Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 04/11/2020 in all areas

  1. 26 points
    kissifrot

    Ikusa me manque ...

    Bon comme tt le monde je suis un peu plus le MMA sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, mais petit à petit je me desabonne des groupes facebook, trop de petites merdes qui parlent mal, la dernière fois je vois l'affiche Gathje /Khabib et je demande comment ça se fait que Gathje a une ceinture, deriière flow d'insulte dont une petite merde de 20 ans avec des bouteilles de jack's Daniel en photo de profil et un pseudo ( pas on vrai nom bien sur ) qui me dit : “ wesh bouffon nique ta mère bien sur il est champion , to konnais rien enn mma tapette “ je suis sur Facebook pour des raisons pro, alors j'ai du prendre une grande respiration, parcque j'avais bien l'envie de le traquer, et de le retoruver pour lui en mettre une bonne tarte dans la gueule dans la vrai vie, mais bon, perte de temps et vu sa tête et son corps de lache il aurait fini dans le coma, donc j'ai laissé tomber et quitté le groupe, c'est mieux comme ça ça m'a rappelé qu'ici ça n'arrivait pas, le respect était de mise, puis bon le MMA était une petite communauté, fallait faire gaffe parcque t'étais pas à l'abri de croiser les gens un jour, mais au delà de ça, on voulait tous que ça se passe bien, les modos et boboss veillait à ça et c'était très bien comme ça Aujourd'hui j'ai remarqué que petit à petit ikusa se vide, c'est aussi propre à l'abandon des forums en général au profit des groupes et les réseaux sociaux, j'ai aussi mon avis sur la raison, avant sur la page d'accueil tu avais tt de suite le dernier sujet commenté, et du coup tu cliquais direct pour donner ton avis, mais aujourd'hui cette partie est toujours prise par les news en anglais, ça peut paraitre anodin, mais bossant dans le multimedia, du coup faut refaire des click pour aller dans les news, et les gens ne le font pas, j'ai vu une forte baisse d'activité , du nombres de sujet créé à partir de ce moment là, alors en temps qu'ancien @boboss, je te suggère de ne pas faire apparaitre cette section dans les derniers sujets ou de la mettre dans une autre section ! ce n'est qu'un conseil ! ikusa c'est un peu la maison, une tranche de vie, on a vu les combattants ici, l'époque ou on était si peu a se passionner pour ce sport, on a vu certains partir dans l'autre monde, donc bref, c'est quand même importan pour moi Ikusa. Voilà c'était pas un coup de gueule, plus un avis !
  2. 18 points
    boboss

    Ikusa me manque ...

    Salut les gars, mon avis sur le sujet, pour moi il y a 2 phénomènes : 1 : les réseaux sociaux, aujourd'hui tout le monde a un compte facebook (insta aussi), tu peux consulter et échanger autour de ta passion tout en voyant le fil d'activité de tes amis, ce qui fait que tu ouvres une appli, tu as tout dessus, forcément tu as aussi beaucoup de monde qui commente et donc tu rentres plus facilement dans les débats, ce qu'on faisait avant avec ikusa, car il n'y avait quasi que là ou tout le monde allait. Perso j'aime bien facebook/insta mais à petite dose, car je déteste lire le nombre de connerie qu'on peut y trouver fake news / haineux / conspi... 2 : l'énergie que j'avais à mettre avant dans IKUSA, je ne la donne plus du tout, la raison est simple, j'ai 42 ans, une vie de famille, une fille et beaucoup plus envie d'être avec eux que sur IKUSA. Ma passion pour le sport n'est plus la même, pour moi j'ai vécu l'âge d'or du MMA avec la découverte de ce sport, l'opposition des styles, plus de 25 ans sur le même sujet, forcément à un moment tu te lasses. A une époque je regardais tous les matchs, je connaissais tous les combattants, aujourd'hui t'as des mecs qui sont en carte principale d'un UFC que j'ai jamais vu combattre car je regarde un UFC sur 3 (voir juste le main event), je ne suis plus dans le monde, idem avant je donnais des cours, je vivais le sport à 100%, si je calcule, ça fait déjà plus de 10 ans que j'ai été pris à 100% par le boulot et que j'ai tout stoppé, pour l'anecdote, j'ai même un nouveau kiff qui est de jardiner, on est bien loin de la bagarre Pour les news en anglais, je m'étais dis que j'allais les enlever il y a quelques mois et j'ai jamais pris le temps d'aller dans mon admin désactiver, je viens de le faire (news l'équipe/film actu et les news en anglais), par contre je garde les vidéos. Moi je ne voyais pas du tout ces news dans mon fil d'actu, j'utilisais ce lien https://www.ikusa.fr/discover/8/ bon maintenant maintenant on s'en fiche j'ai tout supprimé.
  3. 12 points
    loghan

    Ikusa me manque ...

