Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 10/17/2009 in all areas

  1. 38 points
    Cyrille revient avec nous sur son changement d'adversaire, son combat, sa préparation, l'avenir... [media]http://www.dailymotion.com/video/xqccaw_continuons-le-combat-s1e1_sport[/media] Cette émission vous est proposée par la rédaction d'[b]IKUSA.fr[/b], qui souhaite ainsi oeuvrer avec ses moyens à la diffusion de notre sport et ainsi soutenir les sportifs qui entrent dans la cage. Bon visionnage!
  2. 32 points
    Si vous aimez cette photo, dite le en cliquant sur "j'aime" en bas à droite (ça remplace la fonction "réputation"). [b]Et ensuite, recliquez sur les chiffres, vous pourrez voir qui a aimé cette photo ou message ! [/b] [img]http://a10.idata.over-blog.com/600x374/1/32/60/44/FILMS3/Transformers-3/4/Megan-Fox-1.jpg[/img]
  3. 29 points
    No_Team

    Le sujet du grand n'importe quoi!

    Bon allez , chose promise chose due.... putain ça fait mal !!! Si tu trouves mon déguisement d'Elvis extra-ordinaire, mets +1 Si tu trouves ça lamentable, mets quand-même +1 parce que j'suis pas un lâche !!! :mdr:
  4. 29 points
    Bon alors suite à des nouvelles intimidations de Mr Patrice Quarteron sur mon téléphone le samedi 7 aôut qui font suite déjà à des précédentes intimidations, je vais la faire simple. Comme Mr Quarteron n'arrive pas à comprendre que j'en ai rien à foutre de lui, mais que je ne peux pas empêcher les gens sur ikusa de dire ce qu'ils pensent de lui, je vais tout simplement rajouter une option pour nous les modérateurs, à savoir que chaque sujet qui parlera de lui sera automatiquement verrouillé et s'affichera un message automatique qui explique pourquoi on fait ça. J'espère qu'il sera content du traitement de faveur qu'il a sur ikusa. Il avait bien raison quand il disait que aucun média ne parlait de lui, moi en tant que webmaster je ne voulais pas parler de lui, ce que j'ai fais jusque là... et maintenant je vais même empêcher les membres de mon site d'en parler, reste plus qu'aux autres sites à suivre. Evidemment Patrice, je vais de nouveau porter plainte contre toi. Fin de l'histoire pour moi... surement pas pour lui. Ps: ce message est là pour expliquer pourquoi on va modérer les messages ou l'on parle de lui, merci de respecter ma prise de position à l'avenir.
  5. 28 points
    Communiqué officiel de Bertrand Amoussou président de la CNMMA Pour commencer laissez- moi vous informer d’extrait d’un courrier de monsieur Colombeau [quote]Bonjour à tous, Une nouvelle inexpliquée circule à nouveau sur internet. La FFSCDA s'associe avec la CNMMA et le Comité National de Grappling lors du Beach Tour organisé par le deuxième cité ??? Après la démonstration effectuée à Bercy par Mr AMOUSSOU (qui je le rappelle n’est pas licencié FFSCDA) puis son envoie en tant que représentant fédéral auprès des dirigeants de l'UFC en Suède, voilà une nouvelle qui désoriente un peu plus les pratiquants de Pancrace. Qu'elles sont les relations de la fédération avec la CNMMA ? Pourquoi la CNP n'est pas informée de ces actions et n'y participe-t-elle pas ? De nombreux clubs m'ont déjà fait savoir qu'ils ne reconduiraient pas leur affiliation car ce genre d'arrangement avec la CNMMA ne leur convenait pas. Je pense également que les membres de la CNP qui sont pourtant à la base du projet MMA (n'ayons pas peur des mots, nous faisons du Pancrace lors de nos compétitions, mais la discipline pratiquée par nos quasi 5000 licenciés et bien le MMA) ainsi que les clubs et licenciés ne sont pas respectés. Je trouve qu'il y a une certaine dérive sur notre sport ces derniers temps, et je pense que nos dirigeants ne misent pas forcément sur les "bons chevaux". Mr AMOUSSOU est peut être "Bankable" mais il est trés loin de faire l'unanimité dans le milieu du MMA Français. Je reste ouvert à toutes discussion et surtout à toute explication Cordialement Laurent COLOMBEAU Responsable National Arbitrage Commission Nationale de Pancrace[/quote] Alors bonjour à tous Je ne sais pas qui sont réellement ces "tous" mais soit... Cela fait un moment maintenant que je lis ici et là sans réagir, des messages provenant de membres de la FMMADA qui sont destinés à vous "tous" et qui ne sont rien d'autre que des attaques violentes qui me visent directement (Bertrand Amoussou) ou indirectement (CNMMA). Pendant longtemps, j'ai volontairement voulu ne donner aucune suite à ces allégations car je pensais qu'il était plus judicieux de suivre l'adage qui dit que "l'ignorance est le meilleur des mépris". Je pensais aussi je dois l'avouer que l'acharnement dont je suis l'objet finirai par se dissiper. Que nenni. Le courrier de Mr Laurent Colombeau sera donc la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase. Un vase rempli par des Cyrille Diabaté, Cheick Kongo et récemment Vincent Parisi nous traitant de « Bras cassés » en direct sur RTL 9. Ces derniers mois, lorsque j'ai dû prendre ma plume, c'était pour monter au créneau et défendre notre belle discipline qu'est le MMA face à des personnes qui pèsent ou ont pesés très lourd dans le paysage sportif Français. Soit dit en passant, je suis le seul, parmi tous ces nouveaux apôtres du MMA à l'avoir fait de manière instantanée, directe et méthodique. Aujourd'hui, je brise le silence car je suis fatigué de me voir sali par des personnes qui n'ont d'autres projets que de me discréditer ou de discréditer la CNMMA que je préside. En effet, les attaques n'ont jamais été aussi féroces et nombreuses que depuis que la FMMADA existe. Sachez tout d'abord que cette soit disant « Fédération » n'est autre qu'une association. Vous me direz, la FFF est également une association. La différence entre la FMMADA et la FFF est la délégation de pouvoir que le ministère de la jeunesse et des sports a octroyée à cette dernière pour la gestion du Football en France. C'est d'ailleurs ce que le ministère fait pour toute discipline à partir du moment où elle répond à certaines règles que lui-même établi. C'est exactement cela que nous entendons lorsque nous parlons de reconnaissance d'une discipline sportive. Les termes de "Fédération Française" sont donc de fait associés au nom du sport en question, que ce soit football, judo, lutte ou badminton. Alors me direz-vous, qu'en est-il des autres disciplines qui n'ont pas cette reconnaissance? Ces autres disciplines doivent également se constituer en association avant tout, de manière à exister légalement, se prendre en charge sans pouvoir bénéficier d'aucune aide de l'état et après 3 ans d'exercice, éventuellement prétendre si elles en font la demande, devenir après acceptation du Ministère et ce au vu du travail accompli pendant ces 3 années, ainsi que d'autres critères devenir une Fédération Française. Tout ça pour vous dire que lorsque vous lisez de la part de la FMMADA, le MMA à enfin sa fédération, il ne s'agit que d'une association qui vient de voir le jour, qui n'a encore aucune action concrète, qui vous ment par omission et vous ment encore en annonçant entre autre que c'est le ministère qui les a mandaté. Messieurs, je suis bien placé pour savoir que la mission qui semble être subitement la vôtre et qui est la nôtre à la CNMMA depuis plus de 3 ans maintenant, est la reconnaissance du MMA en France. Mais laissez-moi vous dire que vos méthodes sont malhonnêtes et frauduleuses. Je me garderai bien de dire ici tout ce que j'entends par ces termes. Vous semez le doute dans l’esprit des gens en annonçant notamment un évènement de MMA avec frappe au sol et affirmez qu’il n’y a rien qui empêche qui que ce soit d’organiser des évènements de ce type. Sans commentaire… Une fois ces éclaircissements posés, j'aimerai faire une parenthèse en m’adressant directement à toutes les personnes qui se font un malin plaisir de me critiquer directement ou indirectement en public, messieurs Cheik Kongo, Cyrille Diabaté, mon ancien élève Vincent Parisi ou tout récemment monsieur Laurent Colombo que je ne connais ni d'Eve ni d’Adam. Et à bien vouloir dire exactement ce qu'ils reprochent au travail que les membres de la CNMMA et moi réalisons et surtout ce qu’eux ont fait concrètement pour la pratique et le développement du MMA Educatif dans les clubs. Monsieur Kongo, en votre qualité de président d’honneur de la FMMADA vous répondiez à une interview en ces termes : « la CNMMA et la FMMADA "n'ont rien de concurrente...mais la CNMMA n'a pas de réel plan pour le MMA en France, si ce n'est de tirer la couverture vers soi pour son seul profit..."... Je pense qu’il est temps d’expliquer aux gens ce qui se cache derrière ces propos dénués de sens. De toute ma vie, je vous ai parlé en tout et pour tout une seule fois, et c'était au téléphone. Je ne compte pas les bonjours de courtoisie que j’ai eue envers vous. Je travaillais alors chez Fightsport et quelqu’un qui s’est présenté comme votre agent m’a téléphoné car nous venions de publier les résultats d’un événement qui venait de se dérouler en Hollande ou vous aviez perdu par décision. Le problème que soulevait votre agent est que selon vous, la décision était un vol et que nous ne l’avions pas spécifié. Il est vrai que lorsque nous publions les résultats des événements, nous ne pouvions pas faire de commentaire du genre « Tartempion bat Cheick Kongo mais le Français s’est fait voler ». Le problème soulevé par la personne au téléphone n’était pas tellement l’omission de la victoire volée mais à ma grande surprise le fait que vous Mr Cheick Kongo pensiez que moi Bertrand Amoussou avait fait exprès de ne pas le mentionner pour vous faire du tort. Je ne vous connaissais pas et j’ai donc demandé à cette personne de me donner vos coordonnées téléphoniques pour m’en expliquer avec vous. Après 20 minutes de conversation j’ai raccroché avec le sentiment que le problème était réglé et en plus sincèrement ravi d’avoir pu faire votre connaissance même si les circonstances qui ont permis cela n’étaient pas les meilleurs. Quelques temps après, vous signez à l’UFC et nous sommes à Londres dans le même Hôtel. Je veux alors faire une interview avec vous pour le magazine. Lorsque mon collègue rédacteur va vous trouver à ma demande, vous lui dites que vous êtes ok pour l’ITV mais pas avec moi. Je suis sous le choc et ne comprends pas vraiment ce qu’il se passe. Mon collège vous fera donc cet ITV et je restai bien sagement dans mon coin et essayant de comprendre le pourquoi du comment. Quelques mois plus tard, je reçois un coup de fil du Patron de la Wolfslair Academy pour y faire un test. Nous sommes fin Août et je prépare ma rentrée. Ce monsieur me dit qu’il veut que je prépare Michael Bisping pour un combat qui devait avoir lieu en octobre et que si tout se passait je deviendrai le coach de cette prestigieuse Academy avec un travail personnel à faire également sur Quinton « Rampage « Jackson. Ce monsieur me dit donc qu’il doit se rendre aux USA pour une semaine et qu’à son retour, il m’envoie les billets pour venir passer une semaine afin de prendre connaissance des lieux. Une semaine se passe et pas de nouvelles. Puis 2 puis 3. Ce charmant monsieur ne répond pas à mes coups de fil. Je décide de laisser tomber car la rentrée battait son plein et mon excitation à l’idée de déménager en Angleterre pour une mission comme celle-ci laissait la place à une grosse déception et surtout à un gros point d’interrogation. Deux mois après, je me rends en Grande Bretagne pour Coacher Karl eu Cage Warrior. Je demande au Patron de cette organisation qui vient nous chercher à l’aéroport s’il connaît personnellement le patron de la Wolfslair en lui racontant mon histoire. Il est abasourdi et me dit que cela ne lui ressemble pas mais qu’il va se renseigner. Une semaine après, le verdict tombe. Mr Cheick Kongo venait de signer à la Wolfslair en mettant comme condition que ce serai sans moi comme entraineur. Je trouve Mr Cheick Kongo que cela fait beaucoup de mal pour pas grand-chose. Monsieur Diabaté quant à lui annonce sur Facebook que la CNMMA ne fait rien à part organiser des sélections de M-1 bidons. Je ne vais pas m’étendre sur ces propos. Tout le monde sait dans le milieu que j'étais le capitaine de l'équipe française du M-1 pendant une année. Nous devions à la demande du M-1 reconstituer une équipe pour la seconde saison et pour plus d'équité, j'ai décidé d'organiser une sélection nationale afin de détecter des combattants avec la présence de membre du M-1. Malheureusement, la sélection a eu lieu mais le M-1 a connu des problèmes en interne et ce que nous avons mis en place n'a pas eu le suivi que nous attendions. Pour la petite histoire, Cyrille et moi avons eu une discussion dans un café parisien à sa demande car il pensait que je ne l’aimais pas et que quand quelque chose se passait dans le MMA, je l’en écartais. Il m’a également fait part du fait qu’il était fatigué de voir ma tête et celle de mon frère dans le magazine alors que son équipe et lui méritait beaucoup plus d’y figurer. J’ai trouvé cela très mignon et je lui ai dit que je n’avais rien contre lui et qu’il se trompait sur toute la ligne. Nous nous sommes même quitté en rigolant de ce malentendu. Lorsque monsieur a signé à l’UFC, il remerciait tous les gens qui avaient cru en lui et également ceux qui lui avait mis des bâtons dans les roues comme « Bertrand Amoussou » entre autre. Vincent Parisi, « les bras cassées » te saluent bien bas. Je pensais qu'une sombre histoire de titre usurpé t'avais fait redescendre un petit peu sur terre mais c'est le contraire qui semble se passer. Mon ami Dominique Valera à pour coutume de dire: une tête qui enfle, on ne peut pas la louper. Alors met de la glace si tu ne sais pas quoi faire pour résoudre ce gros problème d'œdème crânien. Combien de temps ? Longtemps !!! Quand à vous Monsieur Colombeau, que je ne connais pas (hormis le fait que vous ayez fait des pieds et des mains pour m’évincer de la commission de pancrace à la rentrée 2011 quand j’ai proposé mes services pour vous aider au développement du pancrace), venez me voir et nous ferons connaissance. Sachez quand même que je travaille avec les dirigeants de l’UFC depuis plusieurs années maintenant sur le dossier MMA en France sans en faire étalage. Sachez aussi que ce sont mes relations tissées à l’international avec des partenaires fidèles qui ont fait que je suis actuellement membre actif de l’IMMAF. Il n’y a aucun complot derrière comme vous l’avez dit. Pas des petits arrangements avec qui que ce soit. Juste du travail depuis de longues années à essayer d’œuvrer pour la reconnaissance du MMA. Je finirai par une anecdote car il semblerait que vous soyez aveuglés par les dorures de l’UFC, mais le développement du MMA éducatif en France est un travail de longue haleine, et souvent parsemées de tâches ingrates, que vous ne daigneriez pas faire ! Je me revois au mois d'octobre 2011 en gare de Marseille seul avec le ring gonflable de 70 kg ne sachant pas comment l'amener jusqu'au salon des sports et de l'extrême où je me rendais pour le week-end end. Je me revois le dimanche soir m'assoir sur ce même ring après 2 journées où mon élève guillaume et moi avons initié une centaine de gamins. Je suis là éreinté et je commence à faire un malaise. Tous les exposants ont terminés de ranger les stands et moi je suis de nouveau seul à essaye de mettre le ring et les tatamis dans le camion. Je me dis qu'il faut que je fasse une pause car si je tombe et bien personne ne viendra me ramasser. Gros, gros moment de solitude. Mais le souvenir qui perdure de ce week-end end, c'est le sourire des enfants qui en redemandaient et les parents qui me demandaient où ils pouvaient trouver des clubs de MMA en nous remerciant pour le travail qu'on faisait. Alors oui, quand je lis vos commentaires j'ai envie de hurler. Bien évidemment nous nous engageons à publier sur notre site et notre Facebook tous les droits de réponses des personnes citées dans ce document, car à la différence de la FMMADA nous ne filtrons pas les avis divergents
  6. 26 points
    Voici un article passionnant sur lequel je suis tombé hier sur le (très bon) site BloodyElbow relatant peut être le premier combat de MMA connu à ce jour en France et datant du... [b]31 décembre 1908![/b] Voici un petit résumé (et aussi une petite analyse) de cet article (en anglais) que je tenais à vous faire partager tant l'histoire est belle et tant la France, fut un temps avait été l'instigateur d'un genre de combat entre différents genres qu'on appellerait aujourd'hui MMA et qui est prohibé. [b]Bravo à John S.Nash, aidé par Lucas Bourdon pour la rédaction de ce formidable article.[/b] [b][img]http://static.boxrec.com/wiki/thumb/6/68/SamMcVea.JPG/300px-SamMcVea.JPG[/img][/b] L'article original intitulé [b]"The Martial Chronicles: L'idole de Paris Versus the Fraud of London" (Les chroniques martiales: L'idole de Paris contre l'imposteur de Londres)[/b] raconte de manière très détaillée le destin du boxeur anglais [b]Sam McVea (ou Sam McVey)[/b], un des meilleurs boxeur noir poids lourd de l'époque qui s'est imposé dans le coeur du public français au début du XXème siècle au point d'être surnommé [b]"l'idole de Paris"[/b]. fort de cette popularité les promoteurs locaux décidèrent de lui organiser un combat contre un champion de monde de Jiu Jitsu, en la personne d'un certain [b]Tano Matsuda[/b], soit disant "champion du monde japonais" alors que des noms légendaires comme Mitsuyo "Conde Koma" Maeda ou Yukio Tani avait circulé. Le hic, ou plutôt l'arnaque est que ce fameux Tano Matsuda, inconnu au bataillon, n'avait naguère l'apparence ou la technique d'un Jiu Jitsuka japonais car celui-ci était... anglais; un usurpateur en somme. Quoi qu'il en soit la promotion du combat fut effectuée sur [b]l'opposition inédit à l'époque[/b] entre la boxe, sport noble par excellence, et le Jiu Jitsu en pleine expansion. Les billets furent vendus sans obstacles, pour 7 francs, une somme relativement élevée à l'époque et le combat fut mise en place avec difficultés. [b]Deux styles différents et des exigences diverses[/b]. Si McVea a obtenu l'autorisation de porter des gants de boxe et d'autoriser les frappes au sol, Matsuda lui a obtenu que son adversaire porte un haut de kimono. Le combat eut lieu au [b]théâtre Marigny le 31 décembre 1908[/b], jour sacré pour tout fan de MMA qui se posterait un siècle plus tard devant un Dynamite!! mais Paris ne vibrait que pour ce combat McVea VS Matsuda. Ce dernier, attira la curiosité du public qui vit non pas un japonais contrairement à leurs attentes mais un frêle caucasien qui n'avait nullement l'allure ni même le charisme d'un champion de Jiu Jitsu. [img]http://cdn1.sbnation.com/imported_assets/1428923/post-13669-131556858608_thumb.jpg[/img] Le combat se solda par une victoire expéditive de McVea en près [b]8 secondes[/b]: crochet gauche, Ground and Pound et arrêt de l'arbitre. [b]La boxe l'emporta sur le Jiu Jitsu[/b] et montrant en quelque sorte la suprématie des sports de combat sur les arts martiaux orientaux. McVea resta "l'idole de Paris" jusqu'à sa mort en 1921 à la suite d'une pneumonie, et fauché. Triste sort pour celui qui fut intronisé en [b]1999 dans le Hall of Fame de la boxe[/b]. Son adversaire Matsuda lui retourna dans son pays, l'Angleterre pour vivre sous son vrai nom de "Payton", et continua de mener une vie pleine de mythomanie. [b]1908[/b], Paris: une époque où le MMA, ou plutôt l'opposition de style ([b]"all in one"[/b] comme on le disait à l'époque) des différents sports de combats était banalisé. [b]1993[/b], Denver dans le colorado: Dans une cage octogonale, et pour la première édition de l'UFC, Royce Gracie montre à la terre entière la suprématie du Jiu Jitsu Brésilien en soumettant le boxeur Art Jimmerson. [b]2013[/b]: le MMA n'est toujours pas autorisé en France. [img]http://assets.sbnation.com/assets/2127449/39471819.jpg[/img] D'avantage de photos et de références dans le lien du texte original et saluons l'immense travail de recherche effectué par les auteurs. [u][b]Article original:[/b][/u] [url="http://www.bloodyelbow.com/2013/2/7/3957558/martial-chronicles-sam-mcvea-lidole-de-paris-fraud-london"]http://www.bloodyelb...is-fraud-london[/url] ----------------------------------------------------------------------- Par Akira "Dr.Kappa" pour IKUSA (www,ikusa.fr) Twitter: @akirakappa
