Jump to content
  • Sign in to follow this  

    BTT/Chute Boxe : retour sur une rivalité historique (1ère partie)


    noxcess
    La rivalité Chute Boxe / Brazilian Top Team fut l'une des plus célèbres de l'époque du Pride et l'un des plus intense. Mais que s'est-il passé pour qu'elle soit si forte à cette époque-là ?[b] IKUSA[/b] ([url="http://www.ikusa.fr"]http://www.ikusa.fr[/url]) vous donne des éléments d'explications dans un article en 2 parties.


    [size=5][font=arial,helvetica,sans-serif]Vitor Belfort vs Wanderlei Silva[/font][/size]

    [img]http://img32.imageshack.us/img32/2250/brazilianlegendswanderl.jpg[/img]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Le 1[sup]er[/sup] chapitre de la longue histoire de rivalité entre la BTT et la Chute Boxe débuta à l’UFC : Ultimate Brazil le 16 octobre 1998 quand tous les membres de la BTT représentaient encore la Carlson Gracie Team. [/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]La Carlson Team avait des noms tels que Vitor Belfort, Wallid Ismail, Murilo Bustamante, Carlos Barreto, Allan Goes, Mario Sperry et Amaury Bitetti. La BTT était alors considérée comme la salle la plus puissante du Brésil, et respectée dans le monde du MMA. [/font][/size]

    [img]http://img842.imageshack.us/img842/7606/carlsongracieteam.jpg[/img]

    [size=3][i]Carlson Gracie Team[/i][/size]


    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Pendant ce temps, une autre équipe provenant de l’Etat du Paranã – célèbre pour avoir de bons combattants de Muay Thaï – commençait à grandir grâce aux incroyables sorties de ses deux stars, Pelé Landi Jons et Wanderlei Silva. Les 2 avaient battu tous leurs adversaires à l’IVC, le plus grand évènement de Vale Tudo au Brésil à ce moment là.[/font][/size]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Lorsque Frank Shamrock déclina le combat contre Vitor Belfort à l’UFC Ultimate Brazil, les promoteurs décidèrent d’inviter le champion de l’IVC Vanderlei Silva pour prendre sa place (à cette époque son nom ne s’écrivait pas avec un « W »). Silva avait déjà mis KO le lutteur américain Mike Van Arsdale à l’IVC et fut alors opposé à l’enfant chéri « Le Phenom ».[/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Pendant la conférence de presse officielle, Landi, Silva et l’équipe entière de la Chute Boxe assuraient qu’ils apporteraient à l’UFC le célèbre climat tendu de l’IVC.[/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]«[i] Je vais le mettre KO en moins de 5 minutes [/i] » promettait Wanderlei. La tension augmenta quand les membres de la Chute Boxe, menée par Pelé Landi, se retrouvèrent nez à nez avec les membres de la Carlson Team.[/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif][i]« Ils ont ramené la rivalité que nous avions l’habitude d’avoir avec la luta livre lors des années 1980. »[/i] se souvient Bebeo Duarte, à cette époque homme de coin de Vitor Belfort.[/font][/size]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Déjà incroyablement populaire au Brésil à l’époque de ce combat, Belfort mit KO le champion de l’IVC en tout juste un peu plus de 40 secondes, incitant un public de près de 4000 personnes à devenir complètement fou. Ils criaient [i]« Jiu-jitsu, Jiu-jitsu, Jiu-jitsu »[/i]. [/font][/size]

    [img]http://img69.imageshack.us/img69/6893/ufcbrasilvitor.jpg[/img]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]La première défaite par KO de Wanderlei Silva peut être considérée comme le premier chapitre de la longue histoire de rivalité et de respect entre les 2 écoles.[/font][/size]

    [size=5][font=arial,helvetica,sans-serif]Presque amis ?[/font][/size]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Moins de 2 ans après l’UFC : Ultimate Brazil, à l’UFC 25, au Japon en avril 2000, Carlson Gracie et la Chute Boxe étaient presque devenus amis.[/font][/size]

    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif][i]« Wanderlei allait combattre Tito Ortiz et j’allais combattre Yoji Anjo »[/i] rappelle Murilo Bustamante, l’un des meilleurs élèves de Carlson.[/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif][i]« On partageait le même vestiaire et on s’aidait mutuellement pour l’échauffement. Je me souviens que Ricardio Liborio avait même montré certaines positions dans la garde à Wanderlei. L’ambiance était vraiment bonne »[/i]. [/font][/size]
    [size=3][font=arial,helvetica,sans-serif]Malgré cela, Bustamante qui connaissait la victoire ce soir là, fut viré peu de temps après son retour à la maison par Carlson Gracie. Suite à cela, quelques jours après, Mario Sperry, Bebeo Duarte, et Murilo Bustamante (tous des anciens membres de l’académie de Carlson) créèrent la Brazilian Top Team.[/font][/size]

    [size=5]La guerre au petit déj[/size]


    [size=3]Un an après le séparation avec le maître Carlson et la fondation de la nouvelle BTT, les anciens membres de la Carlson Gracie team eurent leur premier sérieux problème avec la Chute Boxe. [/size]
    [size=3]Le lieu ? La remarquablement anodine salle de petit déjeuner de l’hôtel Hilton de Tokyo avant le Pride en septembre 2001.[/size]
    [size=3]La veille, Mario Sperry avait été réquisitionné par le manager de la BTT, Motoko Ushida, pour s’entraîner (seulement pour une séance photos) avec Norihisa Yamamoto qui devait combattre avec le combattant de la Chute Boxe Assuério Silva lors de cet évènement.[/size]