    eh oui @boboss... on prend du bide, on perd ses cheveux, et finalement la bagarre ça fait mal aux articulations... 45 ans ici et aussi une fille. et un jardin (catastrophique cette été d'ailleurs : invasion de punaises sur mes tomates et de sangliers dans mes courges) Je vous rejoins tout à fait sur l'ambiance des réseaux, peuplées de petites merdes analphabètes gavées de musique à l'autotune.... (oui oui je suis un vieux con) Même mafia gitane avait l'air cultivé si tu compares (vous vous souvenez ??) Ceci dit, je ne suis pas passéiste, c'était pas mieux avant, c'était différent. ça n'empèche que quand on passe par ici rien n'empèche qu'on entretienne ce qui reste...
  4. 9 points
    noxcess

    Ikusa me manque ...

    Je suis sur qu'il pourrait faire de toi sa prostituee si l'envie lui en prenait. (seuls les anciens comprendront la reference )
  5. 9 points
    si si tu sais : ils se chient dessus et perdent ... vous fatiguez pas à argumenter, c'était mon quart d'heure méchanceté gratuite ...
  6. 8 points
    Khagan

    Ikusa me manque ...

    c'est vrai que parfois je me prends à regretter la médiatisation du MMA , je connais ce sport depuis 2000 ( je me rappelle encore du premier combat que j'ai vu sur canal satellite et Kiosque ) et je le suis vraiment depuis environ 2002/2003 et j'ai navigué un peu sur tout les forums de l'époque , mais maintenant depuis environ 5 - 7 ans le public du mma a évolué , plus que les réseaux sociaux , je dirais depuis que le mma est sur les chaines télévisés , les réseaux sociaux ont suivit en fait comme tout les sports on dira , il y'a beaucoup de footix ( faudrait trouver un terme pour le mma) qui s'auto-proclament expert et qui insultent tout le monde en ayant connu le mma avec CMG ou Khabib ( dailleurs les fans de CMG et khabib sont les pires que je vois sur les réseaux sociaux , et mème bizarrement les fans de Ngannou pas très loin) Après oui il y'a toujours le truc on voit une nouvelle génération d'amateur ou de public qui arrive , je l'ai été aussi , j'étais on va dire la génération "kombat bushido" et à l'époque on nous voyait comme des "noobs" du mma , pareil après avec la génération "fightsport" etc... mais maintenant c'est plus du public de masse et je rejoins Kissifrot sur le fait que c'es très spécial et je dis cela sans ètre passéiste également... Par exemple je regarde parfois les podcast ou les interviews du groupe la sueur , leur travail est intéressant mais quand tu lis les coms sur youtube ou facebook c'est hallucinant de débilité lol , c'est un peu comme les gens qui te disent qu'il sont boxeurs en ayant taper 3 fois dans un sac dans une salle de fitness .. mais bon après sont drole à la limite sinon mafia gitane c'était le pseudo cousin à phil baroni c'est ça ?? qui avait un orthographe divin ?
  7. 8 points
    Pendant le confinement nous sommes tous en manque d'events de MMA. Certains se tournent (par dépit?) vers le catch, d'autres regardent des anciens DVD du PRIDE ou d'autres organisation nostalgiques. N'hésitez pas à poster des combats rares, inédits ou nostalgiques ici pour le faire partager/découvrir aux autres membres du forum et les anecdotes qui vont avec s'il y en a bien sûr. Pour commencer: Le DEEP a mis en ligne cette semaine certains de ses premiers combats à l'époque où l'organisation était considéré comme la 2ème division du PRIDE et qu'il servait de "boîte à expérimentation" pour les combattants du PRIDE. Et franchement ça vaut pas mal le détour. Main event du 1er DEEP (08/01/2001): Royler Gracie (Brésil) VS Takehiro Murahama (Japon) 1er combat en MMA d'un combattant masqué (18/08/2001), c'est d'ailleurs suite à cette participation que Dos Caras Jr a obtenu son ticket pour le High Kick de Mirko PRIDE et la suite de la carrière qu'on lui connaît à la WWE ou plus récemment à Combate America: Dos Caras JR (Mexique) VS Kengo (Japon) P.S: le combat se termine sur une épaule déboîtée au cas où vouos ne comprendriez pas. Dans le même event, premier (et unique) combat en MMA de la légende de la Lucha Libre El Canek, qui a notamment affronté en catch André le Géant ou s'est associé à Hulk Hogan. Il affrontait l'ancien sumotori professionnel Tachihikari (qui est apparu au PRIDE après), une opposition de style unique: El Canek (Mexique) VS Tachihikari (Japon) Catcheur Strong Style VS Lucha Libre. Minoru Suuzki, la légende du Pancrase (30 victoires et 19 défaites en MMA avec notamment 2 victoires sur Ken Shamrock, frère de, et sur Maurice Smith) et catcheur de la New Japan Pro Wrestling affrontait le luchador El Solar (30/03/2002): Minoru Suzuki (Japon) VS El Solar (Mexique) Et vous? Des combats sympas à proposer?
  8. 8 points
    Alors, obligé Sakuraba vs Royce Gracie. Pour la petite histoire, on était encore dans une période ou le nom Gracie était hyper important. De manière générale le JJB semblait être le sport de combat le plus adapté au MMA, Royce avait montré que malgré son désavantage physique il était capable de gagner des UFC. Je rappelle que c'est une époque ou il n'y avait pas de caté de poids. Bon bien sur la réput des Gracie c'était de prendre de la coke pour pas souffrir trop debout, mais quoi qu'il en soit, ils étaient bien présents dans le game. Sakuraba de son côté venait du Wrestling Japonais, qui était étonnamment relativement efficace en MMA. Il a montré assez tôt que le JJB ne lui faisait pas peur, notamment en mettant une clef de bras à un brésilien spécialiste du JBB et supérieur de plus ou moins 30kg à Sakuraba. Sakuraba a donc commencé à combattre au