  7. 24 points
    [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le 2 janvier 2013[/background][/color][b] Dan Severn[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] annonçait sur son site internet qu'il se retirait définitivement du MMA à 54 ans après 127 combats (101 victoires, 19 défaites et 7 nuls) entamés en 1994. Severn voulait absolument atteindre la barre des 100 victoires dans son palmarès et aura laissé perdurer sa carrière jusqu'en 2012, harcelant même les compteurs de Sherdog pour faire valider plusieurs combats. Le sosie de Freddy Mercury, fut un temps dans sa jeunesse, aura eu ce qu'il voulait mais son corps a dit stop (son cerveau en premier), Show mustn't go on! Fini les affrontements contre les faire-valoir il est temps de se ranger discrètement tout en rentrant dans les annales du MMA.[/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le premier grand retraité de 2013 a pourtant eu un bon nombre de prédécesseurs qui ont arrêté leurs carrières en 2012. [b]Récapitulatif et hommage à ces combattants qui ont décidé de raccrocher les Open Finger Gloves l'an dernier; une longue lignée entre Brock Lesnar (arrêt le 31 décembre 2011) et Dan Severn (2 janvier 2013)[/b].[/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]20) [/background][/color][b]Tom Deblass (9 victoires, 2 défaites depuis 2010)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]En moins de 2 ans Tom Deblass était devenu un combattant à suivre. Champion Heavy Weight et Light Heavy Weight du [/background][/color][b]Ring of Combat[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], l'UFC lui propose un contrat tout naturellement lors de l'UFC en Suède pour remplacer au Jurgen Kruth blessé. Mais [/background][/color][b]Cyrille Diabaté lui inflige sa première défaite[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] et lors de son second combat (UFC on Fuel TV 6) b avec un ratio de striking très élevé. Démotivation et barre de l'UFC trop élevé, Deblass décide d'arrêter le MMA et promet de [/background][/color][b]revenir dans les compéts de JJB[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)].[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] suivre la voie de son maître de JJB, Ricardo Almeida, c'est à dire arrêter pour se consacrer à sa vie d'instructeur de JJB puis revenir en MMA, puis arrêter, puis revenir...[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://www.yorkblog.com/mma/files/2012/12/tomdeblass-300x300.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]19) [/background][/color][b]Nick Denis (11 victoires, 3 défaites depuis 2006)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le francophone Nick Denis est un [/background][/color][b]intello-combattant[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], titulaire d'un Bachelor en biochimie il poursuit en parallèle une carrière de combattant de MMA qui lui permet de passer du KOTC au Sengoku. Mais une victoire surprenante au Bellator face à Mamalis par [/background][/color][b]une souplesse arrière combiné avec un une projection[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] lui ouvrit les portes de l'UFC. Premier combat et KO de la soirée en 22 secondes puis une défaite pour son second combat. Mais Nick Denis décèle un [/background][/color][b]problème cérébral[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] en utilisant les installations de sa fac et décide de se retirer plutôt que de continuer à se faire du mal. Dommage pour ce sosie de David Baron.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Reprendre ses études en doctorat de biochimie à l'université d'Ottawa, la classe.[/background][/color][/font][/size] [media]http://www.youtube.com/watch?v=FVEXdSOrDkU[/media] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]18) [/background][/color][b]Yoshihiro "Kiss" Nakao (9 victoires, 3 défaites et 2 No Contest depuis 2003)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Nakao n'a jamais été un combattant séduisant, sauf à deux exceptions près: [/background][/color][b]son combat contre Edson Draggo[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (PRIDE 34) qu'il a maîtrisé d'une main de maître et surtout son fameux [/background][/color][b]bisou contre Heath Herring[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (Dynamite!!2005) qui lui a valu la sympathie des Youtubeurs. Un KO avant le combat (le KO le plus bête de l'histoire du MMA selon certains) transformé en No Contest, s'il pensait refaire Brockenback Mountain, Nakao s'est trompé car le cowboy, le vrai, comme Heath Herring n'aime pas se faire violer la bouche par un type en combinaison de lutte. Ce qu'il faut retenir de ses autres combats? Rien, d'un mec capable de perdre contre Dave Herman et Antonio Silva et gagner contre Sentoryu et Choi Mu Bae.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Contrairement à ce que beaucoup ont pensé Nakao n'est pas gay, il est marié depuis 2009 et mène aujourd'hui une vie de famille saine. Mais l'histoire ne dit pas si Heath Herring lui a pardonné...[/background][/color][/font][/size] [media]http://www.youtube.com/watch?v=OIYO_Nh2vRc[/media] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]17) [/background][/color][b]Shane Roller (11 victoires, 7 défaites depuis 2007)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Malgré son nom de patin à roulette la carrière de Roller n'a pas roulé comme il le fallait. Malgré un bon début de parcours au WEC il échoua à deux doigts d'un Title Shot bien que les deux seuls combattants contre qui il a perdu s'appelaient [/background][/color][b]Ben Henderson et Anthony Pettis[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Mais une fois absorbé par l'UFC Roller passe du numéro 3 de la catégorie Light Weight du WEC à un simple combattant lambda: [/background][/color][b]2 victoires et 4 défaites[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] et l'annonce de la fin de son amour avec le MMA. Un combattant qui n'a pas su passer à la vitesse supérieure.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Enseignant en lutte pour ce triple All-American Wrestler.[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://punchdrunkgamer.com/wp-content/uploads/2012/10/shane-roller-retirement.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]16) [/background][/color][b]Jon Olav Einemo (6 victoires, 3 défaites depuis 2000)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Ceinture de noire de JJB, le norvégien Jon Olav Einemo a cette particularité d'être [/background][/color][b]le seul grappler à avoir battu Roger Gracie lors de l'ADCC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] et d'être l'un des rares européens (avec le russe Barkalaev) à avoir gagné un titre dans cette compétition (ADCC 2003) dominé par les américains et les brésiliens. Mais sa carrière entamé en 2000 a souvent été [/background][/color][b]marqué par des blessures ou des infections bactériennes[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] qui l'ont freiné dans sa carrière. D'ailleurs après son seul combat au PRIDE 31 puis un combat aux Pays-Bas (2H2H), 5 ans se sont écoulés avant de pouvoir signer à l'UFC. Il tentera de montrer qu'il n'a rien perdu de son sol mais Dave Herman et Pedro Rizzo l'arrêteront. Einemo décide de raccrocher avec beaucoup de regrets pour une carrière qui aurait mérité un meilleur sort.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Contribuer au développement du MMA dans son pays natal, la Norvège, où le MMA est interdit. Bonne chance, en France on sait ce que c'est.[/background][/color][/font][/size] [img]http://www.mmabay.co.uk/wp-content/uploads/2011/09/Jon-Olav-Einemo.jpg[/img] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]15) [/background][/color][b]Rich Clementi (45 victoires, 22 défaites et 1 nul depuis 1999)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Un vétéran du MMA et un baroudeur qui aura combattu sur quasiment tous les continents, cet [/background][/color][b]ancien officier de la Navy[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] avait été mobilisé après le 11 septembre 2001 et oeuvrait pour sa patrie en même temps que sa carrière de combattants. Rien à dire, Clementi livrait toujours des combats acharnés qui ont fait sa réputation. Son heure de était probablement sa période[/background][/color][b] UFC en 2008[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], organisation qui le remercia après deux défaites comme bon nombre de combattants. Le Bellator l'avait recueilli et en avait fait un des combattants vedettes de son tournoi Light Weight mais son dernier combat contre Marcin Held qui lui détruit sa cheville gauche. [/background][/color][b]Bilan: opération, indisponibilité de deux ans et annonce de la fin de carrière via Facebook[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Ciao l'artiste![/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Rééducation, rééducation et rééducation. Ah oui et gérer son "Rich Clementi's Gladiator Gym" en Louisiane. Narcissique.[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][img]http://fr.susumug.com/ufc/071229/susumu14.jpg[/img] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]14) [/background][/color][b]Duane "Bang" Ludwig (21 victoires - 14 défaites depuis 2000)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Kickboxeur reconverti en MMA (43 victoires, 7défaites et 1 nul ,en kickboxing) "Bang" comme on aime à l'appeler raccroche les gants après trois défaites consécutives à l'UFC dont les deux derniers face aux British dan Hardy et Che Mills. Il peut désormais profiter de sa retraite pour militer et faire reconnaître sa victoire contre Jonathan Goulet (UFN3, 2006) comme étant officiellement [/background][/color][b]le KO le plus rapide de l'histoire de l'UFC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]: 6 secondes et pas 11![/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Un poste assuré en tant que [/background][/color][b]coach de la Team Alpha Male[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] pour rejouer le remake du Hobbit dans le rôle de Gandalf avec les nains Urijah F., Joseph B. et Chad M.[/background][/color][/font][/size] [img]http://cdn.bleacherreport.net/images_root/slides/photos/001/707/142/LudwigV5HedgesZuffa_display_image.jpg[/img] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]13) [/background][/color][b]Murilo Bustamante (15 victoires, 8 défaites et 1 nul)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Eh oui messieurs, mesdames, le professeur Bustamante combattait encore à [/background][/color][b]46 ans[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] et toujours avec sa toison sur le torse alors que tout le monde pensait rangé depuis des années. Très loin de son niveau d'[/background][/color][b]ex-champion Middle Weight de l'UFC (2002) ou de finaliste du PRIDE Welter Weight GP (2005)[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Bustamante n'a pas eu besoin d'être placé sous respirateur artificiel pour effectuer ses derniers combats malgré une défaite contre Jesse Taylor en 2010 par abandon (épuisement) puis une victoire en 2011 contre Dave Menne... qu'il avait battu en 2002 pour gagner son titre Middle weight de l'UFC! L'histoire se répète. Ah oui et autre surprise, Bustamante évolue à la [/background][/color][b]Brasilian Top Team[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], eh oui ca existe encore![/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] A-t'il déjà été autre chose qu'instructeur de JJB? Professeur Bustamante compte continuer ses compétitions en MMA.[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://braziliantopteam.com/wp-content/uploads/2012/06/master-murilo-bustamante-btt07.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]12) [/background][/color][b]Mitsuhiro Ishida (20 victoires, 8 défaites et 1 nul depuis 2001)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le petit Ishida avait un [/background][/color][b]cardio interminable[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] mais sa carrière elle s'est terminée. Bien qu'il ait affirmé sur son blog qu'il mettait sa [/background][/color][b]carrière en "suspend"[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] le manque d'offre et la flemmardise des organisations japonaises l'ont lassé. D'autant plus que ses résultats ne suivaient plus avec les défaites et un style de combat [/background][/color][b]Lay and Pray incompris par le public japonais[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Dommage pour un combattant qui était le feu follet du PRIDE Bushido avant de se faire éclater par Gomi et de tomber dans une déprime inconsolable. [/background][/color][b]Ishida est mentalement faible, la faute à sa gentillesse exacerbée et son honnêteté[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] à tel point que le jour de l'annonce de sa retraite il prit la peine de répondre à tous les messages Twitter. [/background][/color][b]Et Pour Ikusa il remerciait les fans français de leurs soutiens. Un mec bien[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)].[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Coach et partenaire d'entrainement de Kawajiri à moins qu'il compte reprendre le restaurant familiale. Ishida s'est marié l'an dernier et c'est sa seule consolation...[/background][/color][/font][/size] [img]http://www.tapology.com/system/letterbox_images/409/default/wide.jpg[/img] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]11) [/background][/color][b]Jason "Mayhem" Miller (28 victoires, 9 défaites et 1 nul depuis 1998)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le taré du MMA tire sa révérence après avoir encore fait parler de lui pour des [/background][/color][b]raisons extra-sportives[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. D'abord il tente d'étrangler sa soeur et se fait embarquer par la police, puis [/background][/color][b]arroser l'intérieur d'une église, à poil, avec un extincteur[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] avant de se friter avec le père Dana White sur Twitter, telles furent les exploits de "Mayhem" en 2012 car son seul combat s'est terminé par une [/background][/color][b]défaite contre CB Dollaway[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Il faut dire que les prestations sportives de Miller ces dernières années ne furent pas brillantissimes, éclipsées surement par les prestations télévisuelles en tant que présentateur chez [/background][/color][b]Bully Beatdown ou en tant que coach au TUF 14[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Mais Mayhem a su garder cette passion du MMA malgré sa folie, comme lors qu'il devient le premier combattant à soumettre Sakuraba au DREAM 16 et qu'il pleure sur le ring après cet exploit. Son retour à l'UFC en revanche ne fut pas un grand succès et le grain de folie l'emporta sur la prestation sportive.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Animateur radio ou TV. Tant qu'il peut assurer le spectacle les chaînes sont preneurs.[/background][/color][/font][/size] [media]http://www.youtube.com/watch?v=UsOBzsEGk-g[/media] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]10) [/background][/color][b]Cole Konrad (9 victoires, 0 défaite depuis 2010)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Probablement [/background][/color][b]le plus grand gâchis de 2012[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Cole Konrad était le grand champion de lutte (champion universitaire aux USA en 2006 et 2007) dont on attendait les débuts en MMA d'autant plus qu'il était le [/background][/color][b]partenaire d'entrainement de Brock Lesnar[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Avec un tel CV les organisations lui ont naturellement fait les yeux doux mais c'est le [/background][/color][b]Bellator [/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]qui a réussi à le draguer en l'intégrant dans [/background][/color][b]le tournoi Heavy Weight[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] que Konrad remporte haut la main et de défendre son titre une fois. Mais en septembre dernier il décide soudainement de mettre un terme à sa carrière en MMA à 28 ans et de rendre son titre Heavy Weight, s'en allant ainsi avec un [/background][/color][b]palmarès invaincu[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Du gâchis on vous dit.