Jump to content
  • Finale du VIC Tour 2013 annulé en France : les explications...


    lenoir01
    Pour ceux qui n'ont pas suivi les événements, la Vivacité International Cup Tour, reconnue par beaucoup comme plus grosse organisation de grappling en Europe, a annulé sa finale 2013 et sa sélection à Paris ([url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/competition/les-s%C3%A9lections-parisiennes-du-vic-tour-2013-sont-annul%C3%A9es-r2035"]article lié[/url]) . La finale a entre autre été déplacé en Belgique ([url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/competition/la-finale-du-vic-tour-2013-change-de-lieu-r2044"]article lié[/url]).

    Beaucoup se sont interrogés, beaucoup ont accusé (souvent à tord), beaucoup ont critiqué, sans que l'organisation ne fasse parvenir une once d'explication permettant de tout comprendre.

    Celle-ci vous fournit désormais les réponses à toutes les questions que vous eussiez pu vous poser :[quote]
    Bonjour à tous,
    Vous vous demandez tous, sans doute, les raisons pour lesquelles le VIC a rencontré des difficultés lors de l’organisation des sélections. Voici quelques informations qui répondront à vos interrogations.
    Quelques jours avant l’évènement du Vic Tour Toulon, l’équipe du VIC a reçu un appel téléphonique en nous demandant d’annuler l’évènement. Après plusieurs appels à la FFL (Fédération à laquelle le VIC s'est affiliée) afin d’avoir des explications, nous avons pu obtenir les noms des personnes qui sont à l’origine de ce sabotage qui s’est confirmé lors du Vic tour Toulon. En effet, lors de la pesée, une secrétaire du CNG a procédé à la vérification des licences FFL. Nous pensions qu’il s’agissait d’une aide envoyée par la FFL. Nous lui avons fait donc part de quelques dysfonctionnements (notamment l’absence d’arbitres, le manque de personnel afin de superviser l’évènement et de soutien du CNG).
    Cette personne a donc pris contact avec [b]François Laurent, président du CNG[/b], qui a priori est démissionnaire, et [b]Fernand Lopez Owoneyebe, Directeur Technique National Grappling[/b] désigné par la FFL. Nous n’avons plus aucun doute, il s’agit bien du Comité National de Grappling, représenté par François Laurent et Fernand Lopez Owoneyebe.

    La finale du Vic Tour 2013, aurait dû avoir lieu à Paris les 11 et 12 mai, mais face à toutes ces difficultés, celle-ci sera reportée en Belgique, au Palais du Midi les 25 et 26 mai.

    Nous rappelons que le VIC n'est pas une compétition fédérale.
    En effet, le VIC existe depuis près de 10 ans, avant même que le Grappling soit devenu discipline associée en mars 2008. Par ailleurs, le VIC est à l'initiative du club de Grigny qui œuvre pour le développement du Grappling. Des jeunes viennent s’entraîner chaque jour afin de combattre lors des tournois du VIC, et grâce à ce sport ces jeunes, trouvent une motivation profonde que n'importe quelle licence ne pourra remplacer.
    Les clubs supports tels que Grigny, Rennes, Blanc-Mesnil et Toulon ne sont pas responsables que des grappleurs ne souhaitent pas prendre une licence pour raison financière et/ou culturelle. C'est un travail long et fastidieux et au lieu d'accompagner intelligemment la promotion du Grappling et l'accompagnement de tous ces jeunes vers la fédération de Lutte, le CNG torpille toutes les bonnes volontés et brisent les rêves de tous. Nous tenons à rappeler que les organisateurs du VIC et les clubs supports ont prévu des secouristes, pris une assurance spéciale à la Mutuelle Des Sports, prévenu les pompiers et le commissariat local, fait des articles dans les journaux locaux, développé un site internet, fait des affiches, acheté des médailles spéciales VIC, etc… Nous nous engageons bénévolement et à ce titre nous prenons des risques financiers.
    En ce qui nous concerne, notre avenir à la FFL est fortement compromis, et nous pensons à changer de fédération. Nous vous informerons d'ici peu de la suite que nous donnerons à titre personnel.
    Mais rassurez-vous, nous seront toujours là pour vous et pour nous en un mot[b] toujours là pour le développement de notre sport[/b].
    L’EQUIPE DU VIC[/quote]

    ...