pride et il s'en est notamment prit aux frères Gracie. Il a battu d'abord Royler Gracie, il l'a dominé sur les trois aspect du jeux (stand'up, clinch/transition et grappling). Il fini par gagner au 3e round par kimura sur un arrêt de l'arbitre. Il demande direct Rickson Gracie, probablement pour venger son maitre Takada. La famille Gracie conteste sa victoire en disant que c'est l'arbitre qui a arrêté le combat et qu'un vrai combat y a pas d'arbitre, y a que la mise hors jeu de l'adversaire qui existe. Il faut savoir qu'à l'époque les Gracie c'était pas du tout un modèle de classe. Le discours c'était : on est les meilleurs, on a même pas besoin d'être complet, notre JJB est plus fort que tout. C'est pour cette raison que le combat entre Royce Gracie et Sakuraba furent négocié dans des conditions un peu particulière. Ils ne voulaient pas d'intervention de l'arbitre et voulaient un nombre de rounds illimité. C'est ainsi que le combat à prit vie et voici la vidéo : Dans ce combat incroyable et totalement dominé par Sakuraba, la famille Gracie a fini par jeter l'éponge. Quelle humiliation pour une famille qui voulait tant imiter les conditions d'un combat de rue. Pour la petite histoire, Sakuraba a continué à battre des frères Gracie et à appeler le big boss de la fratrie : Rickson. Ce combat n'a jamais eu lieu, ce qui n'empêche pas que Kazushi Sakuraba restera le Gracie hunter!
  9. 7 points
    retour à l'époque ou on guettait les sorties DVD de plan 9 au marchand de journaux, ou fallait eviter de se faire spiler pendant 4 mois et demi, au début de kakuto ou les pages mettaient 3 heure à s'afficher, je regrette pas cette époque
  10. 6 points
    Deux jours avant le Bellator, c’est bien le MMA GP qui à marquer les débuts du MMA en France. Le « Mixed Martial Arts Grand Prix » a eu lieu au Palais des Sports de Vitry-Sur-Seine, avec la volonté de mettre en avant les talents français. Fondé par Eric Konako, bien connu des amateurs de pieds-poings en tant que promoteur du Muay Thai Grand Prix ; et Abdel Khaznadji, derrière la team Obyfight, l'organisation entend faire parler d'elle. Alors que nous verrons que le plateau de combattants est intéressant, la jeune ligue a surtout réussi à sécuriser un accord de diffusion mondial avec... l'UFC Fight Pass, la plus grande plateforme de sports de combat au monde ; quelques jours seulement avant l’événement. Pour les dirigeants, il était important, sinon crucial qu'une entreprise locale ouvre le marché français, avant l'arrivée des géants américains. Premier événement de MMA en France depuis la légalisation de la discipline, le MMA GP, qui aurait pu ne jamais avoir lieu, était une sacrée expérience. L’histoire retiendra que c’est au Palais des Sports de Vitry-sur-Seine que le premier événement de MMA en France s’est déroulé… et dans une sacrée ambiance, avec un public particulièrement bouillant ! La Ministre des Sports, Roxana Maracineanu avait même fait le déplacement, « pour envoyer un message ». C’est réussi. Le MMA pourra compter sur elle. Au premier rang, la Ministre a assisté à l’ensemble des combats et communié avec les combattants notamment Laetitia Blot et Mickael Lebout pour de très belles images. Karim Ghajji pour le combat de la soirée : Multiple champion du monde de kickboxing, Karim Ghajji était attendu ; il n’a pas déçu. Le « BOSS2FIN » a même offert au public le combat de la soirée. Face à un Brésilien à l’aise debout, l’ancien champion du Bellator Kickboxing a dû aller au bout de lui-même pour s’imposer par étranglement au deuxième round. Le Français a notamment survécu à un knock-down et un violent ground and pound en début de combat. Pour sa première en MMA, le monsieur a été héroïque. Le MMA GP aurait pu ne pas avoir lieu : Si les Français ont cartonné dans la cage avec quatre victoires et un match nul, ce qui a entouré l’arène fut un peu plus rocambolesque… l’événement aurait tout simplement pu ne pas avoir lieu. En dernière minute, tout a failli être annulé. Comme lors de la grande première d’Ares, comme lors de la grande première du Bellator (comme révélé par Scott Coker dans notre interview), la cage a causé quelques maux de tête aux organisateurs. En effet, cette dernière était assez « douteuse » en termes de qualité. Ne souhaitant pas prendre de risques, la décision fut prise de faire les deux premiers combats en deux rounds. D’abord retardée, la diffusion sur l’UFC Fight Pass a elle aussi bien eu lieu. Finalement (et heureusement), les artistes martiaux ont été expéditifs et si le combat Fall vs. Di Franco a donné quelques sueurs froides aux organisateurs dans les phases de grappling, aucun incident n’a été à déplorer. Les spectateurs sur l’UFC Fight Pass, dont Ariel Helwani, journaliste le plus influent dans le monde du MMA, ont critiqué l’éclairage, jugé trop sombre. Enfin, on peut également regretter que les mesures de distanciations sociales n’aient pas été respectées. Bref, une première légèrement chaotique, mais qui se sera déroulée dans une ambiance chaleureuse où le public aura été superbe malgré les longues minutes d’incertitudes. Une carte intéressante : la France contre le reste du monde MMA GP, Résultats : Pierre Rouvière bat Ben Zakar par TKO au 2e round Kevin Fall et Nicolas Di Franco font match nul Karim Ghajji bat Wallace Felipe par soumission au 2e round Alioune Nahaye bat David Moura par KO au 3e round Laetitia Blot bat Silvia Nascimento par TKO a 1er round Mickael Lebout bat Joao Bonfim par soumission au 1er round Source .la sueur, moov, ufc pass
  11. 6 points
    prof