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Un poste de trader financier assuré après l'arrêt de sa carrière au sein d'une entreprise alimentaire située dans le Minesota. WTF?[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://prommanow.com/wp-content/uploads/2010/10/cole-konrad-winner.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]9) [/background][/color][b]Mark Hominick (20 victoires, 12 défaites depuis 2002)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Invaincu en kickboxing (21 vcitoires) Hominick fait ses preuves en MMA, au TKO puis au WEC et enfin à l'UFC au point d'[/background][/color][b]affronter le champion Feather Weight, Jose Aldo[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] en 2011 (UFC129). Mais hélas le début de la fin a sonné car si Hominick s'en sort avec une énorme bosse digne de Jérome Le Banner face à Cyrille Abidi (K-1 Paris 2005), ses combats suivants face à [/background][/color][b]Korean Zombie (KO en 7 secondes)[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], Eddie Yagin et Pablo Garza se solderont tous par des défaites. 4 défaites = renvoi de l'UFC mais en Hominick préfère anticiper et annoncer sa retraite à seulement 30 ans.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Continuer à s'impliquer dans le MMA mais en attendant il profite de la naissance de sa deuxième fille et peut aussi continuer à lutter contre la violence des enfants (bully) en compagnie de Matt Mitrione ou Sean Pierson.[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://a.espncdn.com/photo/2011/1205/mma_g_hominick_gb1_576.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]8) [/background][/color][b]Volk Han (21 victoires, 8 défaites et 1 nul depuis 1995)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]De son vrai nom [/background][/color][b]Magomedkhan Gamzatkhanov[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (!!!), le Volk (le loup) du Daguestan a été l'un des premiers combattants à introduire le Sambo en MMA et de fonder la [/background][/color][b]Russian Top Team[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], équipe remplie de mystérieux combattants. Han arrêta sa carrière en 2001 officiellement après de nombreuses années au sein de la [/background][/color][b]RINGS[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] mais pour son ami de longue date, Akira Maeda, fondateur de la RINGS il décida de refaire une dernière pige en décembre 2012, à 51 ans, dans les règles traditionnelles avec Rope Escape et tout les autres tralala qui fit la beauté de cette organisation japonaise dans les années 90. Han ne fut pas ridicule face à Funaki, tenta ses fameux clefs de chevilles mais aucun vainqueur ne fut déclaré. Mais le Volk a eu droit à [/background][/color][b]une cérémonie de retraite de rêve[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], et versa même quelques larmes. Pour finir avec une anecdote et pour illustrer le charisme de Volk Han, en 2000, un jeune combattant qui l'a vaincu vint lui demander discrètement un autographe à la fin de leur combat, ce dernier s'appelait Antonio Rodrigo Nogueira.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Entraineur en Sambo et MMA, il devrait passer le relai à son fils, aujourd'hui âgé de 13 ans et déjà 1m87... Au fait a-t-on des nouvelles de Volk Ataev, le fils spirituel?[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://sports.c.yimg.jp/spnavi/photo/fight/201212/16/20121216134.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]7) [/background][/color][b]Aleksander Emelianenko (21 victoires, 6 défaites depuis 2003)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Le petit frère de Fedor Emelianenko, plus grand par la taille a décidé de suivre la voie tracée par son frère en arrêtant sa carrière en décembre dernier. La faute à [/background][/color][b]une rumeur d’hépatite B ou C[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] qui le poursuit depuis des années et qui le rejette des plus grandes organisations de MMA. Seule le M-1 a été charitable mais [/background][/color][b]une dernière défaite contre Jeff Monson[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] en décembre dernier et le contrat est rompu. Pas possible d'aller voir ailleurs le talent d'Aleksander n'aura jamais pu éclore et sera toujours resté dans l'ombre de son frère. Vilain petit canard tatoué![/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Coacher les talents de l'avenir dans un gym et puis au passage essayer de rétablir son honneur sur les prétendues rumeurs de maladie. Puisqu'il le clame...[/background][/color][/font][/size] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://cdn3.sbnation.com/uploads/chorus_image/image/5276557/alexemelianenkom1.0_standard_352.0.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]6) [/background][/color][b]Kenny Florian (14 victoires, 6 défaites depuis 2003)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]"KenFlo" a tout fait à l'UFC. Entré par le biais du premier TUF Florian n'a pas remporté le tournoi Middle weight mais a laissé une bonne impression avant de descendre en Welter Weight, puis en Light Weight où [/background][/color][b]il dispute par deux fois un combat pour le titre[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] mais tous perdus (contre Sean Sherk et BJ Penn). Pas de bol, encore un régime et une descente de catégorie pour se retrouver en Feather Weight et disputer un [/background][/color][b]Title Shot contre Jose Aldo[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]; re-défaite, retraite et Kenflo ne sera jamais champion. 3 Title shots perdus, un record peu valorisant qu'il partage avec Pedro Rizzo. Pourtant Florian a gagné 7 combats par soumission (2ème record de l'UFC) et [/background][/color][b]sa gestion intelligente des duels[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] lui a valu d'être considéré comme un stratège apprécié par les fans. Aujourd'hui KenFlo arrête mais ZUFFA le garde comme un employé.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Intéressé par le journalisme, le sosie de Ben Stiller a été promu commentateur par ZUFFA lors de nombreux UFN, WEC et UFC. Aujourd'hui il présente UFC Tonight sur Fuel TV. Comme quoi ZUFFA réalise vos rêves...[/background][/color][/font][/size] [img]http://1.bp.blogspot.com/_KJKyqWeVDHw/SnhgYKHu3TI/AAAAAAAAB3k/Zsf3m3l9yvk/s400/Kenny+Florian.jpg[/img] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]5) [/background][/color][b]Kazuo Misaki (25 victoires, 11 défaites et 1 No Contest depuis 2001)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Ancien vainqueur du[/background][/color][b] PRIDE Welter Weight GP en 2006[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] à la surprise générale après avoir éliminé successivement Phil Baroni, Dan Henderson et battu Denis Kang en finale en profitant de la blessure de Paulo Filho, Misaki s'est forgé une réputation de combattant charismatique. Mais il se fait surtout connaître pour avoir [/background][/color][b]fracassé le nez d'un Akiyama[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (pas encore si sexyama) haï par tout le MMA japonais après sa tricherie face à Sakuraba un an avant (Akiyama s'était enduit une crème glissante). Dès lors Sengoku et Strikeforce lui donnent une place d'honneur et malgré quelques combats épiques (face à Jorge Santiago par deux fois ou face à Paul Daley) Misaki traîne une vieille blessure qui le contraint à stopper sa carrière [/background][/color][b]même pas sur un combat officiel mais d'exhibition face à son pote Akihiro Gono[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Sa seule erreur de parcours a été sa fuite en voiture après avoir percuté un passant à Tokyo.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Entraîner dans le gym qu'il a monté, peut être qu'il arrêtera la prise de stéroro... (eh ben quoi, on peut balancer maintenant non?)[/background][/color][/font][/size] [media]http://www.youtube.com/watch?v=I8elJu57V-Q[/media] [size=3][font=verdana, geneva, sans-serif][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]4) [/background][/color][b]Stephan Bonnar (15 victoires, 8 défaites depuis 2001)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]L'homme du renouveau de l'UFC ou celui qui grâce à son [/background][/color][b]combat épique face à Forrest Griffin lors de la finale du TUF saison 1[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (combat de l'année en 2005) a réussi à conquérir un public nouveau et acquis à la cause de l'UFC. Dana White a toujours exprimé sa gratitude envers ce fait et a toujours conservé Bonnar au sein de la maison UFC, lui attribuant même une place de [/background][/color][b]commentateur du WEC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Mais les résultats sportifs ne suivent pas toujours au pont de perdre contre un grandissant Jon Jones (UFC94) ou un vieillissant Mark Coleman (UFC100) mais sa persévérance paiera et comme un cadeau de départ, [/background][/color][b]Dana White lui donnera un combat pour le titre face à Anderson Silva[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Bonnar perdra par TKO au 1er Round face à l'invincible Spider mais sa décision d'arrêter en cas de défaite avait déjà été prise avant. Et quitte à faire la nique à la Commission athlétique qui le suspendra pour un [/background][/color][b]test anti-dopage positif à la Drostanolone[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], Bonnar s'en alla, la tête haute fier d'avoir contribuer à la renaissance de l'UFC.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Dana White l'aime, ZUFFA l'aime, les fans l'aiment. Pas de problèmes pour retrouver une reconversion TV au sein d'émissions consacrées au MMA.[/background][/color] [img]http://cdn2.sbnation.com/uploads/chorus_image/image/1183535/003_stephan_bonnar.0_standard_352.0.jpg[/img] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]3) [/background][/color][b]Tito Ortiz (16 victoires, 11 défaites et 1 nul depuis 1997)[/b] [b]Le combattant symbole de l'UFC [/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]a pris sa retraite après 15 ans de bons et loyaux services au sein de l'organisation à laquelle il est resté fidèle toute sa carrière si on excepte une légère infidélité avec NHB en 1997. Bien que son histoire d'amour avec l'UFC n'ait pas toujours été au beau fixe comme avec cette fâcheuse tendance à se crêper le chignon avec le père Dana White, sa "Bitch" comme ce fut écrit sur son T-shirt, Tito est le combattant qui a disputé [/background][/color][b]le plus grand nombre de combats à l'UFC (27)[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] avec à la clef un [/background][/color][b]titre Light heavy Weight défendu 5 fois consécutivement[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Tito aura affronté les plus grands et les plus forts (Randy Couture, Ken Shamrock, Chuck Liddell etc.) mais son combat en 2006 contre Forrest Griffin restera probablement l'un des plus beau combat de l'UFC. Malgré une dernière victoire en 2011 contre Ryan Bader après 5 ans sans gagner, Tito enchaîne deux défaites et son ultime re-match contre Griffin le convaincra de raccrocher les gants. L'aventure UFC se termine par un [/background][/color][b]Hall of Fame[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] mais Tito est définitivement rentré dans la légende du MMA. Ciao champion.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Acteur, propriétaire de gym ou gérant de la marque Punisher, la grosse tête de Tito sera toujours associé à l'image de l'UFC. Et même si Dana White semble s'être réconcilié Tito ne semble pas avoir envie de rejoindre l'encadrement de l'UFC et mène sa vie de Hall of Famer.[/background][/color] [img]http://cdn2.sbnation.com/fan_shot_images/153748/ufc121_weighin_28.jpg[/img] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]2) [/background][/color][b]Matt Hughes (45 victoires, 9 défaites depuis 1998)[/b] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]Personne ne savait réellement si Matt Hughes combattait encore ou non; même pas lui. C'est en 2012 qu'[/background][/color][b]il reconnut dans un journal local de l'Etat de l'Iowa, le "Daily Gate City" que sa carrière était définitivement terminée[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Un gros choc pour le monde du MMA et surtout un traitement indigne de la part de ZUFFA pour une fin de carrière d'un aussi grand combattant. Oui car Hughes est l'homme de tous les records et d'un palmarès qu'il a forgé dans la catégorie [/background][/color][b]Welter Weight de l'UFC qu'il a archi-dominé[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] avant l'arrivée d'un talentueux gamin aux initiales de GSP. Considéré pendant un moment comme le meilleur Pound for Pound dans sa catégorie en gagnant par [/background][/color][b]deux fois la ceinture Welter Weight de l'UFC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (UFC 34 face à Carlos Newton et UFC 50 face à GSP) et en [/background][/color][b]la défendant 7 fois[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)], un record qu'il partage aujourd'hui avec George Saint-Pierre. Mais Hughes c'est aussi le [/background][/color][b]plus grand nombre de victoires à l'UFC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (18), le deuxième plus grand nombre de combats disputés à l'UFC (25), le [/background][/color][b]seul combattant à avoir soumis GSP[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (UFC 50), un statut d'entraineur un peu catho intégriste lors du TUF saison 5, une autobiographie à succès ([/background][/color][i]"made in America"[/i][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]) en 2008 et enfin, [/background][/color][b]Hall of Famer de l'UFC[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] depuis 2010 et à juste titre. Mais bon à 39 ans et ses deux derniers défaites contre Koshcheck et BJ Penn ont montré ses limites; et Hughes se retira avec panache.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Tellement de possibilités mais avec tout ce qu'il a récolté à l'UFC Hughes peut se permettre une pause bien méritée.[/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)][img]http://hollywoodnose.com/images/net_worth1/matt-hughes-wealth/matt-hughes-net-worth.jpg[/img][/background][/color] [color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]1) [/background][/color][b]Fedor Emelianenko (35 victoires, 4 défaites et 1 No contest depuis 2000)[/b] [b]The man, the legend[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Pas assez de mots pour décrire réellement ce que Fedor Emelianenko représente pour le MMA, lui qui a débuté sa carrière par le Sambo et le judo avant de se lancer dans le grand bain du MMA avec [/background][/color][b]la RINGS et ensuite le PRIDE[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] où il accumulera les victoires et les [/background][/color][b]combats légendaires (Nogueira par deux fois, Fujita, Crocop, Schilt, Randelman)[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] pour devenir le Pound for Pound et probablement le plus grand combattant de tous les temps aux yeux de nombreux observateurs. Malheureusement la disparition du PRIDE le fera bourlinguer un peu partout dans les organisations qui petit à petit disparaissent, qu'il s'agisse du [/background][/color][b]Bodog, d'Affliction ou du Strikeforce[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]. Mais Fedor ne signera jamais au sein de la plus grande organisation du monde qu'est l'UFC, malgré un contrat mirobolant comme jamais vu auparavant et malgré toute l'insistance de Dana White qui au fond de lui le désirait plus que tout. La faute à l'entêtement de Fedor ou à sa Team de management, M-1 Global avec l'inamovible [/background][/color][b]Vadim Finkelstein[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]? Personne ne saura mais tout le monde restera sur la faim. Malgré ses 3 défaites consécutives au Strikeforce durant ses derniers combats [/background][/color][b]on retiendra surtout les 35 autres victoires[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] qui ont marqué [/background][/color][b]toute une génération de fans qui ont découvert et aimé le PRIDE ou plutôt le MMA [/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)]grâce à son talent, son charisme silencieux et sa puissance. Fedor était l'essence même de tout ce que l'on aimait dans le MMA. Le dernier Empereur se retira et vive l'Empereur.[/background][/color] [u]Sa vie après le MMA:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] Sa relation d'amitié avec Vladimir Poutine pourrait le propulser à n'importe quelle poste à responsabilité en Russie mais Fedor a décidé de s'occuper avant tout de sa famille, ses deux filles avant d'envisager une reconversion concrète. Révérence![/background][/color] [img]http://93.img.v4.skyrock.net/2499/15172499/pics/475882664_small.jpg[/img] [u]Ils auraient pu figurer dans la liste:[/u][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] [/background][/color][b]Akihiro Gono[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (a raccroché avant d'annoncer lors du jubilé de son pote Misaki qu'il revenait en MMA en 2013),[/background][/color][b]Jurgen Kruth[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (vétéran du K-1 encore en vie, il se désiste pour ses 2 combats avec l'UFC et prend sa retraite sans fouler une seule seconde l'octogone), [/background][/color][b]Nick Diaz[/b][color=#000000][background=rgb(252, 252, 252)] (retraité en 2012 mais l'appât du gain et du titre face à GSP auront le dernier mot, destination UFC 158).[/background][/color] ------------------------------------------- Par Akira "Dr.Kappa" Twitter: akirakappa[/font][/size]
  8. 24 points
    C'est bien beau de dire "Eux c'est les méchants, nous sommes les gentils! Venez prendre vos licences chez nous" . Mais il serait peut être temps de penser à ce que veut vraiment le peuple, enfin les membres d'Ikusa ou peut être que moi. Nous tout ce qu'on veut : c'est connaître l'histoire de la voiture cabossée de Granola.
  9. 21 points
    No_Team

