Jump to content
Kappa

[Japon] Un grand event de MMA pour le NYE?

Recommended Posts

Merci Kappa pour la news. Est ce que tu sais si les clubs de MMA au Japon ont pas mal de membres (auquel cas il devrait y avoir de nouveaux talents pour cette nouvelle organisation) ou ils sont plutôt déserts ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@@Alighieri_dante Sakakibara n'a jamais eu de soucis avec la justice car la présumée relation du PRIDE avec les yakuzas n'a jamais été prouvé (dans les faits) et il n'a jamais aucun délit.

L était juste éloigné du MMA par une obligation contractuelle que lui a fait signé l'UFC.

@@kenbas Les clubs de MMA au Japon sont toujours aussi populaires mais le problème reste l'absence d'organisations et les combattants sont obligés d'aller combattre à l'étranger même dans des organisons mineures alors que autrefois tout le monde se disputait une place dans une organisation japonaise.

Des talents il y en a, mais bon la plupart sont déjà pris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@@kenbas Les clubs de MMA au Japon sont toujours aussi populaires mais le problème reste l'absence d'organisations et les combattants sont obligés d'aller combattre à l'étranger même dans des organisons mineures alors que autrefois tout le monde se disputait une place dans une organisation japonaise.

Des talents il y en a, mais bon la plupart sont déjà pris.

 

Ok, c'est déjà une bonne nouvelle si les clubs sont toujours fréquentés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

- sa clause lui interdisant d'exercer toute activité en rapport avec le MMA, signée lorsqu'il a revendu le PRIDE à l'UFC

 

C'est Dana qui a décidé ça? En quel honneur? Il avait peur que Sakakibara revienne et lui grignote quelques parts de marché?

 

Je sais que c'est pas le pays des Bisounours mais je trouve ça consternant...après on va me dire "blabla normal qu'il veuille éviter la concurrence"...moi je trouve ça honteux.

 

Ou alors y'a d'autres raisons que je ne connais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est Dana qui a décidé ça? En quel honneur? Il avait peur que Sakakibara revienne et lui grignote quelques parts de marché?

 

Je sais que c'est pas le pays des Bisounours mais je trouve ça consternant...après on va me dire "blabla normal qu'il veuille éviter la concurrence"...moi je trouve ça honteux.

 

Ou alors y'a d'autres raisons que je ne connais pas.

 

C'est Dana ou plutôt les frères Fertita qui avaient inclus cette clause dans le contrat de rachat du PRIDE par ZUFFA.

En fait ZUFFA avait peur que Sakakibara, une fois le PRIDE vendu, ne crée une organisation concurrente d'autant plus que Sakakibara avait un bon réseau pour le concrétiser. Et lors du rachat du PRIDE, en échange de la promesse de la part de ZUFFA que le PRIDE continuerait à exister (même si l'on a vu ce que cela a donné dans la réalité), il a un peu été contraint d'accepter cette clause de non-concurrence qui certes peut paraître "honteux" mais qui n'est pas illégale.

 

En tout cas ZUFFA a eu du flair car pendant cette période (7 ans) durant lesquelles Sakakibara ne pouvait plus exercer dans le MMA, ils ont réussi à grandir de manière exponentielle à tel point qu'aujourd'hui MMA = UFC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Kappa!

 

Je me doutais bien que les frangins Fertitta y étaient pour quelque chose.

 

C'est marrant, j'avais cherché "Fertitta" dans Google pour savoir le nombre de "t" dans le nom et Google m'a proposé "Fertitta brothers mafia"...comme quoi... :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les clauses de non-concurrence ça existe aussi par chez nous pour des contrats de travail mais ça doit être limité dans le temps et se compenser par un salaire plus élevé. Je sais pas comment ça a été négocié ici en plus de la promesse de faire tenir le Pride encore quelques temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette clause dans le contrat permettait aussi sans doute à l'UFC d'avoir suffisamment de temps pour commencer à s'installer au Japon sans avoir de concurrence.

