contenu

Manoushlight

Membre
  • Compteur de contenus

    1 088
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    11

Manoushlight a gagné pour la dernière fois le 18 décembre 2017

Manoushlight a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Manoushlight

  • Rang
    Membre

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.avivrivera.com/

Information du profil

  • Sexe
    Not Telling
  1. Ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Tony c'est pas Edson Barboza. Perso je ne sais pas trop à quoi m'attendre.
  2. Résultat UFC 219 - CRIS CYBORG VS. HOLLY HOLM

    Pour moi y a pas que le relâchement, la position n'a pas trop de rapport. Conor met sa tête en avant, un peu comme certain le font en crouch. L'idée c'est que la tête est en avant, mais le retrait de la tête est super rapide à exécuter. Conor met son poid sur la jambe avant alors que Holm le met en arrière. Pour moi se sont des positions qui n'ont presque aucun point commun. Pour revenir au combat, pour moi le combat nous dit plusieurs choses. 1. Germaine de Randamie est une adversaire largement crédible pour Cyborg. Cyborg a montré certaines failles défensive et pas d'énorme capacité de déplacement. D'après moi, Germaine de Randamie a montré des capacités supérieures en stand up. Par ailleurs, Holm a dominé les clinchs, ce qui était également le cas contre Germaine, mais ce ne fut jamais suffisant pour amener Germaine au sol. Cependant dominer un clinch, ne suffit pas réussir un takedown, sinon Bisping serait le roi du takedown! Du coup, pour moi la grosse inconnue c'est, est-ce que Cyborg pourra amener Germaine au sol? Si ce n'est pas le cas, je crois que Randamie aura un léger avantage. 2. Holm a de bonne capacité physique, elle s'est super bien débrouiller pour le clinch et la stratégie, mais son stand up est vraiment étrange. Son jeu est prévisible à 200%. Elle envoie toujours les même combo, en plus ils partent quasi tous avec le même coup (son direct gauche). Elle laisse traîner sa tête en fin d'échange ce qui l'expose énormément à des contres. Ses feintes ne bluffent personne et ses cris facilitent la distinction entre ce qui est une feinte ou pas. Elle envoie son highkick en fin de combo, mais jamais ils ne semble présenter le moindre danger. Bref, elle a de bonnes capacité en soit, mais je ne voit pas comment elle peu aller plus loin en gardan un si petit stock de possibilité offensive.
  3. Ouais, en fait pour moi y a pas grand chose à tirer comme info de ce combat. Barboza est l'un des meilleurs striker de la catégorie, c'est évident. Mais c'est aussi un striker qui a besoin d'espace un peu à l'image de Pettis. Barboza est un peu plus rapide que Pettis et du coup même avec moins d'espace il est capable de sortir quelques chose de temps en temps, mais ce qui est sur c'est que sont stand up s'exprime réellement quand il a plus d'espace. Il est un combattant technique et avec des kicks très dangereux, mais pas vraiment un one punch knock out artist. Son coup de pied retourné contre Terry Etim peu nous donner cette impression, mais au final il gagne plutôt rarement par KO. De l'autre côté on a un Nurma dont ont sait qu'il n'est pas hyper bon debout, mais on sait également qu'il a pas peur, qu'il avance et que s'il finit par t'avoir en clinch, il devient super compliqué de sortir. En gros, pour moi le but de Barboza est des trouver de l'espace tout en évitant les takedown. Mais la spécialité de Barboza est plus le lancement de coups et combo, qu'un jeu basé sur le footwork. En gros un footwork à la Cruz, permet de créer de l'angle et de l'espace pour ensuite l'exploiter. Mais pour moi Barboza n'a jamais montré un travail stratégique aussi élevé. En gros, Nurma avait l'adversaire idéal. Ca n'enlève rien à Nurma, mais je ne trouve pas que ça nous indique quoi que ce soit sur Ferguson ou CMG. De manière générale se sont deux combattants difficile à pronostiquer, leur manière de jouer est super inhabituelle et leur mouvement non plus. Des personnes analysent le footwork de CMG et disent qu'ils se place mal pour combattre en fausse-garde... (placement du pied avant pas à gauche du pied avant de son adversaire), mais pour moi c'est une erreur de lecture. Pour un combattant classique ce serait une erreur, mais CMG ne l'est pas. Il place son pied avant à l'extérieur, mais son bassin est en torsion. En plus un combattant classique utilise son jab avec la main avant, alors que CMG cadre bien souvent avec sa main arrière. Bref, ces détails le rendent super difficile à anticiper et je pense que c'est une des raisons pour laquelle bien des adversaires avait l'air mauvais face à CMG. Bref, perso j'ai du mal à dire qui gagnerait entre CMG et Nurma, CMG a un style hyper unique qui je pense participe à la passion qu'il déclenche. Et Ferguson, c'est à peu prêt pareil. Fergusson a un footwork intéressant et des mouvements super compliqué à anticiper. Il n'a certe pas la capacité de contre de CMG, mais en fait ses déplacement le rende difficile à approcher. En plus il est capable de sortir d'une situation délicate avec un cumulet ou en passant entre les jambes de son adversaire. Et l'air de rien c'est un bon grappleur, un bon lutteur et un bon boxeur à la fois. Je pense que son jab risquerait beaucoup plus de maintenir Nurma à distance que les switchkick de Barboza. Bref, je ne dis pas du tout que Nurma n'a pas ses chances, mais c'est vraiment loin d'être plié. Je demande à voir perso!
  4. Euh, c'est vrai que JDS doit se faire un combat un peu plus simple, mais bon contre Woodley ça me parait un peu déséquilibré avec 35 kg de différence.
  5. Scary Dude or not ? Mon top 5