    La carte Fightsport privilège

    [img]http://img15.hostingpics.net/pics/812430CarteVIP1.jpg[/img]
  10. 20 points
    en tout cas le vainqueur de cette petite gueguerre à laquelle je ne pige strictement rien c'est bien boboss qui voit son nombre de nouveaux inscrits exploser afin de suivre cette affaire hors du commun qui pour information ne m'empechera nullement de dormir,d'ailleurs c'est bientot l'heure de manger!
  11. 19 points
    Kappa

    Merci Megumi Fujii !

    Megumi Fujii, l'une de meilleures combattantes de MMA a tiré sa révérence le 5 octobre dernier à l'issu de son dernier combat. Retour en exclusivité sur sa vie et sa formidable carrière. [img]http://www1.cdn.sherdog.com/_images/pictures/20110720023335_110709212627.JPG[/img] Passer à deux doigts de la victoire. Ironiquement c’est sur cette note malheureuse et que [b]Megumi Fujii[/b] a mis un terme à sa carrière de combattante le 5 octobre dernier lors du Vale Tudo Japan 3, un événement presque organisé juste pour célébrer [b]son formidable palmarès (26 victoires et 3 défaites)[/b]. Mais voilà son adversaire Jessica Aguilar lui a malencontreusement et involontairement mis le doigt dans l’œil, dans le sens propre du terme. Deux « Eye Poke »qui égratignent la cornée de l’œil droit de Fujii, saignement, vérification du docteur et arrêt du combat entre le deuxième et le dernier round. Cinq dernières minutes qui n’auront jamais lieu, faute à pas de chance. Pourtant Fujii aurait pu remporter cette victoire si elle avait arrêté lors de la vérification de l’œil au premier round, mais la passion du MMA et sa volonté de combattre pour ses fans étaient tellement fortes qu’[b]elle a insisté pour continuer contre l'avis des médecins[/b], hélas. Une combattante hors norme qui part sur une défaite amère que personne n’arrive encore à digérer. Car Fujii était incontestablement la plus grande combattante que le MMA ait connue, bien avant que les Ronda Rousey, Gina Carano ou Cristiane Cyborg. Pourtant rien ne destinait Fujii à une si grande carrière, si ce n’est qu’elle a toujours été une combattante née, aussi bien sur un ring, une cage, un tatami ou dans sa vie. [img]http://amd.c.yimg.jp/im_siggVoMEQFgYvF4NgPlLT9WTWg---x300-y450-q90/amd/20130910-00000000-spnavi-000-0-view.jpg[/img] Sortie prématurément du ventre de sa mère avec seulement 1,7kg Megumi Fujii avait été placée immédiatement dans [b]une couveuse à sa naissance et aurait pu perdre la vie à tout moment[/b]. Mais Megumi a lutté pour survivre, le premier grand combat de sa vie, et est devenue une petite fille en pleine santé. A 3 ans, elle commence le judo sous l’influence de son père, 7[sup]ème[/sup] Dan, mais sa nature de gentille fille prend souvent le dessus à tel point qu’elle a refusé un jour de soumettre son adversaire sous prétexte que celle-ci se ferait frapper par son coach en cas de défaite. La petite Megumi, grande amatrice de chats, grandit tout en gardant cette humilité et cette gentillesse qui la caractérise. Pour ses études universitaires elle quitte sa ville natale pour s’installer à Tokyo et continue le judo. 3 fois quart de finaliste des championnats japonais de judo universitaire en moins de 52kg, elle doit néanmoins arrêter la pratique de ce sport en même temps que la fin de ses études et resta 3[sup]ème[/sup] Dan. Elle commence alors à travailler dans une agence de management pour les célébrités, une carrière qui n’a pas duré longtemps car l’amour pour les sports de combats était bien plus fort que tout. A 23 ans elle commence [b]le sambo, discipline dans laquelle elle remporte le championnat du Japon 8 années consécutives entre 1998 et 2005[/b] (et 4 fois finaliste du championnat du monde), et obtient en parallèle sa ceinture noire de JJB avec deux championnats du Japon (2002 et 2003) et deux titres de championne aux championnats panaméricains (2004 et 2006). [img]http://www2.cdn.sherdog.com/_images/pictures/20110102060931_101230_182052untitled.JPG[/img] Mais sa véritable heure de gloire arrive avec la découverte du MMA. Pour ses débuts en août 2004 au Smackgirl, organisation 100% féminine à l’époque, elle s’impose facilement en à peine 40 secondes dans le premier round face à Yumi Matsumoto. Trois mois plus tard elle gagne par décision unanime face à l’une des meilleures combattantes de l’époque, l’américaine Erica Montoya, ancien commentateur éphémère de l’UFC. Dès lors Fujii ne perd aucun combat, devient la coqueluche du public par son style de combat et ses victoires [b](16 victoires dans le premier round, toutes par soumission dont 7 en moins d’une minute !)[/b] au point d’être surnommée « la reine des victoires éclaires ». Un surnom parmi d’autres plus affectueux comme [b]« Fujimegu »[/b] mais celui qu’elle affectionnera en particulier est [b]« Mega Megu »[/b], attribué par son grand ami Josh Barnett. Smackgirl, Shooto, Bodog Fight, Jewels… les organisations s’enchainent et Fujii accumule les victoires ce qui lui vaut d’être considérée en 2009 et 2010 comme étant la [b]« Pound for Pound » féminin[/b] (meilleure combattante toutes catégories confondues) par divers médias spécialisés. Normal à l’époque avec sa vingtaine de victoires consécutives (et aucune défaite) dont 3 seulement à la décision. Un peu moins de réussite en kickboxing avec une défaite pour son seul combat en Shootboxing mais peu importe, en contrepartie Fujii termine 3[sup]ème[/sup] de l’ADCC en 2005 (-60kg défaite face à Kyra Gracie en demi-finale) et 2007 (-55kg) et remporte également deux fois le Smackgirl Grappling Queen Tournament en 2006 et 2007 ; ses seules titres en professionnel. [media]http://www.youtube.com/watch?v=iVCI2Jgu0zU[/media] Mais à la fin de l’année 2009 le doute s’installe : les principales organisations japonaises de MMA disparaissent. Les combattantes peinent à exprimer leurs talents d’autant plus que les grosses écuries comme le DREAM ou l’UFC étaient réticents aux combats féminins. [b]Fujii s’est retrouvé dans une impasse et avoue même avoir songé à tout arrêter[/b]. Mais coup du sort le Bellator, deuxième organisation aux Etats-Unis, la contacte en vue de son tournoi féminin en 115 lbs (52kg). Changement de cap, de continent et direction les Etats-Unis pour Fujii qui effectue une entrée fracassante au Bellator avec une victoire par TKO, la première de sa carrière, sur Sarah Schneider, puis en battant respectivement Carla Esparza (quart de finale) et Lisa Ellis (demi-finale) par clef de bras lors du tournoi féminin. Le public adore son style, sa bonne humeur et... sa tablette de chocolat abdominale. En finale Fujii est logiquement donnée favorite face à Zoila Frausto mais trop grosse pression ou stratégie payante de son adversaire qui lui assène dès le premier round un high kick sur le visage. Fujii pousse avec son style toujours aussi agressif mais Frausto résiste et le combat se termine. Décision partagée 2-1 et victoire attribuée à Frausto alors même que les commentateurs du Bellator et une grande partie du public voyaient la victoire de Fujii. La série de 22 victoires consécutives s’est arrêté ce soir d’octobre 2010 sur cette [b]défaite (très) controversée[/b]. Un choc pour bons nombres de fan de MMA. Une première défaite qui a été sans aucun doute un tournant de sa carrière mais Fujii ne baisse pas la tête en affirmant que [i]la défaite était dû au fait qu’elle n’a pas été assez forte et que les 5 mois qu’elle a passé pour ce tournoi lui avaient redonné goût pour le MMA[/i], elle qui pensait tout arrêter. Fujii continue de combattre après cette déroute mais malgré ses trois victoires (Emi Fujino, Mika Nagano et Karla Benitez) seule la dernière a été par soumission, sa marque de fabrique. Mai 2012, retour au Bellator pour affronter dans un combat sans titre l’américaine Jessica Aguilar et nouvelle défaite, la deuxième de sa carrière, mais cette fois-ci sans conteste par décision unanime. Fujii a 38 ans et sa combativité n’est plus comme avant et songe de plus en plus à sa retraite sportive. [media]http://www.youtube.com/watch?v=23QcDMTOaV0[/media] Mais avant cela, le 24 décembre 2012, au Vale Tudo Japan 1, elle affronte l’autre meilleure combattante japonaise du moment, Mei Yamaguchi pour une victoire par décision unanime à l’issue d’un combat considéré comme le meilleur de l’event. Au final [b]Megumi Fujii n’aura jamais perdu contre une combattante japonaise[/b] et confirme au moins qu’elle était la meilleure dans son pays. Mais voilà un jour vient le temps où il faut savoir dire stop, de raccrocher les gants et de passer à une nouvelle étape de la vie après qu’on ait tout donné sur un ring ou dans une cage, qu’on a eu la carrière et la reconnaissance que l’on mérite. Lors de l’entracte du Vale Tudo Japan 2, Fujii fait une apparition dans la cage pour annoncer qu’elle effectuerait le dernier combat de sa carrière lors du Vale Tudo Japan 3, à la grande surprise des fans. La suite malheureuse on la connait… Mais personne ne lui en voudra, même son adversaire, Jessica Aguilar, a déclaré qu’elle ne méritait pas la victoire. Un sentiment d’inachevé restera probablement pour une meilleure fin de carrière que [b]cette pionnière du MMA féminin[/b] aurait méritée. Mais [b]Megumi Fujii[/b] restera une combattante dans l’âme, elle qui connait l'importance de la vie et qui se réjouit à tout moment d’avoir pu grandir en bonne santé et d’être devenue forte. La plus forte. [b]Bonus 1: Le combat Megumi Fujii VS Jessica Aguilar[/b] [media]http://www.youtube.com/watch?v=O5Ikv9r1eYc[/media] [b]Bonus 2: La cérémonie de retraite de Fujii.[/b] [media]http://www.youtube.com/watch?v=E8AiqM-kQxI[/media] ----------------------------------------- Par Akira « Kappa » Hattori Twitter : akirakappa Mail : akira (a) ikusa.fr
  12. 19 points
    Kappa