    User Feedback

    Recommended Comments

    Bonjour,

    Il nous semble nécessaire de préciser ici un certain nombre d'informations relevant du simple bon sens.

    Les représentants d'un comité fédéral que nous sommes n'ont aucun pouvoir pour interdire ou faire interdire une compétition. Les préfectures et DRJS ne sont pas aux ordres des comités et associations. En revanche, la délégation ministérielle permet aux comités fédéraux de garantir le bon déroulement d'une compétition car le comité engage sa responsabilité.

    Le CNGr a fait les demandes d'autorisations pour le VIC Paris et l'équipe du VIC avait toutes les garanties que cette compétition aurait bien lieu: préfecture informée, ville de Paris informée, réservation de Coubertin, assurance, etc...

    Les sélections du VIC n'étaient pas sous la responsabilité du CNGr car les organisateurs du VIC n'ont pas souhaités que ces compétitions soient des compétitions fédérales.

    En l'absence de prise de licence FFL, aucune structure de la FFL ne peut apporter sa garantie à un événement.

    La sélection du VIC de Toulon a été très proche d'être interdite, mais son organisateur a pris contact avec le référent technique du CNGr qui a informé la DRJS de Toulon que le CNGr rajoutait cette compétition à son calendrier.

    Une personne a été déléguée sur place pour s'assurer de la prise des licences. Pour information, ce type de déplacement revient bien plus cher que ne pourraient rapporter les licences prises. Il s'agit juste de prendre la responsabilité d'un événement qu'une fois la garantie que tous les combattants soient couverts.

    Ce n'était par exemple pas le cas lors de la finale du VIC 2012, pendant laquelle 18 personnes ont été "licenciées" sur papier libre et ont combattu sans être assuré, car non rentrées dans le système informatique (pour information, en Judo, Rugby, Lutte, plusieurs cas de paraplégie ont été déclarés les cinq dernières années - avec des conditions humaines, mais aussi financières dramatiques pour les victimes - c'est à ça que servent les assurances).

    Dans le cas du Blanc Mesnil, l'interdiction étant tombée directement, aucun "rattrapage" n'a pu être mis en place avec l'organisateur afin que le CNGr puisse, comme à Toulon, se porter garant au dernier moment de l'événement. Cela aurait été bien plus simple si comme cela été prévu au début de la saison, tous les événements avaient été des événements affiliés à la Fédération avec agrément pour le Grappling.

    Nous terminerons sur quelques incohérences qui éclairciront la vision du navigateur Lambda que L’organisation VIC souhaite prendre en otage :

     

    1. « Après plusieurs appels à la FFL (Fédération à laquelle le VIC est affiliée) afin d’avoir des explications, nous avons pu obtenir les noms des personnes qui sont à l’origine de ce sabotage qui s’est confirmé lors du Vic tour Toulon. » Le comité national de Grappling à travers Fernand Lopez et François Laurent appel à l’honnêteté intellectuelle de Jacuraba, véritable organisateur du VIC Toulon à venir témoigner ici publiquement sur l’excellent retour qu’il a fait, sur la tenue de l’événement   et de tout son déroulement.

     

    1.  « Nous lui avons fait donc part de quelques dysfonctionnements (notamment l’absence d’arbitres, le manque de personnel afin de superviser l’évènement et de soutien du CNG). »

    Quiconque connait le fonctionnement du sport en France sais que le manque d’arbitrage ou de bénévole n’est pas un dysfonctionnement. Les arbitres comme les bénévoles sont de la responsabilité des organisateurs. Exemple : lors de l’organisation du 100%, l’organisateur est tenu de demander l’autorisation d’organisation de la compétition à la FFSCDA, fédération gérant de développement du Pancrace en France, il est tenu d’exiger la prise de licence à tous ses compétiteurs. Mais la fédération, mis à part l’assurance que couvre les licences de donne rien en contrepartie, ni arbitre, ni bénévoles. Et pourtant, le célèbre arbitre M. Ahmed KORCHI pourra confirmer qu’il a eu l’aval du CNG pour aller former des arbitres à Toulon la veille du VIC Toulon, qu’il lui a été demandé par la direction technique du CNG de mettre à disposition 2 arbitres expérimentés pour le même VIC à la charge du CNG ; Autre témoignage … Monsieur Ludovic DANDINE, arbitre reconnu par ses pairs pourra témoigner sur le fait que le référent technique national du CNG lui a proposé un déplacement défrayé afin qu’il fasse le déplacement sur Toulon, mais ce dernier avait déjà d’autre engagements.