 

De toute façon, Dana décide pas grand chose. C'est les Fertitta qui décident de ce qu'il faut faire et encore plus lors de décision importante. Dana c'est l'homme de paille. Pour l'aspect mafia des frères, il y avait un site de MMA anglophone qui racontait l'histoire de la famille Fertitta est montrait que c'était bien une vieille famille de mafieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semblait que l'un des frangins Fertitta ne s'occupait plus de l'UFC maintenant? Lorenzo est resté mais Frank est parti je crois (ou le contraire)?

 

Enfin bon, ça doit pas changer grand-chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si un accord de non-concurrence est légal, je crois qu'il y a une loi qui interdit de racheter une société pour la laisser mourir. Comme c'est une affaire d'un continent à un autre ça doit être complexe à traiter judiciairement mais c'est à creuser.

 

PS: J'ai glissé un mot sur ta news Kappa dans l'article où Fedor confirme son comeback.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semblait que l'un des frangins Fertitta ne s'occupait plus de l'UFC maintenant? Lorenzo est resté mais Frank est parti je crois (ou le contraire)?

 

Enfin bon, ça doit pas changer grand-chose.

D'après ce que je vois, Lorenzo veille au grains, c'est lui qui gère l'UFC et qui est derrière toutes les grosses décisions. Même lorsque Dana peut pas blairer un fighter c'est Lorenzo qui s'occupe de discuter avec. En tout cas, il est clair que Lorenzo est nettement meilleur pour discuter en diplomate.

L'autre frère Franck s'occupe essentiellement du casino mais lorsqu'il y a des décisions importantes à prendre concernant Zuffa il y participe.

On voit souvent les combattants remercier les 2 frères Fertitta donc Franck doit certainement être plus présent que ce qu'on voit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Mais de toute façon, je sais que si le PRIDE n'a pas pu continuer sous ZUFFA (malgré des events prévus et la promesse d'un tournoi Light Weight à 16 combattants) car des éléments extérieurs ont tout fait pour empêcher ZUFFA d'organiser des PRIDE. Certains disent que les Yakuzas qui ont beaucoup perdu dans cette transaction ont fait tout pour gêner ZUFFA.

 

Mafia italo-américaine contre mafia japonaise, ça doit envoyer dur!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca me fait penser à Enson Inoue qui racontait que tu peux pas entreprendre une affaire au Japon sans inclure les Yakuzas dans le business, en fin de compte ça se passe également comme ça dans les autres pays, sauf que les entités prennent le noms de lobbies.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme le dit @@JB Globe-MMA la rumeur de ce nouveau PRIDE de fin d'année circulait depuis quelques temps mais le fait qu'une grande chaîne TV accepte de les diffuser joue énormément notamment par le fait que les sponsors verseront une grosse somme d'argent pour que cet event ait lieu (au Japon les émissions TV du soir du 31 décembre sont les plus importantes sur le plan financier, un peu comme le superbowl aux USA avec des sponsoring assez élevés).

 

Sinon récemment j'ai discuté avec un producteur japonais qui avait réalisé pas mal d'émissions TV pour le PRIDE (et aujourd'hui pour le K-1 et MMA) et on avait évoqué les possibilités d'un retour justement d'une sorte de PRIDE et les possibilités pour que cela puisse intéresser les gens au Japon. Et pour cela certains combattants pourraient être les clefs de la réussite:

 

- Fedor, toujours populaire pour les fans de MMA et aussi un grand nom pour faire la promotion de cette organisation

- Sakuraba, en faire un event d'adieu pour la légende Sakuraba qui est aujourd'hui bien abîmé physiquement mais qui mérite une large exposition pour l'ensemble de sa carrière; et quoi de mieux que d'organiser un event en son honneur (d'autant plus que Sakakibara s'entend bien avec lui) et lui faire affronter un Gracie une dernière fois (Royce s'il fait son come back?)