    Top 10: De la NFL au MMA

    Le weekend dernier s'est déroulé le [b]47ème Super Bowl[/b] de l'histoire avec une victoire des Baltimore Ravens aux termes d'un match au scénario passionnant. Et parmi les champions de cette édition 2013, [b]Arthur Jones[/b], 26 ans et [b]frère de Jon Jones[/b], actuel champion Light Heavy Weight de l'UFC. Certes le Football américain est le sport le plus populaire aux USA mais Jon Jones a choisi de percer, avec tout le succès qu'on lui connait, dans le MMA. Son frère (et même ses frères si on prend en compte le troisième larron, Chandler Jones des New England Patriots) serait même aussi, voir plus fort que lui. En revanche de nombreux [b]footballeurs ont franchi le pas et se sont reconvertis en MMA[/b] ces dernières années mais grand joueur ne veut pas dire forcément grand combattant et vice-versa. Classement de ces joueurs passés d'une carrière (ou presque) en NFL pour le MMA. 10) [b]Johnnie Morton (1994-2005, Detroit Lions, Kansas City Chiefs et San Francisco 49ers. 1 défaite en MMA)[/b] 38 secondes, c'est le temps qu'aura duré la carrière en MMA de Johnnie Morton, pourtant [b]182 matchs en NFL et auteur de 43 Touchdown[/b] (équivalent d'un essai au Football US) dans son honorable carrière. Morton avait voulu faire du sensationnel, appâté par l'appel du K-1 qui voulait mettre en avant une ancienne star de la NFL, qui de plus est avec une mère japonaise, pour promouvoir le pathétissime [b]Dynamite!! USA[/b] durant l'été 2007. Morton se prit un KO au 1er Round face à [b]Bernard Ackah[/b], un comique ivoirien vivant au Japon et l'illusion mortonienne s'envola. Cerise sur le gâteau, Morton se fait choper pour un contrôle anti-dopage qu'il refuse après ce combat (et qu'il fera par la suite avec découverte de traces de [b]stéroïde anabolisant[/b]) et se fait suspendre indéfiniment par la Commission Athlétique de Californie, c'est à dire plus jamais de MMA et une grosse te-hon. Un gars qui n'aurait jamais dû monter sur un ring et qui aurait du se cantonner à sa mini-apparition dans le film [b]"Jerry Maguire"[/b] avec Tom cruise. [img]http://img164.imageshack.us/img164/4628/morton1tk9.jpg[/img] 9) [b]Rachel Wray (Pom pom girl des Kansas City Chiefs, aucun combat en MMA)[/b] OK Rachel Wray n'est pas vraiment un joueur de football américain testostéroné et n'a même jamais foulé une pelouse si ce n'est avec sa troupe de [b]Pom pom girls de l'équipe des Kansas City Chiefs[/b]. Oui car Rachel Wray est la figuration sexy des terrains de football et de l'entertainment made in USA mais sa [b]passion pour le MMA [/b]prend le dessus et en décembre 2012 décide d'entamer une carrière professionnelle. Un an seulement après avoir intégré les Pom pom girls, le rêve de toutes pucelles américaines en chaleur, Rachel Wray quitte tout, troc son pompom contre des gants pour s'imposer dans la cage. [b]2 combats amateurs et 2 victoires par KO[/b] pour le moment, les hommes lui préfèrent ce courage que ses chorégraphies. [img]http://cdn1.elitedaily.com/elite/wp-content/uploads/2012/12/Rachel-Wray-elite-daily.jpg[/img] 8) [b]Alonzo Spellman (1992-2001, Chicago Bears, Dallas Cowboys et Detroit Lions. 1 victoire en MMA)[/b] Défenseur précoce, Spellman fut l'[b]un des plus jeunes joueurs défensifs a être drafté[/b] par la NFL. Ce spécialiste en [b]"sack"[/b] (fauchage sur le porteur du ballon) aurait pu connaître une meilleure carrière si une blessure à l'épaule ne l'avait pas stoppé dans son élan. Sa tentative de come-back des années plus tard sera un échec et Spellman se tourne alors vers le MMA, une discipline dont il n,aura fait [b]qu'un seul combat, en 2006 au XFO 13[/b] en gagnant par [b]décision unanime[/b] face à Antonio Hayes. Ce sera son premier et dernier combat car Spellman, atteint de [b]troubles bipolaires[/b] connaîtra un petit séjour en prison suite à une course poursuite avec les flics. Pas de OJ Simpson bis pour le moment. [img]http://www.reviewjournal.com/lvrj_home/2005/Dec-16-Fri-2005/photos/2spellman.jpg[/img] 7) [b]Michael Westbrooke (1995-2002, Washington Redskins et Cincinnati Bengals. 1 victoire, 1 défaite et 1 No contest en MMA)[/b] En bon [b]"Wide Receiver"[/b] (receveur) Westbrooke a essentiellement fait sa carrière au Washington Redskins pendant 6 saisons et 89 matchs. Ses [b]22 Touchdown[/b] dans sa carrière témoignent également le potentiel de ce [b]joueur populaire et vif[/b] qui s’entraînait en JJB même pendant sa carrière. D'ailleurs Westbrooke a remporté le Ie [b]championnat du monde du IBJJF en 2008 en catégorie ceinture marron[/b], un exploit qui le poussera à aller plus loin, en MMA (au KOTC) où il scorera un bilan honorable de 1 victoire, 1 défaite (face à Travis Browne) et 1 No contest face au champion de l'organisation Nick Gaston. Son apparition en tant que "justicier" dans l'émission [b]Bully Beatdown[/b] est aussi son heure de gloire; la vie après le football, le vrai. [img]http://a.espncdn.com/photo/2008/0415/nfl_mr_westbrook02_580.jpg[/img] 6) [b]Wes Shrivers (2000, Atlanta Falcons. 8 victoires, 1 défaite en MMA)[/b] Ancien[b] "offensive tackle"[/b] (tacle offensif) des [b]Atlanta Falcons[/b], équipe qui le recruta en 2000 avec le système du Draft, Shrivers n'aura disputé que [b]3 matchs[/b] avant d'être remercié par le monde impitoyable du football américain où seul les plus forts restent. Tant pis, réorientation professionnel et [b]Shrivers devient flic[/b] mais démissionne aussi de ce boulot pour se consacrer à plein temps en MMA. Auteur de bonnes prestations dans des events de MMA locaux, Shrivers intègre le [b]TUF saison 10[/b] (Rampage VS Evans) en 2009 où il se fera éliminer rapidement par [b]James McSweeny[/b] aux termes d'un [b]combat assez discutable[/b]. Un an après il effectue son dernier combat au Strikeforce Challengers pour une ultime victoire. C'était l'histoire d'un poisseux... [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/shivers_episode_2.jpg[/img] 5) [b]Marcus Jones (1996-2002, Tampa Bay Buccaneers. 4 victoires, 2 défaites en MMA)[/b] Non celui-là n'a aucun lien de parenté avec la famille de Jon Jones. Ancien [b]"Defensive end"[/b] Marcus Jones avait notamment été aperçu lors du [b]TUF 10[/b] (Rampage VS Evans) dans la maison des combattants, montrant un personnage sensible, limite pleurnichard qui lui a valu le surnom de [b]Big Baby[/b] et complètement à l'opposé de son image de joueur ayant disputé 85 matchs en NFL avec en prime [b]24 "sacks" et 124 "tackle"[/b] réussis. Arrivé dans le Loft Story des combattants avec un palmarès de 4 victoires (tous au 1er round) pour 1 défaite il infligera la première défaite de sa carrière à [b]Darrill Schoonover[/b] mais se fera battre successivement par deux autres anciens footballeurs américains que sont [b]Brendan Schaub[/b] (demi-finale) et [b]Matt Mitrione[/b] (finale du TUF10). Il mettra un terme à sa carrière de combattant à la fin de cette aventure, ou comment des mecs moins expérimentés en NFL l'ont achevé. Et le respect des anciens? [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/marcus-jones.jpg[/img] 4) [b]Brendan Schaub (Utah Braves, Buffalo Bills. 8 victoires, 3 défaites en MMA)[/b] Schaub n'a jamais réellement joué en NFL, le sommum du football américain, mais a essentiellement fait sa carrière en [b]Arena Football League (AFL)[/b] chez les Utah Braves avant d'intégrer les [b]Buffalo Bills[/b] en NFL... sans jouer une seule minute. Mais Schaub a le combat dans le sang grâce à tonton ceinture noire en Taekwondo. Du coup le jeune Brendan décide de se lancer en MMA et enchaine [b]4 victoires, tous par TKO au 1er Round[/b] avant de rejoindre la maison des fous pour le [b]TUF10[/b] (Rampage VS Evans) et de s'y installer au point qu'il enchaîne trois victoires. EN finale de la célèbre émission de MMA TV réalité Schaub connait la première défaite de sa carrière face à Roy Nelson et son bide. Néanmoins, [b]finaliste[/b], ZUFFA le conserve puis Schaub répond à leurs attentes en s'imposant 4 fois de suite notamment face à [b]Gonzaga et Crocop[/b]. Malgré deux défaites par la suite et un combat en moyenne par an, Schaub a pour ambition de revenir au plus haut niveau. [img]http://coloradosportsdesk.com/wp/wp-content/brandon_schaub_tuf10_heavyweights.jpg[/img] 3) [b]Matt Mitrione (2002-2006, New York Giants, Minnesota Vikings. 5 victoires, 2 défaites)[/b] Ancien [b]ligne défensif des New York Giants[/b], club avec lequel il a évolué pendant trois ans, Matt Mitrione a rejoint le casting du [b]TUF saison 10 [/b](Rampage VS Evans) sans la moindre expérience en combat professionnel. D'ailleurs dans l'émission de télé réalité Mitrione se révélera comme [b]le cancre du groupe[/b], mais ses résultats sportifs lui donneront raison. Bien qu'il ait perdu contre [b]James McSweeny[/b] en quart de finale du TUF, Mitrione s'impose lors de la finale contre Marcus Jones (voir juste au-dessus) mais son plus grand fait d'arme aura été de montrer à la terre entière que [b]Kimbo Slice était un escroc[/b] en le battant lors de l'UFC 113 et provoquant ainsi son renvoi de l'UFC. Une sorte de revanche sur l'émission quand on sait que [b]Kimbo était le chouchou de ZUFFA[/b] pour vendre le TUF10. Bon après ça Mitrione mène une carrière de MMA normale, entre victoires contre Hague & Beltran et ses défaites contre Kongo et Nelson. [b]Roy Nelson[/b], encore un qui était le chouchou de la prod lors du TUF 10... [img]http://3.bp.blogspot.com/_z66oDxdnXRM/S-T_tbpHH6I/AAAAAAAACe4/PqVMsroU6Gs/s1600/Kimbo+Slice+vs.+Matt+Mitrione.jpg[/img] 2) [b]Herschel Walker (1986-1997, Dallas Cowboys, Minnesota Vikings, Philadelphia Eagles, New York Giants, Dallas Cowboys. 2 victoires en MMA)[/b] Herschel Walker est surement le footballeur américain le plus connu de cet Top 10. Outre ses [b]182 matchs disputés avec 4 clubs différents et des 82 Touchdown[/b] marqués lors de sa carrière Walker possède une renommée et une reconnaissance qu'il a acquis au cours de sa superbe carrière, apparaissant régulièrement dans les meilleurs joueurs de la saison. Mais plus que ça, Walker a eu le culot de relever [b]le challenge du MMA alors qu'il approchait les 47 ans![/b] Prévu au début pour faire partie d'une téléréalité sur le MMA (en compagnie du formidable Jose Canseco, ex-gloire du Baseball) il signa finalement avec le [b]Strikeforce[/b]. Entrainement à [b]l'AKA[/b] et premier combat contre [b]Greg Nagy[/b] où Walker montre l'agilité d'un combattant de 25 ans alors qu'il en a 48: [b]victoire au troisième round par TKO[/b]. Second combat un an plus tard en 2011 contre [b]Scott Carson[/b] à 49 piges et victoire encore une fois par TKO mais au 1er round. Pas mal pour un vieux qui n'a rien perdu de sa condition physique d'antan mais aussi bravo à un homme au grand coeur qui a [b]reversé l'intégralité de ses primes de combats à des associations caritatives[/b]. Respect à un grand monsieur du football et à un combattant de MMA maintenant. [media]http://www.youtube.com/watch?v=hcHkmTmUwIc[/media] 1) [b]Bob Sapp (1997-2001, Chicago Bears, Minnesota Vikings. 11 victoires, 16 défaites, 1 No contest en MMA)[/b] Bob Sapp n'est surement pas le combattant le plus fort de ce classement et même celui avec le plus mauvais palmarès. Mais lorsqu'on évoque [b]un ancien footballeur reconverti en combattant de MMA[/b] son nom vient de suite à l'esprit car même si Sapp est devenu un guignol, il fut un très bon combattant et le précurseur de cette reconversion du ballon ovale made in USA vers le MMA. Sa carrière en football américain n'a jamais été une grande réussite car bien qu'il ait évolué dans [b]deux équipes (Bears et Viking)[/b] Bob Sapp n'a disputé en 4 ans de carrière qu'[b]un seul et unique match en NFL[/b], d'autant plus qu'elle a été entachée par un [b]contrôle anti-dopage positif pour usage de stéroïde[/b]. Suspendu par la Commission athlétique sa carrière prend un coup de poignard, suivi d'une blessure, l'obligeant à se réorienter vers le catch puis le K-1 et le MMA. [b]Tanikawa, ancien directeur du K-1 le découvre [/b]lors d'un passage à Las Vegas et tombe immédiatement sous le charme de cet athlète et lui offre exceptionnellement un salaire pour le signer avec le K-1. Prêté au PRIDE pour quelques combats il montre tous son potentiel de [b][i]"Beast"[/i][/b] notamment avec un combat légendaire contre [b]Antonio Rodrigo Nogueira[/b]. La suite on la connait, une carrière ascendante en étant à la fois [b]star du showbiz au Japon, acteur et businessman[/b] au point de délaisser les performances sportives au placard. A partir de 2009 ou 2010 la politique du Bob Sapp change radicalement et il a compris une chose: [b]enchaîner les combats et perdre volontairement[/b] avec la renommée qu'il a acquis jusque là est le meilleur moyen pour s'assurer une retraite dorée. Résultat, [i]The Beast[/i] a perdu de sa superbe et se cantonne à un rôle de [b]loser[/b] et son palmarès en prend un sacré coup depuis 2011: [b]10 défaites d'affilés en MMA (dont 7 combats en 2012) et 1 victoire pour 5 défaites en kicboxing[/b]. Pendant ce temps son compte en banque se renfloue. Et s'il lançait une mode pour les futurs combattants en préretraite? Le football américain, c'est juste de l'histoire ancienne, sauf pour son petit apparition pour le film [b]"Mi-temps au Mitard" [/b](The Longest Yard). Et comme Bob le clame dans un interview à Gracie Mag daté dde décembre 2005, aucun lien de parenté avec la superstar du NFL, Warren Sapp, Wikipédia is a bitch! [img]http://seattletimes.com/ABPub/2008/02/12/2004179112.jpg[/img] [u]Ils auraient pu figurer dans le classement:[/u] [b]Rex Richards[/b] (8 victoires, 2 défaites) qui s'est tourné en MMA sans avoir jamais joué avec son club des Indianapolis Colts. [b]Brock Lesnar[/b] (5 victoires, 3 défaites) hélas Brock Lesnar n'a jamais joué en NFL bien qu'il ait rejoint les Minnesota Vikings en 2004. Jugé pas assez fort pour évoluer en professionnel, il disputa quelques matchs de pré-saison et fut renvoyé lui et son numéro 69 chez Vince MacMahon. --------------------------------------------------------- Par Akira "Dr.Kappa" pour IKUSA (www.ikusa.fr) Twitter: akirakappa
  13. 19 points
    skito

    Badr Hari risque gros

    ce type est juste un violent compulsif, il n'y a rien à lui souhaiter si ce n'est de se faire soigner durant les années qu'il passera à l'ombre, son talent en tant que combattant n'est en rien une excuse aux méfaits qu'il a commis.
  14. 19 points
    mishima

    Origine de vos pseudos (bis)

    Boboss parce que c'est comme ça qu'on m'appelait au foot quand j'étais jeune, voili voilou. Merde, j'ai pas posté ça depuis le bon compte !
  15. 19 points
    cheikhbaleze