     

    1. « Nous n’avons plus aucun doute, il s’agit bien du Comité National de Grappling, représenté par François Laurent et Fernand Lopez Owoneyebe. » … Il n’y a jamais eu de doute, Fernand Lopez et François Laurent n’ont jamais caché leurs identités, il ne s’agit pas de travail en sous-marin, pas besoin de jouer les enquêteurs pour connaitre le nom des responsables de l’association qui gère la discipline sportive dans une fédération  ou on prétend être affilié. Voir le lien de l’organigramme des cadres de la fédération française de luttehttp://www.fflutte.com/cgi-bin/prog/pform.cgi?langue=fr&TypeListe=showdoc&Mcenter=article_standard&mot_cle_show=&ID_document=153

     

    1. « Les clubs supports tels que Grigny, Rennes, Blanc-Mesnil et Toulon ne sont pas responsables que des grappleurs ne souhaitent pas prendre une licence pour raison financière et/ou culturelle. »  Il n’y a aucune discipline sportive reconnue et organisée en France qui puisse proposer des compétitions sans prise de licences, si nous souhaitons un jour développer cette discipline sportive évitons de véhiculer ce genre de message incitant le boycotte de prise de licence. Ne vous laissez surtout pas berner par le discours populiste, pendant que l’organisation des autres VIC refusait toute prise de licence, l’organisateur du VIC Toulon l’a fait comme ça se fait en judo, en boxe, et tous les autres sports, raison pour laquelle la compétition VIC Toulon a été maintenue. La licence est la garantie d’une assurance et le symbole d’une adhésion au règlement intérieur d’une fédération. C’est cette garantie qui est examinée en premier par les préfectures, comme le montre la lecture des documents de demande d’autorisation d’organisation de manifestations sportives

     

    Voir lien : http://vosdroits.service-public.fr/F1029.xhtml

     

     

     

    1. « C'est un travail long et fastidieux et au lieu d'accompagner intelligemment la promotion du Grappling et l'accompagnement de tous ces jeunes vers la fédération de Lutte, le CNG torpille toutes les bonnes volontés et brisent les rêves de tous ».                 Attention !!! discours populiste afin d’utiliser les pauvres compétiteurs comme otages d’une organisation pas vraiment décidée à les couvrir en cas de blessure. Pour la plus grosse fédération de sport de combat, le judo, 650 000 licenciés, il serait inimaginable d’organiser une compétition sans prise de licences. La vraie prise en otage est d’organiser un événement sans suivre avec rigueur toutes les procédures exigées dans tous les sports par les Directions Régionales de la Jeunesse et des Sports et par les Préfectures.

     

    1. « Nous tenons à rappeler que les organisateurs du VIC et les clubs supports ont prévu des secouristes, pris une assurance spéciale à la Mutuelle Des Sports, prévenu les pompiers et le commissariat local, fait des articles dans les journaux locaux, développé un site internet, fait des affiches, acheté des médailles spéciales VIC, etc… Nous nous engageons bénévolement et à ce titre nous prenons des risques financiers. » 

     

    Cequeles organisateurs du VIC essayent de vous faire avaler est qu’ils auraient :

    • Prévu des secouristes alors qu’ils n’ont pas d’argent  pour  les licences
    • Pris une assurance spéciale à la mutuelle du sport alors qu’il aurait été plus simple de prendre la licence à la fédération de tutelle dont ils revendiquent l’appartenance en début de leurs discours étant donné que celle-ci à des meilleurs clauses d’assurance.
    • Qu’ils auraient prévenu un commissariat local alors qu’ils ne sont pas capables de montrer le moindre document prouvant une quelconque autorisation de manifestation
    • Qu’ils aient la courtoisie de nous dire le « risque financier » qu’une association  sportive comme la leurs a pris.

     

    Fernand Lopez, référent technique nationale Grappling à la FFL, sportif de haut niveau, militant de la 1ere heure pour le développement du grappling et la légalisation du MMAen France a failliperdre sa vie par deux fois lors d’un combat dont tout le monde se souvient au VIC 2. : http://www.youtube.com/watch?v=z43Bdk7k6cM

     

    Les deux responsables du CNGr n’ont aucune action dans aucune organisation d’évènement et donc aucun mobile pour faire annuler une organisation de compétition. De plus, le CNGr avait réservé Coubertin pour la finale (la salle est bien sûr facturée par la Mairie de Paris).