- Masato, en fait l'ancien champion du K-1 World Max, depuis la fin de sa carrière, a beaucoup de mal à faire décoller sa carrière dans le showbiz (et qui ne tient d'ailleurs que par le fait que sa femme, Shin Yazawa, est une vedette au Japon) et qu'un début en MMA avait été envisagé pour affronter Kron Gracie au sein de l'organisation REAL (Masato était prêt à faire ses débuts mais un désaccord avec les organisateurs a finalement mis fin aux négociations). Etant donné que sa cote de popularité en tant que combattant n'a jamais baissé, une participation à ce nouveau PRIDE pourrait faire beaucoup de bruits

- Kazuhiro Kiyohara, en fait peu de gens doivent le connaître mais en fait il s'agit d'une ancienne gloire du base-ball japonais et grand pote de Akiyama. Pourquoi je le cite, car c'est un joueur de base-ball qui était hyper médiatisé par son jeu mais aussi par le fait qu'il soit un personnage charismatique et "Bad Boy". En effet, Kiyohara a vraiment un gabarit de Light Heavy Weight et il est aussi un grand fan de MMA (à travers son pote Akiyama) et des rumeurs disaient qu'il entamerait une carrière de combattant après le base-ball même si cela n'a jamais été fait (notamment le K-1 l'avait courtisé). Ces derniers temps Kiyohara a un peu disparu des radars pour des raisons un peu obscurs (il se murmure des liens avec des mafieux et des histoires de drogue et il est blacklisté par certaines chaînes TV) mais un combat en MMA pourrait être une vraie publicité pour cet event et nul doute que les sponsors et les fans qui voudront le voir combattre seront au RDV (un peu comme l'engouement qu'avait suscité la participation d'Akebono au K-1)

 

kiyo369.jpg

 

A noter enfin que si FUJI TV a décidé de remettre le MMA sur ses antennes après plusieurs années d'absence en raison notamment du scandale du PRIDE en 2006, c'est parce que depuis ce début d'année la chaîne diffuse "Ganryujima", une sorte de retour aux sources du MMA avec des combattants de différentes disciplines réunies autour d'un aire de combat et qui s'affrontent uniquement dans leur propre style de combat (boxe, lutte, capoeira, lutte sénégalaise, sambo, savate etc). Considéré comme un laboratoire expérimental de combat proche du MMA, cette organisation est dirigée par Sadaharu Tanigawa, ex-patron du K-1. Peut-être que ce dernier sera impliqué dans ce projet du nouveau PRIDE si cela venait à se concrétiser.

 

ph01.jpg

 

 

J'ai un peu peur que la formule "Pride 2000" ne fonctionne plus. Pour des fans hardcore comme nous le Pride reste le truc de folie, mais c'est aussi parce qu'à l'époque c'était le top du top. Aujourd'hui le MMA a bien changé, c'est un sport de combat à part entière et le public est devenu critique face aux combats. Un combat de "poètes" sans technique, avec deux gars venant de sport complétement différents (base-ball, golf, basket....) n'a plus d'intérêt, même un gars comme Brendan Shaub qui vient du foot a finalement un très bon bagage en MMA. Les yeux du public ont changés, hormis un public japonais bien particulier, un peu fans d'underground et de freak, un Event avec en tête d'affiche un Sakuraba vieillissant et un joueur de baseball n'a aucune chance de s'exporter efficacement hors de l'Asie. Je me souviens de ce K1 Hero's  ou Dream (je ne sais plus ) avec Hong Choi Man et Joe Canseco, putain quel combat dégueulasse. À titre comparatif le OneFc propose des event de très bonne qualité. Après, j'imagine qu'il est évident pour les organisateurs que le premier but est de convaincre le public local qui va regarder l'event à la télé. Mais pour le public US, voir européen ce sera une curiosité pour laquelle les gens ne payeront pas. Bref, en conclusion j'ai bien peur que si Sakakibara essaye de faire un Pride 2.0 identique à ce qu'il était à l'époque, ça ne marchera pas.

Le Pride c'était pas du sport, c'était véritablement du combat, pas dans la violence forcément, certains combats de l'UFC sont tout aussi violents, mais dans l'idée, l'imaginaire, les règles.  Un combat comme Arona/Sakuraba n'a aucune justification sportive, ni même pécuniaire en fait. C'était du romantisme de combattant  à l'état pur.  Je me suis souvent dit que le Pride aurait voulu que Sakuraba parte dans une victoire à la Pyrrhus face à un monstre de 100 kilos bourré de stéroïdes, et ce genre de "trip" n'est plus du tout au goût du jour.