    Blagoi Ivanov poignardé

    moi j'ai la solution,arrete les boites de nuit c'est naze,les bars c'est rempli de poivrots alcolos! si tu veux decompresser,rien de tel qu'un petit repas avec ses proches en toute convivialité,le reste c'est que des problemes!
  16. 18 points
    [img]http://img15.hostingpics.net/pics/680594TarecvsLim.jpg[/img] [b]IKUSA : Bonjour Tarec et merci de nous accorder cette interview exclusive. Comment te sens-tu après tes débuts victorieux à l’UFC ? Es-tu satisfait de ta performance ?[/b] Je suis très heureux d’avoir combattu pour la première fois à l’UFC et de faire le main event. C’était vraiment un grand honneur pour moi d’être le combat principal de la soirée. Concernant ma performance, je suis à la fois content et mécontent de celle-ci. Content car je pense que les fans ont apprécié le combat. Ce fut un combat intense et j’ai gagné le bonus du Fight of the Night. Mais je suis mécontent car je pense que j’aurai pu terminer le combat. J’ai également pris pas mal de coups inutiles. D’un autre coté, j’ai aussi fait de bonnes choses. Donc je suis un peu balancé. Je retourne bientôt à la salle retravailler sur mes erreurs, une fois reposé, donc d’ici à quelques jours. [b]IKUSA : On a senti que tu avais un game plan sérieux pour ce combat, quel était le game plan mis en place avec tes entraîneurs ? [/b] Il y avait 2 points sur lesquels il fallait que je me concentre :[list] [*]Ne pas être inattentif et ne pas me reposer sur mes lauriers ; [*]Ne pas rentrer la bagarre avec lui. [/list] Jusqu’à la dernière minute il a cherché à finir le combat. Il fallait faire attention à lui jusqu’au bout. Du point de vue technique, il fallait que je mixe mes attaques, utiliser mes kicks, utiliser ma boxe, l’amener au sol s’il le fallait. [img]http://img15.hostingpics.net/pics/556426tarecvslim2.jpg[/img] C’est difficile de ne faire aucune erreur surtout sur un combat en 5 rounds de 5 minutes. Je pense tout de même que ma performance n’est pas mauvaise non plus. [b]IKUSA : T’attendais tu à une telle résistance de la part de Lim ? On t’a vu ne pas te précipiter pour finir ton adversaire lorsqu’il était sonné, était-ce quelque chose de préparer ?[/b] Il y a des moments où je pouvais le terminer. J’aurais peut-être du être plus agressif à certains moments, sans pour autant me jeter sur lui. Je ne voulais pas prendre un risque trop conséquent et me faire toucher sur un échange. J'ai essayé de garder la distance et de travailler avec mes kicks. Il m’a bien touché dans les dernières secondes mais j’ai toujours été conscient de ce qui s’est passé. J’ai réussi à récupérer lorsque j’étais au clinch. J’étais conscient mais il m’a tout de même sonné. Il n’allait pas lâcher, il était là jusqu’au bout. [img]http://img15.hostingpics.net/pics/250717tareclimafter.jpg[/img] [i]Tarec et Lim après le combat[/i] J’étais assez hermétique à ses cris (ndlr : le Coréen a poussé des cris à certains moments en fin du combat), cela ne m’a pas impressionné. Il a essayé de me déstabiliser mais cela n’a pas marché. J’apprends de chaque combat et je reviendrai meilleur pour le prochain. [b]IKUSA : On t-a senti un peu émoussé sur les dernières minutes du combat, est-ce du au décalage horaire, au manque de combat pendant 1 an, à la pression des débuts à l’UFC… ?[/b] C’est un peu du à tout. Je suis passé sur le billard 2 fois l’année dernière pour 2 blessures et ai subi 2 opérations. Après ma dernière opération j’ai redémarré directement ma préparation pour ce combat. J’ai également eu la grippe la semaine précédente le combat. Concernant le décalage horaire, j’étais arrivé à Singapour quelques jours avant donc je m’étais un petit peu acclimaté. C’était un combat en 5 rounds de 5 minutes, face à un homme dur au mal. Je n’ai rien à lui retiré, il était puissant, lourd, c’était un adversaire coriace . Je le frappais de toutes mes forces mais il revenait. J’ai appris beaucoup de ce combat. J’en ai tiré des leçons et je reviendrais plus fort pour mon prochain combat. [b]IKUSA : Quelles différences existe-t-il entre combattre au Strikeforce et à l’UFC ? As-tu senti des différences au niveau de l’organisation ?[/b] Au niveau de l’organisation c’était à peu près pareil vu que le Strikeforce avait été racheté par l’UFC, donc de ce point de vue là c’était sensiblement identique. Ce qui a le plus changé c’est au niveau médiatique. Il y a plus de fans, plus de médias présents pour couvrir l’évènement. Même en Belgique j’ai eu droit à des interviews et articles alors que ce n’était pas le cas durant mes 4 ans de combats au Strikeforce. Pour ce qui est du reste il n’y a pas eu de grands changements. [b]IKUSA : Tu vas être papa pour la 2[sup]ème[/sup] fois prochainement, souhaites-tu prendre du repos pour t’occuper de la petite dernière ou comptes-tu recombattre le plus rapidement possible ?[/b] Je vais me reposer tout d’abord un peu. Je vais reprendre le chemin du gym rapidement. Quand le bébé sera-là (ndlr : c’est prévu pour Février normalement), j’aiderais ma femme pour la petite. J’aimerais avoir 3 combats cette année, rester le plus actif possible, je suis en bonne santé donc je voudrais en profiter pour combattre régulièrement. [img]http://img15.hostingpics.net/pics/598136Tarecfaimily.jpg[/img] [i]Tarec accueilli à l'aéroport par sa femme et son fils Nati.[/i] [b]IKUSA : En parlant de recombattre, as-tu un combattant particulier en tête pour ton prochain combat ? Aimerais tu combattre en Europe par exemple, ou cela n’a pas d’importance ?[/b] Il y a beaucoup de très bons combattants en Welterweight à l’UFC. Un gars du Top 5 / Top 10 serait l’ideal. Mais je combattrai qui l’UFC voudra. C’est une division vraiment excitante qui plus est depuis le départ de GSP qui a en quelque sorte redistribué les cartes. Il y a d’excellents matchups à venir dans la catégorie surtout en Mars. J’aimerais bien combattre en Europe, ce serait chouette. Mais j’aime également combattre aux USA. Combattre à Bruxelles un jour serait sympa. [b]IKUSA : Un pronostic : Hendricks ou Lawler ?[/b] Ça va etre un beau combat, 2 gros puncheurs, tous les 2 gauchers. Les 2 ont fait de belles performances durant leur dernier combat. Cela qui frappera le 1[sup]er[/sup], le mieux et au bon endroit, gagnera. C’est un combat intéressant. Ce genre de combat est dur à pronostiquer. Hendricks a une meilleure lutte mais Robbie est ultra expérimenté et se relève bien. [b]IKUSA : Un dernier mot à adresser à tes fans, tes sponsors, ta famille ?[/b] Je souhaiterais dire un grand merci à tous les gens qui me soutiennent en France, en Belgique, à tous les francophones. J’ai reçu un grand soutien, j’ai même vu des drapeaux belges durant mon combat et ça m’a donné de la force. [img]http://img15.hostingpics.net/pics/402849tareccoachs.jpg[/img] [i]"Sponge" avec ses coachs à la Team Quest Ricardo Feliciano, Daniel Woirin, et Heath Sims, ancien coach à la Team Quest désormais installé à Singapour.[/i] Merci à mes coachs qui étaient présents durant la période de Noel (Daniel Woirin et Ricardo Feliciano) et à mes partenaires d’entraînements. Merci à votre soutien, merci à mes sponsors notamment au sponsor français Dojjo. _____________________________________________________ Lucas [i]"noxcess"[/i] Couture pour [b]IKUSA[/b] (www.ikusa.fr)
  17. 18 points
    Suite à l'arrêt du Strikeforce le weekend dernier le paysage du MMA perd un de ses grand protagonistes. Mais d'autres avant sont "décédées" et certains fans regrettent encore aujourd'hui. Nécrologie de ces grandes organisations de MMA qui ont disparus trop tôt. 10) [b]IFL (International Fight League 2006-2008)[/b] Un concept inédit et un TUF avant l'heure puisque le but de cette organisation était de confronter [b]différentes équipes[/b] entraînés par des coachs réputés (Bas Rutten, Don Frye, Marcos Ruas, Carlos Newton, Renzo Gracie etc.) [b]avec 5 combattants de 5 catégories[/b] (Light à Heavy). Un espèce de tournoi Play-Off dont raffolent les américains. Diffusé sur Fox Sport et coté en bourse dès le départ pour rassembler un max de fonds, l'action était monté jusqu'à 17 Dollars mais ne séduit pas plus le public. L'action se casse la gueule à 5 centimes, une dette de 32 millions et l'organisation cesse toute activité. Et on regrettera aujourd'hui uniquement la créavité débordante des noms des équipes: [b]San Jose Razorclaws, Tucson Scorpions, Quad City Silverbacks, Los Angeles Anacondas, Chicago Red Bears etc.[/b] [b]Ils ont combattu:[/b] Roy Nelson, Vladimir Matyushenko, Dan Miller, Jay Hieron [img]http://tandynasty.files.wordpress.com/2011/03/ifl-logos.jpg[/img] 9) [b]Sengoku Raiden Championship (2008-2010)[/b] Le Sengoku était au DREAM ce que le Bellator est actuellement à l'UFC, à savoir un concurrent sérieux sans réellement en être un. Le Sengoku était la branche dissidente du PRIDE et avait été crée à l'initiative de [b]J-Rock[/b], agence de management de Hidehiko Yoshida et de [b]Donki Hote[/b], magasin discount grand pourvoyeur de fonds du MMA japonais. Mécontent du management pratiqué lors du PRIDE et ne voulant pas intégrer le DREAM, le Sengoku a vu le jour en 2008 avec de jolies cartes et de jolies noms dessus (Barnett, Gomi, Roger Gracie, Hidehiko Yoshida, Kazuo Misaki etc.). Mais malgré leurs bonnes volontés et la qualité de leurs tournois (notamment Feather Weight), l'organisation n'arriva pas à décoller médiatiquement et Donki Hote quitta le sponsoring, vexé par une énième critique journalistique (soi-dit officiellement mais officieusement parce que le projet ne rapportait pas assez). Même [b]Satoshi Ishii, recruté à prix d'or[/b] n'a jamais fait ses débuts et les erreurs de casting se sont accumulés. Après un dernier méga event de près de 8h le 30 décembre 2010 l'organisation cessa toute activité. Il ne fallait pas choisir un aussi long nom à rallonge, mais merci pour les deux combats entre Misaki et Jorge Santiago qui resteront des modèles de combats à montrer dans toutes les écoles. [b]Ils ont combattu:[/b] Takanori Gomi, Hidehiko Yoshida, Michihiro Omigawa, Nam Phan, Jorge Santiago, Marlon Sandro, Hioki Hatsu, Roger Gracie, Kazuo Misaki, Satoru Kitaoka, Antonio Silva, Moise Rimbon [img]http://www.5thround.com/wp-content/uploads/2010/06/wvrsengoku1.jpg[/img] 8) [b]Tachi Palace Fight (2009-2012)[/b] Décembre 2012 Richard Goodman, matchmaker de l'organisation annonce que l'organisation s'arrête définitivement et n'organisera pas d'event en 2013. Gros coup dur pour cette organisation qui avait été crée à l'initiative du bien-nommé [b]Tachi Palace Hotel et Casino[/b] situé à Leemore en Californie et qui au fil des années était passé de statut d'organisation locale à un plus haut standing. Le casting des combattants était plutôt bonne et servait de tremplin aux combattants pour rejoindre le WEC, le Strikeforce ou l'UFC dont un certain Cyrille Diabaté. Mais incapable de retenir ses meilleurs combattants qui rejoignaient au fur et à mesure les grands écuries (dont le dernier Ian McCall champion Fly Weight et tête d'affiche de l'organisation vers l'UFC) et les déficits financiers la direction du Palace, lors de leur dernier conseil d'administration, décida de stopper la promotion. Encore un coup indirect de ZUFFA... [b]Ils ont combattu:[/b] Joe soto, Ulysses Gomez, Georgi Kharakanyan, Ian McCall, Darrel Montague, Ian loveland, Jussier Formiga, Cyrille Diabaté, Xavier Foupa-Pokam, Cole Escovedo Chad Mendes, David Loiseau [img]http://2.bp.blogspot.com/-i9XsA0JKjBY/TtBufABJdPI/AAAAAAAAC8g/_hOWmiWbIWY/s1600/Tachi+Palace+Fights+11+.jpg[/img] 7) [b]Bodog Fight (2006-2007)[/b] Un gros Back-up financier avec Calvin Ayre, l'une des grosses fortunes mondiale (selon Forbes) et aussi le propriétaire du [b]groupe de casino et pari en ligne, Bodog[/b]. A la base l'organisation avait été crée en surfant sur la vague grandissante du MMA, pour populariser le groupe de jeu en ligne et avait même réussi à diffuser des events en PPV et une émission sur une chaîne cablée. Leur alliance avec le M-1 Global leur permettait d'avoir des combattants de renom dont un certain Fedor qui s'imposa en toute logique contre un Matt Lindland vieillissant. Mais le budget ne suit pas, le groupe Bodog voit rouge et décide de ne plus investir dans le MMA, une aventure qui n'aura finalement duré qu'un peu plus d'un an. Dommage pour une organisation qui avait réussi à faire venir les crapules les plus "Aware" de la planète avec [b]Poutine et Berlusconi[/b] côte à côte pour voir le triomphe