    Le CNGr n’a aucun pouvoir pour faire annuler une compétition et si l’accès au Ministère était si facile, l’effort serait plutôt donné à faire enfin accepté le dossier « grappling-combat » toujours interdit que de faire interdire une sélection pour une finale qui a lieu dans une salle parisienne que nous avons négociés en promettant à la Mairie un important public et 200 combattants ( !!!!).

    En conclusion, cette lettre ouverte est là pour rétablir la vérité aux yeux de ceux qui avaient besoin de comprendre.

     

    Mais la justice donnera suite pource qui est de la diffamation et de l’incitation à la haine.

     

     

     

     

     

     

     

    - pour organiser une compétition, il y a une autorisation préfectorale préalable à obtenir. Au lieu de scanner les photos de présumés coupables en exploitant des logos déposés (cette discussion se poursuivra devant d'autres instances...), et d'alléguer des faits mensonger, il serait intéressant que les organisateurs de l'événement interdit nous scannent leur autorisation préfectorale d'organisation d'événement. Nous serons ainsi tous rassuré sur le sérieux de cette manifestation.

    Pour info: 

     

    http://seinesaintdenis.franceolympique.com/deuxsevres/fichiers/File/Boite_a_outils/Organiser_une_manifestation_sportive/demande_dorganisation_de_manifestation_sportive.pdf

     

    Pour le CNGr

    François LAURENT / Fernant LOPEZ

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Merci pour cette éclaircissement

    je trouve ça très bien que les deux parties aient pu s'exprimer sur le meme forum afin que l'on puisse avoir une vision objective

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    une fois de plus, les mêmes évenements ne sont pas vus de la même façon par les personnes qui y ont assistés. Et pourtant chacun est sincère, en pensant que l'autre ment. Le VIC pense qu'on veut entraver son dévellopement, que des solutions existaient pour lever les derniers problèmes (tous les organisateurs connaissent ca) et le CNGr parle de dossiers incomplets, et d'assurances insuffisantes.

    Je confirme d'ailleurs ce que dit le CNGr la dessus, à savoir que les blessures graves en compétition de type tétraplégie, aboutissent à des procès ou l'indemnisation peut aller vers les 7 à 8 millions d'euros dans les pires cas ...Or comme la cour de cassation refuse désormais ce qu'on appelle la théorie du risque accepté (en gros on sait que ce qu'on fait est dangereux, donc en cas de pb on ne réclame rien) ce qui fait que les associations et fédérations sont de plus en plus recherchées.

    Le mieux serait que vous vous parliez les gars, vous avez chacun une part de vérité, et c'est non seulement stupide de se balancer des noms d'oiseaux, c'est une perte de temps sans nom et la garantie de frais d'avocats élevés (je sais de quoi je parle c'est mon métier)...

    réunissez vous, purgez le conflit et avancez, tout le monde n'en sera que plus heureux pour le dévellopement de la lutte et du grappling

    alors que le fédé olympqiue internationale essaye de faire disparaitre la lutte (qui était la aux premiers jeux d'athènes (avec le pancrace et le pugilat) en 800 avant JC quand même) on a surtout besoin d'union, pas de guerres internes

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    C'est quoi cette histoire que Lopez a failli perdre la vie 2 fois lors d'un même combat ??!!!

    Quand tu regardes le combat, on voit clairement qu'il prend une première guillotine sur laquelle il n'abandonne pas, et suite à cela il s'endort.
    Puis il en prend une deuxième et s'endort à nouveau, refusant d'abandonner encore une fois !

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Il est intéressant de ne pas se jeter directement sur ceux qui sont accusé ouvertement sans connaître réellement les tenants et aboutissants de cette histoire. Il serai judicieux de ce renseigner avant de ce faire une opinion et de juger car il est trop facile, surtout de nos jours d'orienter les pensées grâce à internet et les réseaux sociaux. Faire le buzz c'est tendance et ça marche, malheureusement....

     

    Certaines personnes ont eu des réactions et des propos peu intelligibles (ici je parle des commentaires que l'on peut voir sur Facebook) souvent remplis de grossièreté. 

     

    Est ce cela le monde des sports de combat ? 