    Je veux parler de ces mecs qui sont pas forcément les plus forts, qui ont pas forcément le plus de victoires par KO, mais qui font peur. Petit classement de mon top 5. 5. Tyron Woodley. Super relou hors de le cage, il est aussi capable de l'être à l'intérieur de celle-ci. Malgré la prudence de ce combattant, dès qu'il touche il est flippant. Celui qui a totalement détruit Koscheck, qui a mit un knockdown a Carlos Condit est dôté d'une explosivité hors du commun. Malgré le courage Robbie Lawler, dans son combat entre lui et Woodley, Lawlersemble hésitant, il finit par prendre gros KO alors qu'il a pourtant résisté à Manhoef et Hendriks plus tôt dans sa carrière. Etant systématiquement pour les adversaires de Woodley, je redoute toujours son énorme droite! 4. Cody Garbrandt. Malgré ses 61kg, Cody Garbrandt a infligé 9 KO/TKO sur ses 12 combats pro. Et même dans sa défaites et ses deux victoires par décision il a infligé au moins un knockdown. Ce contreur rapide et compact dans ses coups, est toujours dangereux. 3. Chris Cyborg Justinio. Avec le plus gros palmares du MMA féminin, Cyborg a déjà infligé 16 KO/TKO. Sa supériorité physique couplé a un mélange entre patience et agressivité, lui donnent un air de prédateur dans la cage. Le moins qu'on puisse dire c'est que personne ne se bouscule pour aller la combattre, Germaine de Randamie a même préféré y laisser sa ceinture. Si Holm n'y arrive pas, plus personne de crédible ne pourra se mettre sur son chemin. 2. Anthony Johnson. Bisounours hors de la cage, il se transforme en monstre vert dès que le gong sonne. Chacun de ses coups peuvent allumer son adversaire et même Daniel Cormier en a fait l'expérience. Le dernier a avoir voulu l'affronter dans un échange debout a finit par faire du grappling avec l'arbitre. 1. Francis Ngannou Le Camourounais/Français a eu un sacré parcours pour en arriver là. Mais après 4 ans de MMA il est le contender n°1 pour le titre poids lourd UFC. Malgré cela, pour son combat contre le champion Miocic, il est d'ores et déjà donné gagnant par les bookmaker encore marqué par la récente victoire de Ngannou contre Overeem. En effet, ce KO fait partie des moments ou on est partagé entre la joie d'une belle victoire et la peur d'un drame. Ngannou fait peur parce qu'il électrocute ses adversaires avec des coups donné a 70%. Tout ses sparrings partner le disent, quand on s'entrainne avec Ngannou, ça fait mal, sa puissance est hors du commun. Quand un mec flippant comme Anthony Johnson, dit lui même que que la puissance d'un autre est flippante, on se dit que la personne au bout des gants est inquiétante. La puissance de Ngannou est visible, avec lui les lourds ont l'air léger, les puissants ont l'air faibles et le MMA a l'air dangereux. Comme le dirait Rogan "...Francis Ngannou is a scary dude..." Pour finir quelques mentions honorable : Crocop du Pride, John Lineker, Wanderlei Silva du Pride, Mark Hunt, Paul Daley, Conor Mc Gregor, Yaël Romero, Edson Barboza
  6. Euh, Lalwer a du souffir des lowkicks, mais il s'est blessé le genoux gauche au sol lors du troisième round. Ce n'est pas forcément lié aux lowkicks. Dommage, j'aurais voulus voir Lalwler en bonne santé dans les derniers rounds.
  7. Résultat UFN 123 - Benito Lopez vs. Albert Morales