de Fedor. Ah oui [b]JCVD[/b] était là aussi; putain de casting! [b]Ils ont combattu:[/b] Amar Suloev, Trevor Prangley, Roman Zentsov, Kristof Midoux, Eddie Alvarez, Nick Thompson, Jorge Masvidal, Alexander Emelianenko, Matt lindland, Fedor Emelianenko [img]http://bkbdbymma.webs.com/photos/Bodog-Fight-Girls/bodog-fight-girls16.jpg[/img] 6) [b]Cage Rage (2002-2008)[/b] La seule organisation européenne de ce classement et pas des moindres car non seulement il s'agissait de la [b]première organisation britannique en cage[/b] mais aussi parce que le spectacle offert était de qualité et qu'il a été un point de passage pour les combattants qui cartonnent aujourd'hui. Tout le monde se souvient de ces combats entre Evangelista Cyborg et Anthony Rea ou le même Cyborg contre Manhoef et surtout le fameux cri [b]"Open Guard" de l'arbitre qui autorisait les stomps et penalty kicks[/b]. D'ailleurs on se demande toujours pourquoi l'organisation n'a pas pu perdurer avec une si belle panoplie de combattants et malgré ses alliances avec le PRIDE puis avec le K-1. Ah oui l'arrivée de L'UFC en Angleterre et les problèmes de gestion par des promoteurs pas toujours honnêtes (dixit Jess L. combattant francais résidant à Londres) ont eu raison de l'organisation. Le Cage Rage pourra toujours se consoler du fond de sa tombe en disant qu'il a permit de [b]relancer la carrière d'Anderson Silva[/b] qui a rejoint l'UFC après avoir défendu 3 fois son titre Middle Weight du Caeg Rage. [b]Ils ont combattu:[/b] Anderson Silva, Brad Pickett, James Thompson, Evangelista Cyborg, Melvin Mahoef, Vitor Belfort, Lee Murray, Paul Daley, Che Mills, Marius Zaromskis... Herb Dean! (eh oui avec ses dreadlocks) [img]http://mojemma.pl/wp/wp-content/uploads/2012/11/Cage-Rage-Belt-mma-862637_600_364.jpg[/img] 5) [b]Hero's (2005-2007)[/b] Quand [b]le K-1 se met au MMA cela donne le Hero's[/b]. Désireux de concurrencer le PRIDE sur leur terrain, la direction est confié à [b]Akira Maeda, instigateur de la RINGS[/b], mais les plein pouvoir qu'il espérait sont restreints par le K-1 qui espérait mettre en avant certains de ses stars dont Akiyama (pas encore si sexy à l'époque) et l'invincible Kid Yamamoto. Destiné à un public plus général, ce qui le distingue du PRIDE et de ses fans hardcore, le Hero's arrive à attirer le succès escomptés notamment par les personnalités de certains de ses combattants, à commencer par le "combattant chômeur" Hideo Tokoro ou encore le fantasque et inoubliable Genki Sudo. [b]Les tournois Light Weight et Middle weight[/b] qui sont organisés apportent une part de popularité à cette organisation et voit l'éclosion de combattants talentueux ou l'arrivée d'autres noms comme Sakuraba, Minowaman ou Kharitonov lors de la disparition du PRIDE. Toutefois une discorde entre Tanikawa, patron du K-1 et Akira Maeda met fin à l'aventure Hero's et en 2008 le K-1 choisit de s'allier avec le DREAM. Clap de fin et le Hero's n'est plus qu'un lointain souvenir où l'on retiendra le seul combat en MMA et la défaite de Marcelo Garcia... [b]Ils ont combattu:[/b] Genki sudo, Norifumi "Kid" Yamamoto, Yoshihiro Akiyama, Gesias Calvacante, Rani Yahia, Antonio Silva, Kazushi Sakuraba, Melvin Manhoef, Jérome Le Banner, Hiroyuki Takaya, Andre Dida, Heath Herring... Bob Sapp. [img]http://d2.img.v4.skyrock.net/0818/13060818/pics/455536914_small.jpg[/img] 4) [b]Strikeforce (2006-2013)[/b] Crée en réalité en 1985 mais en tant qu'[b]organisation de Kickboxing[/b] le Strikeforce s'est tourné vers le MMA en 2006 à partir du moment où le MMA a été légalisé dans l'Etat de la Californie et squatter le HP Pavillon. L'organisation s'est frayé petit à petit son chemin de gloire notamment en [b]rachetant les contrats des combattants de l'EliteXC qui a fait faillite en 2009[/b]. Dès lors tout a décollé avec un contrat de 3ans à la clef avec la chaîne nationale Showtime, un partenariat avec le DREAM et le recrutement de Fedor Emelianenko via un partenariat avec le M-1 Global. Le clou du spectacle aurait dû être ce [b]tournoi Heavy Weight[/b] organisé avec un casting à faire rêver tous les insomniaques de la terre (Fedor, Kharitonov, Arlovski, Rodgers, Antonio Silva, Barnett, etc.) mais qui se révéla être au final le tournoi le plus long (un an et demi) et le plus décevant tournoi de cette décennie (avec la victoire finale du réserviste Daniel Cormier). Pire, [b]en mars 2011 le Strikeforce, à la surprise générale est racheté par ZUFFA[/b], Scott Cocker, président de l'organisation s'était farouchement opposé mais le comité a donné un avis contraire. Strikeforce était devenu désormais la seconde division de l'UFC et se faisait piller les combattants un par un. Alors que le contrat avec Showtime aurait dû être reconduit jusqu'en 2014 le Strikeforce annula deux events de suite en raison des désistements de certains champions et annonça sa fin en 2013. Même lors du dernier event les absences étaient notables et les combats déséquilibrés. [b]Le belge Tarec Saffiedine s'empare du dernier combat de l'organisation, un titre Weleter Weight à la clef[/b], un titre qu'il ne pourra jamais défendre et qui sonne comme un épitaphe au Strikeforce. RIP. [b]Ils ont combattu:[/b] Gina Carano, Cristiane Cyborg, Ronda Rousey, Dan Henderson, Gegard Mousasi, Fedor Emelianenko, Andrei Arlovski, King Mo, Gilbert Melendez, Nate Marquardt, Daniel Cormier, Josh Barnett, Roger Gracie, Luke Rockhold, Ronaldo Jacare, Feijao Calvacante, Fabricio Werdum, Alistair Overeem, Nick Diaz, Cung Le, Josh Thomson, Franck Shamrock... Cesar Gracie. [img]http://postmediacanadadotcom.files.wordpress.com/2013/01/11_marquardt_saffiedine_19.png?w=660&h=330&crop=1[/img] 3) [b]Affliction (2008-2009)[/b] [b]Deux events seulement et un troisième avorté[/b] par ce récidiviste imbécile de Josh Barnet qui se fait choper lors d'un contrôle anti-dopage. Plus de main event contre Fedor pour ce qui aurait dû être le plus gros combat de cette décennie et la disparition simple et net de l'organisation du vendeur de T-shirt qui a voulu créer son propre event. Pourtant en 2008 lorsqu'Afflliction annonce son baptême dans le MMA une carte de rêve est présentée avec un [b]main event entre Fedor et Tim Sylvia[/b] dont le sort fut scellé en 36 secondes à peine. Pareil pour le second event, carte de fou avec [b]Fedor VS Arlovski[/b] en main event et une incroyable tension dans le monde du MMA à la vue des techniques de boxe du Pitbull. Mais bon un coup genou sauté prouva une nouvelle fois que Fedor était plus fort que Superman et Batman réunis. Une organisation créée pour Fedor avec des T-shirts et des investisseurs fortunés comme Donald Trump. Affliction l'a fait, nous a fait rêver sauf en ce 30 juillet 2009 lorsque le pipi de [b]Barnett révèle des traces de stéroïde anabolisant[/b]. Rien à faire, les pertes sont trop grandes et Affliction ne pourra pas continuer. Dana White en rigole encore. [b]Ils auraient dû combattre: La carte d'Affliction 3 (Trilogy)[/b] Heavy Weight: Jessie Gibbs VS Rob Broughton Middle Weight: Lucio Linhares VS Giovanildo Santana Feather Weight: Mark Hominick VS Deividas Taurocevicius Feather Weight: L.C Davis VS Javier Vasquez Light Weight: Chris Horodecki VS Dan Lauzon Heavy Weight: Ben Rothwell VS Chase Gomley Welter Weight: Jay Hieron VS Paul Daley Light Weight: Takanori Gomi VS Rafaelo Oliveira Heavy Weight: Gilbert Yvel VS Paul Buentello Middle Weight: Jorge Santiago VS Vitor Belfort Light Heavy Weight: Renato Babalu VS Gegard Mousasi Heavy Weight: Fedor Emelianenko VS Josh Barnett [img]http://cdn2.cagepotato.com/wp-content/uploads/affliction_trilogy_event_poster.jpg[/img] [b]2) WEC (2001-2010)[/b] Le World Extreme Cagefighting était probablement [b]la meilleure organisation en ce qui concerne les petit poids[/b]. En réalité ce que peu de gens savent c'est que le rachat du WEC par ZUFFA a été finalisée en 2006 mais l'organisation a continué de fonctionner malgré la disparition au fil du temps de ses catégories Light Heavy Weight, Middle et Welter pour au final se focaliser uniquement sur les poids en-dessous des 70kg, ce qui ne fut pas une mauvaise chose au vu de la qualité des combats qui étaient proposés.[b] Light, Feather et Bantam[/b] ont fait le bonheur des fans de MMA avec un Aldo imbatable, un Faber charismatique et un Bendo pouvant s'incliner face à cette escroquerie de Matrix kick by Pettis. La vitesse, l'endurance, la vivacité et la technique des combattants étaient la particularité des combats et surtout un ratio assez élevé de KO pour des catégories pas franchement réputés cogneur. Enfin bon le WEC a rendu jaloux l'UFC qui a tenu à phagocyter les catégories nains en 2010 et le WEC disparut ainsi. Les combattants reversés à l'UFC (pas tous les combattants du WEC ont été transférés) font aujourd'hui des malheurs dans l'Octogone. Eh oui l'intérieur bleu de la cage du WEC nous manque... [b]Ils ont combattu:[/b] Le champion Light Weight de L'UFC, Le champion Feather Weight de l'UFC, le champion Bantam Weight de l'UFC, le champion Fly Weight de l'UFC. Et bien d'autres. [media]http://www.youtube.com/watch?v=DFVOy_Rc-eU[/media] 1) [b]PRIDE (1997-2007)[/b] [b]La meilleure organisation de l'histoire du MMA[/b], même au-dessus de l'UFC. Le PRIDE aura fait rêver toute une génération, faisant découvrir et aimer le MMA pendant que l'FC n'était qu'un second couteau. [b]Matchmaking génial[/b] du premier au dernier combat de la carte, le PRIDE maitrisait cet art de [b]sublimer le combattant[/b] par les vidéos de présentation et par ce côté spectacle qui consistait tout simplement à découvrir et opposer les meilleurs combattants de la planète. Des combats qui nous ont fait rêver malgré des combattants "freak" un peu omniprésent. Mais au final on s'en fout car ces faire-valoir permettait de faire valoriser d'avantage le bon combattant au détriment du Trash-talk ou du je-te-bloque-par-terre. Lorsque l'on parle de Fedor, Wanderlei, Nogueira, Kharitonov, Sakuraba, Giant Silva ou Gomi, tous ces images du PRIDE nous revient en mémoire avec des victoires plus impressionnantes les unes que les autres; les combats du PRIDE sont inoubliables. Malheureusement en avril 2007 ZUFFA rachète le PRIDE mais ce dernier mourra lentement, laissant un sentiment de tristesse à des nombreux fans de qui ont connu le MMA, le vrai, celui qui nous a tant diverti et tant fait rêver. [b]Ils ont combattu[/b]: Tellement nombreux qu'il est impossible de tous les citer. Découvrez les combats par vous-même. [media]http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zR37S2ocylg[/media] Ils auraient pu figurer dans ce classement: Elite XC (qui a repris ses activités depuis l'an dernier), RINGS (qui a ressuscité l'an dernier), Smackgirl (juste pour la section féminine), 2H2H (juste parce que c'est une organisation néerlandaise) --------------------------------- Par Akira "Dr.Kappa" Twitter: akirakappa
  18. 18 points
    [img]http://img15.hostingpics.net/pics/625293sonnen.jpg[/img] Chael Sonnen : "[i]Désolé pour ta défaite. Je n'ai aucune idée de ce que c'est. Je suis invaincu. Chael[/i]" Evidemment ça a fait sourire Urijah Faber... et moi aussi (c'te grand malade qu'il est ce sonnen).
  19. 18 points
    [media]http://www.youtube.com/watch?v=tbl3koRABZ4[/media] excellent montage de djilprod.com
  20. 18 points
    Oyez, oyez, braves gens, voici le second numéro de notre émission [b]Continuons le Combat![/b] avec en interview [b]Stephane "ATCH" Chaufourier[/b] à l'occasion du 100% fight 11, la semaine prochaine. [media]http://www.dailymotion.com/video/xql3vr_cpntinuons-le-combat-2_sport[/media]
  21. 17 points
    Afin de contextualiser cette vidéo qu' [url="http://www.ikusa.fr/"]www.ikusa.fr[/url] vous partage, il est primordiale de situer l'action : la scène a eu lieu il y à presque 5 ans et elle montre les premiers encouragements qu'un entraîneur (ici John Crouch) transmet à son élève (Benson Henderson) à l'aube de sa carrière MMA : [media]http://www.youtube.com/watch?v=VPIlxHq6k7U&list=UUleNE6l9-aMnoE5h6qI0KMA&index=1[/media] [quote] Jonh Crouch : "Tu seras une grande star de ce sport, et tu te rappelleras que je suis le premier gars a t'avoir dit ça. Je le pense vraiment : Si tu continues de travailler comme tu le fait tu as tout pour devenir un champion, c'est un plaisir pour moi de t'avoir ici" [/quote] Parfois il suffit d'une simple alchimie entre un coach et son élève, pour faire naître tout le potentiel que ce dernier possède.
  22. 17 points
    mishima