     

    Ne voyez vous donc pas que nous sommes souvent stigmatisé comme des brutes utilisant que nos muscles ? Par pitié si vous ne le faites pas pour vous, faites le au moins pour l'image de vôtre sport surtout en sachant à quel point certains sports telle que le "MMA" lutte pour pouvoir être reconnu à ça juste valeur en France. On se doit d'être irréprochable.

     

    Fernant Lopez ainsi que François Laurent n'ont aucun intérêt à mettre des bâtons dans les roues dans l'évolution de ce sport de combat puisqu'ils cherchent à le développer. S'ils cherchaient à avoir le monopôle où sont les compétitions et/où sont les éventuelles actions qu'ils ont mis en places pour ce faire de l'argent grâce à une soit disant annulation du VIC !!!?

     

    Pensez vous que l'on peut vraiment annuler une compétition sans raison valable ? Personnellement je n'y crois pas. Si tout est en règle on ne peut annuler une compétition.

     

    François Laurent et  Fernant Lopez ont su faire évoluer ce sport. Et je suis sur qu'ils voudraient que ce sport soit encore plus reconnu. N'oubliez pas qu'un titre de champion de France est une distinction qui est le fruit d'un travail colossale auprès de nombreuses instances, de nombreuses commissions. On imagine pas à quel point il faut ce battre afin qu'une discipline puisse avoir un championnat de France avec des titres de champion de France.

     

    En ce qui concerne Crossfight, je ne m'en fais pas pour eux.

    Savez vous pourquoi ? Parce que les personnes travaillant pour crossfight sont des personnes intelligentes qui savent mesurer leurs paroles et l'utiliser à bonne escient.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Quand tu regardes le combat, on voit clairement qu'il prend une première guillotine sur laquelle il n'abandonne pas, et suite à cela il s'endort.
    Puis il en prend une deuxième et s'endort à nouveau, refusant d'abandonner encore une fois !

    C'est bien ce que je pensais avoir vu...

     

    Donc il se fait soumettre sévèrement et on le laisse remettre ça ?

     

    Bravo l'arbitrage...

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

     

    No_Team, le 11 Apr 2013 - 17:23, dit :

    C'est quoi cette histoire que Lopez a failli perdre la vie 2 fois lors d'un même combat ??!!!

    Quand tu regardes le combat, on voit clairement qu'il prend une première guillotine sur laquelle il n'abandonne pas, et suite à cela il s'endort.
    Puis il en prend une deuxième et s'endort à nouveau, refusant d'abandonner encore une fois !

     

     

    Mouais, je vois pas ce que l'argument vient faire ici. Cette prise de risque délibérée pour son intégrité physique dans un championnat d'envergure locale, c'est censé lui apporter du crédit, le rendre incontestable  ? Hors débat ! Ça vient là au milieu d'une réponse qui mérite l'attention comme si on ne devait pas douter du sérieux du gars qui a "failli perdre sa vie par 2 fois"… par bêtise… de kamikaze… de jeunesse ? Ou alors on doit avoir de la compassion ? Je considère pour ma part cette anecdote de championnat comme une faute de goût dans l'argumentaire.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

     

     

     

    Mouais, je vois pas ce que l'argument vient faire ici. Cette prise de risque délibérée pour son intégrité physique dans un championnat d'envergure locale, c'est censé lui apporter du crédit, le rendre incontestable  ? Hors débat ! Ça vient là au milieu d'une réponse qui mérite l'attention comme si on ne devait pas douter du sérieux du gars qui a "failli perdre sa vie par 2 fois"… par bêtise… de kamikaze… de jeunesse ? Ou alors on doit avoir de la compassion ? Je considère pour ma part cette anecdote de championnat comme une faute de goût dans l'argumentaire.

    Me concernant, le CNG a commis pas mal d'erreur dans sa lettre en citant le combat de Lopez qui n'abandonne pas alors qu'il est pris dans l'étranglement, et en citant un arbitre, que je respecte, mais qui se trouve être celui qui arbitre ce combat justement.  Le CNG commet deux contresens non négligeable dans sa lettre de réponse...