    Ikusa me manque ...

    Je me disais déjà ca quand KAKUTO a disparu , puis ca s'est arrangé , Les réseaux sociaux , l'élargissement de la population qui s'intéresse a cette panoplie de sports de combats , les mentalités différentes , l'acceptation et la connaissance de ces pratiques qui maintenant font partie de la culture font qu'IKUSA ne peut plus être le petit rendez vous des initiés pratiquant . Les jeunes qui continuent sur notre lancée pourraient être nos enfants ( j'ai 3 fils pratiquants ) , cependant le manque de culture martiale , l'appauvrissement intellectuel de beaucoup font que le temps n'est plus aux débats et partages d'informations , il n'y a plus d'intérêt sur les pratiques diverses , les anciens styles et sports qui ont forgés le MMA IKUSA est resté trop intellectuel , c'est un peu un site pour anciens ( dont moi bien sur ) , nous avons également vieillit , nous avons d'autres centres d'intérêts parallèles , mais gardons un potentiel de culture martiale , d'encyclopédie des sports de combats que n'ont pas ou plus les nouveaux pratiquants que ca n'intéresse pas ( les pauvres ...)
  12. 6 points
    TinoM

    Jon Jones en HW

    Ca fait la une sur tout les sites de MMA Jon Jones va rendre sa ceinture LHW et combattre chez les lourds . Dana White l'a encore répété ce week end le prochain adversaire de Miocic sera Francis mais quand un champion change de catégorie en général c'est pour un title shot immédiat donc soit Jones va passer avant Francis ou alors prendre le vainqueur de ce combat la , l'idéal serait peut être de se tester avant contre un autre HW mais y'aurait des risques de faire ça car un Curtis Blaydes par exemple contre Jones je ne garantirais pas une victoire de Jones évidente . Plus généralement la catégorie des lourds même avec le départ de Cormier à la retraite n'a jamais été aussi forte je trouve , Miocic , Francis , Blaydes , Rozenstruik ; Werdum , Lewis , JDS , Overeem , Gane , Volkov et j'en oublie franchement y'a du niveau Jones prends un gros risque de monter et même si je ne suis pas son plus grand fan je trouve ça cool de le voir se frotter prochainement à tout ces types la .
  13. 6 points
    A la base Yoka voulait surtout affronter Tronché pour lui prendre la ceinture de champion de france mais Tronché il a laissé sa ceinture vacant pour aller remporter le titre mondial IBO contre un Argentin qui a ete declaré positif apres le combat , en interview Tronché disait qu'il avait besoin de gagné sa vie qu'il ne pouvait pas attendre que Yoka finisse sa suspension pour dopage de 1 an . la Tronché il est 93 eme mondial , Duhaupas il est 43 eme mondial . J'en profite pour mettre une interwiew sympa de Duhaupas pour apprendre plus a le connaitre . (source mmartial.com) Faisons connaissance avec Johann Duhaupas, l’un des meilleurs boxeurs français Nous rencontrons Johann Duhaupas, un boxeur poids lourd avec une incroyable carrière. Il a combattu les plus grands noms de la boxe anglaise tels que Deontay Wilder ou Povetkin en faisant à chaque fois preuve d’un courage et d’une détermination admirable. Johann Duhaupas, au fil de cet interview va se présenter, nous raconter son super parcours et nous donner des petites anecdotes tout en nous parlant de ses projets futurs. Bonne lecture ! Bonjour Johann Duhaupas, comment vas-tu ? Ça va, je maintiens la forme même si le manque de combat commence à être long, j’espère que ça va bouger très vite. Pourquoi as-tu commencé la boxe anglaise ? J’ai commencé la boxe parce que j’ai toujours été attiré par ce sport depuis que j’ai vu Rocky avant l’âge de 5 ans. Je n’ai pu commencer qu’à 19 ans car impossible avant pour moi, pas les moyens d’aller à 50 km dans le club le plus proche a l’époque. Peux-tu nous raconter ton parcours et les titres que tu as obtenus ? J’ai toujours pris la boxe comme elle venait, je n’ai jamais eu la prétention de faire la carrière que j’ai faite. Je n’aurai même pas pensé pouvoir être champion régional amateur à l’époque, je suis allé en finale nationale en deux ans de boxe. J’ai intégré l’équipe de France puis je suis passé pro en 2004. Quels sont tes points forts ? Tes faiblesses ? Je suis un boxeur dur au mal qui a une bonne condition physique, une fois sur le ring, je suis là pour aller au bout. Mes points faibles ont été la peur de bouger au début de ma carrière, j’ai écouté les mauvaises personnes par manque de métier et mon manque de confiance en moi. Pour évoluer parmi les meilleurs mondiaux, il faut être au top physiquement. À quoi ressemblent tes entraînements ? Mon préparateur physique m’envoie un programme chaque semaine et je le suis au mieux en attendant les échéances. Deux séances par jour du lundi au samedi, une fois la date de combat officialisée, je pars en camp d’entraînement. Tu es un poids lourd, tu dois donc avoir une sacrée alimentation. Peux-tu nous parler de ton alimentation ? J’essaie de m’alimenter du mieux que je peux, avec les années, j’ai appris à me connaître et j’essaie de suivre un régime permanent. Certains trouvent que