Edited by Matsuda

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un peu peur que la formule "Pride 2000" ne fonctionne plus. Pour des fans hardcore comme nous le Pride reste le truc de folie, mais c'est aussi parce qu'à l'époque c'était le top du top. Aujourd'hui le MMA a bien changé, c'est un sport de combat à part entière et le public est devenu critique face aux combats. Un combat de "poètes" sans technique, avec deux gars venant de sport complétement différents (base-ball, golf, basket....) n'a plus d'intérêt, même un gars comme Brendan Shaub qui vient du foot a finalement un très bon bagage en MMA. Les yeux du public ont changés, hormis un public japonais bien particulier, un peu fans d'underground et de freak, un Event avec en tête d'affiche un Sakuraba vieillissant et un joueur de baseball n'a aucune chance de s'exporter efficacement hors de l'Asie. Je me souviens de ce K1 Hero's  ou Dream (je ne sais plus ) avec Hong Choi Man et Joe Canseco, putain quel combat dégueulasse. À titre comparatif le OneFc propose des event de très bonne qualité. Après, j'imagine qu'il est évident pour les organisateurs que le premier but est de convaincre le public local qui va regarder l'event à la télé. Mais pour le public US, voir européen ce sera une curiosité pour laquelle les gens ne payeront pas. Bref, en conclusion j'ai bien peur que si Sakakibara essaye de faire un Pride 2.0 identique à ce qu'il était à l'époque, ça ne marchera pas.

Le Pride c'était pas du sport, c'était véritablement du combat, pas dans la violence forcément, certains combats de l'UFC sont tout aussi violents, mais dans l'idée, l'imaginaire, les règles.  Un combat comme Arona/Sakuraba n'a aucune justification sportive, ni même pécuniaire en fait. C'était du romantisme de combattant  à l'état pur.  Je me suis souvent dit que le Pride aurait voulu que Sakuraba parte dans une victoire à la Pyrrhus face à un monstre de 100 kilos bourré de stéroïdes, et ce genre de "trip" n'est plus du tout au goût du jour.

 

Comme le dit @@kenbas le premier public visé sera les fans japonais et de toute façon il n'y a pur l'instant aucune garantie pour qu'un nouveau PRIDE puisse perdurer après cet event, dans ce cas ce sera une sorte de rodage pour le come-back de Fedor.

Il ne faut pas se leurrer mais on est tous quand même conscients que les meilleurs combattants de la planète sont aujourd'hui à l'UFC et que le Bellator ne ramasse que les miettes qui leur sont laissées (à quelques exceptions près), Sakakibara est bien conscient de ça également et que le paysage du MMA n'est plus ce qu'il était lorsqu'il dirigeait le PRIDE et qu'il y a beaucoup de risques à prendre en organisant un tel event. Il faudra voir dans quelle direction il compte emmener son nouveau PRIDE (cage, ring, quelles seront les règles et y aura-t-il des freakshows etc).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme le dit @@kenbas le premier public visé sera les fans japonais et de toute façon il n'y a pur l'instant aucune garantie pour qu'un nouveau PRIDE puisse perdurer après cet event, dans ce cas ce sera une sorte de rodage pour le come-back de Fedor.

Il ne faut pas se leurrer mais on est tous quand même conscients que les meilleurs combattants de la planète sont aujourd'hui à l'UFC et que le Bellator ne ramasse que les miettes qui leur sont laissées (à quelques exceptions près), Sakakibara est bien conscient de ça également et que le paysage du MMA n'est plus ce qu'il était lorsqu'il dirigeait le PRIDE et qu'il y a beaucoup de risques à prendre en organisant un tel event. Il faudra voir dans quelle direction il compte emmener son nouveau PRIDE (cage, ring, quelles seront les règles et y aura-t-il des freakshows etc).

 

Oui, la question qui me taraude est du coup ; est-ce que ce sera uniquement pour un public local, ou l'idée sera d'exporter à l'étranger le concept... Ou alors, Dana White s'étouffe avec son égo et de la chantilly et hop, les gros de l'UFC retourne au Pride 2.0...

 

J'espère seulement qu'il ne va pas tomber dans le piège de vouloir refaire la même chose qu'il y a 15 ans, car j'ai bien peur que ça ne marche pas du tout. De plus l'UFC mets le paquet sur le marché japonais en ce moment, avec le Road to UFC Japan, et l'event qui va suivre. Après ça peut remotiver le public japonais pour les sports de combat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×