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Me concernant, le CNG a commis pas mal d'erreur dans sa lettre en citant le combat de Lopez qui n'abandonne pas alors qu'il est pris dans l'étranglement, et en citant un arbitre, que je respecte, mais qui se trouve être celui qui arbitre ce combat justement.  Le CNG commet deux contresens non négligeable dans sa lettre de réponse...

    contradictions...allons y:comment un demissionaire peut vouloir le monopole des compétitions alors qu'il n'est pas responsable d'organisation de compétitions privées payantes???ou est son intérêt?comment un referent technique national peut interdire une compétition?il n'a pas ce pouvoir,renseignez vous,de plus pour quelqu'un qui veut le développement de la discipline son intéret serait de contrer une competition de grappling,mais non les gars réfléchissez!

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    contradictions...allons y:comment un demissionaire peut vouloir le monopole des compétitions alors qu'il n'est pas responsable d'organisation de compétitions privées payantes???ou est son intérêt?comment un referent technique national peut interdire une compétition?il n'a pas ce pouvoir,renseignez vous,de plus pour quelqu'un qui veut le développement de la discipline son intéret serait de contrer une competition de grappling,mais non les gars réfléchissez!

    J'ai beau réfléchir eh bien à part le message d'origine, je ne vois personne dans ce thread en tout cas qui ait dit le contraire ! Alors à qui tu t'adresses exactement ? Il ne suffit pas de s'inventer des contradicteurs qui ont tort pour avoir raison.

    Mon avis modeste : je renvoie à la sagesse de Godzillou.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Ma compétition comme support d'un VIC sélection a été annulée par le ministère qui a appelé la DDCS qui a appelé ma mairie et au passage la préfecture était en train d’émettre un arrêté préfectoral et la raison invoquée article L331-2 du code du sport,et usage abusif des logos de la FFL ... Et aussi je devais informer la préfecture 1 mois à l'avance et pour information en Seine Saint Denis (93) seules les manifestations de boxe doivent faire l'objet d'une déclaration préfectorale pour les autres non (tout ceci a été géré avec ma ville car on a rien laissé au hasard), donc je suis dans les règles car j'accueille une compétition de Grappling et pas de boxe. Je répondais parfaitement au cahier des charges et j'ai tous les échanges avec le CNGr et le CIFL pour les tapis, le médecin, qui d'un coup m'ont retiré tout ça pour un acte que je n'ai pas commis, celui d'engager des combattants sans licences alors que les vérifications doivent se faire le jour de la pesée comme une secrétaire du CNGr l'a fait à Toulon et de plus je ne gère pas cette partie. Ensuite ma mairie m'a appelé pour me dire qu'une demande d'annulation a été formulée et après plusieurs heures de discussion et en accord avec ma ville j'ai confirmé l'annulation et ce la mort dans l'âme. Je suis victime d'un règlement de compte envers le VIC et personnellement je n'ai pas eu droit à un coup de fil pour m'expliquer le problème et trouver un arrangement si arrangement il y a car je ne baissera pas mon froque et par là même m'expliquer le pourquoi du comment et idem pour la finale de Paris Coubertin qui a été annulée mais je ne connais pas vraiment les raisons. Il faut avoir raison gardé, car parfois les gens agissent sans discernement, aveuglés par je ne sais une quelconque intention, et qui en oublient les fondamentaux, le respect et le travail des autres surtout que nous sommes tous bénévoles et que nous n'avons aucune actions financières dans une quelconque entreprise que ce soit, et aucun engagements institutionnels dans aucune fédération de sport car le pouvoir et le dernier de nos désirs les plus profonds. En revanche deux évènements sportifs ont été annulés et tous les grappleurs ont été pris en otage ... Maintenant cette longue explication de texte avec un vidéo ou deux étranglements successifs malheureusement sont pris comme argument alors que c'est l'arbitre qui est responsable du bon déroulement du combat. Ce même arbitre qui est cité avec éloge dan cette tribune du CNGr. Je ne comprends cette longue diatribe qui cherche a disculper ses auteurs qui à la fois cherchent à se montrer comme victimes dans la vie et malheureusement pour eux victime sur le tapis.  Comme disait Jésus pardonnez leur ils ne savent pas.