je ne mange pas beaucoup des fois pour mon poids, mais je suis obligé sinon je grossis très vite. Ta première défaite chez les pros a été contre l’Italien Pianeta alors que tu étais invaincu depuis 17 combats. Qu’as-tu ressenti lors de cette première défaite ( par décision ) ? J’ai eu besoin de ce combat pour me situer au niveau européen. J’ai fait mon premier gros combat dans une grande réunion, en sous-carte de Valuev vs Holyfield. Combat serré contre un mec avec de gros moyens donc positif, j’ai manqué d’expérience, mais c’est avec ce genre de combat que j’en ai pris. Le 26 septembre 2015, tu as affronté Deontay Wilder pour le titre WBC. Lors du face à face après la pesée, tu n’as pas voulu lâcher le regard avec Wilder pendant plusieurs secondes. À quoi pensais-tu pendant ces longues secondes ? Je voulais lui montrer qu’il n’allait pas s’amuser et que contrairement aux dires, je n’allais pas faire de la figuration. Ta préparation pour ce combat a été assez courte. Comment t’es-tu préparé ? Nous avons privilégié le sparring, beaucoup de sparring. Mon cardio est toujours travaillé donc là dessus je n’étais pas en retard. Après le combat, Deontay a affirmé que tu avais une capacité unique à encaisser les coups et que tu avais tout son respect. Comment as-tu trouvé ta performance ce soir-là ? Avec un peu plus d’expérience, je suis convaincu que j’aurai pu créer la surprise, plusieurs spécialistes ont dit que j’avais le plus solide menton de ma génération, c’est-à-dire au monde. Quelques mois plus tard, tu as affronté l’invaincu Finlandais, Robert Helenius pour le titre de champion WBC silver. Et tu t’es imposé de la plus belle manière chez lui, dans son pays. Quel effet ça fait de battre un boxeur invaincu sur son propre sol ? C’est un de mes meilleurs souvenirs, battre un double champion d’Europe, invaincu et dans son pays, à été une joie immense et une consécration. Tu as également affronté Povetkin ( en étant prévenu au dernier moment ). Peux-tu nous raconter ce combat ? Après ma victoire contre Helenius, je pensais que c’était enfin lancé pour moi, puis rien, de l’attente encore et encore. On m’a ensuite attribué Takam comme challenger, donc nous avons accepté et nous avons perdu les enchères. Nous attendions la date et le lieu du combat, mais un mois avant le combat, toujours rien, nous étions certain que ce combat n’allait pas avoir lieu. Dans le même temps, l’équipe de Povetkin nous a invité dans leur réunion en Sibérie où devait avoir lieu Povetkin/Stiverne. Ils voulaient nous parler d’un éventuel combat après le leur, nous avons accepté d’y aller, très bien accueilli sur place, nous nous préparions à assister à un beau combat et à une belle réunion. Le jour du combat, en allant voir sur les sites spécialisés, j’apprenais que Povetkin était dopé, après des propositions et des négociations ( Stiverne avait refusé de combattre ), j’ai voulu tenter ma chance même si je n’en avais pas beaucoup contre un champion dopé et entraîné, mais c’est mon caractère, j’aime les défis. Tu as été le sparring partner de Klitschko pour sa préparation contre Joshua. Peux-tu nous raconter comment s’est passé ce camp d’entraînement pour toi ? Quel a été ton rôle exactement ? Oui, très bons souvenirs et fier d’avoir contribué à la réussite d’un superbe combat, j’ai accepté ce camp, car je n’avais jamais rencontré Wladimir Klitshko et j’ai été agréablement surpris, car c’est un homme humble et très pro. Ça se passait très bien, mais malheureusement au bout de deux semaines et demi, j’ai dû rentrer, car il m’avait ouvert l’œil avec son coude involontairement. Mon rôle était de ne pas le lâcher, ils aiment mon style. Gardes-tu contact avec les boxeurs que tu as affrontés ? Non pas vraiment, quelques-uns sur les réseaux sociaux, mais pas plus que ça. Quand nous nous voyons, nous sommes heureux de nous retrouver dans un autre contexte, surtout avec Wilder qui m’apprécie. Johann Duhaupas, quel est ton meilleur souvenir dans ta carrière ? Ton pire souvenir ? Mon meilleur souvenir est mon titre national chez moi a Abbeville. C’est important pour moi d’être champion de France et dans ma ville natale. L’autre très bon souvenir a été ma victoire sur Helenius en Finlande. Mon pire souvenir a été ce fameux KO contre Povetkin. Je n’ai pas aimé la réaction du Russe qui n’est pas venu prendre de mes nouvelles. Je le pensais plus respectueux, surtout pour quelqu’un qui lui a sauvé sa soirée devant 17000 personnes. Qui est le meilleur boxeur poids lourds de tous les temps selon toi ( toutes époques confondues ) ? Mohammed Ali et Mike Tyson. Ali a été champion sûr et en dehors du ring, un véritable personnage intelligent qui a montré un autre visage du boxeur. Tyson pour sa puissance et sa personnalité, un véritable lion très difficile à dompter. Quel boxeur aimerais-tu affronter ( toutes époques confondues ) ? Et pourquoi ? J’aurais aimé affronter Tyson, je suis tellement dur que j’aurai voulu montrer au monde qui j’étais face à lui. Que penses-tu de la catégorie des poids lourds aujourd’hui ? Elle a eu un veau pendant des années et malheureusement pendant ma carrière donc peu de télés et donc de moyens. Aujourd’hui, elle est redevenue très intéressante, car il y a plusieurs champions et non pas un ou deux qui dominent la catégorie. Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui aimerait tout comme toi, évoluer parmi les meilleurs au monde ? Il faut qu’il écoute et qu’il n’hésite pas à s’entraîner avec les meilleurs. Pour être un top, il faut s’entraîner et croiser les gants avec les tops. Quels sont tes prochains objectifs ? J’aimerais avoir une autre chance mondiale. Un dernier mot Johann Duhaupas ? La fin est proche, mais je suis encore là, je suis un vétéran maintenant, mais je n’ai jamais été meilleur qu’aujourd’hui, merci d’y croire et du soutien.
  14. 6 points
    Les petites anecdotes concernant Rogerio qui aura passé une longue partie de sa carrière dans l'ombre de son frère jumeau alors qu'il avait les capacités pour devenir un des tout meilleurs. D'après Rogerio, ses 4 faits qui l'auront le plus marqué dans sa carrière: - Son combat contre Kazushi Sakuraba en 2003 pour sa 2ème année en tant que combattant - Sa médaille aux Jeux Panaméricain en boxe en 2007 - Le fait qu'il ait affronté 2 legend fighters lors du PRIDE Midlle Weight GP en 2005 (victoire contre Dan Henderson par soumission et défaite contre Shogun pour le combat légendaire que l'on connaît) - Ses débuts à l'UFC contre Luiz Cane en 2009 Mais c'est surtout ce qu'il s'est passé le 31 décembre 2004 lors du PRIDE Otoko festival qui restera l'anecdote le plus surprenant. Lors de cet event, son frère jumeau, Antonio Rodrigo Nogueira devait disputer un rematch de la finale du PRIDE GP contre Fedor Emelianenko car, on s'en souvient, le duel s'était terminé sur un No Contest en raison de la grave ouverture de l'arcade sourcilière de Fedor sur un choc tête contre tête. Rogerio n'avait pas de combat de prévu lors de cet event mais comme il faisait partie du top 5 des combattants de sa catégorien, il avait tenu à être présent à l'époque afin de superviser ses potentiels futurs adversaires. De ce fait il s'était rendu au Saitama Super Arena en avance. Son frère jumeau, Rodrigo, qu devait assurer le main event lui était très fatigué en raison notamment des nombreuses interviews et conférences de presse qu'il avait du donner les jours précédents et avait voulu se reposer un maximum. Et il avait prévu d'arriver au Saitama Super Arena pour la cérémonie d'ouverture du PRIDE comme le protocole l'exige. Cependant, ce jour-là Tokyo était envahi par la neige et les différentes lignes de train et de métro se sont arrêtés. Un comble pour Rodrigo qui avait prévu de se rendre au Saitama Super Arena en train, et même en cherchant un taxi aucune voiture ne circulait dans les rue. Rodrigo qui a marché entre plusieurs stations pour tenter de trouver un train qui fonctionne a fini par appeler Rogerio au téléphone pour expliquer la situation et ce dernier lui a répondu que s'il arrivait quoi que ce soit il serait prêt à le remplacer au pied levé. Et ce jour-là lors de la cérémonie d'ouverture c'est bien Rogerio Nogueira qui s'est présenté à la place de son frère, en portant une capuche afin qu'on ne puisse pas déceler la supercherie. Ce dernier a avoué qu'il avait eu un peu peur que les spectateurs découvrent le changement mais qu'il devait le faire en tant que combattant et en tant que frère mais qu'il a eu mal à l'estomac d'avoir fait une telle chose. Finalement, le public et les téléspectateurs n'ont vu que du feu. Le temps pour Antonio Rodrigo Nogueira d'arriver enfin au Saitama Super Arena, 20 min avant le début de son combat, protège-dents à la bouche. Rodrigo n'a pas caché que ce jour-là il est monté sur le ring avec encore dans sa tête la nervosité et l'inquiétude de ne pas pouvoir arriver à temps pour son combat, qui de plus est, sans avoir s'être échauffé correctement. Rogerio a admis que son frère jumeau était fatigué et que ses jambes avaient du mal à bouger pendant le combat. Le stress de ne pas pouvoir arriver à temps l'avait épuisé physiquement et il n'arrivait pas à rester concentré sur son combat contre Fedor bien que le contenu du combat ait été correct et ce, malgré une défaite par décision. Rodrigo a avoué que ce n'était pas la première fois qu'il avait utilisé cette stratégie de remplacement: quand ils étaient enfants Rodrigo et Rogerio s'étaient substitués pour passer les contrôles d'anglais ou de littérature. Mais en MMA c'était la seule et unique fois que ce plan avait été envisagé. C'est cette séquence, c'est bien Rogerio et franchement il a l'air très très anxieux. L'histoire aurait pu être différent si Rodrigo était arrivé à temps pour son combat contre Fedor ou si jamais il n'était pas arrivé, Rogerio aurait pu disputer le titre contre Fedor et qui sait ce que le destin aurait pu réserver. Mais ça nous ne le saurons jamais.
  15. 6 points
    Werdum c'est comme le PSG en Ligues des champions tu sais jamais ce qui va se passé .
  16. 6 points
    JoDrago