    Yep, je trouve aussi que la décision est foireuse. Pour moi : Lopez gagne le 1er mais perd les deux suivant. Mais les kicks de ce Lopez sont très intéressant. Il doit travailler un peu plus la variation de ses setup je crois.
  8. Résultat UFN 123 - CUB SWANSON VS. BRIAN ORTEGA

    Hey, incroyable soumission d'Ortega. En soit en fait sa soumission peu presque être comparée au cage kick et cage knee de Pettis, tant l'utilisation de la cage est brillante. Il utilise la cage pour arriver à crocheter les pieds de manière solide. Sans parler de ce qu'il fait après (cf plus bas) Pour moi un Slam c'est quitte ou double, parfois tu augmente le vérrouillage de l'adversaire. En plus en Guillotine t'as de bonne chance de te cogner ta propre tête. Je crois que le choix de Swanson était plutôt bon, défaire les jambes. Il aurait probablement du le secouer un peu plus et aussi se mettre sur le côté, mais ça tenait la route. D'ailleurs, si Ortega le clôture pour moi c'est plus du au génie d'Ortega qu'à une mauvaise défense. En effet Swanson était presque sortit de la Guillotine. Les jambes d'Ortega descendaient de plus en plus bas et sa prise glissait... Mais là, geste de ouf! D'une part son bras droit glisse et sa prise n'est plus suffisante pour verrouiller. Et il replace son bras droit en se permettant de maintenir brièvement la position uniquement avec son bras gauche (déjà un exploit). Ensuite, il remonte ses pieds en utilisant la cage comme support et faire des petits pas. Il replace donc super bien ses jambe et crochète de manière parfaite et là il ponte et c'est finit! C'est impressionnant que malgré tous ces ajustements, Swanson n'ait jamais vraiment eu l'occasion de sortir. Cela signifie par ailleurs que pendant sa soumission, il va répartir son effort différemment en fonction des situations. Cela me rappelle une émission de sport science sur le MMA. Il y avait notamment Randy Couture, dedans il fait une guillotine pendant 1 minute et ils testent ses acide lactique en fin d'effort. A priori car il change l'activité de ses muscles pendant l'effort. Si ça vous intéresse on voit le test vers la 38e minute sur ce documentaire : Bref, Ortega est super fort. Je serais super curieux de le voir face à Frankie Edgar.
  9. Résultat UFC 218 - Max Holloway vs. Jose Aldo

    Je suis d'accord avec Arsene Lupin. Fedor était l'un des premiers combattants complet et surtout, l'un des premiers à mixer les choses et travailler les transitions de manière fluide. Ses forces ne s'accumulaient pas mais se multipliaient. Fedor à ouvert la voie, mais aujourd'hui des personnes sont allé bien plus loin la dedans, je pense notamment à Mighty Mouse, Cruz, Edgar, Alvarez, Jon Jones.... Mais je crois que ce n'est pas la seule chose qui a permit à d'autres de le dépasser. On est passé aussi à des combattants qui travaillaient beaucoup plus leur préparation physique. A l'époque du pride, globalement on avait des Freaks soit super nul techniquement ou simplement pas à la hauteur de leur adversaire en MMA pur (Bob Sapp, Randleman, Coleman, Herring...) et d'autres part des gens qui étaient super fort dans ce qu'ils faisaient (Nog, Fedor, Crocop, W. Silva, Arona, little Nog, Shogun...), mais bien que bon physiquement, ils n'étaient pas des Freaks qui pouvaient compter que la dessus. Après on est passé à une moyenne athlétique bien plus élevé, tout en étant encore plus compétent en MMA. Un Randleman aujourd'hui ne serait pas un Freak (quand on pense qu'il combattait en poid lourd... à côté de Ngannou, Randleman fait anorexique). Pour moi le combat entre Silva et Fedor montre bien cette diférence physique!
  10. Résultat UFC 218 - Max Holloway vs. Jose Aldo