    Cordialement

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    Personnellement ce qui m'interpelle c'est la volonté de mêler cet arbitre contre son gré dans cette histoire....
    De plus avec tout l'argumentaire mis en avant, c'est encore ce même arbitre qui sert d'outil, une fois encore contre son gré, pour lever "des contre sens"....
    Déjà en ce qui me concerne je ne vois aucun arbitre sur la Vidéo? Si c le jeune homme en baggy avec un t-shirt rouge qui s'agite autour des combattants et qui ne se rend même pas compte de la dangerosité de ce qui se passe, je suis 1000 fois d'accord avec No_team " a bah bravo l'arbitre"....
    Au délas de l'égo du champion démontré par le combattant: mais que fait l'arbitre?
    " ou est le prise en charge de l'arbitre? Les premiers secours à apporter dans ce cas la par l'arbitre? Qu'elle folie lui a prit de garantir une soit disant justice au lieu de penser à l'intégrité physique du combattant?"
    Heureusement pour tout le monde: le combattant, les organisateurs et surtout ce même arbitre, que l'irréparable ne soit pas advenu....
    Ce qui me paraît sûr c'est que cet arbitre, à cause de sa non formation et son manque d'expérience,aurait eu de graves soucis ne serait ce qu'avec sa propre conscience....
    Heureusement que par la suite il a été formé par christophe "Pank" Lévi et l'arbitre international Ahmed Korchi...
    Il faut d'ailleurs saluer les organisateurs du VIC d'avoir par la suite remédier à ça, en s'attachant les services contre rémunération des arbitres officiels formés, diplomés et les plus réputés du CNG....
    Ce qui a rajouté de la qualité aux événements du VIC tour, ne serait ce qu'en terme de sécurité.
    Peut être est ce cela que l'auteur du post à voulu soulever....Que les arbitres du CNG ont été contacté pour officier à Toulon et que donc cela montre la bonne foi du CNG....
    Alors je ne pense pas que ces arbitres soient cités en éloge comme dit "BMS fighting club" oú méritent qu'on leur en fasse d'ailleurs, particulièrement "Ludovic dandine" qui cette année n'a arbitré dans aucunes compétitions de Grappling....
    Je sais qu'il n'est mêle ni de loin, ni de près à cette interdiction de compétitions VIC et ne souhaite pas y etre mélé...
    et que tous ceux qui lui ont demandé son avis, il leur a tenu le même discours qu'ils soient du côté du CNG ou du côté des organisateurs du VIC ou des responsables des clubs des étapes Toulon ou blanc-Mesnil...
    Cette neutralité à eu des conséquences, il en est conscient et il le déplore...
    Néanmoins il assume et devra assumer son honnêteté au risque de décevoir ses amis des 2 parties...
    Pour tout vous dire il regrette surtout qu'il y est eu des dommages collatéraux ( les organisateurs benevoles de blanc mesnil, toulon, et les combattants et les passionnes)
    Ils sont dûs au bras de fer entre une organisation privée avec ses propres interets que l'on comprend tout a fait, et la FFL qui a pour mission de garantir le respect de la loi du sport en France et des ses institutions.
    Maintenant il aimerait ne plus être mélé à cette histoire
    Il vous remercie par avance

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Qu'il me soit permis de confirmer les compétences de Ludo pour l'avoir cotoyé lors de gala et en formation. Qu'il ne se sente pas impacté par les échanges car il est en dehors du VIC et en dehors du CNGr. Désolé pour les propos tenues mais celui qui a été cité sans le dire car la vidéo sur youtube est explicite, elle a été mise ici comme argument sur lequel je ne reviendrai pas, a été mise ici par le CNGr. Bras de fer c'est ce que j'ai fini par comprendre entre la FFL/CNGr et le VIC et je l'ai découvert à mon corps défendant comme organisateur d'un support du VIC. Ne pas oublier que la finale a été annulé et les deux autres évènements (sélection) Rennes et Toulon malmenés comme nous, mais nous elle a été tout bonnement annulée. Des compétitions y en aura d'autres et on sera plus vigilant sur les autorisations avec le ministère, la DDCS et la préfecture. Cela a mis à zéro un évènement, le notre qui voulant valoriser le Grappling aujourd'hui et le pancrace demain car nous sommes affiliés aux deux fédérations gérant ces deux styles. Tous mes adhérents ont une licence fédérale et près de 20 adhérents ont pris les deux licences. 500 euros d'affiliation club et 100 licences au total le tout répartis sur les deux fédérations. 37 euros chez l'une 35 euros chez l'autre. Prenez votre calculatrice et faite le calcul de l'argent que j'ai donné et donc vous allez vite comprendre que nous finançons les fédérations avant même de mener des projets club et defrayer nos entraineurs. Nous sommes de ceux qui pensons que les clubs constituent la fédération et que la fédération est au service des clubs et des licenciés. Prendre une responsabilité fédérale et ne mener aucune action sportive, sociale digne de ce nom c'est lamentable, surtout quand on se prend pour quelqu'un d'important et le pire c'est de le croire.. Personne n'est irremplacable et des diplômes de sport ne rende pas plus intelligent et ne pas oublier que pour certains le sport est une alternative à la filière normale en devenant un professionnel du sport pour gagner sa vie et c'est valorisant. Mais nous le savions car nous ne sommes pas crédule, la politique, le pouvoir, l'argent, etc, ont investi le sport et tout ceux qui crient à hue et à dia les vertues du sport, et se voulant protéger les sportifs sont des menteurs comme des arracheurs de dents. Le sport doit être encadré assurément contre les dérives sectaires ou les gourous de tout poils mais à la tête des fédérations ils devraient donner l'exemple, être force de proposition, accompagner et aider toutes les bonnes volontés, mais malheureusement être dans plusieurs fédérations et avoir des intérets privés ça s'appelle "conflit d'intéret" et devrait être interdit dans les statuts des fédérations tant pour des postes politiques que des postes techniques.