    Résultat One FC 6 - Lepont vs Aoki

    Au lieu de vous foutre de la gueule de son style, enfilez un slip en cuir trop serré devant un gros black à moitié à poil et après on verra comment vous bougez, bande de cons !
  23. 17 points
    Bon je sais que les hardcore fans de MMA détestent qu'un catcheur se reconvertisse au MMA mais il faut tout de même saluer le courage de Batista qui se lance à son âge en MMA alors qu'il aurait pu resigner à la WWE pour gagner son quota de dollar US annuel alors que d'autres n'osent pas franchir le cap du MMA. En plus ce gars a eu de la patience de s'entrainer sérieusement dans un club réputé et d'attendre un an et demi avant de faire ses débuts, qui de plus est dans une organisation mineure alors que rien qu'avec son nom il aurait pu postuler directement dans une grande organisation. Et on a tendance à faire du bashing sur ces cactheurds reconvertis mais il ne faut pas oublier que Sakuraba ou Fujita étaient à la base des Pro-Westler, la forme la plus dégueulasse du catch qu'on peut observer. Alberto Del Rio, aka Dos Caras Jr bien que s'étant fait laminer par Crocop au PRIDE a réussi à enchainer une belle série de victoires par la suite (bon OK il était champion de lutte au mexique et alors?) et Brock Lesnar n'a pas fait un si mauvais parcours. Lashley a eu des hauts et des bas mais n'est jamais retourné au catch US où il jouirait d'une popularité là encore. Même Sean O'Haire qui servait de punching ball à un Hulk Hogan vieillissant à la WWE a un bilan positif de sa carrière en MMA. Au final il faut laisser une petite chance à Batista pour faire ses preuves car s'il se lance en MMA c'est surtout par passion, il a plus à y perdre en cas de mauvais résultats qu'autre chose.
  24. 17 points
    [media]http://www.dailymotion.com/video/xrb9o5_continuons-le-combats-n-4_sport[/media] Retrouvez également les anciens épisodes de "Continuons Le Combat!" en cliquant sur les liens ci-dessous: [url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/interview/continuons-le-combat-n%C2%B01-cyrille-diabate-r1733"]Continuons le combat N°1 - Cyrille Diabaté[/url] [url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/interview/continuons-le-combat-n%C2%B02-atch-r1754"]Continuons le combat N°2 - Atch[/url] [url="http://www.ikusa.fr/index.html/actu/resultats/continuons-le-combat-n%C2%B03-100-fight-11-r1771"]Continuons le combat N°3 - 100% Fight 11[/url]
  25. 16 points
    [img]http://theflyingguillotine.files.wordpress.com/2012/01/steven-seagal-kick.jpg[/img] So I told to Anderson Silva : "Why you don't fight back against the cage and hands down ?


© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×