    Umsan vs Masvidal pour l'UFC 251

    "Gamebred" is inside! Je suis le gars sur tous les réseaux sociaux et depuis Juin, il n'a eu cesse de se préparer en prévision de cet hypothétique combat (il tournait essentiellement avec Poirier, Roméro, l'ancien Champion MW du Glory: Artem Levin, et un triple champion NCAA de lutte avec un record de 120-3: Bo Nickal). Bon, ce n'est pas parce que tu es voisin avec Tyson que tu frappes comme lui, mais cela prouve que Jorge c'est très bien entouré et qu'il sera prêt physiquement et techniquement le jour J (donc ça ne sera pas vraiment un short notice pour lui). Maintenant, les styles font les combat et bien que je sois un fan de Masvidal depuis sa démonstration face à KJ Noons et à moins qu'il nous sorte un coup de "génie" comme face à Askren, je le vois difficilement remporter cette rencontre car Usman, en plis d'être un molosse physiquement; le mec quand il parvient à te mettre la main dessus, c'est pour faire de toi sa put** pendant 25 mn (private Joke pour les anciens). Je serai pour Jorgy mais stylistiquement, je reste persuadé que Burns reste le plus dangereux pour le Champion actuel.
  17. 6 points
    Je sais que c’est dur à croire mais le meilleur combat de tous les temps est un combat avec Bob Sapp: C’est une version courte. Je montre toujours ce combat comme référence à ceux qui ne connaissent pas le Mma,
  18. 6 points
    La perte de goût n'est-il pas un des facteurs qui prouve une contamination au Covid-19? Si c'est le cas, le cinéma Français possède de bons anti-corps.
  19. 6 points
    J'attends plus le retour du MMA que le film “ Confiné “ avec Dany Boom et Kad Merad. Et oui les mecs on y aura forcemment le droit ( une comédie contagieuse )
  20. 5 points
    godzillou

    Ikusa me manque ...