    Moi je ne trouve pas trop que Aldo ait trop perdu niveau mental. C'est difficile à dire, mais bon, entre temps il a battu l'un des pires combattant de la caté : Edgar. Et pendant le combat il déroulait, en mode jeu vidéo! Je trouve surtout qu'on est entrain de passer à des stratégies beaucoup plus raffinée qu'avant en MMA. Les meilleurs d'aujourd'hui le montre clairement : Mighty Mouse, Tj Dillashaw, Cody Garbrandt, Holloway, Conor, Fergusson, Woodley, Thomson, Darren Till, Robert Whitakker, Jon Jones, Miocic, Nganou. Voilà selon moi le top actuel en mec (je pense que la caté féminine suit la même logique mais a démarré plus tard). Tout ces mecs là ont en commun d'avoir une certaine finesse stratégique (y compris Ngannou, ça ne se voit pas tellement il est puissant, mais son style est plutôt fin). Ils ont tous des stratégies et des tactiques leur permettant d'atteindre des buts, ils ont tous des set ups de coups. Ils savent dissimuler un coup et garder des mouvement compact. Sur le 1er combat entre Aldo et Holloway, je trouve qu'on voyait la force de frappe d'aldo, son explosivité, sa vitesse et sa précision. Mais Holloway l'avait selon moi surtout vaincu sur le rythme. Il créait des contre-temps dans ses combos et séries et Aldo subissait énormément ce jeu là. J'avais été impressionné par la capacité d'Holloway à pouvoir faire une énorme série en mixant des combos, des jabs, des feintes etc. Avec en plus ce truc d'utiliser les changements de gardes que provoquent les kicks à son avantage en enchaînant dans la garde opposé après un kick. Ici c'était un peu du même ordre, mais je dirais que la gestion de la distance a été encore mieux gérée que la fois dernière. Contrairement à ce que l'on peu penser, Aldo a plus d'allonge qu'Holloway, par contre Holloway est capable d'esquiver à bout portant sans jamais se mettre en danger. Il est capable de foutre une pression constante en se faisant presque jamais toucher (à l'image de ce que Dillashaw avait fait à Barao ou ce que fait Whittaker). C'est un peu la version 2.0 de Diaz, les Diaz font pareils, saufs qu'ils se font toucher, mais ils ont des mentons de ouf, la pour Holloway, Dillashaw et Whittaker (qui ont aussi des bons mentons) ils se font parfois toucher, mais ça reste assez rare. Ce style est extrêmement épuisant et Holloway a réussit à amener Aldo dans ce type de combat dans le troisième. On voit qu'il touche Aldo, mais il ne dépense presque rien comme énergie, la ou Aldo commence à swinger de plus en plus. Pour moi Aldo a gardé un très bon niveau, mais une nouvelle génération est entrain de l'effacer. En même temps Wanderlei Silva, Fedor, Nog ont déjà vécu ça.
  11. Résultat UFC 218 - Eddie Alvarez vs. Justin Gaethje

    C'est moi ou ta démonstration manque un peu de finesse?
  12. Résultat UFC 216 - Walt Harris vs. Fabricio Werdum

    Werdum il est en poid lourd, mais il est fluide comme un poid mouche au sol!
  13. Résultat UFC 216 - Bobby Green vs. Lando Vannata

    il se pourrait que la même soirée il y'ait eu le fight of the year et la sub of the year.
  14. Les podcast de MMA