    [size=3][img]http://img543.imageshack.us/img543/7579/vlcsnap2012010400h05m01.png[/img][/size]
    [i][size=3]Yamamoto vs Silva au Pride 16, l'origine du conflit[/size][/i]

    [size=3]« [i]C'était plus comme un session photo pour un magasine [/i]» rappelle Sperry. « [i]Mais j’ai toujours pensé que cela aurait été mieux de le dire à Rudimar Fedrigo [/i]». [/size]
    [size=3]Sperry décida de parler à Fedrigo pendant le petit déjeuner du matin suivant. Cependant, Rudimar n’apprécia pas l’attitude des coachs de la BTT. [/size]
    [size=3][i]« Nous sommes brésiliens, je ne pouvais pas accepter le fait qu’ils entraînent un adversaire qui allait affronter notre combattant. Quand je suis retourné à ma table, je l’ai dit à mes combattants et les interdit de parler à n’importe quel membre de la BTT »[/i] raconte Fedrigo.[/size]

    [size=3]Un moment plus tard, Ricardo Arona, qui n’était au courant de rien de ce que qui c’était passé, entra dans la salle du petit déjeuner avec Ricardo Liborio, Mario Sperry et Luis Alves (le coach de Muay Thai).[/size]

    [size=3]Liborio raconte : « [i]Arona approcha Wanderlei et dit : « Hé, bonjour mec. ». Et Wanderlei n’a juste pas répondu. Donc Arona lui demande de nouveau « Hey mec, comment ça va ? ». Et Wanderlei ne répondait toujours pas réellement. Donc à la 3[sup]e[/sup] occasion, lui cria : « Hé, dégage de là. Pourquoi es-tu en face de moi ? ».[/i][/size]
    [i][size=3]Tout le monde était un peu choqué et ne pouvait pas comprendre de ce qui s’était passé et les 2 étaient presque prêts à se battre, à la table du petit déjeuner, au matin, et j’étais au milieu d’eux ».[/size][/i]
    [size=3][i]« A partir de cela j’ai commencé à avoir un problème personnel avec Wanderlei» [/i]raconte Arona. [/size]

    [size=3]Quelques jours plus tard, Rudimar accorda une longue interview à Tatame Magazine et déclara la guerre à la Brazilian Top Team.[/size]
    [size=3][i]« Je pense qu’ils sont jaloux de l’image donnée par la Chute Boxe au Pride. J’ai dit aux promoteurs du Pride qu’à partir de maintenant, je n’ai aucun problème à affronter leurs représentants sur le ring du Pride. [/i]» déclara Rudimar dans cette interview.[/size]

    [size=3]La BTT répondit dans une lettre ouverte lors du magasine suivant[i] « Nous croyons que les déclarations de Rudimar Fedrigo ne sont pas bonnes pour l’évolution de notre sport. Concernant la déclaration de guerre, nous aimerions dire que durant 10 ans notre équipe a fourni de nombreux évènements dans le monde entier, ce qui fait que nous pouvons affronter n’importe quel type d’adversaires et nous changerons jamais. »[/i][/size]

    [size=3]7 mois plus tard, les fans Japonais allaient assister au combat de Mario Sperry contre Murilo « Ninja » Rua au Pride 20. Peut être le moment le plus intense de cette rivalité historique.[/size]


    [size=3]Suite et fin demain à la même heure avec des anecdotes autour du combat Sperry vs Ninja.[/size]

    [font=arial, helvetica, sans-serif][size=3]Source : Fighters Only Magazine[/size][/font]

    [size=3]______________________________________________________________[/size]
    [size=3]Par Lucas "noxcess" C. pour IKUSA ([url="http://www.ikusa.fr"]http://www.ikusa.fr[/url])[/size]
    Sign in to follow this  


    User Feedback

    Recommended Comments

    Sympa l'article, c'est pas plutôt Yoshihisa Yamamoto, qui faisait partie du team Sakuraba si je dis pas de bêtises ?

    Sinon c'est clair que tous les meilleurs brésiliens étaient soit à la BTT, soit à la Chute Boxe.
    J'adorais cette époque, une fois qu'un combattant s'imposait auprès du public japonais, il ramenait un de ses potes pour les Pride suivant, je pense à Wanderlei qui avait ramené Anderson Silva

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    La bonne vieille nostalgie du Pride!
    Les mecs qui n'auraient pas hésité à se frapper alors qu'ils sont en train de beurrer leurs biscottes! énorme!

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    plus que la nostalgie du pride, c'est les brésiliens surtout !!!
    personnellement, je pourrais me couper les deux burnes pour avoir la chance de m'entrainer a la grande époque de la carlson team ! c'était vraiment la putain de grande époque du jiu jitsu !

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites
    je pensais que c'etait Wanderlei qui avait la ceinture et au petit dejeuner, Arona serait passe sans lui dire bjr et Silva n'aurait pas apprecie son insolence. M'enfin bref bon article!

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites


    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now

  • Sujets



© IKUSA 2003 - 2018 tous droits réservés

×