    Retour après quoi, plus d'un an ? Je partage beaucoup de ce qui a été dit avant, le temps a passé, nous avons tous vieilli, et le MMA est devenu un sport de combat plus "acceptable". J'ai découvert l'UFC 2 en 93, j'ai acheté les cassettes de Greg Huau, j'ai dealé avec une société japonaise du 1er pour qu'elle me raméne des cassettes du pancrace, je suis allé voir le Pride GP en 2000, j'ai eu cette chance la. J'en suis heureux, mais il est temps aussi qu'une nouvelle génération porte le MMA vers d'autres partiquants, d'autres spectateurs....rien de grave, c'est juste la vie. Sinon c'est vrai que tu n'as jamais rien compris au MMA @kissifrot
  21. 5 points
    boboss

    Ikusa me manque ...

    kakuto et kakutofrance
  22. 5 points
    pele-landi-jons75

    Ikusa me manque ...

    Ya un nouveau public ce qui est normal avec la montée du MMA en France au fil des années, avant c'etait underground fallait acheter les vidéos au dessus du rayon porno chez le marchand de journaux . maintenant c'est diffusé sur RMC Sport ce qui a attiré un public plus jeune et moins connaisseurs , quand j'ai commencé a suivre le MMA a l'époque il y'avait que Ikusa , le journal du fight de Greg Huau et le site canadien francophone Riddum ( les deux derniers ont disparu ) , En ce moment ce que je trouve intéressant c'est le site la sueur et les vidéo de greg mma sur la page you tube karaté bushido cette semaine il a affronté 2 légionnaires .
  23. 5 points
    On est tous d'accord pour dire qu'il a blessé Sean au mollet.
  24. 5 points
    un petit combat de bourrin , je l'ai mise juste pour l'attaque d'entrée de bob sapp qui avec ses 170 kg fonce sur Takayama . Mais comment Bob Sapp a atterrit au K1 Japon puis au Pride Fc ? Bob Sapp rêvé d'une carrière en football américain , malheureusement les clubs professionnels ne voulaient pas le recruté car il avait été déclaré positif aux steroides quand il joué a l'université , il fait alors une grosse depression il ne sortait plus de chez lui , ses amis lui déposaient des repas devant sa porte , deux amis a lui catcheur lui proposent de faire des videos demo de catch et de les envoyés a plusieurs organisation de Catch , il est alors recruté par l'organisation de catch américaine World Championship Wrestling ( WCW) , et lors d'un show de catch au Japon il tape dans l'oeil du public et devient une star marketing, " Je pensais faire quelques combats de catch au japon pour gagner ma vie puis rentré au usa et boum je vois mon nom partout avec le surnom ( " the beast" la bete en Francais ) je ne m'attendais pas a ça ," alors qu'il devait rentré au usa après le show de catch il restera finalement 4 ans au Japon " les japonnais aimaient mon visage expressif et moi j'adore joué avec les cameras je deplaçais tellement de foule que j’étais obligé de marcher avec des garde du corps je vivais dans une prison doré je ne pouvais pas trop sortir dans les rues de Tokyo , au Japon je recevais tellement de cadeau des fans que j'avais rempli 3 chambres de ses cadeaux, ya même une fois ils ont sortie une machine a sous avec mon portait dessus , j'en ai vendu 400 000 pièces , quand vous gagnez vous pouvez entendre mon rire sortir de la machine , j'ai signé des gros contrats sponsoring avec Casio G- Shock et les briquets Zippo . j'avais mon nom sur plus de 400 produits derivés , Jouets, Peluches, Figurines, Nouilles Bob Sapp. Céréales Bob “The Beast” Sapp . barre chocolat Bob Sapp. Pop Corn Bob Sapp , je gagnais plus avec les produits vendu que mes combats . C’était une vie fatigante, les entrainements, les combats, les pubs, les émission de tv Japonnaise ou on m’invitait pour faire le show, c'etait un vrai travail au quotidien. On dit que le succès est la meilleur vengeance je peux dire aujourd’hui que j'ai eu ma revanche sur la NFL. au Japon Bob Sapp deviendra millionnaire , combats, sponsors, publicité tv .
  25. 5 points
    Ce combat en direct,j'ai halluciné. Le zombie qui sur le papier est plus technique, mais rentre totalement dans le jeu de Leonard Garcia, dans une bonne brawl de Bar. Sinon pour la petite info, Leonard Garcia est un homme très pieu, qui se refuse même la vulgarité, par contre sur ce combat c'est un chaos de l'enfer.


© IKUSA 2003 - 2020 tous droits réservés

×