    Salut les ami-e-s, comme j'aime beaucoup écouter des podcasts j'aimerais d'une part partager mes préférés et d'autre part voir si certains m'auraient échappé. Podcast francophone : - Octogon : bon c'est le plus connu, ça fait un moment qu'ils sont sur le forum, pour celles et ceux qui n'auraient pas encore entendu, c'est Omar et Samir qui parle de l'actualité principalement UFC. Parfois y a d'autres invités notamment Shogun présent sur ce forum. Le podcast de passionné par excellence, toujours un plaisir quand il apparaît! Ils parlent de MMA comme on peu parler de MMA avec des potes pratiquants le tout parsemé de punchline. - TSLB (tout sur la bagarre) : je crois que c'est mon podcast francophone préféré, mais il brille aussi par son absence. Disons que la régularité n'est pas toujours au rendez vous, par contre l'équilibre du podcast est super! D'un côté Dan Gagnon qui est un stand-upper belgo-quebecois qui est à la fois drôle et à la fois intéressant dans les nombreuses théories plus ou moins fumeuses qu'il développe. Il a aussi un regard plus Anglo-saxon sur la carrière et une vision marketing assez intéressante. Bien que non pratiquant, Dan Gagnon a tout de même une vision du MMA qui est assez profonde et juste. De l'autre côté Christopher Genachte qui est un coach ayant de très bon résultat et qui est également organisateur d'évênement en Belgique. Son analyse est très fine et détaillée sur les combats, il est capable d'expliquer des éléments stratégique autant que des éléments technique. - Fréquence MMA : assez nouveau à ma connaissance puisqu'ils en sont au 27e épisode, ce podcast est assez sympa bien qu'il n'apporte pas énormément de nouveau par rapport à ce que propose Octogon. Ce qui est sympa c'est que Adrien est nouveau dans le MMA alors que l'autre animateur (dont j'ai oublié le nom, je crois que c'est Fred) est beaucoup plus précis et connaisseur. Ce qui est cool c'est qu'ils invitent des combattants ou coach qui apportent de l'expertise supplémentaire. Sinon Adrien a une voix particulièrement radiophonique ce qui est assez cool. - Uppercut Podcast : j'en connais pas grand chose à part que c'est avec Patrick Cote, j'ai pas super accroché à ceux que j'ai entendu. Podcast étranger : Bon y en a vraiment beaucoup pour le coup, donc c'est difficile de trier dans ce bordel, pour les personnes qui aiment les podcasts je vous conseille cette interface : http://mmapodcast.com/ c'est un site qui rassemble les différents podcast en Anglais. - The Co-main event : c'est un podcast qui reprend après coup les événements, c'est assez rapide et efficace, mais souvent des avis intéressants. - Fury's Fight Pick : c'est le podcast d'un mec qui conseille des paris. Son ton est détestable car il sent le gars imbus de lui même, par contre, il est très très souvent juste. Il a des analyses assez complète et efficace et ses prédictions retracent tout les enjeux assez rapidement. Intéressant à écouter avant voir après les combats! - Schrägfart : bon ça c'est en Allemand, mais pour les personnes qui le comprennent c'est assez sympa, c'est extrêmement régulier et le ton est un peu à l'image d'Octogon, sans ménagement! Voilà, si vous avez d'autres podcast à conseiller, je suis preneur!
  15. Résultat UFC 214 - DANIEL CORMIER VS. JON JONES

    Bah en fait, sa stratégie n'a pas marché, car même en l'appliquant Jones reste plus fort, ça n'empêche que je pense que c'est la meilleure stratégie qu'il pouvait avoir contre lui, celle qui équilibrait le plus les choses. Bah, en fait c'est un peu relou cette histoire de Jones est trop grand. Ils ont tout les deux le même poid, évidemment qu'être grand donnne des avantages, mais être petit et trapus en donne d'autres. C'est un peu comme si on disait, Anthony Johnson c'est hyper injuste, il a beaucoup plus de punch que Gus! Oui, il a plus de punch, mais Gus a des déplacement plus rapide, Cormier une meilleure lutte etc. Tout les combattants ont des atouts et des défauts, ce qui les différencie c'est avant tout comment ils les exploitent, les intègrent dans un gameplan etc etc. Si tout était lié à l'allonge Struve et Brown domineraient les poids lourds. Gus aurait battu Cormier et Johnson. Uriah Hall serait le meilleur poids moyen avec Weidman. Neil Magny et Nick Diaz seraient les champions Welter, pendant que Nate serait champion poids léger. Bon en Feather c'est bien Holloway qui est 1er et Mc Gregor qui le fut également. Cependant Brimage qui fait partie des combattants ayant la meilleure allonge des Feather, ne semble pas à la hauteur de son reach. Torres et Roop en Batam sont bien loin du top 5. Bref... démonstration par l'absurde, le reach est un avantage parmi d'autre, mais s'il est pas bien mis en oeuvre, ça sert à rien. Pour être plus précis, ce qui rend Jones difficile à vaincre, c'est qu'il utilise bien son reach en balançant des coup uniques afin de bloquer l'adversaire dans ses initiatives. Quand l'autre se fraye un chemin, il devra faire face à un clinch à la fois bizarre, puissant et hyper punitif (coup de coude, takedown avec méchant GNP, etc.) En plus les chances d'amener Jones au sol sont bien maigre et une fois au sol, il est bien compliqué à tenir. Bref, Jones c'est une équation qui le rend très très fort, parce que presque insoluble. La ou Struve n'arrive pas à contrôler la distance (malgré son avantage de reach), là ou Struve part en bagarre à mit distance sans utiliser de clinch et qu'il se fait punir. Holloway s'est fait des armes via son travail de série et de changement de garde, Jones via la diversité de ses coups et son clinch et Mc Gregor via ses coups sans appel, ses contres, ses pièges de boxes et son punch.

© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×