    Cordialement.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    @bms

     

    tu ne pourras jamais empecher que, dans un groupe humain, certains se servent au lieu de servir la cause qu'ils prétendent soutenir (pour les pratiquants de BJJ je renvoie à la tentative de main mise de la fédé de judo sur le BJJ, aidés de certains noms du BJJ en france, au motif que c'était du "ne waza"). C'est malheureusement le cas partout. Le job est donc de trouver ceux qui y croient, à ce "service public" du sport. Pour ceux-la - et ceux la seulement - on devrait arriver entre gens de bonne volonté à éviter les déballages publics, et les invitations à érgelr les compte ; ca ne sert strictement à rien, alors qu'un échange autour d'une table permettrait de régler la question . Je ne suis pas naif, mais je pense vraiment que la vous etes tous dans le malentendu, chacun pensant bien faire. Après faut avoir envie de se voir...

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Tu peux être rassuré pour Ludovic Dandine car je pense qu'il a la conscience tranquille dans cette histoire.
    On lui a proposé, il était dans l'incapacité d'accepter, point final !!!

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    VIC Tour Sélection en BELGIQUE


    Vous trouverez le programme complet (FILA) en téléchargement dans ce message : http://bms-victour.c...C_Tour_2013.pdf de cette dernière sélection du VIC Tour se déroulant en Belgique à Dinant les 4 et 5 mai avant la finale qui elle se déroulera aussi en Belgique mais à Bruxelles les 25 et 26 mai. Les vainqueurs de la finale du VIC Grappling (GI et NoGI) se retrouveront en Russie à Saint Petersbourg aux sportaccord en octobre 2013 : http://www.worldcombatgames.com/en/

    Sélection du VIC TOUR 2013 BELGIQUE Date :
    - Grappling No-Gi le samedi 4 mai 2013
    - Grappling Gi le dimanche 5 mai 2013

    Lieu:
    - Collège Notre Dame de Bellevue,
    - 2 rue Bonrecours,
    - 5500 Dinant, Belgique

    Catégories :
    - Hommes - 62 - 66 - 71 -77 -84 -92 -100 + 100 kg
    - Femmes -58 - 64 kg (+ 1 kg de tolérance).
    - Complément information : le tournoi et la finale seront ouverts aux jeunes de 12-14 et 15-17 ans dans l'année.
    -- La répartition en catégorie de poids se fera le jour même en fonction des participants.

    Conditions de participation :
    - Taxe de participation 20 EUR pour un style et 30 EUR pour deux styles.
    - Tournoi ouvert à tous les pays, nombre de participants par catégorie non limité.
    - Licence FFL OBLIGATOIRE (qui N'est PAS prenable sur place)
    - Carte d'identité ou passeport en cours de validité
    - Certificat médical d'aptitude au Grappling en compétition

    Information :
    - Tournoi ouvert à tous le pays, nombre de participants par catégorie non limité.

    Contact :
    - Info et inscription à BEL@fila-grappling.com

    Site Web :
    - http://www.fila-belgium.com/

    Programme :
    - http://bms-victour.c...C_Tour_2013.pdf

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites


    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

  • Sujets



© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×